Coût pour refaire une salle de bain

Vous souhaitez donner une nouvelle jeunesse à votre salle de bain ? Vous trouverez ici les principaux postes de dépenses ainsi que leurs prix ; vous pourrez ainsi calculer le budget nécessaire à la réalisation de votre projet. Si vous le souhaitez, vous pourrez même obtenir des devis gratuits auprès de professionnels fiables. Bonne lecture !

Prix renovation salle de bain

Le prix pour refaire une salle de bains

Pour refaire une salle de bains avec des matériaux standards, il faudra compter autour de 4 000 à 6 000€.

Rapporté au m², il faut donc prévoir autour de 450 à 650 € par m².

N.B. : à titre indicatif, pour une salle de bains réalisée avec des matériaux haut de gamme, il faudra alors augmenter le budget avec une enveloppe pouvant aller de 5 à 10 k€.

Rénovation salle de bain : les différents postes de dépense et leur coût

La dépose des anciens équipements

Dans l’ordre chronologique, les travaux de dépose seront les suivants :

  • le mobilier existant
  • les accessoires divers : bac à douche, baignoire et lavabo
  • la plomberie puisqu’il arrive qu’il faille condamner certains réseaux
Dépose Détails Prix
Lavabo   environ 50 €
Baignoire pour une baignoire en acier 65 €
Douche pour un receveur de douche 30 à 35 €
Retrait des siphons, etc.   25 €
Robinetterie murale comprend la dépose du robinet, la mise en place de bouchons en laiton + filasse d’étanchéité 25 €
Carrelage et faïence   6,80 € du m²

Il est à noter que lé dépose peut être plus où moins complexe. S’il y a beaucoup de manutention à prévoir, que l’espace est exigu, que les sanitaires ne passent pas par la porte… cela augmentera le coût de l’opération.

La préparation des supports

Ensuite, il sera temps de passer à la reprise des murs.

Cette action est impérative dans le cas d’une mise en peinture. En effet, alors que le carrelage mural masque sans problème les imperfections du support, la peinture les laisse apparaître. Le mur doit donc être impeccablement lisse et propre si vous comptez le peindre.

Si votre support comporte des irrégularités, il faudra envisager une dépense de l’ordre de 2 à 7 € du m² pour appliquer un enduit de lissage (ou de rebouchage s’il y a des trous profonds).

Pour la mise en peinture, il est conseillé de réaliser un lessivage préalable. Le coût est de 5,26 € du m².

Au niveau du sol, il peut être nécessaire d’effectuer un ragréage (15-25€/m²) ou carrément de couler une chape de béton pour pouvoir y poser le nouveau revêtement (entre 10 et 15€/m² en auto construction et entre 25 et 35€ si vous faites appel à un professionnel).

Les revêtements

Il n’est pas obligatoire de tout déposer car le support peut être sain. Par ailleurs, il est aussi possible de coller un carrelage sur un carrelage, à condition que ce dernier soit parfaitement nettoyé et dégraissé.

Bon à savoir : Si vous n’aimez pas votre ancien carrelage mural mais que votre budget est limité, vous pouvez vous contenter de le repeindre avec une peinture spéciale carrelage.

Côté revêtements, vous avez l’embarras du choix et vous n’êtes pas tenu de vous cantonner au traditionnel « peinture/carrelage ». Pour les murs, vous pouvez opter pour un intissé à condition qu’il soit hydrofuge, pour de la mosaïque ou encore pour un enduit tadelakt. Pour le sol, il existe des revêtements souples – et même des parquets – qui supportent très bien l’humidité…alors, n’hésitez pas à miser sur l’originalité !

Catégories Exemples Prix des fournitures au m² Prix de la main d’œuvre au m²
Les murs Sous-couche 1-7€ Environ 5€
Peinture pour pièce humide (acrylique ou glycéro) 5-15€ 25-35€
Peinture spéciale carrelage 4-12€ 30-40€
Faïence 30-130€ 40-80€
Marbre 150-300€ 50-60€
Papier-peint intissé spécial pièce humide 5-20€ 10-20€
Tadelakt 40-60€ Environ 100€ pour une pose artisanale
Le sol Grès cérame 35-50€ Environ 30€
Parquet en bambou 40-65€ 40-60€
Linoléum 5-15€ 10€
Liège 20-50€ 20-25€
Jonc de mer 5-20€ idem
Béton ciré 25-50€ Jusqu’à 100€

Les réseaux électriques

Si l’électricité est aux normes et qu’elle n’est pas dérangeante par rapport aux points d’eau, il n’y aura pas de nécessité d’y toucher.

Mais, souvent, quand on déplace une douche, l’opération impacte le réseau électrique puisqu’il faudra notamment déplacer des prises.

Lors, il est possible qu’il faille :

  • réaliser des saignées : dans un mur, cela coûte autour de 6,80 € HT du mètre linéaire.
  • refaire l’éclairage : les spots encastrés sont très à la mode (il faut alors percer dans les plafonds et encastrer ces spots)

Dans une salle de bains, il est aussi intéressant de disposer d’un radiateur sèche-serviette. Sur le plan financier il faut alors ajouter :

  • entre 60 à 1 000 € en fourniture selon la gamme choisie
  • de 150 à 300 € de main d’œuvre

Exemples de tarifs en fourniture et main d’œuvre : 

Prestation Prix 
Changement d’interrupteur, avec gaine pour du câble électrique pour les prises 500 €
Changement de l’éclairage aux plafonds, points lumineux  ~230 €
Remise aux normes du tableau électrique 1 000 à 1 500 €
Installation d’un radiateur électrique 50-300€
Installation d’un sèche-serviette 500-1200€

La plomberie

En général le raccordement des robinetteries, de la colonne de douche, etc., requiert de couper l’alimentation du réseau d’eau.

Dans la salle de bains, il faudra aussi repérer où seront le lavabo, la douche, etc., afin de déterminer les besoins en arrivées d’eau.

Voici donc les différentes étapes à suivre :

  • couper l’arrivée d’eau chaude et l’arrivée d’eau froide
  • dévier à l’endroit souhaité pour les points d’eau
  • passer les tuyaux : en PER multicouche (c’est moins cher que le cuivre)
  • remettre les bouchons

Il faut savoir que le travail pourra être plus ou moins complexe.

Si on prend une colonne de douche simple, il n’y aura pas de soucis particuliers, par contre avec une colonne de douche multi jets ce sera plus compliqué.

En termes de tarifs, voici quelques indications :

Eléments Prix 
Receveur de douche  230 € de fourniture
450 € avec la pose
Paroi fixe  227 €
Porte de douche  270 €
Colonne de douche  150 €
Mélangeur lavabo  40 € de fourniture
100 € avec la pose
Canalisation pour 3 mètres linéaires  12,80 € du mètre pour l’alimentation (hors connexion)

N.B. : Il faut aussi, parfois, chercher où passent les réseaux et prévoir les évacuations.

Les sanitaires

Eléments Exemples de prix
Receveur de douche  230 € de fourniture
450 € avec la pose
Paroi fixe  227 €
Porte de douche  270 €
Colonne de douche  150 €
Mélangeur lavabo  40 € de fourniture
100 € avec la pose
Canalisation pour 3 mètres linéaires  12,80 € du mètre pour l’alimentation (hors connexion)
Cabine de douche 300 à 1 000 € en fourniture
900 à 2 000 € avec la pose
Douche à l’italienne 500 à 1 800 € en fourniture
1 200 à 3 000 € avec la pose
Baignoire 100 à 500 € en fourniture
400 à 800 € avec la pose
Lavabo 100 à 230 € en fourniture
340 à 480 € avec la pose

Vous avez maintenant une idée plus précise du coût de vos futurs travaux de rénovation. Avant de demander un devis, pour obtenir un chiffrage précis, jetez un coup d’œil à notre FAQ. Vous y trouverez des réponses à toutes les questions que vous vous posez encore sur la réfection d’une salle de bain.

FAQ : rénovation de salle de bain

1° Puis-je obtenir des aides financières pour remettre ma salle de bain au goût du jour ?

Dans le cadre des travaux de rénovation pour salle de bain, vous pouvez avoir droit à des aides si :

  • Vous cherchez à augmenter les performances énergétiques de la pièce

Et/ou

  • Vous souhaitez la rendre accessible aux PMR
Votre situation Je veux rendre ma sdb plus performante énergétiquement parlant Je veux que ma sdb puisse être utilisée par des personnes à mobilité réduite
Les aides auxquelles vous pouvez prétendre
  • Prime « Habiter mieux » de l’ANAH
  • Eco prêt à taux zéro
  • TVA réduite à 5,5%
  • Prime « Coup de pouce énergie »
  • Ma Prime Rénov’
  • Aide de la caisse retraite pour l’adaptation du logement
  • Prestation de Compensation au Handicap (PCH).
  • Crédit d’impôt à l’accessibilité

2° Salle de bain accessible aux personnes handicapées : quelles sont les normes ?

Il est important qu’une personne à mobilité réduite puisse utiliser sa salle de bain confortablement, c’est-à-dire :

  • Circuler librement dans la pièce
  • Atteindre seul les différents équipements de la salle de bain, tels que le lavabo, les placards, les interrupteurs…
  • Pouvoir (si la personne en est capable) se tenir debout en toute sécurité grâce à un sol antidérapant et des barres de maintien
  • Entrer et sortir de la douche aisément.

Pour cela, il existe des normes précises qui garantissent à tous les PMR une utilisation optimale de leur salle de bain, en voici quelques exemples :

Principaux éléments d’une salle de bain Normes en matière d’accessibilité
Porte 90cm de large au moins, pour qu’un fauteuil puisse y passer
Dimensions et configuration de la pièce Diamètre d’1m50 minimum sans rien au centre de la pièce qui puisse gêner la personne pour y faire demi-tour.
Douche Idéalement à l’italienne ou avec un receveur dont l’épaisseur ne dépasse pas les 4 cm (avec rampe inclinée)Hauteur : 1.80m / Longueur : 1.20m / Largeur : 0.90mLa robinetterie doit être fixée entre 0.90 et 1.30m du sol.Présence obligatoire d’un siège de douche d’une hauteur située entre 42 et 50 cm.Présence obligatoire d’une barre de maintien.Le sol de la douche doit être antidérapant.
Le lavabo Ce doit être une vasque suspendue entre 75 et 85cm de hauteur.La profondeur de la vasque doit être de 30 cm pour permettre à une personne en fauteuil de placer ses jambes en dessous.Le mitigeur doit être équipé de préférence d’un système de détection à infrarouges ou d’un bouton poussoir facile d’accès.
Les toilettes La cuvette être située à 50 cm du sol (une hauteur de 45 cm est toléré).Une barre de maintien doit être fixée à 70 cm du sol minimum.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les travaux visant à rendre une salle de bain accessible aux PMR, ainsi que le budget que cela représente, vous pouvez vous rendre ici.

3° Je souhaite percer une fenêtre dans ma salle de bain, combien cela va-t-il me coûter ?

La fenêtre de salle de bain est un atout : elle permet d’aérer correctement cette pièce souvent humide et elle fait entrer la lumière naturelle, évitant d’avoir systématiquement recours à un éclairage artificiel.

Si votre salle de bain ne possède pas de fenêtre mais que sa configuration vous permet d’en créer une, sachez que vous devrez débourser entre 1500 et 3000€.

A ce prix, va s’ajouter celui de la fenêtre en question.

Pour une salle de bain, on conseille d’opter pour une fenêtre oscillo-battante : elle permet d’aérer sans empiéter sur la surface de la pièce.

Comptez entre 100 et 150€ pour un modèle en PVC, entre 300 et 500€ pour du bois et jusqu’à 1500€ pour un cadre mixte (bois et aluminium). 

Conseil « petit budget » :

Si vous n’avez pas les moyens de percer une fenêtre vous pouvez pallier ce problème en installant un système de ventilation performant (VMC double flux par exemple) ainsi qu’un radiateur sèche-serviette qui limite le taux d’humidité présent dans la pièce. Si l’atmosphère de votre salle de bain est toujours humide vous pouvez recourir à un déshumidificateur d’air.

4° Qui, du propriétaire ou du locataire, doit prendre en charge les travaux de rénovation d’une salle de bain ?

Tous les travaux d’entretien de la salle de bain sont à la charge du locataire (nettoyage des aérations, remplacement des joints, des ampoules, détartrage des sanitaires, petites retouches sur les revêtements…)

En revanche, si la salle de bain est vétuste, trop humide et/ou que les équipements subissent des dysfonctionnements. Le propriétaire doit faire effectuer les travaux de réparation nécessaires.

5° Rénovation d’une salle de bain de très petite taille, comment optimiser un espace exigu ?

Commencez par supprimer les éléments inutiles : un bidet encombrant, un meuble dont vous ne vous servez plus…

Remplacez ensuite, si besoin, le mobilier et les sanitaires en optant pour des solutions « gain de place » : une douche à la place d’une baignoire, un meuble-colonne, un meuble vasque avec rangements intégrés, des étagères pour libérer de l’espace au sol etc.

Vous pouvez vous faire guider par un architecte d’intérieur pour optimiser au mieux votre pièce. Attention toutefois, son tarif horaire peut atteindre les 200€ !

Vous avez désormais en tête toutes les informations nécessaires sur le prix d’une rénovation de salle de bain. Il ne vous reste plus qu’à demander un devis pour obtenir un chiffrage précis de vos travaux.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire