La plâtrerie

La plâtrerie couvre les travaux réalisés a base de plâtre. Ce matériau est fréquemment employé pour l’agencement des pièces : cloison et plafond. Le prix d’un projet de plâtrerie s’obtient par devis.

Rate this post
Pas de commentaire

Les travaux de plâtrerie

Les travaux de plâtrerie sont effectués lors d’une rénovation ou d’une construction de maison. Ils interviennent à la fin du gros œuvre et couvrent tous les ouvrages réalisés à base de plâtre.

Pour quels travaux utilise-t-on du plâtre?

Grâce à la riche palette de plâtres conçue, les applications en sont nombreuses : enduit, chape, mortier, moule, plafond, ou encore cloison.

types travaux platrerie

  • L’enduit plâtre: il sert à préparer un mur ou plafond et à rattraper les imperfections. On utilise traditionnellement un couteau à enduire et un platoir pour appliquer le mortier.
  • La chape : elle s’utilise pour rattraper les défauts d’un sol, isoler un plancher ou enrober les tuyaux d’un plancher chauffant
  • La moulure: elle peut être achetée dans le commerce en format « prêt à poser ». La moulure peut également être fabriquée sur mesure, grâce à l’utilisation d’un calibre (sorte de moule)
  • Le plafond : les plaques de plâtre (placo) sont couramment utilisées pour fabriquer un faux plafond.
  • La cloison : pour structurer l’espace tout en évitant d’occasionner des surcharges, on utilise des cloisons en plâtre (plaque, carreaux).

L’ entreprise de plâtrerie

L’entreprise de plâtrerie intervient sur tous les travaux liés au plâtre. Tout particulièrement, sur la pose de cloison en plâtre et la pose de faux plafond en plâtre.

Nous détaillerons les étapes de pose de ces composants pour donner un bon aperçu des travaux.

A titre informatif, l’entreprise de plâtrerie peut également opérer sur l’isolation thermique, qui est directement liée à son cœur d’activité.

travaux entreprise de platrerie

Travaux d’une entreprise de plaquiste intervenant sur de la platrerie

1- La pose de cloison en plâtre

Pour monter une cloison en plâtre, l’entreprise de plâtrerie respecte des étapes précises.

Voici comment monter une cloison en plaque de plâtre

La cloison en plâtre est constitué d’une ossature métallique, de plaques de plâtre et d’un isolant à mettre en place entre les plaques.

pose plaque de platre placo

Pose de plaques de platre

Les plaques ont une épaisseur de 13 mm (et sont ainsi nommées BA 13) et peuvent être de 90 ou 120 cm de largeur et de hauteur variable.

Le professionnel de la plâtrerie commence par vérifier que le sol est bien plan et il effectue un ragréage si ce n’est pas le cas.

Il sélectionne une plaque de plâtre adaptée à la typologie de la pièce: hydrofugé, résistante au feu…

Dès lors que tout est conforme, la société de plâtrerie délimite l’emplacement de la cloison avec précision, en utilisant un mètre, un fil à plomb et un cordeau traceur.

Ensuite, l’ossature métallique est positionnée sur des rails préalablement fixés à l’aide de vis au plafond et au sol qui servent à accueillir les montants de l’ossature.

Les plaques de plâtres sont alors découpées aux bonnes dimensions puis posées en ajoutant des panneaux isolants à l’intérieur de l’ossature.

Enfin, l’entreprise de plâtrerie réalise des joints entre les plaques pour pouvoir ensuite procéder à la peinture, au tapissage ou au carrelage.

2- La pose de plafond en platre

Un plafond en plâtre est un faux-plafond très rigide et sa construction est relativement simple : elle consiste à visser des plaques de plâtre sur une ossature métallique.

pose faux plafond suspendu

Pose d’un faux plafond suspendu

Pour réaliser un tel plafond, la société de plâtrerie procède en plusieurs étapes.

  • Elle commence par mesurer la surface, dessiner un plan et repérer l’emplacement des suspentes.
  • Ensuite, elle trace sur les murs la hauteur du plafond et la position des cornières à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Elle fixe les suspentes au plancher supérieur, celles aux extrémités devant être placées à 25 cm des murs.
  • Elle espace les suspentes de façon régulière et fait le nécessaire pour ne pas dépasser 1,20 m pour que la structure reste solide.
  • Le professionnel de plâtrerie peut alors mettre en place les cornières selon les tracés et y placer les rails en les accrochant aux suspentes. Les rails doivent être raccordés à l’aide d’éclisses de raccordement.
  • Enfin, elle monte les plaques de plâtre BA13 (de 13 mm d’épaisseur) qu’elle fixe tous les 30 cm le long des rails à l’aide d’une visseuse.
  • La dernière étape est celle des finitions, qui consiste tout d’abord à jointer les plaques entre elles avec des bandes à joint et un enduit de rebouchage pour recouvrir les têtes de vis. Après cela, la société de plâtrerie met en place un revêtement qui peut être de la peinture, du papier peint ou un enduit.

Les principaux avantages d’un plafond en plaque de plâtre sont qu’il est très économique et permet d’obtenir une bonne isolation acoustique et thermique.

3- Pose d’un isolant

La pose d’un isolant est liée aux compétences de plâtrerie, étant donné que le plâtre est utilisé comme matériau de recouvrement.

Trouver une entreprise de plâtrerie

Dès lors que vous recherchez une compétence en plâtrerie, vous pouvez demander un devis pour être mis(e) en relation avec un professionnel du secteur.

Celui-ci doit être suffisamment détaillé pour appuyer votre projet de plâtrerie:  il doit comprendre une liste de tous les équipements et fournitures avec leur spécifications techniques. De plus, il doit spécifier le prix des postes de dépenses hors taxe, faire mention d’une assurance professionnelle, et proposer un calendrier de réalisation.

Pour obtenir une estimation fiable de prix et pour choisir le meilleur professionnel de plâtrerie, vous pouvez demander jusqu’à 3 devis. Au-delà, cela risque de constituer une perte de temps pour vous et pour l’artisan.

Mieux comprendre la plâtrerie : zoom sur le plâtre

Vous souhaitez mieux comprendre la plâtrerie ?

Voici quelques éléments sur le plâtre et sur son utilisation.

entreprise de plaquiste entrain de poser du platre au murLe plâtre est à la base de la plâtrerie

Le plâtre est un matériau de construction réalisé à partir du gypse, une matière première rocheuse.

Il se présente sous forme de poudre à laquelle on ajoute de l’eau pour obtenir une pâte.

On peut également le trouver sous forme de plaques ou de revêtement de plâtrage pour une utilisation encore plus directe.

Les différents types de plâtre

Il existe deux grandes familles de plâtre : les plâtre de construction et les plâtre de finition.

On distinguera quatre types de plâtre parmi ces familles :

  • Le plâtre de Paris : très fin, il est utilisé pour le moulage décoratif ;
  • Le plâtre à projeter (sable, plâtre, ciment) : plâtre résistant utilisé dans les pièces humides ;
  • Le plâtre de surfaçage : ce plâtre est utilisé en finition pour boucher des fissures ;
  • Le plâtre à modeler : ce plâtre est utilisé pour créer des éléments de précision (moulures) mais il sert également à reboucher des fissures.

Le plâtrier

Le plâtrier est l’artisan qui effectuera les travaux de plâtrerie, cependant il existe des spécialisations comme le staffeur ornemaniste.

Ce professionnel est spécialisé dans la pose de corniche, de moulure et est capable de restaurer des éléments en staff ou en stuc.

Le staff est un matériau en plâtre armé de filasse et le stuc est un enduit teinté dans la masse pouvant recouvrir des murs ; ces deux matériaux étaient utilisés les siècles précédents.

Les propriétés du plâtre

Vous l’aurez compris, le plâtre est beaucoup utilisé et ce grâce à ses caractéristiques :

  • Sa résistance au feu, en effet le plâtre est un matériau classé M0 c’est-à-dire un matériau incombustible ;
  • Sa résistance thermique : le plâtre est un bon isolant thermique ;
  • Sa recyclabilité ;

Enfin, on peut également traités les plaques de plâtre contre l’humidité, les éclaboussures ou la vapeur d’eau ; ces plaques sont appelées plaques de plâtre hydrofugées.

Laisser un commentaire