3 conseils pour réussir un éclairage de cuisine

Pour préparer puis déguster vos bons petits plats dans des conditions favorables, il ne faut pas négliger l’éclairage de votre cuisine ! Quels luminaires choisir ? Où les placer ? Nous répondons à vos questions ! Bonne lecture 😉

Rate this post
Pas de commentaire

1 – Multipliez les sources lumineuses

Pour qu’une cuisine soit correctement éclairée, elle doit posséder 3 sources de lumière artificielle.

  • L’éclairage général qui illumine l’ensemble de votre pièce.
  • L’éclairage fonctionnel ou localisé qui se concentre sur des points stratégiques.
  • Et enfin l’éclairage décoratif qui donne du style à votre cuisine, lui confère une ambiance particulière.

Alors, vers quels luminaires se tourner ?

Éclairage de cuisine général

Vous pouvez opter pour un plafonnier, des LED encastrées dans le plafond, ou une rampe de spots.

Choisissez vos luminaires en fonction de la forme et de la disposition de votre cuisine.

Petite astuce :

Pensez aux spots à intensité variable pour ne pas agresser vos yeux au petit déjeuner!

Éclairage de cuisine localisé

Il éclaire des zones précises comme le plan de travail, l’évier, la table où vous prenez vos repas, ou encore les plaques de cuisson.

Il peut s’agir de spots encastrés dans vos meubles de cuisine si leur disposition s’y prête. Vous pouvez également opter pour des réglettes LED ou une crédence lumineuse.

Dans tous les cas ce type d’éclairage doit être efficace mais pas aveuglant. Choisissez un éclairage adapté pour éviter toute fatigue oculaire.

Éclairage de cuisine décoratif

Des lumières au pied de votre bar ou le long des plinthes ? Une guirlande le long du mur ? Une lampe sur une étagère ?

A vous de choisir quel style vous voulez donner à votre cuisine ! Les possibilités sont infinies.

Attention toutefois à bien choisir vos ampoules…pour plus de détails, poursuivez votre lecture 😉

2 – Choisissez avec soin vos ampoules

Les ampoules à basse consommation ont des vertus écologiques, mais elles s’allument progressivement ce qui n’est pas toujours pratique.

Imaginez qu’il soit tard, que vous deviez préparer le dîner tandis que vos rejetons crient famine…vous n’aurez pas toujours le temps d’attendre que la luminosité atteigne son maximum !

Dès lors, vous pouvez vous tourner vers d’autres alternatives, comme les LED ou les néons à haut rendements.

On en vient alors à la question des luminaires qui ne sont pas faits pour éclairer une cuisine.

3 – Quelques luminaires à éviter

Votre cuisine est quotidiennement soumise à rude épreuve entre les éclaboussures, les taches de graisses, les vapeurs de cuisson…alors oubliez tous les luminaires fragiles, les tissus impossibles à détacher, les matériaux sensibles à l’humidité.

Évitez également les lampadaires, et toutes les lampes à pied : en effet, vous avez besoin de place, il ne faut pas encombrer la pièce !

Cet article touche à sa fin mais avant de nous quitter, prenez le temps de consulter ce petit tableau. Il vous donne une idée du budget nécessaire à l’éclairage de votre cuisine.

Type de luminaire

Prix (en €)

Spots encastrables 10 à 50€
Rampe de spots 10 à 100€
Plafonnier 10 à 1000€
Crédence lumineuse 300 à 600€ /m
Réglettes LED 10 à 50€
Pour un chiffrage plus précis : optez pour un devis 🙂 !

Vous savez tout maintenant ! Il ne vous reste plus qu’à contacter un professionnel compétent pour éclairer votre cuisine.

Trouver un pro pour installer un éclairage de cuisine

En choisissant de faire appel à un spécialiste, vous bénéficiez de conseils avisés : un pro vous dira en effet quels luminaires privilégier et où les placer pour valoriser au mieux votre cuisine.

Vous ne connaissez pas d’électricien de confiance ? Ce n’est pas un problème : on peut vous mettre en contact avec des entreprises fiables et proches de chez vous !

Il vous suffit de remplir un devis (gratuit et sans engagement) et c’est parti 🙂

Laisser un commentaire