La réparation d’une fuite de toiture: ce que vous devez savoir!

La réparation de fuite de toiture ne doit, en aucun cas, être prise à la légère. En effet, le cas échéant, vous risquez de voir apparaître des désordres plus ou moins conséquents au sein de votre logement. Des désordres qui nécessiteraient, alors, des travaux de plus grande ampleur.

Prix pour une réparation de fuite de toiture

Le prix sera fonction des réparations à faire et du temps à y consacrer.

Ainsi, s’il s’agit simplement d’une tuile à remettre en place, il n’y aura pas de frais en fourniture mais seulement de la main d’œuvre. Attention, certaines entreprises estiment que toute heure commencée sera une heure payée.

Ensuite, les prix peuvent débuter autour d’une centaine d’euros.

Si les travaux portent sur du zinc ou des scellements, le coût peut rapidement englober une demi-journée, voire une journée de travail.

Par exemple, pour le zinc, à savoir l’entourage de cheminée, il est possible de devoir y consacrer une journée, ce qui ferait une facture autour de 600 €.

Le diagnostic

Mais avant même de programmer des travaux, il est indispensable de déterminer l’endroit de la fuite à l’occasion d’un diagnostic.

1- Par exemple :

En présence d’un plafond en BA13, une trace sera visible et pourra laisser supposer que la fuite est à cet endroit. Mais il n’est, en réalité, pas si évident que la fuite soit là car il faut tenir compte de la pente de la toiture, etc.

Dans ce cas, il faut monter sur le toit, observer, regarder… Le but est alors de savoir si la fuite est au niveau de la tâche sur le plafond ou pas, car cette fuite peut prendre sa source 2 m au-dessus de la tâche. En effet, l’eau peut suivre les bois, etc., ce qui peut être trompeur.

Ainsi, s’il est possible de voir la charpente, il est alors parfois possible de constater que le bois est mouillé, etc., et de remonter vers l’origine du problème.

2- Équipe d’intervention :

Dans l’idéal, il faudra 2 personnes. La première se placera à l’intérieur pour voir où c’est mouillé, où il y a des traces. La deuxième se placera au-dessus afin de faire la recherche sur la couverture, de trouver l’élément qui est cassé, déplacé, ou de trouver une tuile poreuse.

3- Les causes possibles :

Une fuite peut être due à une tuile poreuse. Dans ce cas, il n’y aura pas de tuile cassée ou déplacée. Il est, ici, question d’une tuile devenue poreuse et qui amène beaucoup d’eau.

Après il faut savoir si la fuite provient :

  • d’une tuile.
  • d’un scellement : sur les faîtages, il s’agit d’une tuile qui commence à se desceller. L’eau peut couler sur le faîtage, mais elle va aussi descendre plus bas.
  • du zinc sur une couverture : en général, si la fuite est au niveau de la cheminée, il faut commencer par inspecter le zinc afin de savoir si la fuite ne provient pas d’une faiblesse du zinc.
  • d’un solin : le zinc, avec les années, a pu se percer. Il est compliqué de ressouder un vieux zinc. Il peut aussi être question d’un solin dont le mortier s’est dégradé.

4- Pour évaluer la fuite, il faut poser les bonnes questions :

La météo est un premier indicateur. Lorsqu’il a plu fort et qu’il y a eu du vent, une tuile a pu être déplacée.

La quantité d’eau est un autre indicateur. Parfois, il s’agit juste d’un goutte à goutte. Mais si la fuite vient d’une tuile cassée, cela engendre généralement des grosses arrivées d’eau.

Quand c’est un sol qui est abîmé, cela peut engendrer une fuite localisée.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire