Prix d’une pompe à chaleur air eau et de son installation!

La pompe à chaleur air eau est un système de chauffage économique. Elle peut chauffer la maison et/ou apporter l’eau chaude sanitaire ! Nous vous présentons la PAC air eau sous tous ses angles : prix, installation, fonctionnement. A l’issue de votre lecture, vous serez parfaitement informé sur ce système de chauffage économique et écologique !

pompe à chaleur

Prix de la pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur air eau est un dispositif de chauffage installé à l’extérieur de la maison. Elle récupère la chaleur contenue dans l’air extérieur (même lorsqu’il fait froid) et la transmet au circuit d’eau chaude de la maison : chauffage, eau chaude sanitaire (ECS).

La PAC air eau chauffe la maison tout en réduisant la facture d’énergie, étant donné qu’elle est capable de « capter » les calories de l’air (énergie gratuite). Toutefois, elle offre des performances variables, car son efficacité dépend de la température extérieure et elle reste relativement chère.

Le prix d’une PAC air eau est de 4 000 à 11 000 € sans ECS et 5 000 à 12 000 € avec ECS.

Le prix dépend en effet de plusieurs paramètres : la marque (Daikin, Mitsubishi, Hitachi, Atlantic…), le modèle (split, monobloc), la puissance,  l’efficacité du dispositif (coefficient COP) ou encore les fonctionnalités choisies.

Prix d’installation

Le prix de pose d’une PAC air eau est de 1 500 à 3 000 €.

Ce prix varie en fonction de divers paramètres :

  • le modèle de PAC : bi-bloc, monobloc, hybride (fonctionne avec une chaudière) ;
  • le chauffage souhaité : chauffage logement et/ou apport d’eau chaude sanitaire ;
  • les diffuseurs de chaleur : radiateurs, chauffage au sol, etc.
  • l’installation d’un chauffage : s’il n’y a pas d’installation de chauffage à l’eau, il faudra l’installer…
  • les difficultés d’installation : si l’installation requiert des aménagements particuliers (mise en place d’une dalle de support extérieur, prolongements hydrauliques, etc.), vous pouvez vous attendre à une hausse du coût.

Ainsi, le prix de pose est dépendant d’un certain nombre de facteurs, qui le font évoluer du simple au double. C’est pourquoi, il est nécessaire de solliciter un devis de professionnel, pour chiffrer les coûts avec exactitude.

Les différents types de pompe à chaleur air eau

Dans la pratique, il est possible de se tourner vers trois types de pompe à chaleur air eau. Ce choix sera fonction des besoins à assouvir (simple chauffage ou apport en eau chaude sanitaire), mais aussi du niveau de confort attendu (chauffage seul ou chauffage et rafraîchissement).

Type de PAC air eau Descriptif bref Les + Les –
La PAC air eau standard Dans une version standard, la pompe à chaleur air eau affiche un coût d’achat entre 15 et 20 % moins cher qu’une PAC air eau avec ECS. Ce type de pompe à chaleur fournit donc uniquement du chauffage.

Comme nous le verrons par la suite, ce type d’équipement s’appuie systématiquement sur deux unités, l’une en extérieur et l’autre en intérieur.

– Performante

– Economique

– Compatible avec les émetteurs de chaleur d’un chauffage central classique

– Convient très bien en rénovation comme en neuf

– N’offre qu’un seul service, le chauffage
La PAC air eau avec ECS La pompe à chaleur air-eau ECS permet de réaliser à la fois une production de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Ce double service est d’ailleurs de plus en plus prisé, notamment en raison des économies financières qu’il permet.

Pour la partie ECS, le système est doté d’un ballon d’eau chaude. Le volume le plus courant de ce ballon oscille entre 150 et 200 litres, ce qui répond parfaitement à une famille.

En termes de performance en ECS, le ballon associé à la PAC air eau propose une montée en température réalisée en 30 minutes à 2 heures. L’eau est chauffée à 50 degrés.

– Assure un double service : chauffage et ECS

– Economique

– Plus performante que la version standard

– Requiert un bon système d’évacuation des condensats
La PAC air eau réversible La PAC air eau a également la possibilité d’être présentée dans une version réversible. Dès lors, cela signifie qu’elle est capable de proposer une fonction de rafraîchissement lorsque les températures extérieures sont élevées.

Pour permettre cette fonctionnalité, le logement devra par contre être doté d’équipements adaptés, le rafraîchissement n’étant pas possible avec des émetteurs standards.

– Assure un double, voire un triple service : chauffage rafraîchissement, voire ECS

– Compatible avec les RT2012 et RT2020

– Requiert un plancher chauffant hydraulique

Certains modèles peuvent avoir une unité extérieure émettant jusqu’à 70 dB (soit plus de nuisance que la sonnerie d’un téléphone).

Fonctionnement d’une pompe à chaleur air eau

Concernant le fonctionnement d’une pompe à chaleur air eau, il faut noter que le système récupère les calories de l’air extérieur et les transfère au circuit de chauffage hydraulique de votre logement grâce à différentes étapes :

cycle thermodynamique pompe à chaleur

Cycle thermodynamique d’une pompe à chaleur

  1. Un fluide frigorigène « capte » les calories de l’air extérieur. Il monte en température, puis s’évapore (il se transforme en gaz).
  2. Un compresseur aspire, puis comprime le fluide frigorigène (gazeux). Ceci va augmenter sa température.
  3. Le fluide frigorigène passe par un condenseur. Lors de cette étape, le fluide se refroidit et se condense (il revient à l’état liquide). Il restitue « toute » son énergie au circuit de chauffe.
  4. Le fluide passe par un détendeur, avant de revenir au premier point.

Pour résumer, le fonctionnement de la PAC repose sur un principe de cycle thermique de « compression-détente ».  Au cours de ce cycle, un fluide frigorigène parvient à capter les calories extérieures (même par températures froides) et à les restituer au circuit de chauffage.

Par ce biais, la pompe à chaleur peut apporter jusqu’à 70 ou 80 % d’énergie gratuite ! Autrement dit, avec une calorie électrique, vous pouvez produire jusqu’à 3 à 5 calories de chauffage. C’est ce qui est défini par le SCOP (Seasonal Coefficient of Performance).

Installation d’une pompe à chaleur air eau : comment ça marche ?

Maintenant que nous y voyons plus clair au niveau du fonctionnement, nous allons voir comment on réalise l’installation d’un tel dispositif.

Pour un expert des PAC, la mise en place et la mise en service d’une pompe à chaleur air eau ne posera aucun problème technique particulier. De plus, pour ce type d’intervention, ce spécialiste dispose des agréments et attestations de capacité indispensables à la manipulation de fluides frigorigènes. Ce dernier pourra ainsi garantir une installation sans fuite et donc sans danger environnemental.

La pose d’une PAC air eau suit les étapes suivantes :

  • On installe l’unité extérieure dans une cour/jardin ou sur la façade ;
    L’unité extérieure se compose d’un « ventilateur ».
  • On installe une unité intérieure, dans votre maison, dans une pièce attenante de l’unité extérieure ;
  • On effectue les raccords frigorifiques ;
    Il s’agit des raccords entre l’unité intérieure et l’unité extérieure. Ils visent à assurer la circulation du fluide frigorigène.
  • On réalise les raccordements hydrauliques (i.e. au circuit de chauffage) et électriques.
schema installation pompe à chaleur air eau

Schéma d’installation d’une pompe à chaleur air eau

Selon que cette installation se fait dans le neuf ou en rénovation, quelques nuances sont à prendre en considération :

Type de chantier Particularités
Dans le neuf ou dans le cadre d’une rénovation totale Installer une pompe à chaleur air eau dans une maison en construction ou lors d’une rénovation complète du système de chauffage implique non seulement la pose de la PAC mais également celle des émetteurs de chaleur, que ce soit des radiateurs à eau ou un plancher chauffant hydraulique.

Par contre, si le temps de travaux est plus conséquent, la mise en place est facilitée car, dans le neuf, le chauffage est installé avant les cloisons et autres parements.

En rénovation En rénovation, la pose d’une pompe à chaleur air eau est souvent pensée en remplacement d’une chaudière.

Un des grands avantages est que cela permet de conserver le réseau d’émetteurs de chaleur du chauffage central et d’y connecter la nouvelle PAC. Les travaux sont moins lourds et, de fait, moins coûteux.

Pompe à chaleur bi-bloc et monobloc : quelles différences ?

La pompe à chaleur monobloc est constituée d’une seule unité, regroupant le condenseur et l’évaporateur. Il s’agit d’un « gros bloc » situé à l’extérieur de l’habitation.

La pompe à chaleur bi-bloc est composée de « deux blocs » : un module intérieur et un module extérieur. Les deux modules sont reliés par une liaison frigorifique. Il s’agit du modèle que nous avons décrit plus haut.

L’installation demande obligatoirement un professionnel car la pose mobilise des compétences particulières (hydraulique, électrique) et elle nécessite un outillage adéquat.

Quelle puissance pour une PAC air eau ?

Le dimensionnement d’une pompe à chaleur air eau est fonction de divers critères qu’il est important de prendre en compte. Il est notamment question :

  • de l’implantation géographique, et donc des conditions climatiques locales ;
  • de la surface à chauffer ;
  • des contraintes du bâti, notamment son niveau d’isolation ;
  • de la prise en charge ou non de l’eau chaude sanitaire ;
  • les besoins et habitudes de chauffe des occupants…

Ainsi, en théorie, il existe un calcul précis pour connaître la puissance (P) nécessaire d’une PAC, à savoir P = V*C*T, sachant que :

  • V : volume total à chauffer en m3 ;
  • C : coefficient de déperdition énergétique disponible sur le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) ;
  • T : écart de température intérieure / extérieure.

Pompe à chaleur air eau : faites-vous votre avis !

Voici un tableau récapitulant les atouts et les inconvénients de la PAC air eau.

Les plus :

  • Réduit la facture d’électricité puisqu’elle capte de l’énergie gratuite de l’extérieur.

Les moins :

  • Cher.
  • La plupart du temps, nécessite une chaudière d’appoint (dès que les températures extérieures chutent).
  • Bruyante.

Installer une PAC air eau requiert l’appui d’un professionnel. Mais comment le trouver ? Nos équipes vous aident, en vous mettant en contact avec des installateurs spécialisés.

Les aides

Faire poser une PAC air eau représente un réel investissement. Afin de permettre aux foyers de se doter de technologies plus respectueuses de l’environnement et plus économiques, certaines aides ont été mises en place.

  • Ma Prime Rénov’ : Via le dispositif mis en place par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat dans le cadre d’une rénovation, il est possible d’obtenir une aide basée sur le niveau de revenus du foyer. Ainsi, pour une PAC air eau standard ou ECS, il est possible d’obtenir une enveloppe entre 2 000 et 4 000 €. Les travaux devront alors être pris en charge par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. Attention, cette aide n’est pas valable pour les PAC réversibles.
  • Prime Conversion Chaudière : Dans le cas d’une pose de PAC en remplacement d’une ancienne chaudière (fioul ou gaz), il est possible d’obtenir un coup de pouce de l’Etat. Cette aide peut aller de 450 à 4 000 €.
  • Éco PTZ : Ce type de prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat permet de financer des travaux en lien avec la transition énergétique du logement. Ainsi, la PAC air eau entre parfaitement dans cette catégorie. Il faudra cependant faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement.
  • Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) : Cet autre dispositif ouvre sur un bonus lorsque les travaux permettent de réduire la consommation d’énergie de manière significative.

Enfin, dès lors qu’il est question de travaux énergétiques effectués par artisan RGE, une TVA à 5,5 % est automatiquement appliquée, à la fois sur les fournitures et sur la main-d’œuvre.

Trouver une entreprise pour poser une pompe à chaleur air eau

En passant par le biais d’un installateur accrédité, vous obtiendrez quelques avantages :

  • des aides écologiques et financières : Grâce à son fonctionnement avec de l’énergie gratuite, vous aurez accès à des aides.
  • des conseils et informations : Un professionnel étudiera le meilleur choix pour vous et vous orientera dans vos démarches.
  • une garantie d’un bon fonctionnement et d’une maintenance en cas de besoin, sans oublier l’entretien qui est obligatoire tous les ans.

Vous avez la possibilité de demander un devis à des professionnels sur notre site ! N’hésitez pas, car cela vous permettra de faire jouer la concurrence pour avoir le meilleur prix.

FAQ

Qu’est-ce que le SCOP d’une pompe à chaleur air eau ?

Une pompe à chaleur, quel que soit son type, air eau ou autre, peut arborer différents niveaux de performance. Cette performance est alors mesurée par le SCOP (Seasonal Coefficient of Performance). Il s’agit en réalité d’un ratio calculé sur la base de l’énergie utilisée pour faire fonctionner la PAC et celle fournie au logement. Concrètement, lorsqu’une PAC affiche un SCOP de 4, cela signifie que, pour 1 kW utilisé, l’appareil fournira 4 kW de chaleur. Généralement, il est conseillé d’opter pour des équipements affichant un SCOP entre 3 et 5.

Vers quel professionnel puis-je me tourner pour poser une pompe à chaleur air eau ?

Pour l’installation de ce type d’équipement, vous pouvez faire appel à un chauffagiste. Ce dernier devra impérativement disposer d’une attestation de capacité pour la manipulation des fluides frigorigènes. De plus, pour vous permettre de bénéficier des aides, nous vous recommandons de vous tourner vers un professionnel RGE.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire