Les tuyaux de plomberie de A à Z : prix, choix, tarif plombier …

Les tuyaux de plomberie assurent la distribution et l’évacuation de l’eau que vous utilisez au quotidien (eaux ménagères et eaux vannes). PVC, cuivre, PER ou acier, découvrez les différents modèles de tuyaux et apprenez à choisir celui qu’il vous faut. Vous trouverez ici toutes les réponses à vos questions et vous pourrez même demander gratuitement des devis auprès des meilleurs plombiers de votre région.

plomberie

Les tuyaux de plomberie qu’est-ce que c’est?

Les tuyaux de plomberie se chargent de distribuer l’eau dans les organes sanitaires (robinet, douche, évier..) et les appareils électrodomestiques fonctionnant à l’eau (lave-linge et lave-vaisselle).

Ils servent aussi à évacuer les eaux résiduelles vers le réseau de traitement des eaux usées ou vers un assainissement individuel.

Choisir un tuyau de plomberie : une question de…taille !

Le saviez-vous ? Les tuyaux de plomberie sont normalisés !

Ainsi :

  • Les tuyaux d’évacuation mesurent entre 32 et 80 mm ;
  • Les tuyaux d’arrivée d’eau mesurent entre 10 à 22 mm ;

Comme vous le constaterez les évacuations ont un diamètre plus large que les arrivées d’eau. En effet, les arrivées d’eau s’obstruent très rarement (c’est surtout du a l’amas de calcaire au fil des années) contrairement aux évacuations… Logique !

Voici des exemples de diamètres d’évacuation en fonction des sanitaires seuls :

Appareils

Diamètre interne minimal en mm

Lavabo/lave-main/bidet

10

Evier

12

Baignoire

13

Lave-linge/lave-vaisselle

10

WC (réservoir)

10

A présent, vous avez une idée des diamètres.

Désormais, voyons les grands matériaux utilisés dans la plomberie.

Les matériaux composant les tuyaux de plomberie : cuivre, PVC, PER, acier…

Les tubes de plomberie diffèrent essentiellement par leur composition, on retrouve ainsi des tubes métalliques et des tubes synthétiques.

Commençons par les premiers :

I- Les tubes métalliques 

Si dans un premier temps la fonte et le fer étaient les matériaux les plus utilisés, de nos jours ils sont relégués aux oubliettes en faveur du cuivre et de l’acier.

a- Les tubes en cuivre

Le cuivre est l’un des matériaux les plus communément utilisés dans la plomberie.

Il se décline en deux formats :

  • Le cuivre écroui : disponible en barres solides, le cuivre écroui sert principalement aux travaux visant à laisser les tuyaux visibles, et se fixe aux murs avec des couronnes du même métal.
  • le cuivre recuit : vendu sous forme de couronne malléable, le cuivre recuit est destiné exclusivement à l’encastrement et est souvent revêtu d’une couche de protection.

NB : les deux types de cuivre ont besoin d’un cintrage pour former les angles, mais le cuivre écroui se cintre à chaud tandis que le recuit se fait à froid.

Son étanchéité et sa longévité qui peut atteindre des dizaines d’années, ont bâti le succès du cuivre.

Seulement, il est de plus en plus relayé par les matériaux de synthèse qui ont un prix inférieur…

Le prix d’un tuyau en cuivre oscille entre 5 et 15 euros/m. C’est l’un des plus exhaustifs du marché, ce qui explique la récurrence des vols sur les chantiers.

Voici quelques exemples concrets de prix :

Tuyaux en cuivre

Diamètre (mm)

Longueur (m)

Prix (€)

Tube d’alimentation cuivre barre

10 × 12

4

14

Tube d’alimentation cuivre écroui en barre

16 × 18

1

8.5

Tube d’alimentation cuivre couronne

16 × 18

5

49

Tube d’alimentation cuivre recuit couronne

20 × 22

25

250

Remarque : les raccords pour les tubes en cuivre sont aussi formés de ce métal, et il faut plusieurs travaux de soudure pour connecter les différentes pièces du réseau.

b- Les tubes en acier

Composé d’acier brut ou galvanisé d’une couche supérieure en zinc, ce type de tubes ne craint pas la corrosion et offre une longévité considérable pouvant aller jusqu’à 40 ans dans certains cas.

Seul problème,  l’acier est cher (surtout le galvanisé qui peut dépasser le prix du cuivre), entre 2 et 20 euros/m, mais il est aussi lourd et très difficile à manipuler (les soudures et la découpe sont complexes).

Voici quelques exemples de tarifs :

Tube

Diamètre (mm)

Longueur (m)

Prix (€)

Tube en acier noir brut

12

1

2.45

Tube en acier noir brut

20

2

8

Tube en acier galvanisé

15 × 21

0.5

7.5

Remarque : la aussi les raccords devront être en acier brut ou galvanisé conformément au type de tube.

II- Les tubes synthétiques

Issus des technologies récentes, les tubes synthétiques ont inondés le marché et font aujourd’hui partie des bestsellers du domaine grâce à leurs prix défiants toute concurrence.

Parmi les modèles de tubes actuellement disponibles : les tubes en PER, en PVC et les tubes multicouches.

a- Les tubes en PER

Le PER ou PEX dans certaines dénominations, est un composé de polyéthylène réticulé à haute densité, présenté sous formes de couronnes semirigides de plusieurs mètres de longueur, avec une couleur différentielle indiquant l’usage pour eau froide (bleue) et celui pour eau chaude (rouge).

Leger, résistant et avec une longévité correcte, le PER ne nécessite pas de soudure et sa mise en place est simple et rapide, mais ce composant séduit surtout de par son prix entre 0.5 et 2 euros/m, l’un des plus économiques du segment.

Toutefois, le PER est très sensible aux UV, les angles sont difficiles à mettre en œuvre par cintrage et les raccords spécifiques à ce genre de tubes sont chers.

Voici quelques exemples de prix :

Tubes 

Diamètre (mm)

Longueur (m)

Prix (€)

Tube PER rouge/bleu

12

240

98

Tube PER rouge/bleu

16

240

150

Tube PER rouge/bleu

20

50

60

NB : Le PER ne convient pas aux conduits d’évacuation.

b- Les tubes en PVC 

Le PVC est un matériau de synthèse issu de l’industrie du plastique, les tuyaux qui en sont composés sont spécialement pensés pour l’évacuation des eaux usées et présentent  un diamètre compris entre 32 et 100 mm.

Le PVC est léger, durable, très facile à poser, et offre une large de gamme de choix de tuyaux, mais il faut faire attention à la dilatation de ce produit et respecter méticuleusement les consignes de mise en place.

Le PVC séduit énormément car lui aussi est disponible dans une gamme de prix économiques, allant de 2 à 6 euros/m.

Tube

Diamètre (mm)

Longueur (m)

Prix (€)

Tube PVC NF ME

100

4

10.50

Tube PVC NFE M1

100

4

13.50

Tube PVC NFE M1

125

4

20.50

c- Les tubes multicouches

Petite révolution de la plomberie, le multicouche détrône le PER et s’installe depuis une dizaine d’années comme la solution la plus prisée par les particuliers et les constructeurs.

Le tube multicouches est composé de 5 capes différentes : d’un intérieur en PER, recouvert d’une couche d’adhésif, cette dernier est surplombée d’un cœur en aluminium sur lequel vient s’ajouter une autre cape d’adhésif et enfin une nouvelle couche externe en PER.

Bien qu’il soit légèrement plus cher, 1.5 à 8 euros/m, le multicouche  offre un rendement nettement plus élevé et des performances étonnamment efficaces, en plus de convenir tout aussi bien a de l’eau chaude qu’a de l’eau froide le tout en un seul et unique tube.

En voici quelques exemples :

Tubes 

Diamètre (mm)

Longueur (m)

Prix (€)

Tube multicouche blanc

20

10

20

Tube multicouche blanc

26

10

48

Tube multicouche blanc

26

25

99

Tube multicouche gainé

26

25

150

NB : le Multicouche est utilisé pour les conduits d’alimentation uniquement.

En résumé : tableau comparatif des différents types de tuyau 

 

Cuivre

Acier

PVC

PER

Multicouche

Facilité de la mise en place

2/3

1/3

3/3

2/3

3/3

Longévité

3/3

3/3

1/3

1/3

3/3

Prix

3/3

3/3

1/3

1/3

3/3

Vous avez maintenant en tête les différents avantages et inconvénients de chaque matériau.

Rappelons que la pose des tuyaux de plomberie est une tâche qui répond à des normes et à des spécificités précises. A moins d’avoir des connaissances, mieux vaut faire appel à un plombier dont c’est le métier…

Le prix de la main d’œuvre  dépendra surtout du type de tube à installer : certains entrainent beaucoup plus de travaux comme le cuivre ou l’acier qui ont besoin de plusieurs soudures.

Dans tous les cas de figures, il est conseillé de demander des devis auprès des prestataires de votre région pour obtenir un chiffrage concret.

Prix de l’intervention d’un plombier : changement de tuyauterie

Si vous êtes appelé à remplacer tout ou partie de votre tuyauterie, voici une idée de ce que cela vous coûtera :

Type d’intervention

Tarif

Diagnostic plomberie

100-200€

Débouchage canalisation

300-500€

Changement de tuyauterie

50-80€ de l’heure

Remplacement d’une tuyauterie enterrée

90-130€ de l’heure

Détartrage de l’installation sanitaire

150-250€

Remplacement d’une baignoire par une douche

1500-2500€

Remise aux normes de la plomberie

1000-3000€ par pièce (salle de bain ou cuisine)

Pose de câbles thermiques (pour protéger les tuyaux du gel)

50-250€

En général, un plombier facture son intervention entre 50 et 80€ de l’heure. S’il intervient en urgence, il peut majorer ses tarifs de 20 à 25%. S’il doit se déplacer tard le soir, un dimanche ou un jour férié, la majoration peut atteindre les 50%.

Rappelons que chaque entreprise est libre de fixer ses propres tarifs, la meilleure façon de faire jouer la concurrence est donc de demander plusieurs devis.

FAQ tuyaux de plomberie

1° Les tuyaux d’évacuation de mes toilettes ont un diamètre trop réduit pour ma nouvelle installation, que faire ?

Si vous ne voulez pas refaire toute votre tuyauterie, vous pouvez faire installer un sanibroyeur. Celui-ci va réduire les déchets organiques, de façon à ce qu’ils puissent passer sans problème dans les tuyaux existants.

Un sanibroyeur coûte entre 200 et 1200€ selon les modèles. Il faut tout de même être conscient que ce système, bien que très pratique (il supprime les risques de canalisations bouchées), est assez bruyant.

2° Quels sont les signes qu’il faut refaire la plomberie d’un logement ?

Vos tuyaux ont une durée de vie limitée même si elle est parfois très longue :

  • 25 à 50 ans pour le PVC et le PER
  • 70-90 ans pour le cuivre
  • 80 à 100 ans pour l’acier

Il faut donc veiller à les changer quand ils arrivent en fin de course.

Les signes qui doivent vous alerter sont les suivants : 

  • apparitions de taches d’humidité autour des tuyaux,
  • fuites, même légères,
  •  tuyaux décolorés, bosselés, écaillés,
  • diminution de la pression,
  • variations de température,
  • bruits inhabituels dans les tuyaux, le robinet…,
  • changement de la couleur, de l’odeur et/ou du goût de l’eau.

Par exemple, une eau qui devient jaunâtre ou marron indique la présence de rouille dans les tuyaux ; il est donc grand temps de les remplacer.

3° Système de plomberie vétuste, quels sont les risques ?

Si votre tuyauterie est trop ancienne, vous vous exposez à des risques de fuites, de problèmes de pression, de variations désagréables de température lorsque vous vous lavez…Vous devrez également vous attendre à ce que votre plomberie vous lâche du jour au lendemain et qu’il faille faire intervenir un plombier d’urgence.

Si votre maison a plus de cinquante ans, ne jouez pas avec le feu et faites diagnostiquer votre installation le plus rapidement possible.

4° Peut-on réaliser seul ses travaux de plomberie ?

Il est tout à fait possible de changer seul sa tuyauterie à condition bien évidemment de posséder les outils et les connaissances nécessaires à l’opération.

Toutefois, sachez qu’en faisant appel à un professionnel vous bénéficiez de son assurance décennale. En cas de problème survenu dans les 10 ans suivant l’intervention de l’entreprise de plomberie, les travaux sont alors prix en charge par l’assureur.

Recevoir un devis d’un plombier

Faire appel à un plombier est le gage d’une installation conforme et durable. Les erreurs dans le cas d’une installation comme la plomberie, entrainent des dégâts couteux et difficiles à réparer, n’hésitez donc absolument pas à confier le chantier à un artisan qualifié.

Si vous souhaiter une mise en relation rapide avec des spécialistes de confiance, nous vous proposons de le faire au travers de notre site, nos partenaires vous offrent le devis sans engagement.

Nous vous conseillons aussi de demander plusieurs devis à la fois car c’est la manière la plus simple et efficace de comparer plusieurs offres, de négocier les tarifs en faisant jouer la concurrence, afin d’obtenir un chiffrage à la mesure de vos moyens.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire