Ce que vous devez savoir sur le carrelage en terre cuite

Envie d’un carrelage chaleureux ?
Découvrez le carrelage en terre cuite avec ses avantages, ses inconvénients, son prix et ses méthodes de pose. Bonne lecture !

Rate this post
Pas de commentaire

Carrelage en terre cuite : caractéristiques

Avant de commencer, voici cinq éléments essentiels sur le carrelage en terre cuite :

1° Sa composition

Le carrelage en terre est constitué d’un mélange d’argile et de sable cuit à très haute température (800-900°C).

2° Sa couleur

L’argile peut être rouge, jaune ou encore ocre…le carrelage se décline donc en plusieurs teintes.

3° Sa porosité et les traitements adaptés

carrelage en terre cuitePuisqu’il est naturellement poreux, il doit obligatoirement être traité pour résister à l’eau et aux taches.

Pour cela, on peut y appliquer de l’huile de lin, de la térébenthine ou encore une résine anti-tache et hydrofuge.

Cette dernière méthode est moins naturelle mais ne modifie pas la couleur du carreau contrairement aux autres, qui la foncent.

4° Ses finitions

Vous pouvez tout à fait laisser à votre carrelage son aspect brut, toutefois, il est possible de l’émailler.

L’émaillage est recommandé si votre carrelage est destiné à être posé dans une pièce soumise à l’humidité telle que la cuisine ou la salle de bain.

L’opération consiste à appliquer sur le carreau un mélange de manganèse, d’étain et d’oxyde de fer.

Cela modifie son aspect (couleur, texture…) et comme il existe plusieurs types d’émail, vous avez l’embarras du choix.

A savoir

Si vous préférez laisser votre carreau tel quel pour garder un effet authentique, vous devrez absolument le traiter (référez-vous au paragraphe précédent) sous peine de le voir détérioré par l’eau ou les taches.

Sachez en tout cas qu’un carreau laissé brut a l’avantage d’être antidérapant.

5° Son entretien

Privilégiez l’eau pure pour votre carrelage.

Si toutefois il est encrassé, vous pouvez y ajouter du savon noir et du bicarbonate de soude.

Maintenant que vous en savez plus sur le carrelage en terre cuite, il est temps de nous pencher sur ses points forts et ses faiblesses.

Avantages et inconvénients du carrelage en terre cuite

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons regroupé dans un tableau les points positifs et négatifs du carrelage en terre cuite.

Nous espérons que celui-ci va vous aider à faire votre choix !

AVANTAGES INCONVÉNIENTS
Chaleureux, authentique, le carrelage en terre cuite est très décoratif. Il est poreux : le carreau de terre cuite, même émaillé, peut difficilement se passer d’un traitement hydrofuge et anti-taches.
Il est disponible en un vaste choix de couleurs et de finitions : satinée, mate, brillante…beige, rose, orangée, rouge vif…il y en a pour tous les goûts et tous les intérieurs !  
Le carrelage en terre cuite s’avère robuste au fil du temps s’il est entretenu correctement. Il peut donc tout à fait trouver sa place dans une pièce de vie ou un lieu de passage.  

Vous savez tout !

Comme vous pouvez le constater, notre carrelage n’a qu’un seul inconvénient : son entretien quelque peu contraignant.

Si cela ne vous fait pas peur, nous pouvons passer à la question délicate du mode de fabrication.

Faut-il miser sur le carrelage artisanal ou industriel ?

Le carreau de terre cuite peut être cuit au feu de bois ou au gaz.

Si ce détail semble sans importance, il modifie en fait l’aspect du carreau ainsi que son prix.

On vous explique tout pour que vous puissiez faire votre choix.

Le carrelage artisanal

Sa cuisson au feu de bois lui donne un effet « flammé » très esthétique. Ses coloris sont plus nuancés et il est possible de faire réaliser des carreaux sur-mesure, avec des formes ou des dimensions particulières.

Le carrelage industriel

Contrairement à son compère, il est cuit au gaz, sa couleur est uniforme et ses dimensions standard.

Il est bien moins onéreux que le carrelage artisanal.

Puisque nous parlons de prix, combien coûte un mètre carré de carrelage en terre cuite ?

Prix du carrelage en terre cuite

Le prix de votre carrelage varie en fonction de nombreux paramètres tels que le mode de confection des carreaux (artisanale ou industrielle), leurs dimensions, leur couleur, leur éventuel émaillage

  • Pour un carrelage industriel, on compte entre 40 et 80€ par mètre carré.
  • Pour un mètre carré de carrelage artisanal, prévoyez au moins 60€ tout en sachant que les prix peuvent dépasser les 100€.
  • Si vous optez pour une pose qui nécessite l’application d’une chape de mortier, sachez que celle-ci coûte entre 20 et 30€ par m2.

Nous ne pouvons vous donner ici que des estimations. Si vous souhaitez un chiffrage détaillé de votre projet, il vous faudra demander un devis.

Profitez-en, en passant par notre site, c’est gratuit !

Et si les pros les plus fiables de votre région évaluaient votre projet ?

Sachez également que si vous faites appel à une entreprise spécialisée, il faut prendre en compte le coût de son intervention.

Vous pensez pouvoir vous passer d’un professionnel ?

Voici expliqué pour vous les détails de la pose d’un carrelage en terre cuite.

Comment poser un carrelage en terre cuite ?

Vous avez le choix entre deux types de pose : scellée ou collée.

La pose scellée

pose carrelage scellé sur chape fraicheIl s’agit d’appliquer sur le support une chape de mortier. Avant qu’elle ne sèche, fixez-y les carreaux.

Attention, ceux-ci doivent être humides.

La pose collée

pose carrelage double encolageC’est la méthode la plus répandue. Elle n’est toutefois réalisable que pour les carreaux de petite dimension (moins de 25cm de largeur).

Elle consiste à fixer les carreaux directement sur le support à l’aide d’un mortier colle.

Plus facile à réaliser, elle met aussi moins de temps à sécher (1 mois contre 3 mois pour une pose scellée).

Dans les deux cas, la pose se termine par la réalisation des joints.

Vous préférez faire appel à un carreleur pour poser votre carrelage ? La dernière partie est faite pour vous 😉

Obtenir un devis pour faire poser un carrelage en terre cuite

Comme nous l’avons expliqué précédemment, il est délicat de chiffrer l’installation de votre carrelage.

Toute dépend en effet des carreaux choisis, des dimensions de votre sol, des contraintes propres à votre chantier, des éventuels frais de déplacement facturés par l’entreprise, du type de pose pour lequel vous avez opté, etc.

Il est donc fortement recommandé de demander au moins trois devis.

Vous pourrez ainsi examiner plusieurs offres, peser le pour et le contre, prévoir un budget…

Pour recevoir un devis gratuit, remplissez notre formulaire !

C’est sans engagement et vous êtes certain de tomber sur un professionnel compétent et habitant votre région.

Idéal non ?

Laisser un commentaire