Coût d’une salle de bain de 6 m2

Le coût d’une salle de bains de 6 m² peut varier du simple au quadruple selon les travaux engagés et le niveau de gamme attendu. Quelles sont les dépenses à prévoir ? Quels travaux faudra-t-il planifier ? Existe-t-il des aides pour réduire la dépense ? Dans cet article, nous allons nous efforcer de répondre à un maximum de questions.

Prix peinture salle de bain

Le coût d’une salle de bains de 6 m²

En premier lieu, sachez que le coût d’une salle de bains de 6 m² va varier selon que les travaux sont prévus dans du neuf ou dans le cadre d’une rénovation. Ensuite, le choix des matériaux et des équipements aura automatiquement un impact tarifaire. En effet, plus ils seront haut de gamme et plus ils seront onéreux.

Voici quelques bases auxquelles vous pouvez déjà vous attacher pour estimer le montant de vos travaux – On notera que le coût moyen d’une salle de bain de 6 m2 se situe dans une fourchette de 2000 à 4000€.

Travaux engagés

Prix en fourniture et pose au m²

Création d’une salle de bains “confort”

Equipements : WC suspendu, double vasque, baignoire et douche à l’italienne

Revêtements : 

– murs et sol : carrelage

– plafond : peinture

Autres installations : plomberie et chauffage par le sol

1 150 à 2 050 €

Rafraîchissement d’une salle de bains existante

Equipements : vasque et douche

Revêtements : 

– murs et sol : carrelage

– plafond : peinture

550 à 850 €

Rénovation d’une salle de bains existante

Equipements : WC, vasque

Revêtements : 

– murs et sol : carrelage

– plafond : peinture

Autres installations : petite plomberie et transformation de la baignoire en douche

850 à 1 150 €

Le coût des équipements

Bien évidemment, le niveau de gamme des équipements choisi aura une influence directe sur le budget global. Voici quelques éléments en ce sens afin de vous faire une meilleure idée des possibilités :

Equipements sanitaires

Prix en fourniture

Prix en fourniture et pose

Douche

La douche, dans sa version la plus simple, est faite d’un bac receveur, de parois verticales (en verre, en plexi ou maçonnées), voire d’une porte.

210 à 1 010 €

560 à 2 010 €

Douche italienne

Dans la version à l’italienne, le receveur de la douche est au même niveau que le sol de la pièce, encastré dans le carrelage. Le plus souvent, elle vient se placer contre une ou deux parois murales et s’agrémente de parois de verre ou maçonnées pour limiter les projections d’eau.

510 à 2 010 €

1 210 à 4 510 €

Vasque

Simple ou double vasque, posée ou encastrée, les possibilités sont variées.

60 à 310 €

260 à 560 €

Bain

Différents modèles de bains sont disponibles : 

– baignoires droites

– baignoires d’angle

– baignoire en îlot 

– baignoire balnéo

110 à 1 010 €

410 à 1 510 €

Bain balnéo

510 à 5 010 €

1 010 à 6 010 €

Robinetterie

Une salle de bains et ses équipements ne peuvent se passer de robinetterie. Que ce soit pour les vasques, le bain ou la douche, les robinets et pommeaux sont indispensables.

40 à 510 €

90 à 610 €

WC

A poser au sol ou suspendu, chaque version de WC a ses avantages.

– WC à poser : simplicité d’installation

– WC suspendu : entretien simplifié

60 à 510 €

210 à 810 €

WC suspendu

160 à 710 €

310 à 1 010 €

Le coût des revêtements

Les revêtements utilisés peuvent, eux aussi, se décliner dans des gammes plus ou moins chères. Voici les fourchettes tarifaires envisageables.

Revêtements

Prix en fourniture au m²

Prix en fourniture et pose au m²

Carrelage

Parfait dans les pièces humides, le carrelage protège et décore.

Dans la salle de bains, il ne faut pas oublier de se tourner vers un carrelage antidérapant afin de limiter le risque de chute lorsque l’on est pieds nus.

20 à 100 €

55 à 150 €

Faïence

Plus fragile qu’une peinture, mais aussi plus “traditionnelle”, la faïence est une sorte de carrelage spécialement pensé pour être posé sur les parois murales. La faïence est faite de céramique.

30 à 130 €

65 à 180 €

Peinture

Dans la salle de bains, le choix de la peinture est important et doit être fait en fonction du caractère humide de la pièce.

Pour cela, il existe des variantes avec des gammes de peinture :

– anti-humidité

– anti-moisissures

4 à 9 €

26 à 46 €

Le coût des travaux

Enfin, selon les installations à mettre en place, il peut y avoir des travaux en plomberie, en électricité et en chauffage.

Travaux divers

Prix en pose au m²

Travaux de plomberie

45 à 75 €

Chauffage au sol

45 à 115 €

Travaux d’électricité

55 à 85 €

Le coût de la main d’oeuvre

Selon les professionnels intervenant sur le chantier, il faudra considérer des coûts de main d’oeuvre différents qui peuvent être situés dans les fourchettes tarifaires suivantes :

Travaux engagés

Tarif horaire

Plombier

Véritable expert dans les installations de salle de bains, le plombier peut à la fois créer le réseau d’alimentation et d’évacuation de l’eau, mais aussi assurer le raccordement des équipements sanitaires et même effectuer la pose de ces derniers.

45 à 75 €

Electricien

Pour la salle de bains, il est capital de confier les travaux d’électricité à un expert. En effet, cette pièce, plus encore que les autres, requiert une attention particulière afin d’empêcher des accidents d’électrocution ou de court-circuit si l’eau venait à entrer en contact avec l’électricité. Seul cet expert saura respecter le moindre détail de la norme NF C 15-100.

35 à 60 €

Carreleur

Au sol ou au mur, le carrelage doit être correctement posé, avec une colle adaptée aussi bien au carrelage qu’au support.

Carrelage mosaïque, grès cérame ou ardoise, pose droit ou en diagonale, chaque détail compte dans la tarification.

35 à 55 €

Peintre

De la préparation du support à la mise en peinture, ce professionnel se charge de vous proposer un résultat esthétique et adapté à votre pièce.

30 à 40 €

Les phases d’installation d’une salle de bains

Pour créer ou rénover une salle de bains, il est important de respecter un certain ordre dans la réalisation des travaux. Dans le cas contraire, le risque est de créer des désordres sur des éléments neufs. 

Voici, donc, l’ordre logique dans lequel il convient de planifier vos travaux :

Phases de travaux

Explications

1

Dépose des éléments

Si certains sanitaires, meubles ou revêtements doivent être déposés, c’est la première étape à mettre en œuvre. Il faudra également prévoir l’évacuation des gravats.

2

Electricité, plomberie

Quelques installations peuvent nécessiter des raccordements, que ce soit sur le plan électrique (radiateur, point de lumière, prise, mise à la terre) ou en plomberie (alimentation et évacuation d’eau, raccordement de la douche, etc.).

3

Préparation des supports

Cette étape est indispensable avant la pose de nouveaux revêtements.

4

Installation d’équipements

Des vasques à la baignoire en passant par la douche ou le WC, les différents équipements sanitaires doivent être installés.

5

Peinture, carrelage

Enfin, les revêtements peuvent être posés.

Les aides

S’il n’existe pas réellement d’aides pour aider à financer les travaux de votre salle de bains, certains éléments peuvent toutefois ouvrir droit à des subventions.

Aides

Présentations

La Prime Énergie 

Une prime peut être accordée si vous profitez de vos travaux de salle de bains pour renforcer l’isolation de la pièce ou y installer une ventilation et adapter la production d’eau chaude. Ouverte à tous, elle est valable pour les logements achevés depuis au moins 2 ans. 

Ma Prime Rénov’ 

Ce dispositif est accessible dans le cas de travaux d’amélioration énergétique. Ainsi, l’isolation entre parfaitement dans ce cadre. Ouvert à tous, il est valable pour les logements achevés depuis au moins 15 ans et faisant office de résidence principale. Elle peut aussi être valable pour l’installation d’un système de VMC.

L’éco-PTZ

Avec le prêt à taux zéro, il est possible de bénéficier d’une trésorerie suffisante pour financer les travaux de rénovation énergétique. L’avantage de ce type de prêt est qu’il n’est pas assorti de taux d’intérêt. Ce dispositif est ouvert à tous.

La TVA à taux réduit

Lorsqu’un professionnel intervient en rénovation (à savoir sur un logement de plus de 2 ans), sa facturation n’est alors assortie que d’un taux de 10 %. Certains travaux peuvent même bénéficier du taux réduit de 5.5 % (ceux en lien avec les travaux de rénovation énergétique).

Le micro crédit

Un micro crédit est un moyen de financement allant de 300 à 8 000 € débloqué par les services d’accompagnement sociaux.

La Prestation de compensation au handicap

« La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide financière versée par le département. Elle est destinée à compenser les surcoûts liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées » y compris dans la salle de bains.

Le Crédit d’impôt

Dans certaines situations, il est possible de se voir accorder un crédit d’impôt. C’est le cas lorsque vous avez réalisé des travaux d’adaptation de votre salle de bain pour un senior ou une personne handicapée.

L’aide Habiter Mieux

L’ANAH propose également des aides lors de travaux d’amélioration en termes d’accessibilité pour les PMR. Pour y prétendre, il faut être propriétaire occupant.

Attention, un certain nombre de ces aides sont soumises à des conditions, notamment à l’intervention d’un professionnel RGE.

FAQ

Quel budget faut-il prévoir pour rénover une salle de bains ?

Pour une rénovation totale de la salle de bains, le budget oscille entre 400 et 1 200 €. La variation de prix est fonction des travaux nécessaires, mais aussi du niveau de gamme des matériaux sélectionnés. Bien entendu, le coût de la main d’œuvre est une autre variable.

Comment est-il possible d’aménager une salle de bains carrée de 6 m² ?

En présence d’une pièce carrée, il est possible d’envisager l’installation d’une baignoire sur un des murs avec, sur le mur adjacent, si vous le souhaitez, une douche à l’italienne. La ou les vasques, quant à elles, pourront prendre place sur le mur faisant face à la baignoire.

Vers quel professionnel faut-il se tourner pour installer une salle de bains ?

Pour une salle de bains, le professionnel le plus qualifié est clairement le plombier. De la création des arrivées et évacuations d’eau au raccordement des sanitaires en passant, même, par le montage de vos meubles, il est parfaitement qualifié pour vos travaux. Si l’électricité n’est pas adaptée, un électricien pourra alors venir compléter le travail du plombier pour installer la salle de bains. Enfin, un peintre et un carreleur pour assurer la pose des revêtements si nécessaire.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire