Quel est le prix au m² pour une peinture en 2 couches ?

Connaître le prix au m² pour une peinture en 2 couches n’est clairement pas une mince affaire. En effet, il convient, pour un chiffrage le plus fin et précis possible, de déterminer les besoins exacts du chantier. Du type de chantier au choix de la peinture en passant par les frais de main d’oeuvre, on vous dit tout !

peinture mur

Prix au m² pour une peinture en 2 couches

Pour connaître le prix au m² pour une peinture en 2 couches, il convient de s’appuyer sur différents éléments, à savoir le type de peinture retenu et le coût de la main d’œuvre. Dans le chiffrage, il faudra aussi déterminer quel est le type de surface à peindre.

En moyenne, il faudra compter un budget démarrant à 10 € par m².

Une peinture intérieure ou extérieure ?

Que ce soit en intérieur ou en extérieur, la mise en peinture en 2 couches peut concerner un certain nombre de types de supports.

Les supports à peindre

Concernant les supports, si le prix de la fourniture est clairement fonction du choix de peinture (que nous allons voir un peu plus loin), la variation tarifaire tient surtout de la nature des surfaces à mettre en peinture. Voici quelques indications à ce sujet :

Support à peindre

Prix au m²

Façades

Les façades peuvent être peintes avec des peintures adaptées. Ces peintures doivent en effet être capables d’apporter une bonne protection contre les agressions extérieures (soleil, pluie, pollution, etc.).

10 à 20 €

Murs en placo (une seule teinte de peinture)

La mise en peinture des cloisons et des doublages de murs en placo offre une surface facile et rapide à travailler lors d’une mise en peinture. Par ailleurs, s’agissant de parois verticales, la posture de travail n’est pas considérée comme étant pénible.

12 à 24 €

Plafonds

Impliquant une posture de travail plus pénible que dans le cas de la paroi verticale, la mise en peinture du plafond est automatiquement un peu plus onéreuse. Cependant, les professionnels disposent d’équipements capables de rendre la mission moins pénible (notamment la perche ou le pistolet à peinture).

16 à 26 €

Menuiseries

porte intérieure et fenêtre

Lors de travaux de mise en peinture en 2 couches, il est également possible de travailler sur les menuiseries. Que ce soit pour leur apporter une protection contre certaines agressions ou pour créer une belle harmonie, la peinture offre de belles perspectives.

à partir de 28 €

plinthes et moulures

à partir de 10 € par ml

plancher

10 à 45 €

Radiateurs

A l’instar des menuiseries, les radiateurs peuvent recevoir une nouvelle peinture. Dès lors, il faudra procéder selon l’une des méthodes suivantes :

  • peinture au pinceau pour une finition vintage et rustique
  • peinture au pistolet pour une belle finition capable de laisser visible le “vécu” du radiateur
  • sablage et peinture au pistolet pour retrouver un aspect neuf

34 à 71 €

Les tarifs annoncés ci-dessus s’appliquent à des travaux sur des supports dont l’état est neuf, à savoir sans besoin d’importantes réparations ou de nettoyage préalable.

La hauteur de l’ouvrage à peindre

Selon les travaux de peinture à mettre en œuvre, et notamment selon la hauteur de l’ouvrage, il faudra parfois prévoir la mise en place d’un échafaudage.

Ce dernier sera assez souvent nécessaire pour les façades, notamment dans le cas de construction avec étage(s). Mais il pourra aussi être intéressant en intérieur dans le cas de plafonds très hauts ou de cages d’escalier.

L’utilisation d’un échafaudage répond alors à des règles strictes, notamment en matière de sécurité, mais aussi en termes de respect des règles d’urbanisme et de voirie. Dès lors, cet échafaudage devra répondre à des normes précises :

Normes *

A savoir

NF E 85-200

échafaudages domestiques

Visant des échafaudages dont la hauteur de plancher ne dépasse pas les 5 mètres, cette norme n’est applicable qu’aux échafaudages utilisés par des particuliers pour leurs travaux domestiques.

Dès lors, cette norme s’attache principalement aux éléments suivants :

– rigidité des éléments

– protections contre les chutes

– types de roulettes 

– types de systèmes de blocages

– finitions 

– matériaux

EN 1004-3-D 

EN 1004-3-A

échafaudages roulants

La norme EN 1004 s’attache principalement aux éléments suivants :

– matériaux

– charges de calcul 

– dimensions

– sécurité des installateurs/monteurs d’échafaudage

– présence de plinthes sur chaque plateau

– écart de 1,85 à 2,25 mètres entre 2 plateaux

– pas de hauteur minimale de travail

– premier plancher à 3 mètres, au maximum, de hauteur

Plus précisément, les normes EN 1004-3-D et EN 1004-3-A s’attachent aussi aux éléments suivants :

– traçabilité des différents éléments de l’échafaudage

– conformité au décret 65/48

NF-EN 12810 

NF-EN 12811

échafaudages de maçon ou de façade

Ces normes visent les équipements dont la capacité de charge est de 300 kg par m². 

NF P 93-354 

EN 13374

échafaudages suspendus

Ces normes s’attachent au fait que tous les composants répondent aux attentes en matière de :

– résistance

– stabilité

– sécurité 

* Notez que la norme NF est une norme française, tandis que la norme EN est une norme européenne.

De plus, l’installation d’un échafaudage, s’il doit empiéter sur la voie publique le temps des travaux, une autorisation de voirie doit être demandée et obtenue auprès des services de mairie. 

Quel type de peinture ?

Bien entendu, le choix de peinture va répondre à différents critères, à la fois de résistance, de protection, de qualité et d’esthétisme. Voici quelques indications pour vous aider dans votre sélection.

La peinture extérieure

En extérieur, la peinture doit impérativement disposer de vertus en matière de protection. En effet, les éléments extérieurs sont soumis aux aléas climatiques et à la pollution. Dès lors, le choix doit être adapté à la fois au support et à l’environnement.

Parmi les options possibles se trouvent ainsi la peinture pliolite, la peinture acrylique et la peinture siloxane. Chacune dispose de qualités particulières. Voici des orientations pour vous aider à choisir la bonne peinture selon les conditions constatées :

Type de peinture

Type de support

Climat

Autre

bon état, lisse

crépi à pointe, présence de fissures

zone à forte exposition solaire

zone sensible à la pluie, au gel, aux tempêtes

zone de bord de mer ou humide

pollution

pliolite

x

 

x

x

   

acrylique

x

x

     

x

siloxane

   

x

 

x

x

La peinture intérieure

Pour les surfaces intérieures, il existe un vaste panel de choix en matière de peinture. Voici les principales possibilités :

Type de peinture

Avantages

Inconvénients

acrylique

– compatible avec divers supports : bois, métal, carrelage, etc. 

– texture épaisse qui peut aider à camoufler de légers défauts

– peinture écologique, moins polluante

– séchage rapide (environ 1h entre 2 couches)

– vaste panel de teintes

– différentes finitions possibles

– nettoyage à l’eau

– peu odorante

– n’accepte pas l’humidité (ne convient pas dans la salle de bains ou la cuisine)

– non lessivable

– requiert une sous-couche

– application technique à confier à un expert

glycéro

– offre un rendu lisse 

– très bon pouvoir couvrant 

– texture épaisse qui peut aider à camoufler de légers défauts

– lessivable

– bonne tenue de la couleur dans le temps (ne jaunit pas)

– dégage des COV 

– forte odeur pendant l’application et plusieurs heures après 

– long temps de séchage (environ 24h entre deux couches) 

– nettoyage au white-spirit

vinylique

– très bon pouvoir couvrant 

– excellente élasticité

– idéale pour des peintures à effet ou pour la réalisation de sous-couche avant enduit plâtre

– nettoyage à l’eau

– les coloris clairs tendent à jaunir au fil du temps

– peu compatible en couche de finition sans ajout de composant

– pouvoir couvrant variable selon la qualité du produit

– choix réduit en peinture vinylique de finition

– prix élevé en peinture vinylique de finition

alkyde

– peinture très résistante

– bonne durée de vie

– parfaite pour une finition laquée

– ne laisse pas de traces de pinceau après séchage

– séchage rapide (environ 1h entre 2 couches)

– sans odeur

– peinture écologique 

– compatible pour toutes les pièces, même humides

– lessivable

– peut être utilisée en extérieur 

– nettoyage à l’eau

– peinture un peu terne

– blanche, elle tend à jaunir au fil du temps

– durée de vie inférieure à celle de l’acrylique

– plus chère que la peinture acrylique 

magnétique

– finition décorative originale 

– entretien facile

– demande une préparation soigneuse

– coût élevé

FAQ

Quel est le prix de la peinture au m² ?

Si les prix commencent à partir de 10 € le m² pour certains travaux, en moyenne, il faudra cependant prévoir une fourchette tarifaire oscillant entre 20 et 40 € par m². Ce tarif s’entend en fourniture et pose sachant que la main d’œuvre compte pour environ 80 à 90 % du prix global. Par contre, ce tarif n’englobe pas d’éventuels frais de réparation des supports ou de déplacement.

Quand est-il nécessaire de planifier un ravalement de façade ?

Plusieurs axes de réponse peuvent être apportés à une telle question. En effet, il existe au moins trois raisons de faire un ravalement de façade.

Dans un premier temps, la façade peut simplement avoir besoin d’être nettoyée et rafraîchie. Un ravalement de façade est ainsi conseillé tous les 10 ans afin de garantir une bonne durée de vie des parois et de protéger le bâti des agressions extérieures.

Une autre raison peut être le besoin de revoir l’isolation du bien. Ainsi, lorsque le choix se porte sur une ITE (isolation thermique par l’extérieur), il faudra alors automatiquement inclure un ravalement de façade.

Enfin, il se peut que le ravalement de façade soit une option intéressante pour modifier l’esthétique extérieure d’une construction. 

Pourquoi est-il souvent conseillé de choisir une peinture mate ?

Quand le choix de couleur se porte sur du blanc, au plafond comme sur les murs, la peinture mate permet d’absorber la lumière. Par cette action, une peinture mate peut aider à rendre bien moins visibles de petites irrégularités. 

Comment faire, lorsque l’on peint au rouleau, pour éviter de laisser des traces de peinture sur les murs ?

Pour vous éviter le désagrément de voir, après séchage, les différents passages de votre rouleau de peinture, vous pouvez commencer par peindre depuis le haut du mur en allant vers le bas. De plus, pour obtenir un résultat de qualité, il est recommandé de croiser les passes de peinture en allant de la droite vers la gauche.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire