Prix et pose d’une faïence pour WC

La faïence est l’une des meilleures manières de décorer les murs de vos toilettes, tout en les protégeant de l’humidité. Comment choisir sa faïence WC et quels sont les modèles disponibles ? Combien coûtent-ils ? Les réponses dans la suite de cet article!

Pose faïence pâte à coller

Prix d’une faïence pour WC et de sa pose

La faïence est un revêtement réservé à une pose murale puisqu’elle craint les chocs.

Constituée d’argile recouverte en surface d’un enduit en étain ou en plomb, la faïence propose une grande variété de motifs et de coloris qui conviennent à tous les styles de salle de bain.

Côté prix, les carreaux en faïence pour WC coûtent entre 20 et 120€ par m², selon l’exclusivité des motifs, le format et l’épaisseur des carreaux.

Dépenses liées à la pose d’une faïence Montant
Achat de la faïence 20-120€/m²
Préparation du support 
  • Dépose d’un précédent carrelage par un pro : 10-15€/m²
  • Enduit de lissage : 8-15€/m² (main d’œuvre comprise)
  • Enduit de rebouchage : idem
  • Sous-couche : 4-6€/m² (+ une petite dizaine d’euros par m² pour la main d’œuvre)
Pose de la faïence par un professionnel 35-45€/m²
Application de peinture en cas de mur à la fois peint et carrelé 10-25€/m²

Vous savez tout sur son prix, il est temps maintenant de choisir un modèle.

Faïence à pâte rouge ou à pâte blanche : quelle différence ?

La faïence peut être à base d’argile blanche ou d’argile rouge. Dans le premier cas, on parle de faïence à pâte blanche, dans le second, de faïence à pâte rouge. 

La faïence à pâte blanche est plus résistante et se découpe donc avec davantage de facilité puisqu’elle ne s’effrite pas (on peut utiliser une découpeuse électrique). On la pose aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

La faïence à pâte rouge est, quant à elle, plus fragile. Elle craint les chocs et ne peut donc être installée qu’en intérieur. Elle se découpe avec précaution (à l’aide d’une carrelette) et il faut être vigilant lors de la pause pour éviter qu’elle ne se brise.

Choisir le format de ses carreaux de faïence

Au niveau des dimensions, on distingue trois types de carreaux de faïence :

Les petits carreaux, la mosaïque

Les plus petits formats se déclinent sous forme de mosaïques.

Les mosaïques modernes sont constituées de plaques qui contiennent des tesselles pré-assemblés.

Vous pouvez choisir une mosaïque monochrome, constituée de carreaux uniformes, ou – au contraire – varier les couleurs.

Les carreaux moyens : le choix du classique

Les carreaux « standard » ont une largeur qui oscille entre 20 et 25 cm pour une longueur comprise entre 20 et 20 cm (carrés ou rectangulaires).

Les grands et très grands carreaux : le minimalisme en format XXL

Les grands formats font dans les ~30 à 60 cm de largeur (des fois plus) pour 40-80 cm de longueur.

Avec une moyenne de 3 carreaux/m² ce type de faïence permet de recouvrir les murs d’un WC efficacement.

Ils apportent un effet minimaliste au gout du jour.

Astuces pour bien choisir son format de faïence

Le choix du format et du coloris relève bien souvent des goûts personnels.

Néanmoins, il existe quelques règles en matière de choix:

  • La tendance est au grand 

Les grands carreaux sont plus à la mode que les petits carreaux.

Ils apportent une certaine élégance et un effet « minimaliste » caractéristique de la construction moderne.

  • Attention à l’espace 

Il est conseillé de privilégier les petits ou moyens formats avec des couleurs claires pour de petites surfaces ; en effet les grands carreaux et les coloris sombres tendent à réduire visuellement une pièce, et seront davantage réservés aux grands volumes.

Un mur en faïence demande-t-il beaucoup d’entretien ?

La faïence est un matériau relativement simple à entretenir. Il suffit de passer une éponge imbibée d’eau savonneuse, environ une fois par semaine, sur vos murs de WC. Vous pouvez utiliser au choix du savon de Marseille pur ou du savon noir.

Il est possible d’y appliquer épisodiquement un désinfectant, à condition qu’il soit sans javel pour ne pas agresser la couche supérieure de la faïence. Cela permet de se débarrasser des bactéries éventuellement présentes sur les murs, sachant que les WC sont une pièce qu’il faut nettoyer avec un soin particulier.

Il est essentiel également de prêter attention à l’état des joints. Ceux-ci ont tendance à noircir au contact de l’humidité. Vous pouvez donc les frotter avec une brosse spéciale et les refaire dés qu’ils sont trop abîmés.

L’installation d’une faïence pour WC : les grandes lignes

La pose d’un carrelage pour salle de bain consiste à encoller des carreaux sur une surface plane. Cette pose peut être réalisée sur un carrelage existant, sous réserve que ce dernier soit en bon état.

Voici pour commencer le matériel nécessaire à la pose d’un carrelage en faïence :

  • pose faience

    pose faience

    Découpeuse ou carrelette
  • Mètre
  • Niveau à bulle
  • Crayon
  • Spatule crantée
  • Truelle
  • Colle spéciale faïence ou préparation pour mortier colle
  • Préparation pour joints
  • Raclette
  • Maillet en caoutchouc (pour ne pas briser les carreaux)
  • Lot de croisillons
  • Eponge
  • Chiffon

Une fois que vous avez tout ce qu’il vous faut, la pose s’effectue en 3 grandes étapes :

  1. La préparation du support : vous devez préparer le support avant la pose des carreaux, il doit être sain et plat. Pour cela il suffira d’appliquer de l’enduit de bouchage et de lissage pour un support avec de petits défauts ou une couche de ragréage si le support et très abîmé.
  2. Préparation du mortier colle : le mélange du mortier au bon dosage est crucial pour la bonne prise et adhésion du carrelage. De nos jours il existe une patte colle prête à l’emploi et nous vous suggérons d’opter pour cette option.
  3. Encollage de la faïence: Posez votre mélange d’encollage avec un peigne cranté, puis installez le premier carreau sur l’une des extrémités en partie basse du mur. Continuez en procédant horizontalement et rangée par rangée.

NB : des découpes seront nécessaires, pour cela reportez vos mesures sur vos carreaux, et utilisez un coupe carreau électrique ou manuel.

  1. Pose du joint de faïence : après 24 h de séchage, préparez votre mortier joint et étalez le sur le carrelage avec une raclette en caoutchouc. Laissez sécher, nettoyez dans un premier lieu avec un chiffon sec, puis avec un chiffon humide pour la finition.

Astuce :

La faïence comme la plupart des carreaux est très fragile et casse assez rapidement surtout lors des découpes, il est donc judicieux de prévoir une marge de sécurité de 10% pour pallier les éventuels incidents sur le chantier.

Deux calculateurs pour vous aider:

Si vous n’avez pas la fibre de bricoleur ou si tout simplement vous n’avez pas de temps à dédier pour faire les travaux vous-même vous aurez besoin de faire appel à un carreleur. Avant cela, jetons un coup d’œil aux autres solutions pour recouvrir les murs de vos toilettes.

Quelles alternatives à la faïence pour des toilettes ?

Le mur des WC doit être facile à nettoyer et ne pas craindre l’humidité, on évite donc les matériaux à l’entretien trop contraignant comme le marbre par exemple.

Plusieurs options subsistent :

  • Le carrelage (en grès cérame par exemple) peut être une bonne option, même si le nettoyage des joints peut s’avérer fastidieux dans les pièces humides.
  • La peinture lessivable permet, quant à elle, de changer rapidement et simplement l’aspect d’une pièce, d’autant plus qu’elle propose un nombre impressionnant de coloris.
  • Le papier peint peut être une solution, à condition bien sûr qu’il soit lessivable. L’intissé par exemple, se pose et se nettoie facilement. Il se décline en des dizaines de modèles, vous permettant de personnaliser cette pièce souvent difficile à décorer.

 Quel que soit votre choix, il est temps maintenant de contacter un expert…

Trouvez une entreprise pour installer un carrelage

L’adage qui dit qu’on n’est  jamais mieux servi que par soi-même, n’est pas de mise lors de travaux de construction. Il vaut toujours mieux faire appel à un artisan qualifié pour se garantir un résultat optimal.

Dans cette optique, nos pros affiliés sont à votre écoute et vous offrent le chiffrage gratuit, remplissez vos demandes en quelques instants et recevez votre devis sans compromis.

Notre dernier conseil, demandez autant de devis que possible cela vous permettra de comparer les prix, de négocier les propositions et en définitive de signer un partenariat économique en fonction de votre budget.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire