Prix et construction d’une extension de maison

Il faut en passer par un certain nombre d’étapes afin de mettre en œuvre la construction d’une extension de maison.

Des professionnels vous aiguillent et vous conseillent sur ce projet bien spécifique.

Rate this post
Pas de commentaire

Les grandes étapes d’une construction d’extension de maison

La préparation des plans

Tout d’abord, il faudra en passer par la schématisation du projet. Cette démarche pourra se faire sur papier ou dans un format de type informatique.

Pour ce faire, l’objectif est de réfléchir à l’idée de base par le biais d’une première esquisse.

plan extension maison

Plan maison 3D

Ensuite, le plan devra être réalisable non seulement sur le papier mais également en 3D. Les contraintes techniques doivent être prises en compte.

Si certains savent travailler des plans et les projeter en 3D, ce n’est pas le cas de tous. Dans ce cas, le recours à un professionnel est indispensable afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Les démarches administratives

Une fois les plans réalisés, vient le moment de lancer la demande de permis de construire.

Pour cette étape, un architecte maître d’œuvre gérant le projet sera également en charge de cette demande.

A défaut, il faudra se rendre en mairie afin de déposer le dossier dûment complété et assorti de toutes les pièces justificatives attendues.

De multiples détails doivent être stipulés dans une demande de permis de construire (couleurs des enduits, des tuiles, matériaux utilisés, etc.) et il faudra attendre l’accord de la mairie avant de pouvoir démarrer les travaux. Il est à noter que la demande de permis de construire peut aussi être refusée.

Le chiffrage

La réalisation de plans détaillés permettra également de s’adresser aux différents corps de métiers afin d’obtenir, de chacun d’eux, un devis tout aussi détaillé.

Un particulier pourra aussi se tourner vers un marchand de matériaux. Sur base du plan fourni, ce dernier pourra lui effectuer un estimatif des matériaux nécessaires et lui proposer un chiffrage.

Devis maison

 

Dans tous les cas, il est conseillé de faire jouer la concurrence et de bien comparer les devis présentés.

Attention tout de même. Des prix très bas pourront être synonymes de qualité moindre, notamment en termes de fourniture. Mais, de la même manière, les plus chers ne sont pas nécessairement les meilleurs et les moins chers ne sont pas toujours les plus mauvais…

Une fois l’artisan retenu et le devis validé, les engagements sont pris. Cela signifie que l’artisan s’engage sur la qualité des matériaux (s’il a chiffré du parpaing, il posera donc du parpaing). C’est tout l’intérêt du devis, il permet effectivement de savoir et de chiffrer précisément ce qui va être mis en œuvre.

Le client, quant à lui, s’engage à payer sa facture. Ainsi, en théorie, la facture finale ne devrait pas être supérieure au devis.

Mais cela ne se passe pas toujours ainsi. Souvent, la facture est plus élevée que devis alors qu’il n’y a pas eu de modification de travaux. Ce n’est pas normal !

Il est capital de s’assurer, alors, que le devis soit suffisamment bien détaillé. S’il est un peu flou, ce sera compliqué dans les possibilités de recours.

Dès lors, un devis parfaitement détaillé est dans l’intérêt du client comme de l’artisan.

Les modifications de devis en cours de chantier

Par contre, il se peut que des modifications soient demandées après l’établissement et la validation du devis. Dans ce cas de figure particulier, il s’agira de travaux différents, demandés par le client. Un nouveau devis devra alors être présenté. C’est notamment le cas si, après réflexion, le client estime qu’un parquet serait finalement plus à son goût que le carrelage.

Mais il peut également arriver que des surprises surviennent, notamment dans le cadre d’une rénovation. Dans un tel cas de figure, l’artisan en informe le client, pose les problématiques et demande l’accord du client.

Ainsi, en présence d’un problème technique important, il n’y aura pas forcément de choix (ex : structure en danger, etc.). En cas de refus du client, l’artisan peut mettre des réserves sur des parties concernées (terrassement : inclut une réserve en cas de besoin d’un dispositif plus soutenu pour faire une fondation ou autre).

Les travaux

Lors du déploiement des travaux, il faudra bien entendu commencer par l’implantation, à savoir le terrassement (terrassement en fouille, mur soubassement, etc.) et le coulage des fondations.

Ensuite, viendra le moment de réaliser le plancher poutrelle hourdis ou son équivalent.

Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, l’extension deviendra successivement hors d’eau (maison abritée, gros œuvre terminé) et hors d’air (menuiserie posées, second œuvre terminé).

Enfin, on passe aux ultimes travaux de finition d’aménagement.

La durée de construction d’une extension

Généralement, une extension de maison pourrait être construite assez rapidement.

Toutefois, et c’est ce qui allonge la durée de cette construction, il est important de bien respecter les temps de séchage des différents composants (béton, etc.).

Par ailleurs, si différents corps de métiers interviennent, il suffit que l’un d’eux prenne du retard pour désorganiser, et donc retarder, l’ensemble du chantier et, alors, la livraison finale.

En moyenne, pour une extension, il faudra prévoir autour de 3 à 4 mois.

Les prix d’une extension de maison

Voici une idée de prix pour une extension de maison réalisée en parpaings :

Type d’extension

Prix finitions comprises

horizontale

1 300 à 2 000 € par m²

verticale

1 300 € par m² et plus

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire