Le vase d’expansion : présentation, prix, installation

Le vase d’expansion est un équipement associé à votre chaudière. Le mettre en place ou le remplacer requiert un certain nombre de connaissances en matière de plomberie et de chauffage. Nos experts en ce domaine vous apportent des informations variées, tant sur le prix que sur l’installation de ce matériel.

Le prix d’un vase d’expansion

Il existe différents types et volumes de vase d’expansion dont voici un ordre de prix selon la capacité en litres et la pression de gonflage en bar.

Nombre de bar

Volume en litres

Prix en fourniture seule

0.5 bar

18

30 à 45 €

25

45 à 60 €

35

70 à 90 €

50

100 à 120 €

1 bar

18

35 à 50 €

25

50 à 70 €

35

80 à 100 €

50

120 à 140 €

Qu’est-ce qu’un vase d’expansion ?

Indispensable au bon fonctionnement d’une installation de chauffage, le vase d’expansion peut être soit intégré à la chaudière, soit placé à proximité immédiate de cette dernière.

Rôle

Dans la pratique, le vase d’expansion a pour objectif de maintenir une pression permanente dans le circuit de chauffage de manière à réduire tout risque de détérioration.

L’autre rôle de cet équipement est de neutraliser au maximum les variations de pression dans le circuit. Le volume d’eau subit des modifications en lien avec les écarts de température. En effet, l’eau se dilate sous l’effet de la chaleur et, a contrario, se rétracte par le froid. Dès lors, en cas d’augmentation de ce volume d’eau, le vase d’expansion se charge d’offrir un espace de stockage complémentaire.

Fonctionnement

Afin d’assurer son rôle, le vase d’expansion dispose de deux espaces. Le premier est rempli d’air comprimé et le second par l’excès d’eau du circuit de chauffage.

En cas d’augmentation de température dans le système, la partie réservée à l’eau se remplit, comprimant l’air de manière à contenir le surplus de pression.

Durée de vie

En termes de durée de vie, un vase d’expansion subit énormément d’aléas. En effet, entre les problèmes de corrosion, les changements de pression, les températures très élevées de l’eau, etc., ce matériel affiche une moyenne de 8 ans et nécessite une vérification régulière, à savoir à chaque entretien de chaudière (une fois par an). Lors de cette visite, le vase pourra être regonflé si besoin afin de lui permettre un fonctionnement optimal.


Les différents types de vase d’expansion

Il faut savoir qu’il existe divers modèles de vase d’expansion. En effet, ils peuvent disposer d’un système de pression variable ou constant, mais également être ouverts sur l’air ambiant ou fermés et dotés d’une soupape.

La plupart du temps, toutefois, c’est le vase d’expansion fermé à pression variable qui est utilisé. Et cette version se décline encore en deux modèles, à savoir le vase à vessie ou à membrane (l’enveloppe contenant le gaz est de forme différente entre ces deux options). Tous deux sont dotés d’une partie remplie de gaz (cette partie est donc compressible) et d’une autre d’eau.

Notez que le vase assorti d’une vessie sera plus étanche et moins sujet à la corrosion puisqu’il supprime tout contact entre les parois du vase d’expansion et l’eau présente dans le circuit de chauffage.


Comment choisir la bonne dimension ?

Pour bien choisir un vase d’expansion, il est indispensable de tenir compte de certains critères tels que la puissance de la chaudière, la température de fonctionnement de l’installation, la pression de gonflage, le volume d’eau présent dans le circuit et la hauteur statique.

La puissance et la hauteur statique sont deux éléments déterminants. En effet, selon ces deux critères particuliers, il est possible de décider de la capacité du vase et de sa pression de gonflage. Voici quelques exemples concrets :

Hauteur statique

Puissance

Pression

Capacité

entre 0 et 5 m

20 kW

 0,5 bar

18 L

25 kW

35 kW

25 L

50 kW

35 L

entre 5 et 10 m

20 kW

1 bar

18 L

25 kW

25 L

35 kW

35 L

50 kW

50 L


L’installation du vase d’expansion

La mise en place d’un vase d’expansion doit respecter certaines règles. En effet, afin de réduire au maximum les pertes de pression, le vase devra être au plus près de la chaudière. Toutefois, il sera installé en amont de la pompe de manière à disposer d’un minimum de pression sans laquelle il ne pourrait fonctionner correctement. Enfin, pour une meilleure durée de vie de la membrane, le vase d’expansion sera posé au niveau de la conduite de retour de la chaudière.


Vase d’expansion défectueux : les risques

Comme dans de nombreux cas, un matériel défectueux présente des risques en termes de fonctionnement et peut entraîner, parfois, des dégâts plus conséquents.

Dès lors, vous pouvez garder à l’esprit que si le vase d’expansion de votre chaudière présente des signes de dysfonctionnement, un des premiers aléas subis influera directement sur une augmentation des coûts de chauffage puisque la capacité de chauffe du matériel sera réduite.

Une autre problématique possible est que votre chaudière peut se mettre en défaut et cesser de fonctionner. Cela se produit lorsque le système détecte une baisse de pression dans le circuit.

Enfin, une installation qui ne fonctionne pas normalement peut aussi connaître des problèmes d’embouages pouvant sérieusement la détériorer.

Pour savoir si un vase d’expansion présente un défaut majeur, il est possible de venir taper dessus. Dès lors, il faut donner un coup sur le dessus et un autre sur le dessous du vase. Si, dans les deux cas, le vase émet le même son, cela signifie que la membrane est percée et que l’eau a envahi tout le vase. Il est alors nécessaire de le changer.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire