Découvrez le chauffage par aérothermie!

Envie d’opter pour un mode de chauffage écologique ? Découvrez le chauffage par aérothermie : mode de fonctionnement, prix, options, avantages et inconvénients, tout est dans cet article ! Bonne lecture 😉

bloc chauffage aérothermie

Combien coûte de se chauffer grâce à l’aérothermie ?

L’achat et l’installation de votre chauffage aérothermique peut coûter jusqu’à 20 050 €.

Cela dépend toutefois du type de PAC que vous choisissez, du coût de l’éventuelle dépose de l’ancien système de chauffage, des frais de déplacement du professionnel, de ses tarifs…

Voici quelques éléments de détails quant au coût d’achat et d’installation :

Type de PAC Prix en fourniture Prix en fourniture et pose
PAC air-air 2 750 à 6 550 € 3 250 à 8 550 €
PAC air-eau sans ECS 6 550 à 11 550 € 8 050 à 13 050 €
avec ECS 9 050 à 14 550 €
PAC réversible 6 050 à 9 550 € 8 050 à 12 550 €
PAC hybride 8 050 à 15 050 € 10 050 à 20 050 €

Découvrez aussi le coût d’entretien d’une pompe à chaleur aérothermique. Ce dernier oscille entre 100 et 300 €. Selon la puissance de l’équipement, il faudra respecter certaines obligations d’entretien tous les 2 ans :

Puissance de la PAC moins de 4 Kw à partir de 4 Kw
Réglementation en vigueur Entretien recommandéNon obligatoire Entretien obligatoire

Cet investissement important est toutefois rentabilisé. Vos factures de chauffage baissent d’environ 70 %. On compte moins de 10 ans pour que l’investissement initial soit amorti.

Pour éviter les mauvaises surprises, demandez un devis !

Chauffage par aérothermie : comment ça marche ?

L’aérothermie consiste à utiliser les calories présentes dans l’air pour les transférer dans le logement. Grâce à cette « astuce thermique », le chauffage aérothermique produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Ce système vous permet donc de vous chauffer en tirant profit d’une énergie renouvelable et gratuite (l’air).

En revanche, il faut prendre en compte que, s’il fait trop froid, les performances de l’appareil sont réduites (bien qu’elles demeurent supérieures à celles d’un chauffage électrique). Vous pouvez alors opter pour un chauffage d’appoint ou une chaudière hybride (c’est-à-dire qui fonctionne à la fois grâce à l’aérothermie et au gaz).

En aérothermie, la pompe à chaleur (PAC) capte les calories présentes dans l’air extérieur grâce à une unité extérieure fixée au mur de l’habitation. Elle peut ensuite restituer cette chaleur de deux façons :

  • En rejetant de l’air chaud (PAC air-air)
  • En faisant chauffer de l’eau (PAC air-eau)

Chauffage aérothermique : quelles options ?

Pour faire le meilleur choix possible, prenez connaissances des 2 possibilités qui s’offrent à vous !

La pompe à chaleur air-air

pompe a chaleur air air

Pompe à chaleur air air

La PAC air-air puisent les calories présentes dans l’air extérieur et les rediffuse dans le logement par le biais d’un système de soufflage. La console chargée de souffler l’air réchauffé est généralement installée en haut des murs. Chaque pièce à chauffer sera alors dotée d’une de ces consoles. En effet, grâce à des ventilo-convecteurs, la pompe à chaleur air-air diffuse de l’air chaud chez vous.

C’est d’ailleurs la configuration des lieux, sa superficie et les attentes des occupants qui déterminent le choix entre monosplit (une seule console intérieure) et multisplit (plusieurs consoles intérieures).

Si ces PAC ne peuvent proposer une prise en charge de l’eau chaude sanitaire (ECS), elles peuvent par contre être réversibles.

La pompe à chaleur air-eau

schema installation pompe à chaleur air eau

Schéma d’installation d’une pompe à chaleur air eau

A l’instar de la PAC air-air, cet appareil puise les calories de l’air extérieur, Par contre, la PAC air-eau chauffe de l’eau. Celle-ci permet de chauffer l’ensemble de la maison grâce à des radiateurs ou à un plancher chauffant. De par ce principe de fonctionnement, la pompe à chaleur air-eau peut assurer la chauffe de l’ECS à condition que leur puissance soit calibrée correctement pour satisfaire aux besoins.

En termes de composition de l’équipement, une telle PAC embarque une unité extérieure et une unité intérieure. Cette dernière est directement reliée au réseau de chauffage central du logement.

La pompe à chaleur réversible

Par définition, la pompe à chaleur est dotée de deux options : le chauffage et la climatisation (PAC air-air) ou le rafraîchissement (PAC air-eau). Elle peut en effet inverser son circuit calorifère selon vos besoins.

  • En hiver : elle tire profit des calories présentes dans l’air extérieur pour chauffer l’intérieur de votre habitation.
  • Tandis qu’en été, elle extrait les calories de l’air intérieur pour les rejeter et ainsi rafraîchir votre maison.

La pompe à chaleur hybride

Dans le cas de secteur géographique assorti de conditions météo difficiles en hiver, il est conseillé d’opter pour la PAC hybride. Cela signifie que le système de chauffage par pompe à chaleur est couplé avec un autre système (au bois, au gaz…) et que, selon les conditions, l’installation est capable de déterminer le mode le plus économique et efficace à l’instant T.

Alors, que choisir ?

La PAC air-air présente l’avantage de pouvoir être réversible et donc de servir à la fois de moyen de chauffage et de climatisation. De plus, elle n’a pas besoin pour fonctionner d’un circuit de chauffage (radiateurs, tuyauterie, etc.).

En revanche, seule la PAC eau-air est éligible à l’éco-prêt à taux zéro. Cette option est plébiscitée dans les logements anciens, car elle tire parti de l’ancien circuit de chauffage.

Qu’est-ce que le COP ?

On désigne par ce sigle le rendement de votre système de chauffage, son « Coefficient de Performance« . Il indique combien de kWh de chaleur seront produits pour chaque kWh d’électricité consommé.

Par exemple, si le COP est de 4, vous obtiendrez 4 kWh d’énergie pour 1kWh d’électricité dépensé.

Attention toutefois, le COP est calculé dans des conditions idéales de fonctionnement. Il n’est en réalité jamais atteint en situation réelle.

Avantages et inconvénients de l’aérothermie

Vous hésitez encore à vous lancer ? Nous avons résumé pour vous les points forts et les points faibles de l’aérothermie.

Les plus :

  • L’aérothermie est à la fois écologique et économique (vous réduisez vos factures de chauffage de 70 %).
  • Ce système est plus facile à mettre en place qu’un chauffage géothermique par exemple : pas de gros travaux, pas besoin d’autorisations spécifiques ni même d’un terrain.
  • Rentable : en quelques années, le coût d’achat est amorti.

Les moins :

  • Si les hivers sont rudes, vous aurez du mal à vous chauffer et devrez recourir à un chauffage d’appoint.
  • Certaines PAC (souvent celles qui coûtent le moins cher à l’achat), s’avèrent assez bruyantes.
  • Le prix d’achat est élevé.

Les aides pour une pompe à chaleur aérothermique

La mise en place de pompes à chaleur, lorsqu’elles ne sont pas réversibles, peuvent permettre de prétendre à certaines aides financières. Voici les principaux dispositifs à connaître :

Dispositifs Présentation Montants accordés
Prime Conversion Chaudière Depuis 2019, il est possible d’obtenir une prime exceptionnelle. Pour ce faire, il convient de remplacer une chaudière standard (au fioul ou au gaz) par une pompe à chaleur.

Le montant de cette prime dépend de la configuration des travaux, mais aussi de la situation du demandeur.

de 450 à 4 000 €
Ma Prime Rénov’ Mise en place par l’ANAH, cette aide vise à encourager les travaux en lien avec la transition énergétique.

Le niveau de l’aide est déterminé selon les revenus annuels du foyer et accordé sous la forme de montants forfaitaires.

Pour en bénéficier, il faudra impérativement confier le chantier à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement.

de 2 000 à 4 000 €
Prime énergie La prime énergie, désormais très bien connue sous le sigle CEE, s’appuie sur le gain énergétique généré par des travaux.

Dès lors, selon le gain estimé grâce à l’installation d’une pompe à chaleur, une aide peut être ajoutée pour aider au financement du projet.

entre 158 et 428 €
Éco PTZ L’Eco PTZ est un prêt aidé par l’Etat accordé dans le cadre de travaux énergétiques. Ce dernier est, pour le demandeur, assorti d’un taux à 0 %.Pour en bénéficier, il faudra impérativement confier le chantier à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. jusqu’à 30 000 € en rénovation ponctuelle

jusqu’à 50 000 € dans une rénovation globale

TVA réduite à 5,5 % Dans le cadre de travaux énergétiques, les professionnels RGE appliquent une TVA à seulement 5.5 %.

Vous y voyez plus clair ? Il est temps d’entrer en contact avec un pro pour réaliser votre projet dans les meilleures conditions 😉

Trouver une entreprise pour installer un chauffage aérothermie

Faire appel à un pro, c’est bénéficier d’une installation fiable et en accord avec les normes en vigueur. Ne prenez pas le risque de poser seul votre chauffage aérothermique : faites confiance à ceux qui savent !

Nos partenaires sont là pour vous aider dans votre projet. Demandez-leur des devis, comparez leurs offres et profitez de votre nouveau mode de chauffage. Pour cela, il vous suffit de remplir notre formulaire ; pas de panique, c’est sans engagement 😉

FAQ

Quelle est la dépense à prévoir pour faire installer une pompe à chaleur dans un logement de 100 m² ?

Pour chauffer 100 m², il faut prévoir autour de 70 à 100 € par m². Ainsi, le coût d’une pompe à chaleur pourra, en moyenne, osciller entre 5 000 et 8 000 € pour une version air/air et entre 7 000 et 15 000 € pour une version air/eau.

Quelle est la durée de vie moyenne d’une pompe à chaleur aérothermique ?

En moyenne, pour une PAC aérothermique, la durée de vie est de 15 à 20 ans. Cette durée sera notamment fonction de la qualité des appareils choisis, mais aussi de celle de l’installation et de l’entretien effectués.

Est-il rentable de faire poser une pompe à chaleur dans sa maison ?

Clairement, oui. Faire installer une pompe à chaleur est très intéressant car ce principe peut ouvrir sur de belles économies d’énergie. En effet, une fois en place, la PAC s’appuie essentiellement sur une énergie renouvelable et gratuite. Dans le cas de l’aérothermie, il s’agit simplement de l’air ambiant extérieur. Par exemple, pour une PAC air/eau le retour sur investissement est estimé entre 6 et 7 ans.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire