Rénover sa véranda: petit guide pratique!

Votre véranda est vieillissante et ses qualités isolantes sont de moins en moins bonnes ? Une rénovation peut donc être nécessaire.

Ce guide vous accompagne et vous conseille dans la rénovation de votre véranda afin que vous puissiez retrouver rapidement tout le confort de cette dernière.

Prix d’une rénovation de véranda

Le tableau qui suit présente les tarifs moyens pour une rénovation globale de véranda comprenant le sol, le remplacement des pièces usées et une rénovation des murs.

Type de véranda

Prix

PVC

1 000 € / m²

Aluminium

 1 300 € / m²

Bois

1 400 € / m²

Fer

2 000 € / m²


Rénover une véranda, pour quoi faire?

La véranda est de plus en plus appréciée par les propriétaires de maisons.

Elle crée une belle surface habitable supplémentaire tout en constituant une pièce, dont la destination est variable selon les envies. Néanmoins, les adeptes de ces constructions désirent désormais rendre leur véranda confortable afin d’en faire une pièce à vivre comme un salon ou bien une salle à manger.

Ainsi, lorsque vous possédez une véranda ancienne, c’est-à-dire construite il y a plus de vingt ans, une rénovation est intéressante, voire indispensable pour la rendre habitable sans trop dépenser d’argent dans les factures d’énergie.

De ce fait, rénover une véranda se concentrera le plus souvent sur ses qualités isolantes pour la rendre étanche face au froid en hiver et à la chaleur de l’été.


Quand rénover sa véranda ?

Il existe des signes qui alertent sur l’état d’une véranda et surtout sur la nécessité de la rénover.

Tout d’abord, les éléments constitutifs de la véranda s’usent et certaines pièces peuvent être remplacées assez facilement comme les roulements des baies vitrées par exemple qui rendront un coup de neuf à la véranda et surtout un certain confort d’utilisation.

Dès lors, dès la moindre résistance à l’ouverture de votre baie coulissante, cela vous indique que les roulettes des baies sont à remplacer.

De plus, lorsque vous voyez apparaître de la condensation sur les vitres de la véranda, cela indique une mauvaise isolation et un défaut d’étanchéité. Ainsi, la différence entre la température intérieure et extérieure est mal gérée à cause d’un défaut d’isolation. Il sera impératif de rénover l’isolation complète de la véranda pour en éviter l’humidité mais aussi les déperditions de chaleur.


La rénovation en fonction du matériau de fabrication

Rénover sa véranda n’aura pas le même coût ni la même ampleur selon le matériau de fabrication de cette dernière.

En effet, il est possible de retrouver des vérandas en aluminium, en fer forgé, en PVC et en bois pour les modèles les plus courants.

vérandaLe bois est un matériau qui évolue différemment selon son entretien et les intempéries.

Ainsi, il est courant de voir les vérandas en bois s’user et la rénovation est alors indispensable.

Du simple ponçage puis passage d’un traitement pour le bois jusqu’au remplacement complet des éléments en mauvais état, il est possible de faire face à de nombreuses situations aussi diverses que variées.

Le fer forgé aussi demande de l’entretien, en absence d’une attention régulière, la rénovation sera de mise et donc plus coûteuse. Le fer forgé rouille et il sera indispensable d’en venir à bout afin de ne pas voir votre véranda se dégrader et risquer de ne plus pouvoir l’utiliser.

Le PVC et l’aluminium sont des matériaux résistants. Ils ne demandent pas d’entretien particulier mise à part un nettoyage récurrent. L’usure dans le temps est tout de même possible, mais il s’agit surtout des qualités isolantes de ces matériaux qui sont remises en cause.

De manière générale, on estime la rénovation d’une véranda entre 150 et 1 000 € / m² en fonction de son matériau mais aussi du degré de travaux à y réaliser. Ce prix peut être amené à près de 2 000 € pour les vérandas en fer.

Rénover le bâti, c’est possible ?

Nous avons pu constater que les divers matériaux de fabrication des vérandas perdent en qualité avec le temps.

Une rénovation du bâti est possible.

Nous avons cité le ponçage et le traitement du bois, ou encore le traitement du fer forgé. Néanmoins, lorsque l’état de ces matériaux est trop avancé, un remplacement à neuf est nécessaire.

Il s’agit d’une étape complexe qui demande le remaniement complet de votre véranda. L’appel à un professionnel est important.

Seul un vérandaliste pourra réaliser le diagnostic de votre véranda et proposer la solution adéquate à la situation.

Les tarifs de remplacement vont dépendre :

  • de votre véranda ;
  • de sa construction ;
  • du matériau ;
  • de l’ampleur des dégâts à réparer.

Nous pouvons vous communiquer les tarifs moyens d’un vérandaliste qui sont compris entre 30 et 60 € de l’heure selon votre région et les travaux à réaliser. Bien sûr, ce prix ne comprend que la main d’oeuvre. Toute pièce à remplacer vous sera facturée.


L’isolation, point important de la rénovation

Lorsqu’on parle de rénovation de véranda, c’est surtout l’isolation qui est visée.

Une véranda est une pièce en structure légère qui donne et s’ouvre sur l’extérieur. Elle est donc sujette à une déperdition de chaleur importante ou à l’inverse au laissez-passer du chaud en été.

Longtemps jugée inapte à une utilisation toute l’année, la véranda ne cesse de s’améliorer pour ne pas constater de grandes différences de température entre l’intérieur de la maison et la véranda.

L’isolation passe surtout par le vitrage de la véranda et par le matériau employé lors de la réalisation du toit.


Le vitrage

Le vitrage est l’élément constitutif le plus présent sur une véranda, il est donc naturel de porter une grande attention à ce poste de travaux potentiels.

Il s’agit d’une source de déperdition de chaleur importante et les qualités isolantes des vitrages sont aujourd’hui bien plus performantes qu’il y a 30 ans.

Choix du vitrage

Pour une rénovation de véranda, le remplacement de votre vitrage est une possibilité intéressante. Il convient de bien choisir votre vitrage.

Si votre véranda est équipée de simple vitrage ou bien d’un double vitrage ancien et bas de gamme, il faut le remplacer si vous souhaitez faire de votre véranda une vraie pièce de vie.

Nous vous conseillons ainsi :

  • Un double vitrage classique mais de qualité : il faut donc compter environ 150 € / m² ;
  • Un triple vitrage qui est directement traité contre les infractions, en faveur d’une isolation thermique renforcée mais aussi phonique. Il faut compter en moyenne 350 € / m² pour vous équiper de ce vitrage qui sera certes, d’excellente qualité, mais surtout adapté aux vérandas très exposées au bruit ou aux mauvaises conditions climatiques.

Les options du vitrage

Le choix d’un vitrage ne se porte pas uniquement entre le double ou le triple vitrage.

En effet, pour le modèle en double, de nombreuses options existent pour renforcer la qualité de vos futures surfaces vitrées et qui seront grandement intéressantes lors de l’utilisation quotidienne de votre véranda.

Le tableau suivant vous présente les options de vitrage, leurs caractéristiques ainsi que les tarifs.

Option

Caractéristique

Prix

Double vitrage anti-effraction

Renforce le verre pour le rendre plus résistant face aux tentatives d’intrusion. Les surfaces vitrées sont les plus sensibles lors des cambriolages et se présentent comme une vraie porte d’entrée pour les voleurs.

environ 200 € / m²

Double vitrage phonique

Il est traité, pour lutter contre les bruits extérieurs. Il permet de gagner en décibel et propose ainsi un plus grand confort à l’intérieur de la véranda.

environ 210 € / m²

Double vitrage à isolation renforcée

Appelé VIR, ce double vitrage dispose d’un ajout d’isolant mince pour assurer une meilleure isolation du vitrage, été comme hiver.

environ 220 € / m²

Double vitrage à l’argon.

Incorporer de l’argon entre les vitres lors de la conception du double vitrage permet de limiter les pertes de chaleurs en période hivernale mais aussi de lutter contre la pénétration des rayons du soleil en été.

environ 280 € / m²

Ces tarifs ne concernent que le vitrage et en aucun cas les menuiseries qui sont aussi le bâti de votre véranda selon sa conception.

De plus, ils ne comprennent pas la pose par un professionnel.

Les profilés

Il existe désormais des profilés qui sont pensés et posés pour éviter les ponts thermiques.

Un pont thermique est une zone non couverte par une isolation comme la jonction entre deux fenêtres. Ici le profilé vient couvrir la zone non isolée et permet de réduire considérablement les pertes énergétiques.

Selon votre véranda, il sera plus ou moins compliqué d’intégrer ces profilés car ils sont généralement directement disposés sur les menuiseries.


Le toit

On estime que près de 20 % des déperditions de chaleur d’une véranda passent par le toit.

Souvent négligé dans le passé, le toit de la véranda est aujourd’hui réinventé pour permettre une isolation optimale de votre nouvelle pièce de vie.

Les plaques polycarbonate

Les plaques de polycarbonate étaient couramment utilisées.

Elles laissent passer la lumière et permet une belle luminosité dans la véranda. Néanmoins, même les plus haut de gamme et celles traitées contre le rayonnement UV et les pertes de chaleur, la qualité isolante de ces plaque reste relativement médiocre.

De plus, son entretien est un inconvénient puisqu’il est nécessaire de nettoyer régulièrement le toit de votre véranda pour ne pas apercevoir de saletés depuis l’intérieur.

Le m² de ce type de toiture oscille entre 20 et 50 €. Prix très raisonnable mais nous vous déconseillons d’opter pour cette solution qui n’apportera pas assez de confort à votre véranda.

Le verre

Pour un apport en lumière et une belle harmonie entre les baies et le plafond, certaines vérandas sont construites avec un toit en verre.

Rénover un toit pour le réaliser en verre est possible et vous pouvez bénéficier des mêmes choix de vitrages précédemment cités.

Néanmoins, le verre est assez bruyant lors des averses de pluie ou de grêle. De plus, le nettoyage est aussi un point complexe de ce type de toit, pourtant très esthétique.

Le panneau sandwich

Les panneaux de type sandwich sont une très bonne solution pour la rénovation de la véranda.

Occultant et complètements opaques, ils permettent une isolation intéressante de votre véranda.

Le terme de sandwich vient de la conception de ces panneaux.

Il s’agit de deux tôles d’aluminium qui renferment un isolant dense et de bonne qualité.

Ce matériau permet :

  • Une excellente isolation thermique, en stoppant les rayons UV.
  • Une isolation acoustique, l’isolant permet de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs, qu’il s’agisse du vent, de la pluie mais aussi de la circulation par exemple.
  • Une belle esthétique, les panneaux sont personnalisables en couleur, que ce soit sur la face intérieure que la face extérieure afin de s’harmoniser avec votre décoration ou bien la couleur du bâti de votre véranda.

Si vous souhaitez tout de même un apport de lumière par le plafond de la véranda, il est possible d’adapter à ces panneaux, un puits de lumière à l’aide d’une plaque vitrée par exemple.

Côté prix, vous devez vous acquitter d’environ 20 à 80 € / m² pour l’achat des panneaux en fonction de leur épaisseur.

Il faut ajouter environ 50 € / m² pour la pose de ces panneaux par un professionnel.

Un toit traditionnel

Créer un toit traditionnel, à savoir, une couverture en tuile ou ardoise permet de créer un lien entre votre maison et la véranda. Les matériaux de couverture régionaux trouveront leur place sur ce type de toit.

Le toit traditionnel demande la pose d’une charpente et s’adapte sur les vérandas dont la structure est en bois ou bien maçonnée.

Outre les travaux conséquents que ce chantier représente, c’est avant tout un confort optimal dont vous allez bénéficier. 

Les ponts thermiques sont très faibles puisqu’il n’existe aucune jonction entre les éléments de la toiture.

De plus, il est possible et recommandé d’isoler le toit.

De la laine de verre ou de roche seront parfaits pour rendre le plafond de votre véranda résistant à tous les aléas climatiques.

Les prix de ce type de toit sont les suivants :

  • de 50 à 90 € / m² de charpente ;
  • 50 à 80 € / m² pour la pose de la charpente ;
  • tuiles en béton : 25 à 40 € / m² ;
  • tuiles classiques ou régionales : 35 à 70 € / m² ;
  • ardoises : 65 à 100 € / m².

L’isolation par laine de verre ou laine de roche vous coûtera entre 40 et 90 € / m² en fourniture et pose.


La pose de volets roulants

Il y a de cela quelques années, les vérandas n’étaient pas équipées de volets. Pour cause, leur utilisation était destinée à la mi saison et à l’été comme terrasse couverte.

Lorsque vous souhaitez rénover votre véranda pour une utilisation à l’année comme pièce à vivre, l’installation de volets et recommandée voire indispensable.

Les volets permettent de se protéger du froid en hiver et du rayonnement du soleil en été.

De plus ils seront d’un confort indéniable en empêchant la lumière de pénétrer dans la maison, idéal donc lorsque votre projet de rénovation de véranda se porte sur la disposition d’un salon où les contres jours peuvent nuire à l’utilisation d’un téléviseur par exemple.

De plus, les volets seront aussi un atout dans la sécurité de votre véranda, retardant ainsi les effractions.

Il faut débourser entre 300 et 700 € par volet roulant en moyenne, pose comprise. Ce prix diffère selon les dimensions, le matériau et l’automatisation ou non du volet.


Le sol

Le sol mérite une attention lors de la rénovation de la véranda.

Il s’agit ici d’une question plus esthétique en remplaçant par exemple un vieux lino ou en rattrapant un sol non plat.

Le ragréage

Ragréer un sol consiste à venir y couler un mortier pour rattraper d’éventuelles traces de colles, imperfections ou petites différences de hauteurs.

Il existe des mortiers autolissants dont la texture liquide permet de couvrir l’espace tout en procédant automatiquement à son lissage.

Il faut débourser entre 20 et 40 € / m², en pose et fournitures.

Choisir son revêtement

Le choix du revêtement est une étape importante de la rénovation de la véranda.

Il est indispensable de choisir un sol de bonne qualité qui sera résistant au rayonnement UV sans pour autant se décolorer.

De ce fait on va favoriser un carrelage ou de la pierre naturelle, qui sont des matériaux résistants. Le bois ou le PVC restent tout à fait utilisables dans votre véranda.

Concernant les tarifs, le tableau suivant vous indique les prix moyens des différents revêtements de sol :

Type de sol

Prix en fournitures et pose

Parquet

30 à 150 € / m²

Carrelage

40 à 250 € / m²

Pierre

à partir de 80 € / m²

PVC en lame ou rouleau

25 à 80 € / m²

Béton ciré

80 à 200 € / m²

Ces prix sont donnés à titre indicatifs et sont susceptibles de varier en fonction de votre choix de sol, de la surface à recouvrir mais aussi de l’entreprise.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour profiter d’un résultat optimal.


L’installation d’un système de chauffage

Peu de vérandas construites il y a 20 ou 30 ans sont équipées de système de chauffage.

Aujourd’hui, il est inconcevable d’utiliser sa véranda comme séjour sans chauffage.

Il est donc indispensable de procéder à une installation d’appareil de production de chaleur.

Il faut noter en plus, que l’installation de chauffage dans une véranda la fera valoir comme pièce à vivre supplémentaire. Ainsi, sa surface au sol sera à comptabiliser dans la surface totale de la maison.

Le sol chauffant

Le plancher chauffant est une solution très intéressante pour une véranda. Il ne prend pas de place et est très agréable à utiliser.
De plus, il en existe des réversibles, c’est-à-dire qu’ils rafraichissent le sol par temps chaud.

Néanmoins, dans le cadre d’une rénovation, le plancher chauffant est difficilement adaptable.

Il est indispensable de casser la dalle béton afin de poser le système chauffant puis de couler une nouvelle chape.

Le budget est compris entre 80 et 120 € / m² de plancher chauffant pose incluse.

Il faudra y ajouter le tarif de raccordement à votre système de chauffage hydraulique ainsi que la chape dont le prix oscille entre 50 et 80 € / m² avec la pose.

Le radiateur électrique

Si votre système de chauffage dans la maison est électrique, la solution la plus simple reste d’installer un radiateur électrique dans la véranda.

Il permettra de chauffer la pièce rapidement.

Attention tout de même à bien choisir le radiateur ainsi que sa puissance.

Il sera peut-être intéressant de placer deux radiateurs de moindre puissance plutôt qu’un gros radiateur qui chauffera moins bien la véranda.

Un radiateur haut de gamme coûte entre 400 et 1 200 € pose comprise.

L’ajout de radiateur hydraulique

Avec un chauffage central, poser un radiateur hydraulique dans la véranda est la meilleure solution pour profiter d’une chaleur douce. Moyennant un minimum de 300 €, vous pourrez profiter pleinement d’une véranda chauffée grâce à votre chaudière ou pompe à chaleur.

La pompe à chaleur air / air

La pompe à chaleur réversible air / air capte les calories de l’air extérieur afin de les exploiter comme énergie pour chauffer l’intérieur.

Elle se compose d’une unité extérieure et d’un module intérieur capable de distribuer de l’air chaud en hiver ou frais en été.

C’est ainsi un appareil idéal dans une véranda, à même de chauffer ou de climatiser la pièce et donc de la rendre utilisable dans les meilleures conditions, et ce, toute l’année.

Une pompe à chaleur de ce type coûte entre 1 000 et 5 000 € avec la pose. Son utilisation est peu coûteuse puisqu’elle repose sur une énergie renouvelable, illimitée et gratuite : l’air!


Remplacer sa véranda

Dans bien des cas, la rénovation d’une véranda dépasse les 1 000 € / m².

Sachant que le prix moyen de construction d’une véranda varie entre 1 000 et 3 000 € / m², selon le matériau et les options de vitrage et de toit ; et selon l’état de base de votre véranda actuelle, la reconstruction d’une véranda à neuf est parfois la meilleure solution.

Vous êtes ainsi certain de profiter d’une véranda dont l’isolation répond aux dernières normes sans vous casser la tête à rénover de l’ancien, parfois en vain.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire