Le chauffage économique, ça existe?

Le chauffage a pour fonctions de réchauffer la maison et l’eau destinée à l’usage sanitaire.
Découvrez les solutions de chauffage économiques (chaudières et radiateurs)

Rate this post
Pas de commentaire

Les 2 façons de définir un chauffage économique

Un chauffage économique peut être :

  • Un chauffage dont le prix d’achat est très faible (2) ;
  • Un chauffage qui consomme peu (1)
Chauffage économique. (1) gauche: faible conso. (2) droite: faible prix d’ahat

Dans les deux cas de figure, vous disposez de « leviers » pour réaliser des économies !

Le prix La consommation
Achat d’un équipement pas cher – Utilisation d’une énergie alternative : gaz, bois, fioul…
– Optimisations techniques : radiateur à basse température, radiateur à inertie, chaudière à condensation…
mr prix pose avec une calculette pour faire des calculs

Bilan : vous avez deux façons de réaliser des économies. Soit en achetant un chauffage pas cher, soit en valorisant un chauffage qui consomme peu. Tout en sachant que la solution optimale est un compromis « achat » et « consommation ».

Pour vous permettre d’avoir un aperçu des solutions les moins chères, nous vous proposons de survoler les chauffages en vente dans le commerce.

Nous aborderons dans un premier temps les chauffages centraux (chaudière) avant de nous intéresser aux diffuseurs (radiateurs).

I- Le chauffage central le plus économique

circuit chauffage central

Le chauffage central est relié à toutes les pièces de la maison. Il alimente les radiateurs et l’eau chaude sanitaire.

La mise en place d’un chauffage central est avantageuse, puisqu’avec un seul appareil vous garantissez une distribution homogène de la chaleur dans tout le foyer.

Il s’agit d’un moyen de chauffage efficace qui assure un bon confort thermique.

Seulement, c’est souvent une option chère et qui requiert une « grosse » installation ; mais elle reste l’une des plus prisée du segment.

Dans le chauffage central il existe plusieurs types de chaudières, nous allons entrer un peu plus en détails sur les spécificités de chacune d’entre elles :

Modèle de chaudière Prix d’achat (€) Prix de la pose (€) Prix du kWh (c€) Prix de la maintenance (€/an)
Gaz 1000 à 5000€ 500 à 1500€ 7,2c€ 100€
Fioul 1500 à 10 000€ 500 à 2000€ 9,7c€ 80 à 200€
Bois 2000 à 10 000€ 250 à 1500€ 6,2c€ 200€
Pompe à chaleur 2000 à 30 000€ 2000 à 6000€ 15c€ divisé par 2,3,4…. 200€

La chaudière à gaz

chauffage gaz

Cette chaudière est propulsée par du propane ou du gaz naturel.

Elle est écologique et éligible aux aides étatiques pour la rénovation énergétique.

Le fonctionnement est simple, le gaz brule, et les vapeurs résultantes de la combustion chauffent l’eau sanitaire qui voyage à travers des conduits de chauffage (radiateur, eau chaude).

Il existe trois modèles de chaudière à gaz :

  • La chaudière classique : avec un prix de départ assez bas et un rendement plus que satisfaisant.
  • La chaudière à condensation : cette chaudière est dotée d’un système qui réchauffe l’eau froide qui retourne à la chaudière grâce  à la condensation de la vapeur d’eau, ce qui lui permet un rendement presque double de celui d’une chaudière classique pour la même quantité de combustible, mais elle est la plus chère du segment.
  • La chaudière à basse température : fonctionnant à petite température (50°C contre 90°C pour un modèle normal), cette chaudière fonctionne comme une chaudière classique, mais offre un rendement supérieur.

Le prix d’une chaudière à gaz est compris entre 1000 et 5000 euros.

Modèles Puissance(KW) Prix(€)
Chaudière gaz standard instantanée 32 1105
Chaudière gaz à condensation microaccumulée 24 1490
Chaudière gaz à condensation mircoaccumulée 25 2790
Chaudière gaz à condensation instantanée 25 4495

Ajoutez à les frais d’installation allant de 500 à 1500 euros, la pose se traduit tout simplement par la fixation de la chaudière sur mur ou sur socle au sol, et la création des différents conduits d’évacuation  à savoir une cheminée et/ou une ventouse latérale.

Pour le prix du combustible il faut estimer 7.2cts€/kW (gaz naturel) et 14.2cts€/KW (gaz propane).

Quant à l’entretien il est normalement annuel et coûte environ : 100 euros.

La chaudière au fioul

chaudiere fioul

Fonctionnant au fioul domestique, cette chaudière repose sur le même principe qu’une chaudière à gaz, la combustion du carburant assure le chauffage de l’eau avant sa distribution.

Elle aussi est disponible en classique, à condensation ou à basse température, elle offre un très bon rendement mais  elle est néanmoins plus encombrante, généralement plus chère et très polluante (l’odeur du fioul peut d’ailleurs déranger voilà pourquoi il vaut mieux qu’elle soit à l’écart des pièces de vie).

Elle nécessite aussi l’installation d’une cuve pour le stockage du fioul, elle reste donc très intéressante pour un logement qui utilise déjà ce type de combustible.

Pour le prix il est compris entre 2000 et 8000 euros.

Modèles Puissance(KW) Prix(€)
Chaudière fioul standard accumulée 26 2480
Chaudière fioul à condensation chauffage sol 32 4190
Chaudière fioul à condensation mixte 32 6190

Pour la pose un budget de 500 à 2000 euros sera nécessaire car il faudra construire un réservoir pour le combustible en plus de la fixation de la chaudière au sol ainsi que la création du conduit d’évacuation.

Le prix du fioul lui, varie selon le marché du pétrole, mais il est en moyenne à 9.7cts€/kW. Puis pour l’entretien prévoyez 150 euros/an.

La chaudière à bois :

chaudiere bois

Utilisant du bois comme carburant, le chauffage au bois est une alternative aux deux autres solutions qui a pour principal avantage le faible prix de son combustible.

Il existe hélas quelques désagréments, comme l’encombrement de la machine, ou encore la nécessité d’un espace de stockage pour le bois.

La chaudière à bois n’est pas adaptée pour un appartement mais elle est intéressante pour une maison !

Les deux types disposent aussi de mécanismes automatiques d’alimentations (plus chers) ou alors d’une alimentation manuelle qui est très fastidieuse.

Un chauffage au bois tous modèles confondus est disponible pour une fourchette de prix allant de 2000 à 10 000 euros.

Modèles Puissance(KW) Prix(€)
Chaudière bois 25 2790
Chaudière à granulés 25 9380
Chaudière bois et pellet 64 8885

La pose d’une chaudière à bois requiert des conduits d’aération (raccordement à la cheminée par tubage ou mise en place d’une ventouse).

Quoiqu’il en soit il faut prévoir entre 250 et 15000 euros pour engager un installateur.

Les buches coutent 4cts€/KW  Les pellets et granulés de bois eux sont un peu plus chers 6.2 cts€/KW. Pour l’entretien, 200 euros en moyenne par an seront nécessaires.

La pompe à chaleur :

pompe a chaleur air air

La pompe à chaleur est un transformateur thermique qui contient un fluide frigorigène.

Il offre le meilleur rendement puisqu’il est capable de délivrer plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Il se décline en deux formats :

  • Pompe à chaleur aérothermique : elle capte les calories présentent dans l’atmosphère et les transforme en chaleur. Elle est peu chère, mais elle est sensible au changement de température…son rendement est donc très variable.
  • Pompe à chaleur géothermique : cette pompe récupère la chaleur directement du sol, qui reste stable toute l’année, elle offre donc un rendement beaucoup plus constant.

Comptant parmi les options les plus chères du marché, de 2000 à 30 000 euros pour certains modèles, la pompe à chaleur est néanmoins vite rentabilisée car elle permet de sérieuses économies à la longue (jusqu’à 75% en moins).

Voici quelques modèles et leurs prix :

Modèles Puissance(KW) Prix(€)
Pompe à chaleur aérothermique 17 5500
Pompe à chaleur aérothermique 17 6460
Pompe à chaleur géothermique 5.64 9300

La pose d’une pompe à chaleur nécessite l’installation d’une unité extérieure qui se charge de la captation de la captation des calories, et la pose d’une unité intérieure qui elle s’occupe de la répartition de l’air ou de l’eau sanitaire chauds.

Pour la consommation, la pompe à chaleur coute en moyenne de 15cts€/KW (tarif des fournisseurs), mais pour chaque KW consommé elle en fourni le double ou triple en énergie thermique, ce qui en fait la moins onéreuse des solutions.

La pompe à chaleur géothermique ne nécessite presque aucun entretient sinon celui de dépoussiérer le filtre à sable une fois par an, quant à la pompe à chaleur aérothermique il faut compter 200 euros pour une révision professionnelle annuelle.

Passons maintenant au deuxième type de chauffage : le chauffage décentralisé.

II- Le chauffage décentralisé le moins cher !

Le chauffage décentralisé se compose de diffuseurs (radiateurs) installés dans les diverses pièces de la maison.

Contrairement au chauffage central, il n’assure pas la diffusion de chaleur dans tout le domicile.

Modèle de chauffage Prix d’achat (€) Prix de la pose (€) Prix du kWh (c€) Prix de la maintenance (€/an)
Electrique Dès 20€ 40 à 400€ 6,2 cts€ 0€
Poele à bois 500 à 6000€ 300 à 5000€ 15 cts€ 150€

Parmi les options possibles on trouve :

Le radiateur électrique

radiateur maison

Le radiateur électrique est le chauffage décentralisé le plus répandu.

S’il est économique à l’achat, son coût de fonctionnement demeure élevé puisque l’électricité est l’énergie la plus chère !

Cela étant certains radiateurs sont plus optimisés que les autres :

  • Radiateur à convection : c’est le modèle le moins cher. En revanche, on le qualifie parfois de « grille-pain » !  Il chauffe vite, mais il brasse et assèche l’air, ce qui n’est pas agréable.
  • Radiateur à inertie : il possède un corps de chauffe solide ou liquide, qui se charge d’emmagasiner la chaleur puis de la libérer progressivement.
  • Radiateur à rayonnement : il chauffe grâce au principe de rayonnement. Il assure une diffusion douce de la chaleur.

Les trois solutions sont rapides et efficaces, mais le radiateur à inertie offre le meilleur rendement grâce à sa libération continue et homogène de la chaleur même après extinction. Il est suivi du modèle à rayonnement puis en dernière place le radiateur à convection est celui qui propose le plus faible des rendements.

Le radiateur électrique est une solution économique qui se vend à partir de 20 euros pour certains radiateurs à convection pour finir à des sommes avoisinant les 1500 euros pours des modèles à inertie dotés de systèmes d’accumulation.

Modèles Puissance(W) Prix(€)
Radiateur électriques à convection 500 33
Radiateur électrique  à rayonnement 2000 129
Radiateur électrique à inertie fluide 1500 299
Radiateur électrique connecté  à inertie pierre 1500 550
Radiateur électrique à rayonnement 1000 789

Pour la consommation elle est bien entendu liée à la puissance de l’appareil à titre indicatif, l’électricité est vendue à 15cts€/KW approximativement.

Pour la pose elle est à la portée d’un bon bricoleur car elle consiste tout simplement à fixer le radiateur près d’une source d’alimentation mais si vous décidez de faire appel à un électricien il faudra compter entre 40 et 400 euros.

Pour l’entretien pas de prix spécifique, car il s’agit tout simplement de le dépoussiérer une fois par an.

Terminons enfin avec le poêle.

Le poêle à bois

poele a bois

Fonctionnant exactement de la même manière qu’une chaudière a buche ou a granulés, le poêle utilise la combustion du bois pour créer de la chaleur qu’il diffuse ensuite par rayonnement et par inertie.

Les poêles modernes offrent un bon rendement avec parfois une esthétique soignée pour son intégration dans la maison.

Le prix d’un poêle à bois est compris entre 500 et 6000 euros.

Ci-dessous quelques exemples :

Modèles Puissance(KW) Prix(€)
Poêle à bois 1 7.7 680
Poêle à bois 2 6 1700
Poêle à bois mixte 9 3500
Poêle à granulats 23.8 4000

La pose du poêle à bois implique la mise en place d’un conduit d’évacuation des fumées (ventouse ou tubage).

Les buches et les pellets coutent exactement pareil que pour une chaudière en bois (4cts€/KW  et 6.2 cts€/KW respectivement).

Il faut en plus de cela dédier une somme de 150 euros/an pour l’entretien.

Alors que choisir chauffage centralisé ou chauffage décentralisé, quelle est l’option la plus économe ?

Chauffage le plus économique: centralisé ou décentralisé?

La réponse à cette question n’est pas facile car elle dépend d’un paramètre crucial : le besoin en énergie de l’habitation.

Si la région est froide, un chauffage centralisé sera un meilleur allié et bien que beaucoup plus cher à l’achat et à l’installation, il saura couvrir les besoins et se être rentabilisé au bout de quelques années.

Par contre dans une zone tempérée ou le besoin en chauffage se limite à quelques jours par an, il vaut mieux investir dans une solution décentralisé, car dans ce cas bien que la consommation soit élevée, le temps de fonctionnement est nettement plus bas et au final un énorme investissement sera difficilement amortit même après des décennies.

En résumé les deux solutions sont économiques en fonction de chaque profil, il convient donc d’estimer les besoins à tête reposée pour faire un choix pratique.

Si vous souhaitez installer l’un des différents modèles que nous avions vu, peut être seriez-vous intéressés par une mise en relation avec des entreprises de votre région en vue d’obtenir un devis de pose sans le moindre compromis.

Recevoir un devis pour la pose d’un chauffage économique

Mis à part le radiateur électrique, le reste des modèles requièrent bien souvent l’intervention d’un professionnel.

Un spécialiste ce n’est pas que du négatif, c’est cher cela est vrai, mais en contrepartie vous jouirez d’une chaudière sécurisée pour vous, vos proches et votre entourage.

En plus si vous faites appel à un pro labélisé RGE vous aurez droit à une panoplie d’aides financières qui peuvent couvrir jusqu’à 30% du budget total (aides de l’Anah, crédit à taux zéro, réduction de TVA etc…).

Enfin, pas de panique quant au budget la majeure partie des entreprises proposent des solutions de remboursement adaptées au budget de chaque client.

Si vous le souhaitez, nous vous invitons à prendre contact via notre site avec des entreprises de votre région, nos partenaires vous offrent un chiffrage en détail et gratuit pour la pose de votre chauffage.

N’oublier pas de demander autant de devis que possible pour comparer les différents tarifs des prestations set les offres présentées par les professionnels dans le but d’engager une entreprise compétente au prix le plus attractif.

Laisser un commentaire