5 conseils pour bien choisir un installateur de salle de bains

Trouver le bon professionnel, celui qui se révèlera le meilleur installateur de salle de bains dont vous pouviez rêver, n’est pas toujours une mission facile. Avec quelques conseils, nous vous aidons donc à réussir ce choix pour que vos travaux soient les plus réussis et satisfaisants possible.

Prix peinture salle de bain

#1° Définir le projet de salle de bains

Dans un premier temps, il sera judicieux de bien penser votre projet. En effet, selon vos besoins du moment, mais aussi ceux de demain, il vous faut penser à tout pour ne pas avoir à vous retrouver avec un espace qui ne répondrait finalement pas à toutes vos attentes.

Par exemple, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Avez-vous besoin d’une douche en plus de la baignoire ?
  • Faut-il penser à un accès PMR dans un avenir plus ou moins proche ?
  • Combien de vasques faudra-t-il ? 

Par ailleurs, n’oubliez pas de définir, dès le début de votre réflexion, le budget que vous pouvez attribuer à ce projet.

Plus vous serez précis dans la définition de votre projet de salle de bains et plus il vous sera facile de le présenter aux installateurs qui sauront alors comment vous satisfaire au plus près de vos attentes.

#2° Dénicher le meilleur installateur de salle de bains

Ensuite, il faudra se mettre en quête des installateurs de salle de bains capables de tenir vos exigences tout en respectant votre budget et en proposant un travail de qualité. Bref, vous voulez la perle rare, et c’est tout à fait légitime. 

Pour trouver ce professionnel, vous pouvez commencer par le bouche à oreilles. Cela consiste donc à faire le tour de vos proches (famille et amis) qui connaissent peut-être un artisan à vous recommander. Lors de ce sondage, vous pouvez également élargir ce cercle à votre voisinage qui aura peut-être fait appel à une entreprise locale.

Ces derniers pourront alors évoquer avec vous les points de satisfaction ou de non satisfaction portant sur tel ou tel artisan. Du respect des délais à la qualité du résultat final en passant par le montant du devis, vous aurez une idée plus précise sur certaines sociétés spécialisées dans ce domaine. 

Vous pouvez également vous rapprocher des enseignes de vente d’équipements pour la salle de bains. En effet, les vendeurs peuvent connaître des installateurs à vous recommander. Vos artisans habituels, maçons, plombiers, électriciens, connaissent peut-être, eux aussi, des prestataires de ce domaine.

Ensuite, chacun ayant son propre ressenti, dans l’idéal, il vous faudra recueillir plusieurs avis sur un même prestataire pour vous faire une bonne idée de ce dernier.

Dans un second temps, vous devrez vous-même vous faire un avis sur les entreprises retenues. Pour ce faire, n’hésitez pas à :

  • consulter le site internet ou la page facebook du professionnel ;
  • lire les avis client laissés sur le Net ;
  • consulter les autres chantiers déjà réalisés ;
  • prendre des informations concernant :
    • les labels détenus ;
    • les assurances souscrites ;
    • le référencement obligatoire, selon la taille de la société, au répertoire des métiers ou à la Chambre de commerce et d’industrie ;
    • les tarifs pratiqués ;
    • la santé financière…

#3° Rencontrez les installateurs de salle de bains

Maintenant que vous avez réussi à vous faire une liste de professionnels, il vous faut vous assurer qu’ils sont qualifiés pour vos travaux, mais également qu’ils sont disponibles pour les réaliser selon vos délais. Pour cela, rien de mieux qu’une rencontre. C’est généralement l’occasion, pour l’entreprise de dresser un état des lieux et de prendre connaissance de l’ensemble des attentes et, donc, des travaux qui en découlent.

En outre, les faire venir sur les lieux des futurs travaux permettra d’obtenir un devis détaillé le plus précis possible. 

#4° Comparez les devis obtenus

Dans la pratique, et pour pouvoir réaliser une comparaison de qualité, il est conseillé de faire faire au moins trois devis pour un même chantier.

Les devis devront tous être établis selon les mêmes critères de travaux et dans une même gamme de fournitures. A défaut, ils ne seraient plus comparables.

La comparaison portera ainsi, pour chaque poste, sur le prix bien sûr, mais aussi les prestations incluses comme celles de la dépose des anciens éléments et leur évacuation, mais aussi le temps de main d’œuvre associée à chaque mission.

Les délais annoncés seront un autre élément intéressant à prendre en considération.

#5° Prenez des informations sur les prix du marché

Avant même de demander des devis, ou si un seul artisan a pu vous en fournir un, vous devez en savoir un peu plus de ce qui se pratique habituellement sur de tels postes de travaux. Voici, donc, les budgets dépensés, en moyenne, pour une installation de salle de bains par un spécialiste :

Les différents éléments à prendre en compte

Les prix par poste

réseaux

travaux de plomberie

40 à 70 € par m²

alimentation en eau

20 à 60 € par ml

évacuations des eaux usées

50 à 100 € par ml

travaux d’électricité

50 à 80 € par m²

chauffage

chauffage au sol

40 à 110 € par m²

chauffe-eau

à partir de 500 €

ventilation

VMC (simple ou double flux)

300 à 4 000 €

dalle

dalle en béton

50 à 70 € par m²

ragréage

20 € par m²

isolation

sol, mur et plafond

20 à 90 € par m²

cloisons

pose d’un placo hydrofuge H

20 à 40 € par m²

pose de panneaux muraux de douche

350 € pour 2 à 3 m²

revêtements

carrelage

45 à 140 € par m²

faïence

55 à 170 € par m²

peinture

25 à 45 € par m²

tadelakt

70 à 260 € par m²

parquet en bois

60 à 210 € par m²

béton ciré

100 à 460 € par m²

sanitaires

lavabo 

250 à 1 100 €

robinetterie

80 à 600 €

baignoire simple ou balnéo

400 à 6 000 €

cabine de douche

800 à 2 000 €

douche italienne

1 200 à 4 500 €

bidet

230 à 700 €

WC

200 à 1 050 €

WC suspendu

300 à 1 000 €

sèche serviette

130 à 400 €

mobiliers

support de vasque et d’une armoire (selon le niveau de gamme)

200 à 10 000 €

Le cas particulier des équipements d’une salle de bains adaptée aux personnes à mobilité réduite (PMR) :

Les différents éléments à prendre en compte

Les prix par poste

cabine de douche

à partir de 2 000 €

douche à l’italienne

de 3 000 à 8 000 € et + 

douche à l’italienne antidérapante avec robinetterie, siège et poignées

à partir de 4 000 €

baignoire à porte

à partir de 2 500 €

vasque ou lavabo

à partir de 300 €

WC

à partir de 200 €

Les aides

Dans le cadre d’une salle de bains standard, les seules éventuelles aides auxquelles vous pourriez prétendre sont liées aux travaux d’isolation. Dès lors, selon vos conditions de revenus et si vous faites appel à un professionnel RGE, vous pouvez obtenir quelques aides financières du type MaPrimeRénov’, Eco Prêt à taux 0, CEE, etc.

Par contre, pour l’aménagement d’une salle de bains PMR, différentes aides existent avec, notamment, le crédit d’impôt, les aides de l’ANAH, de la MDPH, la TVA à taux réduit, les prêts de la CAF, les aides pour l’adaptation du logement au vieillissement…

Tournez-vous vers des professionnels

Faire une installation de salle de bains, quelle qu’elle soit, demande un minimum de connaissances et de compétences dans divers domaines. En effet, s’il est important de bien optimiser les volumes pour disposer, ensuite, d’une pièce à la fois agréable et fonctionnelle, il faut aussi disposer des raccordements adaptés aux bons endroits et ne pas prendre de risque sur le plan électrique. Chacun le sait, l’électricité et l’eau ne font pas bon ménage.

En passer par un artisan au fait de toutes les règles en lien avec la salle de bains est donc un réel atout et un gage de qualité et de sécurité. Ce dernier pourra, en outre, vous apporter de nombreuses informations et conseils dans le cadre de votre projet.

N’hésitez pas à faire vos demandes de devis via notre formulaire dédié.

FAQ

Je voudrais transformer mon garage en salle de bains. Est-ce possible ?

En travaux, quasiment tout est possible. Ainsi, votre garage peut tout à fait devenir une salle de bains fonctionnelle et agréable. De plus, le garage dispose généralement déjà des arrivées d’eau et d’une liaison électrique, ce qui peut être facilitant. De même, il n’est pas rare qu’une dalle soit déjà en place. Par contre, il sera indispensable de bien repenser l’isolation et les évacuations des eaux usées.

Je souhaite équiper ma pièce d’eau en PMR. Faut-il tout changer ?

Pas nécessairement. Certains éléments de votre pièce n’auront pas à être changés. Par exemple, vous pourrez tout à fait conserver le système de chauffage en place. Le plus souvent, lors d’une mise aux normes PMR, il faudra s’assurer une porte d’accès assez large et des espaces de circulation suffisants pour permettre le passage et la rotation d’un fauteuil. Côté équipements, la douche à l’italienne et son sol plat sont une excellente option, mais certaines baignoires à porte peuvent aussi être envisagées. Les lavabos devront être placés à des hauteurs entre 0.9 et 1.3 m, dans des versions suspendues. Pour le sol, un travail sur la glissance est aussi à prévoir si cela n’a pas déjà été fait.

Quel type de baignoire choisir ?

Tout dépend du budget, mais aussi de la place disponible dans la pièce. Pour les espaces les plus contraints, il est conseillé d’opter pour la baignoire d’angle. Elle peut être simple ou proposer des options de balnéo. Une pièce longue, mais de très petite largeur, sera peut-être plus propice à la mise en place d’une baignoire droite. La baignoire sabot, quant à elle, pourrait aisément venir trôner au milieu d’une salle de bains de grande taille.

Mon plombier peut-il installer ma salle de bains ?

En effet, les plombiers, en raison de leur métier, sont tout à fait à même de réaliser des travaux d’installation d’une salle de bains.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire