Isolation des combles perdus: comment faire? A quel prix?

Pour éviter les déperditions thermiques mais aussi pour protéger votre habitat des fortes chaleurs, il est nécessaire d’isoler vos combles même s’ils ne peuvent pas être aménagés. Nous vous donnons toutes nos astuces pour une isolation réussie des combles perdus !

isolation comble perdu

Prix d’une isolation de combles perdus

Les combles perdus constituent un espace non-aménageable au niveau de la toiture.

Il est cependant nécessaire d’isoler cette partie de votre habitation pour faire des économies d’énergie.

En effet, 30% des déperditions de chaleur se font par les combles!

Et son coût?

Isoler des combles perdus coûte généralement entre 15 et 55 euros du mètre carré.

Le tarif de l’opération dépend de l’isolant choisi et de la technique utilisée lors de sa pose.

Dépenses liées à l’isolation de combles perdus Montant
Achat de l’isolant
  • Laine de verre ou de roche : 10-20€/m²
  • Laine de bois : 15-20€/m²
  • Ouate de cellulose : 15-25€/m²
  • Polystyrène expansé : 8-10€/m²
  • Polyuréthane : 10-15€/m²
Tarif de pose d’un professionnel
  • Par soufflage : 15-35€/m²
  • En rouleaux/panneaux : 20-40€/m²
Location d’une souffleuse 40-50€/jour

Le tarif de pose peut évoluer en fonction des critères suivants :

  • Facilité d’accès aux combles
  • Surface de la partie à isoler
  • Nature du chantier (neuf ou rénovation)

La façon la plus sûre d’obtenir un chiffrage précis est de demander un devis.

Maintenant que vous avez une idée plus précise du budget nécessaire à l’isolation des combles, détaillons les solutions qui s’offrent à vous.

Comment isoler des combles perdus ?

Pour des combles perdus non accessibles,  la technique de soufflage est la plus appropriée.

Si vos combles perdus sont accessibles, vous pouvez opter pour de la laine à dérouler ou des panneaux.

L’isolation par soufflage

isolation comble soufflageLa méthode du soufflage est la solution la plus économique.

L’isolation des combles perdus par soufflage. On souffle un isolant en vrac: ouate de cellulose, laine de verre, roche…

L’isolant est réparti en vrac à l’aide d’un équipement pneumatique.

Cette technique correspond bien à des combles difficiles d’accès car le tuyau se faufile aisément même dans des espaces étroits.

L’isolation des combles perdus avec des rouleaux

Il s’agit de dérouler des rouleaux de laine souple sur le sol de vos combles.

Il faut donc que ces derniers soient accessibles pour faire passer les rouleaux et les installer.

Pose d’une laine de verre pour isoler un comble perdu

L’isolation des combles perdus avec des panneaux

isolation combles perdusCette solution est adaptée à un plancher pourvu de solives.

Les panneaux sont coincés entre les solives.

On peut mettre une deuxième couche d’isolant, en passe croisée.

Pose de panneau pour isoler un comble perdu

Alors, soufflage, panneaux ou rouleaux ? Dans tous les cas, vous avez le choix entre différents isolants. Découvrez-les dans la partie suivante !

Matériaux utilisés pour isoler les combles

On utilise principalement la laine minérale pour isoler des combles: laine de verre ou laine de roche.

Elle est facilement disponible dans tous les formats (rouleaux, panneaux, vrac) et présente un bon qualité/prix. En effet ses performances sont bonnes et elle a une excellente durée de vie. En revanche elle peut être irritante lors de la pose donc il faut porter des protections (gants, masque, lunettes).

isolation thermique laine de verre

Isolant thermique laine de verre

On trouve également des isolants synthétiques comme le polystyrène extrudé et le polyuréthane. Ces isolants présentent l’avantage d’être résistants à l’humidité et de ne pas craindre les rongeurs. Leur longévité est remarquable. Ils sont également très performants en termes d’isolation thermique. Cependant, ils sont issus de la pétrochimie.

Si vous cherchez une alternative écologique, vous pouvez vous tourner vers la ouate de cellulose.

Cet isolant – principalement projeté en vrac – est issu de l’industrie du recyclage, c’est donc un choix responsable.

La ouate de cellulose est plus chère que les laines minérales, mais représente un bon compromis « performance – impact environnemental – prix ».

Ouate de cellulose en vrac

On peut également utiliser des matériaux alternatifs :

  • Fibre de bois : Isolant écologique, qui s’adapte partout mais qui coûte cher.
  • Laine de mouton : Elle régule le taux d’humidité. Facile à poser. Écologique. A tendance à se tasser avec le temps.
  • Laine de chanvre : Bonne résistance aux nuisibles (insectes, champignons, rongeurs). Performances convenables en matière d’isolation. Ecologique.
  • Liège : Écologique. Bon isolant thermique et phonique. Bonne résistance aux nuisibles (rongeurs, insectes). Prix élevé

Pour vous aider à faire votre choix, voici un tableau comparatif :

Isolants pour combles perdus Prix Isolation thermique Isolation phonique Résistance au feu Résistance à l’humidité
Laine minérale 1/3 3/3 3/3 3/3 3/3
Polyuréthane et polystyrène 1/3 3/3 3/3 2/3 3/3
Ouate de cellulose 2/3 3/3 2/3 3/3 1/3
Laine de bois 2/3 3/3 3/3 2/3 1/3
Chanvre 1/3 2/3 2/3 1/3 1/3
Liège 3/3 2/3 3/3 3/3 3/3
Laine de mouton 2/3 3/3 1/3 2/3 3/3

Quel que soit le matériau, on prête attention à diverses caractéristiques :

a- Les performances thermiques

Elles sont définies par deux indices :

  • la capacité de l’isolant à isoler ( λ): plus cet indice est faible, plus l’isolant est performant. Le maximum de performance étant atteint pour l’air au repos ~0,027 W/m/K.
  • sa épaisseur (e): plus l’isolant est épais, plus il « gardera » la chaleur.

Conseil : estimez la performance de votre isolant en utilisant le simulateur ici !

b- La tenue de l’isolant

En dehors des propriétés thermiques, l’isolant doit être apte à « résister » dans l’environnement donné: tenue à l’humidité, à l’agression des nuisibles (rongeurs, insectes, etc.), etc.

Ainsi, le choix d’un isolant doit être bien réfléchi, pour s’assurer qu’il soit: performant et capable de tenir dans le temps.

Comment décrypter les étiquettes des isolants ?

Normalement, les isolants phoniques et thermiques sont dotés de l’étiquette suivante :

On y trouve plusieurs éléments :

  1. Le marquage CE : celui-ci est obligatoire depuis 2003. Il atteste que votre isolant est conforme aux normes en vigueur. Un isolant sans marquage CE ne peut être vendu.
  2. La certification ACERMI : elle indique que les caractéristiques annoncées sont en accord avec les performances réelles de l’isolant. Il s’agit d’un gage de fiabilité.
  3. L’avis technique délivré par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment : il s’agit d’une preuve que l’isolant a été jugé favorablement par des experts du CSTB.
  4. Les caractéristiques du produit : résistance thermique, conductivité, épaisseur. Cela vous renseigne sur les performances de l’isolant

Quelles aides espérer dans le cadre de l’isolation de combles perdus ?

Notez que Ma Prime Rénov ne concerne que l’isolation de combles aménageables, vous ne pourrez donc pas en bénéficier pour vos combles perdus.

Il existe cependant d’autres coups de pouce financiers dans ce cadre précis :

  • La prime énergie : elle est versée par les grands fournisseurs d’énergie et peut atteindre les 10€/m². En revanche pour l’obtenir, il faut faire appel à un professionnel labellisé RGE et opter pour un isolant dont la résistance thermique est supérieure ou égale à 7 m².K/W.
  • L’éco PTZ : pour emprunter sans intérêts.
  • Une TVA réduite à 5,5% sur les fournitures nécessaires à la réalisation des travaux. Là encore, cela ne concerne que les chantiers réalisés par des professionnels RGE.

Si vous souhaitez pouvoir bénéficier d’aides financières, il est donc impératif de faire appel à un professionnel agréé.

Pour que votre budget soit respecté, nous vous proposons dès à présent de réaliser un devis en ligne. C’est le meilleur moyen pour isoler vos combles perdus en faisant des économies !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire