Prix et installation d’un assainissement individuel

Impératif dans les zones où l’assainissement collectif n’est pas proposé, l’assainissement individuel requiert un minimum d’investissement et doit être validé par le SPANC.

Un professionnel du bâtiment vous éclaire sur ce sujet bien particulier.

Situation requérant un assainissement individuel

Souvent, le recours à l’assainissement individuel est nécessaire dans le cas de maison isolée, lorsque le réseau de tout à l’égout est absent.

Dans ce cas, il est d’usage de faire appel à la mairie afin que le service de l’assainissement se déplace. Il s’agit du SPANC.

C’est le SPANC qui a pour missions d’estimer les besoins et les possibilités du logement. Suite à sa visite, il devra produire un rapport complet qui détaillera ce qu’il est possible de mettre en œuvre. Ses recommandations peuvent alors diriger vers la réalisation d’une fosse selon des dimensions précises, un bac à sable, etc.

A l’issue des travaux et avant la fermeture de l’assainissement, c’est encore le SPANC qui devra être contacté afin d’effectuer une vérification des installations. Si tout est conforme et opérationnel, il délivrera un certificat de conformité et autorisera la fermeture de l’assainissement.

Le raccordement tout à l’égout : une solution plus simple

Raccordement-egout

 

Dans le cas où le tout à l’égout est présent, la mairie devra être prévenue. Cela est effectué, généralement, lors de la demande du permis de construire.

Mais cela peut également découler d’une visite du SPANC. Pour certaines anciennes maisons non raccordées, il peut être demandé de se mettre aux normes.

Cette situation se rencontre lors de l’achat d’un logement doté d’un assainissement individuel obsolète par exemple, mais également dans le cas de raccordement au tout à l’égout non conforme avec, parfois, des eaux pluviales qui se déversent dans le tout à l’égout.

Le coût d’un raccordement simple

S’il suffit simplement d’un branchement au tout à l’égout, il s’agit alors uniquement de procéder à un raccordement.

Dans ce cas, il est question de faire une tranchée, de mettre un tuyau et de réaliser le raccordement sur le réseau principal.

La dépense à prévoir sera fonction de la longueur. Dès lors, il faut prévoir un budget entre 1 500 à 5 000 € en fonction de la longueur de réseau.

Fonctionnement 

Dans la pratique, afin de vérifier la bonne conformité des réseaux d’assainissement collectif, la municipalité installe un tabouret, c’est-à-dire un regard. Et il est obligatoire de venir se connecter à ce regard.

Ensuite, le SPANC effectue un contrôle avec des colorants afin de s’assurer qu’il n’y a pas d‘eau pluviale qui vient se déverser dans le tout à l’égout. Cette opération est réalisée après coup pour les passages de tout à l’égout. En effet, dans ce cas, la tranchée est déjà refermée avant son passage. 

Concernant le tabouret, il est installé par l’entreprise en charge des travaux d’assainissement dans le cas d’un logement non raccordé ou par la municipalité lorsqu’elle se charge du réseau complet de tout à l’égout.

Chaque habitation dispose de son tabouret qui est, en général, mis en place au niveau du trottoir ou en partie sur la voirie.

Le prix d’un assainissement individuel

Il faut compter entre 6 000 et 10 000 € pour la mise en œuvre d’un assainissement individuel.

Ce prix comporte :

  • la fourniture d’une fosse
  • les tuyaux
  • le terrassement (tranchée, fossé)
  • en cas de besoin d’un bac à sable, sa réalisation
  • la remise en état du terrain
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire