L’hydrofugation de façade : ce qu’il faut savoir

Vous envisagez une hydrofugation de votre façade et vous vous interrogez sur ce qu’il est possible de faire et sur les tarifs pratiqués ?

Avant de vous lancer, notre spécialiste en la matière vous éclaire sur le sujet afin de vous aider à mieux appréhender les travaux à venir.

Le prix d’une hydrofugation de façade

L’exécution d’une hydrofugation de façade est relativement rapide.

Par exemple, pour une façade de 50 m², il faudra compter une durée de l’ordre de 2 heures. Si l’intervention se fait avec une échelle, il faudra tabler sur 2 ou 3 heures pour cette même façade de 50 m².

Et dans le cas particulier d’une maison complète, il faudra peut-être prévoir une bonne demi-journée.

Un façadier pourra facturer entre 20 à 50 € de l’heure selon ses spécialisations.

Les différents types d’hydrofuges

Il existe 2 types d’hydrofuge :

  • l’hydrofuge de masse : il se met directement dans le mortier et se présente sous une forme liquide ou en poudre.
  • l’hydrofuge liquide : il est appliqué avec  un pulvérisateur en utilisant un jet à diffusion. Cela permet d’éviter le vieillissement trop rapide d’une façade en pierre par exemple.

Quand et comment procéder à une hydrofugation de façade ?

Cas de figure

A savoir

Façade existante en pierre

Une pierre qui est déjà posée et qui est là depuis des années est beaucoup fragilisée lorsqu’elle est poncée.

Afin de la protéger, le temps qu’elle recrée une protection naturelle, une pulvérisation d’hydrofuge peut alors être réalisée.

Façade en création avec du crépi

Ce type de façade peut parfois nécessiter d’être hydrofugée.

Les crépis monocouches sont déjà traités dans la masse.

Si on utilise un mortier de chaux, on peut procéder de la même manière en intégrant un hydrofuge de masse, au sein même du mortier.

En général, le produit hydrofuge est rajouté dans de petites quantités. Le produit est conditionné en sachets avec un dosage de l’ordre d’un sachet pour un sac de mortier.

Mais il est aussi possible d’appliquer un mortier de chaux traditionnel recouvert d’un hydrofuge de surface. Néanmoins, l’hydrofuge de surface est moins efficace que l’hydrofuge de masse. Le traitement sera alors à renouveler régulièrement pour conserver un aspect neuf (environ tous les 4 à 5 ans).

Façade avec un crépi existant

Lorsque la façade est déjà crépie, l’objectif est alors d’appliquer un hydrofuge de surface.

Façade avec un enduit de surface

En présence d’un enduit de surface existant, il peut être très compliqué d’appliquer un nouvel enduit. A moins que l’enduit soit en place depuis ~4 ou 5 ans, auquel cas, cela ne pose pas de problème.

Il est à noter que, pour une façade assortie d’un enduit hydrofugé, le nouvel enduit peut ne pas adhérer au support. Dans ce cas, il faudra au préalable passer un coup de karcher et réaliser un sablage pour enlever la pellicule d’hydrofuge en surface.

Façade avec un enduit monocouche (hydrofugé dans la masse)

Sur un enduit monocouche, il est assez compliqué d’appliquer un crépi par dessus.

Le plus souvent, il faut retirer le crépi pour en replacer un autre. A défaut, cela peut découler sur des problématiques à plus ou moins long terme car le crépi adhère très mal.

Notre artisan répond à vos interrogations

L’hydrofugation de façade est-elle systématique ?

Non, une hydrofugation n’est pas systématique. En outre, cela génère un surcoût.

Par exemple, quand on travaille avec le label Patrimoine ou les Bâtiments Historiques, ces derniers ne veulent pas d’hydrofuge. Ils souhaitent que le temps fasse son œuvre pour remettre cette patine.

  • Sur la pierre ce n’est pas systématique. Si l’on n’en prévoit pas, la façade vieillit plus rapidement.
  • En présence d’un enduit fait à la chaux, s’il n’y a pas du tout d’hydrofuge, quelques économies seront faites, certes, mais il y aura un risque d’infiltration d’eau et de gel. L’enduit se décomposera à plus ou moins long terme. L’hydrofugation est donc très conseillée.

Il est alors à noter que s’il n’y a pas d’hydrofuge de surface, il vaut mieux avoir une épaisseur suffisante d’enduit pour qu’il fasse son action.

Conseil du pro :

Toutefois, au minimum, il est conseillé de mettre un hydrofuge de masse.

Attention, certains enduits ne sont pas très souples avec l’hydrofuge de masse. Dans ce cas, on assouplit l’enduit qui est alors plus facile à installer.

Pour la mise en œuvre, il faut que les conditions météo soient favorables (pas de vent, etc.).

L’hydrofugation de façade gène-t-elle la respiration des murs ?

Un tel traitement ne pose aucun souci de respiration des murs.

Il ne s’agit plus du tout des mêmes produits que par le passé. Maintenant, les produits sont performants et laissent respirer.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire