Calcul R isolation : notre simulateur !

Refaire l’isolation d’un logement permet d’améliorer le confort des habitants et de réduire leurs factures d’énergie. Toutefois pour que les travaux soient rentables, lorsque vous achetez un isolant, il est important de prêter attention à trois indicateurs de performance :

  • La conductivité thermique avec le coefficient lambda : il s’agit de la facilité avec laquelle le froid peut franchir une paroi. Elle s’exprime en W/mK, plus le coefficient lambda est faible, plus le matériau est isolant car cela signifie qu’il ne laissera pas la fraîcheur entrer chez vous.
  • La résistance thermique avec le coefficient R : cette fois, il s’agit d’évaluer le comportement d’un isolant face aux variations de températures. Plus il est résistant, plus son coefficient R sera élevé. Qu’il fasse très froid ou très chaud dehors, cela n’aura pas d’impact sur la température intérieure du logement.
  • La transmission thermique avec le coefficient U : certaines parois mal isolées laissent la chaleur s’échapper vers l’extérieur. On parle alors de déperditions thermiques. Si U est faible on évite ce genre de phénomène.

Le but de notre simulateur est de calculer la résistance thermique (R) uniquement. Cela vous donnera un excellent indicateur de la qualité de l’isolant choisi. 

cm
W/mK
Erreur de champs ! Veuillez vérifier les valeurs saisies.
Résistance thermique : m2K/W

Calculer soi-même le coefficient R d’un matériau

Le détail de l’opération est le suivant :

R = e ÷ λ

Pour déduire la résistance thermique d’un isolant, il vous suffit donc de connaître l’épaisseur de celui-ci ainsi que son coefficient lambda. Ce dernier est déterminé par la nature même de l’isolant, en voici quelques exemples :

Type d’isolant Coefficient λ
Ouate de cellulose 0.038-0.044
Fibre de bois 0.036-0.047
Laine de mouton 0.039-0.042
Polyuréthane 0.021-0.028
Laine de verre 0.030-0.046

Par exemple : Vous voulez poser de la laine de mouton sous forme de rouleau de 12 cm d’épaisseur. Son coefficient lambda est de 0.040. Cela nous donne donc le calcul suivant :

R= 0.12 ÷ 0.040 = 3 m2K/W

Comment savoir si le coefficient R d’un isolant est suffisamment élevé ?

Il existe des réglementations qui fixent une résistance thermique minimale dans les logements neufs :

Espace concerné par des travaux d’isolation R minimal fixé par la RT en vigueur R minimal pour bénéficier d’une aide de l’Etat
Combles aménagés 4 * ou 4,4 6
Combles perdus 4,8 7
Toit terrasse 3,3 4,5
Mur en contact avec l’extérieur 2 3,7
Mur en contact avec une pièce non chauffée (garage, dressing…) 2,2* ou 2,9 3,7
Planchers bas 2,1* ou 2,7 3

*dans les régions au climat particulièrement chaud (Corse, Côte d’Azur)

Comme vous l’avez sans doute noté, les règles concernant les performances des matériaux d’isolation sont plus strictes quand il s’agit de viser certaines aides comme MaPrimeRénov. Rappelons par la même occasion que si vous souhaitez bénéficier de ces coups de pouce financier, il faut impérativement que vos travaux soient réalisés par un professionnel RGE.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire