Tarif de la peinture au m2

Les chantiers de peinture sont relativement courants. Il existe de nombreuses variétés de peintures qu’il est possible d’appliquer sur tout type de supports. Pour connaître toutes les informations à ce sujet, notamment les différents tarifs de peinture au m², nos artisans vous fournissent tout dans la suite de l’article.

peinture mur

Prix de la peinture au m² : les critères à prendre en compte

Le coût de l’application d’une peinture dépendra de plusieurs facteurs qu’il est important de prendre en considération au moment de la réalisation d’un tel chantier. Pour ce faire, il sera important de tenir compte de :

  • la nature du support à peindre : selon la difficulté du chantier, le coût pourra être plus ou moins élevé. Cela dépendra alors dans un premier temps, du type de support dont il s’agit (plafond, mur, menuiserie…) ;
  • l’état de ce dernier : un support en mauvais état nécessitera des travaux de préparation en amont plus important qu’un support sain et propre afin d’améliorer ce dernier et de pouvoir y appliquer la peinture adéquate ;
  • la hauteur du support : cela permet de déterminer s’il est nécessaire de mettre en place un équipement spécifique de type échafaudage par exemple ;
  • le type de peinture : il existe plusieurs variétés de peintures. En fonction de ces dernières, le prix pourra se voir plus ou moins impacté ;
  • le nombre de couches de peinture à appliquer : plus il faudra réaliser de couches pour recouvrir le support et plus le coût sera élevé ;
  • la superficie à couvrir : plus la surface à couvrir sera grande et plus le coût sera élevé ;
  • la protection du chantier : selon le support à peindre, une protection plus ou moins importante des supports pourra être envisagée ;
  • le professionnel qui réalisera le chantier : chaque artisan est libre d’appliquer les tarifs qu’il souhaite. 

Prix de la peinture au m² selon la nature de la peinture

Il existe de nombreuses variétés de peintures sur le marché actuel et il peut parfois être compliqué de savoir faire la différence, chacune disposant de ses propres caractéristiques.

Pour savoir pour laquelle opter, voici quelques informations pouvant être utiles.

Les types de peinture intérieure

Dans un premier temps, il faudra définir l’emplacement de votre chantier. Plus concrètement, il faudra savoir si la peinture doit être appliquée sur un revêtement intérieur ou bien extérieur.

En effet, il s’agit là d’un paramètre important qu’il ne faut pas oublier de prendre en compte. De ce dernier dépendra notamment la résistance.

En effet, une peinture extérieure se voudra plus solide et résistante, notamment face aux divers aléas climatiques auxquels elle devra faire face. 

Voici un tableau récapitulant les différents types de peintures existants :

Nature de la peinture

Descriptif

Prix en fourniture

peinture à l’eau = peinture à phase aqueuse

peinture acrylique

Il s’agit de peintures à l’eau qui prennent parfaitement place en intérieur, sur les murs ou encore les plafonds. Elles sont disponibles en 2 versions à savoir en monocouche ou en bicouche. Le principal point fort de ces peintures est la faible odeur qui en émane. De plus, le temps de séchage est relativement court. C’est le type de peinture qui est le plus couramment appliqué.

10 € le m²

peinture alkyde

Composée principalement d’eau et de résine, elle se rapproche de la version acrylique. Toutefois, la présence de résine et d’uréthane (liant spécifique), lui confère une résistance bien meilleure qui lui permet de prendre place sur des sols, notamment où la fréquence de passage est importante. 

5 à 10 € le m²

peinture vinylique

Comme son nom l’indique, la peinture vinylique est une peinture qui dispose d’un liant appelé vinyle. C’est une peinture intéressante car elle offre les points forts d’une peinture à l’eau tout en disposant de l’aspect d’une peinture à l’huile. Elle est adéquate aux supports secs ou bien poreux.

10 à 15 € le m²

peinture à l’huile = peinture à phase solvant

peinture glycéro

Très employée il y a quelques années, cette peinture à l’huile est peu à peu délaissée pour de nouvelles peintures plus écologiques et inodores. De plus, cette peinture est relativement complexe à mettre en œuvre car des traces de rouleau sont souvent apparentes. C’est une peinture qui a un très bon pouvoir couvrant et qui convient tout particulièrement aux pièces humides.

5 à 10 € le m²

peinture polyuréthane

Ce type de peinture s’adapte à tout type de support. Toutefois, elle est à privilégier sur les sols accueillant un fort passage comme dans un garage.

20 à 30 € le m²

peinture époxy

Principalement composée d’huile, c’est une peinture qui a un pouvoir extrêmement couvrant et qui permet de prendre place sur des surfaces telles que les plafonds, les murs, les sols mais aussi dans les pièces humides, voire en extérieur. Toutefois, c’est un type de revêtement relativement long à sécher, et qui est quelque peu polluant.

15 à 40 € le m²

Peintures spécifiques

peinture isolante

Aussi appelée peinture thermo-isolante, elle joue un double rôle. En effet, elle sert à la fois de revêtement esthétique pour améliorer le support sur lequel elle prend place, mais elle a également pour vocation de renforcer l’isolation de cette même superficie. Elle est principalement composée à base de peinture acrylique à laquelle s’ajoutent des ingrédients céramiques. Totalement inodore, elle est en capacité de réguler le taux d’humidité et de limiter les entrées de froid.

15 à 25 € le m²

peinture hydrofuge

Il s’agit d’une variété de peinture qui est particulièrement résistante face à l’humidité. Elle est donc préconisée pour les pièces où l’humidité est fortement présente. Avec ce type de revêtement, les surfaces sont non seulement imperméables, mais elles sont également respirantes. Ainsi, l’apparition de moisissure est fortement réduite. 

5 à 15 € le m²

peinture biologique

Il s’agit de peintures constituées avec des composants biologiques issus du monde végétal ou minéral. Cela signifie donc qu’elles ne sont pas dangereuses pour la santé notamment. De plus, ce sont des peintures qu’il est possible de lessiver. Toutefois, le coût de ces dernières est plus élevé.

15 à 25 € le litre

Quelle peinture pour l’extérieur ?

Si le chantier de peinture doit se tenir en extérieur, les peintures devront être plus résistantes. Il s’agit alors de modèles qui diffèrent des peintures d’intérieur.

Voici un tableau exposant les peintures qu’il est possible d’appliquer en extérieur :

Nature de la peinture

Descriptif

Prix en fourniture

peinture pliolite

La peinture pliolite se compose de solvant et de résine. C’est en partie pour cette raison qu’il s’agit d’une peinture relativement odorante. Elle prend place sur les façades. L’application est complexe et nécessite un temps de séchage important. Il faut que le support soit propre, sain et relativement plat. C’est un revêtement qui est apprécié pour sa forte résistance face aux aléas climatiques.

5 à 15 € le m²

peinture hydropliolite 

A l’instar de la version pliolite, la peinture hydropliolite s’applique elle aussi sur une façade. Toutefois, une variation est observée dans la composition même du matériau. En effet, cette peinture est fabriquée à base d’eau et non pas de solvant. Son application est plus facile et le temps de séchage est moins important que pour le modèle précédent. Néanmoins, elle procure une moins bonne résistance, notamment face à l’humidité et son pouvoir couvrant est également moins performant.

10 à 20 € le m²

peinture acrylique

La peinture acrylique peut également prendre place en extérieur. Sa mise en place est facile. Elle existe sous différentes versions qui peuvent être plus ou moins épaisses afin de s’adapter au mieux au support sur lequel elle doit être appliquée. Sur un support présentant des aspérités importantes, il est conseillé d’opter pour une peinture acrylique épaisse. 

5 à 10 € le m²

peinture siloxanes

Il s’agit du type de peinture à privilégier lorsque l’environnement est humide. Elle permet de faire barrière face à l’humidité tout en laissant tout de même le support respirer. L’aspect visuel des peintures siloxanes est un rendu mat. La résistance et la durabilité dans le temps sont très bonnes. 

10 à 30 € le m²

Les types de finition

Il est possible de trouver les peintures en différentes finitions. Cela dépend avant toute chose de l’aspect que vous souhaitez donner au support à peindre. 

Voici les principaux types de finition qu’il est possible de trouver pour une peinture :

Type de finition

Définition

Application

mate

La peinture mate offre un aspect visuel qui ne réfléchit pas la lumière. Elle est couramment appliquée sur des supports qui ne sont pas totalement parfaits. En effet, une peinture mate permet de camoufler les imperfections de type bandes de placo, trou mal rebouché… De plus, il faut savoir que ce type de peinture n’est pas lessivable. Il s’agit en effet d’une peinture poreuse. De ce fait, les taches s’incrustent dans le revêtement qui pourra seulement subir un léger lavage.

plafonds, pièces peu salissantes (chambre à coucher, salon…)

satinée

Ce type de peinture est particulièrement adapté aux surfaces parfaitement lisses et ne présentant pas d’aspérités disgracieuses. Il est vrai que la peinture satinée réfléchit fortement la lumière et, de ce fait, fait ressortir les éventuelles imperfections que le support pourrait contenir. 

Toutefois, a contrario du modèle précédent, la peinture satinée est plus résistante, notamment aux tâches qui ne s’incrustent pas dans la peinture. De plus, le support sur lequel elle est appliquée peut être correctement lessivé. 

murs, pièces humides, pièces salissantes (cuisines)

brillante

Une peinture offrant un aspect brillant dispose de caractéristiques se rapprochant du modèle satiné. Elle est tout particulièrement prisée pour les pièces humides, mais aussi pour les éléments de décoration. Tout comme la peinture satinée, la finition brillante réfléchit elle aussi la lumière ce qui permet de donner une impression de grandeur à la pièce dans laquelle elle est appliquée. Néanmoins, il faudra un support parfaitement sain et lisse.

cuisines, salle de bains, décoration

Les peintures spéciales

Il existe également des peintures spécifiques permettant d’offrir divers aspects plus originaux et personnalisables que ce qui a pu être précédemment cité. Il s’agit des peintures à effet.

La peinture à effet permet de personnaliser la surface sur laquelle elle prend place.

Cette dernière permet notamment de :

  • donner du volume au support ;
  • masquer les imperfections ;
  • ne faire qu’une seule passe ce qui offre un véritable gain de temps.

Ces peintures se déclinent en plusieurs variétés qui permettent de donner des styles différents selon l’esthétique souhaitée.

Voici les peintures à effet les plus connues :

Type d’effet

Descriptif

effet irisé / pailleté

Le rendu de la peinture est pailleté. Cela est rendu possible grâce aux pigments d’aluminium qui sont incorporés au sein de cette peinture. Ils permettent alors un réfléchissement naturel de la lumière.

effet béton

La peinture effet béton peut s’appliquer aussi bien sur les murs que sur les sols. Cette peinture procure alors un style industriel. Il s’agit en réalité de mortier qui est teinté dans la masse.

Pour son application, un primaire d’accrochage est indispensable, de même qu’une taloche.

effet à la chaux

C’est une variété de peinture dite naturelle qui donne un style authentique au support. Elle est en parfaite adéquation avec les vieilles maisons notamment. La mise en place d’une sous-couche est indispensable pour une bonne tenue de la peinture à la chaux. Il sera ensuite possible de conférer différents effets comme un aspect brossé, patiné ou encore sablé.

effet tadelakt

Il s’agit d’une peinture à la chaux à laquelle sont ajoutés des pigments. Elle est particulièrement appréciée pour les pièces humides. L’application s’effectue en 3 couches et nécessite un lissage à la brosse ou bien à la taloche.

Plusieurs finitions sont envisageables : 

-brillant

-cire satinée

-cire argent

peinture à motif

Il existe également certaines peintures à motifs. Elles permettent, à l’aide de pochoirs ou de rouleaux spécifiques, de créer des empreintes de type effet crocodile ou encore python par exemple. Pour ce faire, l’application d’une sous-couche est préconisée. De même qu’un vernis ou une cire de finition. 

Prix en fonction du support à peindre

Le support est aussi un paramètre qui a une influence importante sur le prix.

Pour une surface de type mur, plafond ou encore sol, il vous est possible de déterminer vous-même la quantité de peinture qu’il vous faudra.

Dans ce cas, il suffira simplement d’effectuer le calcul suivant :

  • Superficie à peindre (en m²) = longueur x largeur

Les peintures pour supports intérieurs

Le tableau qui suit expose les prix pour mettre en peinture des supports intérieurs.

Nature du support 

Prix

mur placo

15 à 30 € le m²

crépi intérieur

40 à 50 € le m²

plafond

25 à 50 € le m²

sol béton

50 à 300 € le m²

carrelage (mural ou au sol)

20 à 40 € le m²

radiateur acier

à partir de 60 € pièce

radiateur fonte

à partir de 100 € pièce

porte

150 à 200 € pièce

plinthes

10 € le ml

meubles

à partir de 120 € pièce

baignoire

300 € pièce

escalier bois

40 à 80 € le m²

lasure parquet

10 à 20 € le m²

lambris

15 € le m²

moulures

40 à 50 € le m²

poutres

25 à 30 € le m²

Les peintures pour supports extérieurs

A la différence d’une peinture intérieure, les peintures pour l’extérieur se doivent d’être beaucoup plus résistantes. En effet, elles doivent être en mesure de faire face à tous types de conditions telles que les UV, les différentes températures, mais aussi l’humidité ou encore la pollution.

En termes de tarifs, voici quelques prix couramment appliqués pour diverses prestations :

Nature du support 

Prix

façade

20 à 100 € le m² 

crépi

30 à 80 € le m²

sol bétonné

50 à 300 € le m²

portail

20 à 40 € le m²

fenêtre

100 à 250 € pièce

volets

200 à 300 € la paire

porte d’entrée

250 à 350 € pièce

parpaing

20 à 35 € le m²

Prix de la main d’œuvre

En parallèle du forfait de peinture au m², le professionnel pourra aussi opter pour un chiffrage de devis à l’heure. Chaque professionnel étant libre d’appliquer ses propres tarifs, généralement les tarifs horaires qui sont mis en place sont compris entre 30 et 50 €. 

Selon l’artisan, il se peut qu’il faille également compter un coût supplémentaire pour protéger les divers éléments se trouvant dans la pièce à repeindre par exemple. Il pourra alors s’agir de protéger les meubles, mais aussi les équipements électroménagers ou encore les sols. Cela a alors pour rôle de préserver les divers éléments cités, mais aussi de faciliter le chantier de mise en peinture pour les professionnels.

Selon la nature de votre projet, il vous sera possible de faire appel au savoir-faire d’un architecte. Il vous accompagnera tout au long de votre projet, notamment en vous apportant tous les conseils dont vous aurez besoin.

Nature de la prestation

Prix

Forfait horaire

30 à 50 € 

Frais de déplacement

30 à 70 €

Protection du chantier

50 € par pièce

Architecte

10 à 15 % du montant total des travaux

Prix en fonction de l’état des supports

L’état des supports est un des facteurs prépondérants à ne pas oublier lors de vos divers travaux de peinture. C’est une des étapes à réaliser en amont afin d’avoir un support parfaitement propre et sain pour réaliser l’application de la peinture. En effet, un support bien préparé permet une bonne durabilité dans le temps de votre peinture. 

Ainsi, il est possible de distinguer :

  • un support neuf et plan : dans ce cas, un simple nettoyage ou lessivage du support pourra suffire. Quelques fois, un ponçage léger pourra également être envisageable. Une fois cela effectué, il sera alors possible d’appliquer une 1ère couche d’impression puis 2 couches de la peinture de votre choix s’ensuivront. 
  • un support en moyen état : un lessivage pourra également être envisagé sur ce type de support. Toutefois, des enduits seront généralement à appliquer lorsque les supports ne sont pas parfaitement lisses. De la même façon, si des fissures ou des trous sont apparents, il faudra les reboucher avant de pouvoir mettre le revêtement final en place. Ces divers enduits, de lissage ou de rebouchage notamment, nécessiteront un léger ponçage avant d’être recouverts. A l’instar d’un support propre, une couche d’impression suivie de 2 couches de peinture pourra être mise en application.
  • un support dégradé et en mauvais état : pour retrouver un support dont l’état permettra l’application d’une couche d’impression et de 2 couches de peinture, il faudra au préalable, enduire l’intégralité des surfaces abîmées. Selon le support, un entoilage peut être envisagé.

En termes de tarifs, voici ce à quoi vous attendre : 

Nature du support

Prix de la peinture au m²

support neuf

15 à 25 €

support état moyen

25 à 40 €

support dégradé

40 à 55 €

Prix pour la préparation des supports à peindre

Pour une bonne application de la peinture sur le support, il est important de réaliser des travaux de préparation de support. Ces opérations peuvent se matérialiser sous différentes formes en fonction de l’état du support notamment. 

Voici donc les traitements qu’il est possible de faire sur un support :

Nature de la préparation

Prix 

dépose revêtement existant

papier peint

5 € par m²

lambris

15 € le m²

carrelage

20 à 30 € le m²

enduit de lissage

10 à 15 € le m²

enduit de rebouchage

15 à 25 le m²

traitement anti-humidité 

injection de résine

40 à 150 € le ml

étanchéité des murs

100 à 250 € le m²

pose d’une toile de verre

10 à 15 € le m²

pose d’une sous-couche

15 à 20 € le m²

Pour quelle méthode d’application opter ?

Pour réaliser une peinture, il est possible de choisir différents équipements pour en effectuer la pose. Cela dépendra avant toute chose du type de support, mais aussi de l’aspect que vous souhaitez lui procurer.

Les matériels les plus couramment utilisés pour ce faire sont :

  • le pinceau : il est particulièrement utile pour les petites surfaces, les angles, le mobilier ou encore pour des radiateurs par exemple.
  • le rouleau : il peut être mis sur une perche télescopique afin de peindre des supports en hauteur comme les plafonds ou une cage d’escalier. Il peut aussi être utilisé en format à main. Il permet de couvrir de grandes surfaces mais ne permet pas de faire des gestes précis.
  • le rouleau à empreintes : comme le rouleau classique, ce dernier permet d’appliquer la peinture tout en effectuant des motifs sur le support. Il existe donc des empreintes de type crocodile ou encore python. 
  • le pistolet : la peinture est pulvérisée à l’aide d’un pistolet. Une protection des supports est indispensable car cette méthode peut engendrer des éclaboussures et tacher les meubles ou encore les sols par exemple. 
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire