Coût de la rénovation d’une grange de 100 m2

Le coût de rénovation d’une grange de 100 m² peut embarquer plus ou moins de postes de travaux selon l’état de la grange et le résultat souhaité. Pour vous aider à mieux prendre la mesure de votre projet, nous avons compilé, pour vous, des informations qui devraient vous permettre de réaliser, par vous-même, une première évaluation des dépenses à venir.

amenagement grange

Les différents coûts de rénovation d’une grange de 100 m²

Avant toute chose, ce qui vous intéresse, et c’est tout à fait légitime, ce sont les différents postes de dépense qui pourraient impacter votre budget lors du calcul du coût de rénovation d’une grange de 100 m².

Afin de vous aider dans votre démarche, voici, donc, quelques indications quant aux postes de dépense possibles et les coûts qui s’y rapportent.

Postes de dépense

Prix en fourniture et pose pour 100 m²

rénovation extérieure

ravalement de façade

3 000 à 15 000 €

réfection de toiture en ardoises

1 000 à 20 000 €

ravalement et isolation par l’extérieur

5 000 à 25 000 €

raccordement à l’assainissement et aux réseaux (viabilisation)

7 000 à 8 000 €

rénovation intérieure

création des sols (dalles béton)

5 000 à 6 000 €

ragréage des sols

20 € / m²

ouverture de murs porteurs

1 000 à 7 000 €, voire plus selon nature du mur

destruction de murs de refend

10 000 à 20 000 €

destruction de cloison en placo

10 à 20 € / m3

création de cloison

15 à 150 € / m²

isolation par l’intérieur

4 000 à 6 000 €

pose de fenêtre PVC standard

200 à 800 €

pose de baie vitrée PVC 2 x 2.15 m

400 à 1 300 €

pose de porte d’entrée PVC

300 à 3 100 €

électricité

autour de 10 000 €

plomberie

autour de 10 000 à 20 000 €

revêtements de sol

1 000 à 25 000 €

revêtements de mur

1 500 à 6 000 €

création d’une cuisine

5 000 à 10 000 €, voire plus

création d’une salle de bains ou de douche

5 000 à 10 000 €, voire plus

Maintenant que vous disposez des fourchettes de prix, passons aux explications !

Les travaux de rénovation extérieure

Pour l’extérieur de la bâtisse, un certain nombre de travaux peuvent se révéler nécessaires.

Si la façade est abîmée, il faudra, a minima, lui prévoir un ravalement. Cette étape consiste en un nettoyage des surfaces suivi, selon les besoins, des réparations (rebouchages des trous et autres fissures notamment) puis de la pose d’une finition (enduit, bardage, crépi) ou de la réfection des joints s’il est question de pierre apparente. 

Si l’aspect de la façade est clairement trop abîmé ou qu’il ne vous convient pas, ce ravalement peut être l’occasion, en simultané, de procéder à une isolation par l’extérieur (ITE). Les avantages sont multiples puisque l’ITE permet une isolation extrêmement performante, réduisant grandement les risques de ponts thermiques et un changement total de look. Par ailleurs, l’ITE peut ouvrir droit à des aides, ce qui n’est pas inintéressant pour faire baisser le budget.

Un autre poste de dépense qui sera à prendre très au sérieux est celui de la toiture. Selon l’état de celle en place, du simple remplacement de quelques tuiles ou ardoises çà et là, en passant par la pose de fenêtres de toit et en allant jusqu’à la réfection complète, le budget ne sera clairement pas le même, plus encore s’il faut aussi toucher à la charpente. D’ailleurs, si l’ensemble de la couverture doit être déposé, ce sera, là encore, l’occasion de songer à une ITE pour cette partie, il est alors question de sarking. Cette dépose de couverture, même si l’existante semble correcte, sera parfois indispensable pour changer de matériaux. Ce sera souvent le cas si la grange était, à l’origine, couverte de tôle ondulée, voire de fibrociment contenant de l’amiante. Dans ce dernier cas, il faudra aussi prévoir une dépose et une évacuation faite par des professionnels.

Enfin, en extérieur, il faudra, s’ils n’existent pas, assurer les raccordements aux différents réseaux. En effet, du réseau d’électricité et de télécommunication au réseau d’eau et d’assainissement, le futur logement devra disposer de l’ensemble des alimentations pour garantir le confort de ses occupants.

[banniere claire]Des devis parfaitement calibrés à vos besoins avec nos partenaires ! :)[/banniere claire]

Les travaux de rénovation intérieure

Pour la rénovation intérieure, les possibilités se multiplient. Nous allons vous en exposer un vaste panel ici. L’avantage d’une grange est que vous partez d’une toile vierge, libre à vous, donc, d’imaginer le projet de vos rêves.

Les interventions en électricité et plomberie

Dans un premier lieu, il vous faudra penser l’ensemble des installations, que ce soit pour l’électricité ou la plomberie. 

Un plan bien réalisé permettra ainsi de disposer de toutes les prises de courant, de tous les interrupteurs et points de lumières, mais aussi de toutes les alimentations électriques des futurs équipements électriques (gros électroménagers, radiateurs…). L’ensemble de ces installations devra être réalisé dans le respect de la norme électrique en vigueur, à savoir la NF C 15-100 qui détermine ce qui peut être fait ou non, mais qui donne également des indications quant au nombre de prises et autres attendus selon le type de pièce.

Côté plomberie, entre les alimentations nécessaires au réseau d’eau chaude sanitaire, notamment pour la cuisine et les pièces d’eau (salle de bains ou de douche, WC, buanderie), et les évacuations des eaux usées, il faudra également penser au réseau d’eau du chauffage central si cette option est retenue.

Réaliser ces travaux en amont permettra de camoufler un grand nombre d’éléments dans les cloisons et les doublages, voire dans les sols.

Les interventions sur les sols

Concernant les sols, celui d’une grange est, bien souvent, en terre battue. Dès lors, la création des sols, sous la forme de dalles béton pourront donc venir envelopper des canalisations et autres gaines, voire intégrer un chauffage par le sol. Ces sols pourront ensuite recevoir le revêtement final.

Si des sols existent déjà, mais qu’ils présentent quelques défauts, un ragréage est alors possible pour retrouver des surfaces saines, planes et lisses.

Pour ce qui est des revêtements de sol, les options sont diverses et variées et seront généralement sélectionnées en fonction de la destination de la pièce. 

Type de pièce

Revêtements généralement retenus

chambre parentale

parquet, moquette, lino

chambre d’enfant

lino, moquette

bureau

parquet, carrelage, lino

salle à manger

carrelage, lino, parquet, béton ciré, résine

salon

moquette, parquet, lino, carrelage, béton ciré, résine

cuisine

carrelage, lino, béton ciré, résine

salle de bains ou de douche

carrelage, lino, parquet pont de bateau, résine

Les interventions sur les murs

Pour les murs, un grand nombre d’interventions sont possibles selon les besoins. 

Si de grandes baies vitrées peuvent être installées en lieu et place des ouvertures d’origine, il faudra parfois, aussi, réaliser quelques ouvertures dans les murs porteurs de la bâtisse afin d’ajouter des fenêtres et éventuellement une porte d’entrée. Toutefois, il est recommandé de limiter ces incursions, notamment dans le cas d’un bâtiment en pierre, afin d’éviter de le fragiliser.

Au sein même de la construction, il est également possible de prévoir le retrait d’un mur de refend (soit un mur porteur mais à l’intérieur et non en périphérie) qui devra alors impérativement être remplacé par de solides poutres de maintien de la structure (le plus souvent des poutres IPN). Plus rarement, de petites cloisons peuvent être supprimées.

Une fois les opérations de destructions terminées, viendra le moment de construire. Afin de délimiter les espaces, des cloisons de séparation seront alors mises en place. Elles devront être adaptées aux pièces. Des cloisons hydrofuges seront utilisées pour la cuisine et la salle de bains et des cloisons phoniques pourront être utilisées pour les pièces de nuit.

Sur les parois périphériques, des cloisons de doublage pourront être posées avec un isolant, à moins qu’une ITE n’ait été posée afin de préserver la pierre apparente à l’intérieur.

Enfin, les revêtements de mur pourront être posés. Entre la peinture, le lambris bois ou PVC, le papier peint, la faïence, les enduits ou encore les bétons cirés, les solutions sont à choisir selon les pièces, mais aussi les goûts de chacun. 

Les pièces particulières

Nous ne pouvions vous présenter ce guide sans un passage portant plus particulièrement sur la cuisine et la salle de bains. En effet, au-delà des postes de dépense visés précédemment, il faudra ajouter celles en lien avec l’aménagement de telles pièces. 

Que ce soit la création d’une cuisine ou d’une salle de bains (ou de douche), il faut avoir en tête qu’il est question des pièces les plus onéreuses, notamment parce qu’elles requièrent l’installation et le raccordement d’équipements dédiés.

Pour la cuisine, il faudra en effet prévoir l’achat et l’installation des éviers, lave-vaisselle, hotte et four électrique notamment. Le frigo américain pourra également demander un raccordement à l’eau. Si un îlot central est prévu, les alimentations et raccordement auront été pensés en amont. Une crédence sera souvent placée au-dessus des plans de travail.

Dans la salle de bains ou de douche, il faudra prévoir la baignoire ou la douche, les vasques, le bidet et éventuellement le WC s’il entre dans cette pièce. Tous ces équipements devront être raccordés aux alimentations et évacuations d’eau.

Pour ces deux pièces, la dépense sera fonction du niveau de gamme des éléments retenus. 

Les démarches

Pour terminer, rénover une grange va demander un certain nombre de démarches administratives. En effet, pour commencer, il vous faudra vous assurer, avant même de lancer vos travaux, que le changement de destination pour passer en habitation est possible.

Ensuite, un permis de construire sera indispensable et englobera tous les postes de travaux à engager. Ce sera l’occasion de vérifier la présence d’un éventuel PLU et de ses possibles restrictions. Notez effectivement que certaines communes refusent telles ou telles couleurs de revêtement extérieur, voire des matériaux en particulier. L’objectif est de conserver une harmonie au sein de la commune.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire