Prix de construction d’une allée de garage

Dans les travaux nécessaires pour la construction de votre maison, l’accès au garage est un poste à ne pas négliger. Entrent notamment en compte la stabilisation du terrain, avant les travaux de finition. Nous vous apportons tous les éléments pour bien réaliser cet ouvrage.

Le prix d’une allée de garage dans les grandes lignes

Le prix d’une allée de garage peut aller de 50 à plus de 150€ le m². Cette fourchette de prix assez large s’explique par le fait que de nombreux paramètres peuvent en faire varier ce tarif.

C’est alors qu’intervient l’idée d’allée carrossable, par opposition à l’allée goudronnable.

L’allée goudronnable

Elle est alors comparable aux axes routiers et permet facilement la circulation des véhicules depuis votre entrée jusqu’à votre garage lorsque celui-ci ne donne pas directement sur la route, comme c’est souvent le cas lors d’une construction neuve.

Alors que les travaux de préparation, comme nous le verrons par la suite, sont sensiblement les mêmes, le choix de cette finition présente une incidence tarifaire plus conséquente.

Pour une allée goudronnable, le prix sera fonction du revêtement choisi entre enrobé et bicouche, notamment, et pourra représenter un tarif allant de 30 à environ 80 € le m².

L’allée carrossable

L’allée carrossable laisse un choix encore plus large, entre graviers, béton brut, pavés ou même carrelages.

A partir de ce choix, vous pourrez avoir une incidence tarifaire allant de 30 € également, à 150 €.


Le choix des matériaux et leur prix

C’est donc bien ce choix de matériau qui guidera votre décision finale et devra porter sur les différents éléments habituels, à savoir :

  • la durabilité du sol;
  • l’esthétique ;
  • le prix.

Voici donc toute une liste de finitions qui vous offriront un large éventail de possibilités :

Finition d’allée

Prix en fourniture et pose (€/m2)

enrobé noir

de 30 à 50€

enrobé couleur

de 50 à 70€

enrobé grenaillé

autour de 50€

bicouche

de 30 à 50€

graviers

de 30 à 50€

béton brut

de 40 à 60€

béton drainant

de 60 à 80€

béton désactivé

de 60 à 120€

béton imprimé

de 70 à 120€

béton coloré

60 à 80€

pavés simples

de 30 à 40€

pavés autobloquants

de 30 à 50€

pavés en pierre reconstituée

de 35 à 40€

pavés granit

de 70 à 80€

pavés grès

de 80 à 90€

carrelage

de 80 à 100 € le m² hors dalle béton (+ 40-60 € le m²)

Le choix de ces matériaux ne s’effectuera cependant pas seulement autour du prix, mais autour des spécificités de chaque :

enrobé noir

Il possède l’avantage de pouvoir être réalisé très rapidement puisque, une fois la préparation du sol terminée, la pose d’un enrobé est effectuée dans la journée, selon la dimension de l’allée, bien évidemment, mais dans le cas d’une dimension moyenne.
De plus, l’allée pourra être utilisée 24 heures après sa réalisation.
Cette allée en enrobé noir détiendra une durée de vie d’approximativement 10 à 15 ans, dans des conditions d’utilisation normales, ce qui exclut bien sûr le passage de gros engins ou de livraisons fréquentes de matériaux avec de lourds camions, à moins qu’il n’ait été prévu à la base.
Cet enrobé étant réalisé à chaud, il est nécessaire de faire appel à un professionnel équipé du matériel adapté.
L’enrobé à froid est réservé à des petites reprises et possède une durée bien moindre. Il pourra vous être utile en fin de vie de votre enrobé à chaud, pour reboucher des trous en composition, en attente d’une reprise plus complète.
Il faut aussi noter qu’il existe des solutions drainantes plus onéreuses, mais qui sont généralement remplacées par une étude de pente pour l’écoulement naturel des eaux de pluie.
Cette surface en enrobé reste facile d’entretien, que ce soit pour son nettoyage ou pour le balayage de la neige. Elle possède quelques aspérités intéressantes en cas de verglas, sauf en cas de forte pente (descente vers un garage en sous-sol), et empêche très bien la pousse de mauvaises herbes.

enrobé couleur

Le choix de l’enrobé couleur n’aura que peu d’incidences sur les particularités précédentes, si ce n’est sur le plan esthétique.
Il est alors possible de choisir le plus souvent le rouge ou le beige qui peuvent se révéler moins triste que le noir habituel et vous permettre de créer un extérieur plus en adéquation avec votre environnement.

enrobé grenaillé

Ici aussi, la tendance générale et les particularités restent celles de l’enrobé.
L’intérêt du grenaillage porte sur les couches de roulement par le fait qu’il assure encore plus d’adhérence au véhicule et encore plus d’imperméabilité au revêtement.
La durée de vie sera sensiblement celle de l’enrobé classique, peut-être légèrement inférieure.
Il nécessite un bon entretien afin d’éviter l’accumulation de salissures qui pourraient réduire cette durée de vie.

bicouche

Le bicouche est un mixte entre le goudronnage et le gravillonnage, consistant à une première couche de bitume sur laquelle sont incorporés, à chaud, des gravillons, avant qu’une seconde couche de chaque ne viennent renforcer la première couche, d’où le nom de cette finition.
L’un des intérêts de cette présentation est son caractère esthétique qui permet de camoufler le bitume.
Ces gravillons peuvent être envisagés en gris, en rouge, en bleu, en ton pierre pour les plus traditionnels.

graviers

C’est encore la solution la plus rapide puisque, une fois la préparation du terrain réalisée, il ne reste qu’à faire venir des camions de graviers et à les déverser tout le long de l’allée et bien les répartir. En quelques heures seulement le travail est réalisé et l’allée est circulable.
Cette solution est par contre déconseillée sur un terrain en pente, les graviers pouvant couler.
En outre, si cette solution peut convenir à une circulation de voitures, elle convient bien moins à une circulation de deux roues.
Il faudra, quoi qu’il en soit, un bon tassement de ces graviers pour mieux les stabiliser et pour rendre l’allée plus facilement circulable.
Il faudra aussi l’apport d’un géotextile afin d’éviter l’apparition de mauvaises herbes, les graviers ne préservant nullement de leur apparition et la présence de poussière pouvant même la renforcer. Un entretien régulier sera donc nécessaire, tout comme la recharge en graviers, de temps en temps.
Pour mieux assurer cette circulation des véhicules, il est également possible de prévoir une structure en forme de nid d’abeilles qui se posera sur la plateforme préalablement réalisée et dans laquelle viendront se positionner les graviers, ce qui évitera leur écrasement dans la plateforme et assurera une bonne assise pour l’allée.

béton brut

Le béton est souvent une base de cette allée, lorsque les solutions précédemment citées ne sont pas retenues.
Mais ce béton est aussi parfois le produit fini, pour avoir une structure suffisamment solide mais d’un prix qui reste le plus bas possible.
Le béton empêche notamment la repousse des herbes et pourra être pensé avec une pente permettant l’évacuation des eaux de pluie.
Le dosage, l’épaisseur et le renforcement de ce béton dépendront du type de véhicules appelé à circuler sur cette allée et la moyenne se situe généralement autour des 350 kg/m3 avec une épaisseur de 12 cm.
Pour des véhicules plus lourds, cette épaisseur pourra être portée à 15 ou 20 cm.
Le renforcement pourra consister en un ferraillage en treillis soudé ou à partir d’un béton fibré.
Pour une pente, le côté brut du béton sera même accentué par un grattage afin de le rendre plus rugueux en cas de verglas, qui peut même s’effectuer tout simplement avec un râteau, dans le sens de la largeur.
Dans les autres cas, il pourra être lissé pour une plus belle apparence.
L’utilisation de cette allée sera alors plus longue après sa finition puisque le délai normal est d’une semaine par centimètre d’épaisseur et que, même réduit, il vous faudra quand même attendre la prise de ce béton pour ne pas l’endommager.

béton drainant

Lorsqu’aucune pente n’est prévue pour cette allée, il est possible de prévoir un béton drainant qui évitera la formation de flaques d’eau, notamment, et surtout de plaques de verglas, en hiver.

béton désactivé

Le béton désactivé a essentiellement un atout esthétique, qui permet, justement, de ne pas représenter un béton, mais plutôt une allée en graviers qui, cependant, reste dure et permet la bonne circulation de tous véhicules, y compris des vélos.
Ayant une présentation beaucoup plus naturelle, ton pierre, cette allée s’intègre parfaitement dans un espace jardin.
Par contre, en cas de forte pente, elle est déconseillée, les graviers cédant devant les efforts du véhicule pour gravir cette pente.

béton imprimé

C’est une autre finition du béton qui permettra de laisser la dalle brute, sans autre revêtement.
Il existe alors de nombreux outils permettant de personnaliser cette impression, qui s’effectue avant le séchage du béton.
Il est alors possible de réaliser des imitations bois, dallage, pavés, ou tout autre dessin à partir d’une matrice.
Dans de nombreux cas, un durcisseur est également employé, notamment pour des imprimés colorés.
Un vernis est aussi parfois utilisé pour la finition ultime.

béton coloré

Comme cité précédemment, le béton peut également être coloré.
Il reprend alors la solidité du béton mais en améliore la présentation par une couleur choisie pour mieux se fondre dans votre environnement.
Il pourra être coloré en surface, avec l’ajout d’additifs et de pigments, renforcés par un durcisseur et terminé par un vernis.
Il peut aussi être teinté dans la masse mais devra alors provenir d’un béton réalisé en ciment blanc au lieu de ciment gris, la teinte pouvant s’effectuer par base de teinte de sable ou par ajout de pigments.
Il existe alors des pigments naturels, qui conservent l’aspect béton et sont plus chers, ou des pigments artificiels, qui renforcent alors la couleur.

pavés simples

La solution de l’allée en pavés est très variée selon le type de pavés utilisé qui peuvent vous apporter des apparences très variées, et même conserver l’aspect encore plus naturel de votre allée, avec les dalles d’engazonnement qui renforcent l’allée pour le passage des véhicules tout en permettant au gazon de pousser au milieu de chaque pavé.
Par contre, la pose de pavés représente un certain délai qui peut allonger la disponibilité de l’allée.
La durée de vie d’une telle finition est, par contre, excellente.
La pose de ces pavés peut s’effectuer à même le sol, sur lit de sable, si vous êtes certain de la solidité et de la capacité de résistance de votre sous-sol et de la plateforme réalisée au préalable, ou sur une chape béton.
Sur lit de sable, la pose d’un géotextile sera essentielle mais n’éliminera pas systématiquement la repousse de mauvaises herbes, rendant un entretien obligatoire.
Sur chape béton, il ne faudra pas oublier la pente permettant l’évacuation des eaux.
Les pavés les plus simples et les moins onéreux sont des pavés béton qui se juxtaposent tout en proposant des variantes de ton, pas seulement dans les teintes du béton, mais aussi parfois rouges ou beiges.

pavés autobloquants

Comme les précédents, ce sont généralement des pavés béton mais, par leur forme, ils sont rendus plus solidaires les uns des autres et assurent une meilleure tenue de l’allée.
La couleur de ces pavés permet aussi certaines variantes.

pavés en pierre reconstituée

Les pavés en pierre reconstituée assurent une esthétique renforcée, avec leur aspect pierre, mais aussi une plus grande fragilité.

pavés granit

Le pavé en granit ajoute, par rapport aux précédents, une bonne durée de vie compte tenu de la solidité. Durée de vie qui vient compenser le surcoût que cela comporte.

pavés grès

Comme précédemment, c’est la durée de vie qui vient confirmer le prix un peu plus élevé.

carrelage

On retrouve, dans le carrelage, sensiblement les mêmes avantages et inconvénients que pour les pavés, à savoir une bonne résistance mais un temps de travail supérieur.
Il faudra s’assurer que ce carrelage est bien prévu pour l’extérieur et prendre un modèle suffisamment rugueux pour qu’il soit antidérapant.
Il devra aussi être anti-rayures et facile à nettoyer, d’où le choix à plutôt orienter vers un carrelage plus foncé.


Les travaux de préparation

Les travaux de préparation du sol dépendent de divers éléments qui sont :

  • l’état initial du sol ;
  • la pente du terrain ;
  • le type de véhicule qui circulera.

On a déjà parlé brièvement de la dalle béton selon le type de véhicule, il en va de même de la structure qui recevra votre allée, quelle qu’elle soit.
Ainsi, des travaux de terrassement au renforcement par remblai et pose d’un géotextile, il vous faut prévoir une intervention préalable :

  • piquetage de l’allée qui permet d’en dessiner le pourtour : de 5 à 10 € le m² ;
  • décapage du terrain initial : 5 € le m² ;
  • apport de remblai : de 20 à 30 € le m3 ;
  • pose d’un film géotextile : 2 € le m².

Au total, le prix de cette préparation du sol qui vient en complément de la finition s’établit autour de 20 à 30 € le m².


La dimension de l’allée de garage

Une petite nuance peut intervenir sur la dimension de cette allée.

En effet, si sa longueur sera évidemment définie par la distance qui sépare votre garage de la voie publique, sa largeur sera fonction de la circulation que vous prévoyez.
A partir de 3 mètres de large qui rend confortable la circulation de votre voiture, il vous faudra peut-être prévoir 4 mètres de large pour un véhicule plus imposant comme un camping-car et même 6 mètres si vous avez un garage double avec un risque de circulation à double sens.

Il est aussi possible de prévoir une partie stationnement extérieur ou une partie plus large permettant les manœuvres.


Les travaux complémentaires

Il est également possible, pour mieux délimiter cette allée, de lui prévoir des bordures.

Elles permettent aussi un dessin plus clair et une bonne régularité de l’allée.

Le prix d’une telle bordure, en fourniture et pose, et selon le matériau employé, coûtera entre 30 et 50 € le mètre linéaire.

Attention cependant, la réalisation de cette bordure peut contrarier certaines évacuations d’eau de pluie et devra alors être compensée par l’utilisation de matériaux drainant pour l’allée.


Trouver un pro pour réaliser une allée de garage

S’il est parfois possible de réaliser personnellement les travaux de construction d’une allée de garage, il est nettement préférable de les confier à un professionnel.

Entre terrassement, consolidation de l’existant si nécessaire, évacuation des eaux de pluie et travaux de finition, ce travail sera idéalement réalisé avec tout le matériel et l’outillage adapté.

En outre, un professionnel apportera tous les conseils nécessaires pour cette allée, aussi bien pour les choix de matériaux utilisés que pour son dimensionnement ou son dessin.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire