Guide sur le prix de la rénovation d’un appartement de 40 m²

La dimension d’un appartement joue pour partie sur le prix de sa rénovation. Toutefois, il ne faut pas considérer que c’est le seul critère, car le nombre de pièces et leur fonction sont également importants.

Voici quelques éléments qui vont vous aider à effectuer une première estimation de ce prix de rénovation d’un appartement de 40 m².

travaux renovation

Le coût de rénovation d’un appartement

Vous voulez avoir un premier aperçu très rapide de ce que peut vous coûter cette rénovation de votre appartement de 40 m² ?

Des estimations au m² existent, selon l’étendue des travaux que vous souhaitez réaliser.

Le tableau suivant peut alors en résulter :

Niveau de rénovation

Prix au m²

Prix pour 40 m²

Rénovation simple

de 250 à 700 €

de 10 000 à 28 000 €

Rénovation plus poussée

de 700 à 1 100 €

de 28 000 à 44 000 €

Rénovation intégrale

de 1 100 à 2 000 €

de 44 000 à 80 000 €

Bien sûr, ces premiers éléments sont à manier avec prudence puisque, comme nous le verrons par la suite : 

  • ces fourchettes de prix restent quand même assez larges et dépendent en grande partie :
    • des travaux sur des postes essentiels comme la cuisine et la salle de bains, et non pas seulement du nombre de m² ;
    • de la qualité des matériaux choisis ;
    • de la région dans laquelle sont effectués ces travaux, les prix d’artisans à Paris ou au fin fond du Massif Central, par exemple, étant assez différents ;
    • des travaux que vous pourriez être prêt à réaliser par vous-même

Mais cette première estimation peut quand même vous permettre de décider si vous êtes prêt à vous lancer dans cette rénovation ou si l’achat d’un appartement à rénover que vous avez trouvé est plus intéressant qu’un autre totalement neuf.

Une rénovation simple

Dans les travaux de rénovation simple d’un appartement, entre souvent en ligne de compte la base d’un rafraîchissement.

Il est plus souvent question d’un relooking que de véritables travaux généraux.

Les plus grosses dépenses, style plomberie ou électricité, à moins de légères retouches, sont ici oubliées. 

Toutefois, même dans le cadre d’un rafraîchissement, les nuances peuvent être plus que sensibles, d’où la fourchette de prix proposée de 250 à 700 € le m².

Et cette rénovation simple entre souvent, pour une bonne partie, dans le cadre de ce qui est réalisé personnellement pour habiter cet appartement ou réalisé par des professionnels dans le but de louer.

Et ces différents niveaux de rénovation passeront le plus souvent par :

  • la réfection des murs en peintures et ou papiers peints ;
  • la peinture des plafonds ;
  • la réfection de tout ou partie des sols : vinyle, carrelage ou parquet ;
  • la remise au goût du jour de la cuisine et de la salle de bains sans changement des éléments, avec peinture résine ;
  • quelques retouches électriques et changement des luminaires ;
  • éventuellement la suppression d’une cloison entre cuisine et salle à manger pour un vaste espace de jour ;
  • éventuellement la création de quelques placards.

Une rénovation plus poussée

Avec cette rénovation un peu plus avancée, on peut commencer à penser à quelques travaux complémentaires un peu plus complexes.

Sans atteindre la rénovation totale d’un appartement très ancien et une redistribution des pièces, il sera possible d’ajouter des touches plus personnelles dans cet appartement.

Encore une fois, la fourchette des prix s’entend selon l’étendue de certaines de ces interventions et de la qualité des matériaux utilisés.

Compte tenu du prix, ces travaux s’adressent généralement à des propriétaires souhaitant habiter personnellement ce logement et optant pour des opérations de confort personnel.

En plus des travaux vus précédemment, et selon que vous serez dans la fourchette basse ou haute, il sera alors possible de penser à :

  • rénover un peu plus globalement la cuisine et/ou la salle de bains, sans se lancer toutefois dans les plus gros frais ;
  • réviser l’installation électrique ;
  • modifier certaines cloisons ;
  • commencer à penser à changer des portes et fenêtres.

Le choix des matériaux pour le relooking sera peut-être, également, réalisé dans une catégorie supérieure.

Une rénovation intégrale

On arrive, avec ce poste, dans le cas d’une rénovation totale, s’il est encore possible de se contenter du terme “rénovation”.

Dans ce cas, soit l’appartement a été acheté récemment et vous avez réalisé une bonne affaire qui vous permet cet investissement supplémentaire, soit il bénéficie d’une localisation vraiment extraordinaire qui justifie cette remise complète en état, soit vous souhaitez l’habiter personnellement ou y loger un de vos proches et vous entendez y mettre tout le confort possible.

Le choix des matériaux se fera le plus souvent sans trop regarder les prix, mais la durée de vie de ces équipements.

C’est pourquoi, toujours en plus des travaux précédents, dans ce cadre de rénovation complète de l’appartement, vous souhaiterez certainement :

  • changer toutes les menuiseries, en choisissant une qualité supérieure ;
  • peut-être en profiter pour inclure un système centralisé de volets ;
  • revoir l’isolation complète de l’appartement ;
  • remettre aux normes l’électricité et profiter de cette opération pour redistribuer les points d’éclairage, les prises, etc. ;
  • repenser la plomberie cuisine et salle de bains ;
  • changer la cuisine aménagée ;
  • repenser l’espace salle d’eau avec la création d’une douche à l’italienne ;
  • pourquoi pas penser à redistribuer les pièces au sein de cet appartement pour vous créer un espace jour complet ;
  • installer des parquets confortables et de qualité dans l’ensemble du logement ;
  • changer tous les radiateurs électriques pour des modèles beaucoup plus actuels à inertie et connectés ;
  • penser à la climatisation.

Vous obtiendrez un véritable appartement cocooning où vous pourrez passer de nombreuses années.


Quelques exemples de prix

Pour mieux anticiper certains travaux, voici un tableau qui reprend, avec un peu plus de détails, certains tarifs auxquels vous pourrez être soumis et vous permettront d’effectuer une estimation plus proche de la réalité que les fourchettes de prix précédentes.

Travaux à prévoir

Tarif

dépose de papier peint

de 10 à 12 € le m²

reprise enduit et ponçage des murs

de 15 à 20 € le m²

peinture de mur

de 20 à 30 € le m²

pose de papier peint mural

de 15 à 25 € le m²

peinture de plafond

de 30 à 50 € le m²

pose de moquette

de 10 à 20 € le m²

pose de carrelage

de 30 à 50 € le m²

pose de parquet

de 30 à 60 € le m²

démolition cloison simple

de 20 à 30 € le m²

démolition mur porteur

de 50 à 200 € le m²

ouverture porte dans mur porteur

de 1 000 à 1 500 €

évacuation de gravats

de 30 à 50 € le m3

pose de cloison en placo

de 30 à 40 € le m²

pose de cloison en brique et plâtre

de 50 à 60 € le m²

isolation de mur en placo + laine de roche

de 30 à 40 € le m²

isolation de plafond

de 35 à 40 € le m²

isolation de sol

de 20 à 30 € le m²

dépose et repose d’une fenêtre en rénovation

de 500 à 1 200 € pièce

dépose et repose d’une porte-fenêtre en rénovation

de 800 à 3 000 € pièce

pose d’une prise électrique

30 € pièce

pose d’un point lumineux

20 € pièce

mise aux normes électriques complète

de 30 à 100 € le m²

remplacement d’un WC

300 €

rénovation salle de bains

de 1 000 à 2 000 €

prix pose douche à l’italienne

de 800 à 3 000 €

prix fourniture et pose radiateurs électriques de qualité

de 400 à 1 000 € pièce

relooking cuisine de base

200 € le m²

changement complet cuisine aménagée

500 € le m²

changement cuisine, électroménager avec modification agencement

1 000 € le m²

D’autres critères d’incidence

Tous ces prix sont à relativiser selon de nombreux critères et, bien évidemment, selon les matériaux employés puisque vous pourrez, par exemple, trouver des gammes de cuisine avec des tarifs très variés, des douches à l’italienne simples et d’autres beaucoup plus évoluées, des parquets à prix relativement bas, mais un parquet chêne à prix beaucoup plus élevé, etc.

L’état initial de l’appartement aura, aussi, une incidence énorme, selon que tous les murs seront abîmés, selon que des traces d’humidité seront présentes, selon que l’isolation sera totalement absente ou déjà bien pensée, etc.

L’intervention, en plus d’artisans, d’un architecte, d’une étude béton et autres peut aussi ajouter au devis final.

L’accessibilité à votre logement, un rez-de-chaussée auprès duquel les artisans pourront facilement approcher leur matériel ou un 6ème étage sans ascenseur n’entraîneront pas forcément les mêmes propositions de prix, surtout pour les travaux les plus lourds.

Comme annoncé précédemment, certains postes ont un effet important. C’est notamment le cas de la cuisine et de la salle de bains, entre mobilier, appareils sanitaires et travaux de plomberie.

Les aides pour la rénovation

Si votre appartement a plus de deux ans d’existence, vous pouvez avoir droit à certaines aides :

  • MaPrimeRénov’ remplace l’ancien CITE et se fait selon certaines conditions que vous retrouverez sur le site du gouvernement https://www.maprimerenov.gouv.fr/ ;
  • des réductions de TVA à 10 % pour les travaux de rénovation dans leur ensemble et à 5,5 % pour ce qui touche aux économies d’énergie ;
  • un éco-prêt à taux 0 auprès d’une banque (ou éco PTZ) dont vous retrouverez les modalités sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905.

Les démarches administratives

Si certains travaux ne nécessitent pas d’autorisation spécifique, comme c’est le cas pour de la peinture, du parquet, une cuisine aménagée et autre relooking, il vous faudra peut-être passer par des démarches pour certains autres.

Dans un premier temps, il est nécessaire de lire le règlement de copropriété pour bien connaître vos droits et vos obligations et, éventuellement, contacter le syndic qui pourra vous apporter des renseignements complémentaires.

Quoi qu’il en soit, pour toucher à la structure de l’immeuble, vous devrez en passer par le syndic et certainement par l’architecte à l’origine du bâtiment.

Pour des modifications de façade, en plus du syndic, il vous faudra également une déclaration de travaux, comme passer de volets simples à volets roulants, etc.

Quoi qu’il en soit, il est préférable de prévenir le syndic et vos voisins qu’une certaine gêne pourrait intervenir dans les prochains jours avec vos travaux, que ce soit avec le passage d’artisans, quelques salissures des parties communes et, surtout, un peu de bruit.

Pour le bruit, il sera préférable de prévoir des interventions dans les horaires autorisés, de 7h à 20h la semaine et éviter les nuisances sonores le week-end, tout en vérifiant que certains voisins ne travaillent pas de nuit et dorment de jour.

Quelle entreprise pour votre rénovation ?

Il vous restera à trouver les bons artisans pour chaque type d’intervention.

Des demandes de devis vous aideront à faire votre choix en vérifiant, non seulement le prix final proposé, mais le choix des matériaux qui est inclus.

L’intervention de ces professionnels contribuera à vous donner droit aux différentes aides, que ce soit la TVA réduite ou MaPrimeRénov’.

Par ces artisans, vous bénéficierez aussi de garanties sur les travaux réalisés.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire