L’agrandissement d’une maison par les cotés: prix, modalités, devis…

Un projet d’agrandissement de maison sur le côté implique de prendre en compte divers paramètres.

Des spécialistes du bâtiment vous livrent les premières notions que vous devez avoir avant de vous lancer !

Rate this post
Pas de commentaire

Les restrictions possibles

A- La limite de propriété

Une des premières restrictions auxquelles vous pourriez être confronté est le problème de la limite de propriété.

La réglementation indique qu’il faut s’implanter :

  • soit à 3 mètres de la limite de propriété,
  • soit sur cette limite de propriété.

Il n’est pas autorisé de se trouver à 1,50 mètre de la limite de propriété.

B- La surface de l’agrandissement

Autre restriction, celle de la surface autorisée de l’agrandissement.

Cette restriction est fonction des communes, des régions et de nombreux autres critères qui rentrent en compte et qui permettent d’agrandir de telle ou telle surface.

Pour connaître les possibilités de votre logement, vous devrez donc vous rapprocher de votre mairie qui est en mesure d’indiquer la surface autorisée en agrandissement.

C- Le permis de construire

Dernière restriction, l’agrandissement est obligatoirement assorti d’un permis de construire validé.

Comment agrandir une maison sur le côté ?

La règle de construction stipule que, pour effectuer une construction de type agrandissement, deux options sont envisageables.

Dès lors, il est possible de :

  • s’accrocher à l’existant à condition, bien entendu, de respecter les règles : identifier les aciers existants, réaliser les reprises d’aciers, etc.
  • créer un bloc indépendant de la construction existante : elle se fait alors comme une construction indépendante.

En théorie, il faudrait construire en se détachant de la construction existante, en ajoutant des joints de dilatation, de manière à ce que la partie annexe puisse travailler toute seule.

La meilleure solution est donc de créer un bloc de construction (soit quatre murs) que l’on va venir adosser sur la construction déjà en place.

Mais, dans la pratique, en présence d’un mur, les professionnels tendent à s’y raccrocher.

Ainsi, dans le cas où l’agrandissement se fait en se raccrochant à l’existant, il faudra donc ajouter trois murs.

Cela demandera un travail au niveau de la construction car il sera impératif de faire tout le nécessaire pour être parfaitement raccroché, et ce à tous les niveaux (reprise d’aciers, etc.).

Pour ce type de travaux d’agrandissement, par le biais d’un raccrochage, il faut faire appel à ingénieur béton armé car le risque est de tirer sur une partie de la construction existante, ce qui peut causer des dommages relativement importants.

Fondations

Afin de faire les fondations de l’agrandissement, il faudra commencer par le terrassement.

Il n’est alors pas rare de retrouver la fondation de l’existant, ce qui peut se révéler un peu problématique car il y a risque de percer une partie de cette fondation.

Il faudra être très vigilant lors de cette étape afin de ne pas risquer de couper les aciers en place.

Pour travailler, notez qu’il n’est pas obligatoire de placer le parpaing au milieu de la fondation. En effet, il peut être placé de manière décalée.

On peut, en effet, travailler un peu au-dessus de la fondation existante et prendre appui par-dessus.

Dans la pratique, on part sur une fondation classique comprenant la réalisation de fouilles, de semelles, etc.

Si besoin, il est aussi possible de faire une fondation en longrine.

Construction

La construction se fera de manière classique via le montage de parpaings ou de briques, ou via une ossature bois, la réalisation de la charpente (traditionnelle ou fermette).

Une reprise de couverture sera à réaliser avec la couverture existante.

Le prix

Notez que le prix de construction clé en main, se situe autour de 1 300 à 2 000 € par m² (tout compris, dont les finitions). En fonction des matériaux utilisés, le coût sera donc égal à celui d’une construction classique.

Pour un agrandissement de type ossature bois, il faudra un budget de l’ordre de 1 400 à 2 100 € par m².

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire