Prix de pose d’un parquet flottant de 30 m2

Vous souhaitez réaliser une réfection de vos sols mais ne savez pas pour quel revêtement opter ? Et si vous vous laissiez tenter par la pose d’un parquet flottant ? Nos artisans vous indiquent tout ce qu’il faut connaître sur le prix de pose de parquet flottant pour une pièce de 30 m².

pose parquet contrecollé

Caractéristiques du prix de pose de parquet flottant

Pour commencer, il faut savoir que le prix de pose d’un parquet flottant de 30 m² est fonction d’un certain nombre de paramètres. Nous détaillons ici, le tarif selon chacun de ces paramètres afin d’y voir plus clair et de faire le meilleur choix.

Prix pour un parquet flottant selon la nature du parquet

Un des premiers critères qu’il est possible de prendre en considération lorsqu’il faut choisir un parquet flottant est la nature même du revêtement. En effet, il est possible de distinguer 3 principaux types de parquets

Voici chacun d’entre eux, assortis de leurs caractéristiques et de leurs prix :

Nature du parquet flottant

Description 

Prix au m²*

Prix pour 30 m²*

parquet stratifié

Il s’agit du type de parquet flottant le moins onéreux. Ceci s’explique par le fait qu’il se compose entièrement de dérivés de bois (fibres de bois) et non pas de bois noble. Il s’agit en réalité d’une imitation bois qui existe en différentes épaisseurs, styles et coloris. C’est donc une couche décorative qui est protégée par un vernis. Pour sa durée de vie, elle est d’une dizaine d’années environ.

20 à 50 €

600 à 1 500 €

parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est un compromis, à mi-chemin entre la version stratifiée et le parquet massif. Il se compose de manière générale de 2, voire 3 couches de bois. La couche supérieure, aussi appelée couche d’usure est en réalité une strate de bois noble, vient ensuite une couche de bois tendre et enfin une base en aggloméré. Disponible en diverses essences de bois et épaisseurs, la résistance de ce parquet est très bonne avec une durée de vie pouvant être comprise entre 60 et 70 ans.

20 à 120 €

600 à 3 600 €

parquet massif

Ce type de revêtement est constitué entièrement de bois. Différentes essences sont disponibles et font varier le prix comme il sera vu par la suite. Les lames sont également disponibles en plusieurs épaisseurs et longueurs. Pour ce qui est de l’épaisseur, elle varie généralement entre 15 et 23 mm. Plus il est épais, plus il sera résistant et durable.

C’est un parquet qui offre une esthétique noble, naturelle et chaleureuse. Niveau durée de vie, un parquet bien entretenu peut atteindre les 100 ans. 

50 à 150 €

1 500 à 4 500 €

*Les tarifs indiqués sont en fourniture seulement. Il faudra alors ajouter le prix de pose desdits revêtements.

Prix d’un parquet selon l’essence et le niveau de gamme 

Le tarif d’un parquet peut également se différencier selon l’essence de bois qui est choisie, mais également selon le niveau de gamme. Voici donc quelques indications tarifaires concernant les principales natures du bois dans un premier temps :

 

Parquet massif

Parquet contrecollé

Essence de bois

Caractéristiques

Prix au m²*

Prix pour 30 m²*

Prix au m²*

Prix pour 30 m²*

chêne

dureté : mi-dur

coloris : brun clair, jaune paille

30 à 90 €

900 à 2 700 €

30 à 80 €

900 à 2 400 €

hêtre

dureté : mi-dur

coloris : rosé, blanc-gris

35 à 90 €

1050 à 2 700 €

20 à 70 €

600 à 2 100 €

noyer

dureté : mi-dur

coloris : brun-gris

40 à 115 €

1200 à 3 450 €

/

/

merisier

dureté : tendre

coloris : brun rougeâtre

40 à 115 €

1 200 à 3 450 €

/

/

bouleau

dureté : tendre

coloris : jaune clair

45 à 95 €

1 350 à 2 850 €

/

/

érable

dureté : mi-dur

coloris : blanc crème

40 à 90 €

1 200 à 2 700 €

30 à 60 €

900 à 1 800 €

teck

dureté : mi-dur

coloris : brun clair, brun-jaune

60 à 140 €

1 800 à 4 200 €

75 à 110 €

2 250 à 3 300 €

bambou

dureté : mi-dur

coloris : jaune-blond

50 à 150 €

1 500 à 4 500 €

20 à 70 €

600 à 2 100 €

iroko

dureté : mi-dur

coloris : jaune-brun, marron-doré

50 à 90 €

1 500 à 2 700 €

40 à 80 €

1 200 à 2 400 €

acacia

dureté : dur

coloris : jaune, brun clair

30 à 60 €

900 à 1 800 €

/

/

olivier

dureté : dur

coloris : brun clair, jaunâtre

50 à 90 €

1 500 à 2 700 €

/

/

wengé

dureté : dur

coloris : brun foncé à noir

50 à 140 €

1 500 à 4 200 €

/

/

ipé

dureté : très dur

coloris : brun-jaune, brun foncé

50 à 70 €

1 500 à 2 100 €

40 à 60 €

1 200 à 1 800 €

**Prix en fournitures seules.

Le sol stratifié peut quant à lui être classé selon différents niveaux de gamme qui sont notamment fonction de l’épaisseur des lames. Les tarifs de ces derniers vous sont présentés ci-dessous :

Type de sol stratifié Epaisseur du parquet Prix au m² Pour pour 30 m²
entrée de gamme 6 à 7 mm 10 à 15 € 300 à 450 €
rapport qualité/prix optimal 8 mm 15 à 30 € 450 à 900 €
haut de gamme 8 à 14 mm 30 à 50 € 900 à 1 500 €
spécifique pour pièces humides / 20 à 50 € 600 à 1 500 €

Prix d’un parquet flottant selon la technique de pose du revêtement

Une fois le parquet choisi, il sera important de définir la pose de ce dernier. Le tableau qui suit vous donne des indications quant à la technique de pose ainsi que de leurs prix :

Technique de pose

Définition

Prix au m²

Prix pour 30 m²

flottante

Il s’agit de la méthode de pose qui est le plus souvent choisie par les particuliers notamment, de par sa simplicité de mise en place et par sa rapidité d’exécution. La pose flottante n’est cependant possible qu’avec un parquet stratifié ou contrecollé. L’installation se fait via un système de clipsage des lames entre elles. 

Etant donné que le parquet n’adhère pas au sol directement et qu’une lame d’air reste présente entre le parquet et le sol, pour éviter les bruits tout comme la condensation, il est recommandé d’installer, au préalable, une sous-couche composée d’un pare-vapeur pour limiter ces effets indésirables. 

20 à 30 €

600 à 900 €

collée

Comme son nom l’indique, la pose collée consiste à coller le parquet directement au sol. Il s’agit d’une technique très appréciée et très souvent utilisée par les professionnels à l’heure actuelle. Elle s’applique seulement aux parquets de type massif ou contrecollé disposant d’une épaisseur qui doit être comprise entre 10 et 20 mm. 

Pour une telle pose, un sol parfaitement préparé sera nécessaire ainsi que l’utilisation d’une colle spécifique. 

30 à 40 €

900 à 1 200 €

clouée

Elle s’adresse plus spécifiquement aux parquets massif même s’il est également possible de l’envisager sur un parquet de type contrecollé. C’est une pose traditionnelle et technique consistant à clouer les lames de parquet sur des lambourdes préalablement installées au sol.

40 à 50 €

1 200 à 1 500 €

Prix d’un parquet flottant selon sa destination

En fonction de la surface où est installée le parquet et de son utilisation, les prix peuvent différer :

Type de pièce Epaisseur conseillée Prix au m² Prix pour 30 m²
espace nuit, espace avec peu de passage 6 à 7 mm 30 à 50 € 900 à 1 500 €
pièce de vie 8 à 10 mm 40 à 60 € 1 200 à 1 800 €
zone avec un passage fréquent 10 à 14 mm 50 à 90 € 1 500 à 2 700 €
pièce d’eau 8 à 12 mm 40 à 80 € 1 200 à 2 400 €

Prix d’un parquet flottant en fonction de sa finition

Le choix de la finition pour un parquet flottant aura également un impact sur le coût final du revêtement. Ainsi, plusieurs options s’offrent à vous. Voici un bref récapitulatif expliquant chacun d’eux, assortis de leurs prix :

Finition

Définition

Entretien

Prix au m²

Prix pour 30 m²

huilée

L’ajout d’une huile permet au parquet de préserver son aspect naturel. Cette opération devra toutefois être renouvelée régulièrement. 

un fois par an

20 à 40 €

600 à 1 200 €

vitrifiée

Il s’agit d’appliquer une couche de vernis, ce qui offre une meilleure résistance au matériau et simplifie l’entretien de ce dernier. 

10 ans environ

25 à 50 €

750 à 1 500 €

cirée

C’est une des solutions préférées pour les parquets massifs. 

une fois par an

30 à 60 €

900 à 1 800 €

Il est aussi possible de réaliser un effet vieilli au parquet. C’est une finition assez technique dont le coût est compris entre 60 et 80 €, soit entre 1 800 et 2 400 € pour une surface de 30 m².

Un parquet massif ou contrecollé peut également être peint. Comptez entre 20 et 40 € par m² pour cette opération, soit entre 600 et 1 200 € pour 30 m². 

Au besoin, un parquet contrecollé peut être poncé (environ 2 fois au cours de sa vie) pour un budget allant de 20 à 30 € le m², soit entre 600 et 900 € pour 30 m². Les parquets massifs peuvent quant à eux être poncés à volonté (selon l’épaisseur).

Pose de parquet flottant : travaux de préparation

Des travaux annexes peuvent aussi être prévus afin de pouvoir réaliser une pose de parquet flottant. Parmi eux, il est notamment possible de citer :

Nature des travaux  Prix au m² Prix pour 30 m²
ponçage 15 à 30 € 450 à 900 €
dépose d’un parquet existant 10 € 300 €
dépose d’un carrelage 20 à 30 € 600 à 900 €
dépose d’une moquette 5 à 10 € 120 à 300 €
ragréage 15 à 30 € 450 à 900 €
pose d’un pare-vapeur  5 à 15 € 150 à 450 €
pose d’une sous-couche isolante 10 à 25 € 300 à 750 €
finition plinthes 10 à 30 € le ml à calculer selon les dimensions de la pièce
quart de rond 5 € le ml

Avantages et inconvénients de chaque type de parquet

Les trois types de parquet abordés, disposent chacun de leurs propres avantages et inconvénients qui sont répertoriés dans le tableau ci-dessous :

Types de parquet

Avantages 

Inconvénients

parquet stratifié

le prix d’achat

la simplicité et la rapidité de pose

l’entretien 

nombreux choix de coloris et d’imitations

assez fragile

pas de couche d’usure

rénovation limitée, voire impossible

peu de types de pose possible

parquet contrecollé

plusieurs gammes de prix possibles

bonne durée de vie

résistance

plusieurs essences possibles

couche d’usure en bois noble

diverses techniques de pose

rénovation envisageable

aspect et charme du bois

nécessite un certain entretien pour une bonne durabilité

couche d’usure plus faible que le parquet massif

parquet massif

très bonne robustesse grâce à son épaisseur

variétés des essences, des coloris, des poses et des aspects visuels

composé de bois noble en intégralité

plusieurs finitions possibles

rénovation possible

durée de vie hors pair 

nécessite un traitement contre l’eau et les tâches

le prix d’achat

peut se déformer si la pose est mal réalisée

Pose de parquet flottant : le choix de l’aspect visuel

Pour la pose d’un parquet flottant sur une surface de 30 m², il faudra réfléchir à l’aspect visuel que vous souhaitez donner. En effet, plusieurs styles sont possibles et sont avant tout fonction des goûts personnels. Ainsi, il est possible de faire son choix entre les esthétiques suivantes :

Effet visuel recherché

Description 

pose à la française

Les lames de longueurs et largeurs différentes sont installées parallèlement les unes aux autres en décalant simplement les joints.

pose à l’anglaise

De même largeur, mais de longueur différente, les lames sont posées de manière parallèle avec des joints en décalé. 

pose alternée

Les lames de parquet sont identiques en termes de longueur comme de largeur et sont décalées les unes des autres d’une demie longueur.

pose à bâtons rompus

Les lames, généralement de même taille et largeur sont disposées les unes par rapport aux autres de manière perpendiculaire.

pose en pont de bateau

Particulièrement prisé pour les pièces humides, ce type de pose consiste à coller les lames de parquet à l’aide d’un joint de silicone noir entre chacune d’entre elles pour parfaire l’étanchéité du matériau.

Sous-couche : quel est son rôle et comment la choisir ?

Lors de la pose d’un parquet flottant, il ne faudra pas négliger d’installer une sous-couche. Cette dernière a plusieurs vocations :

  • amélioration de l’isolation aussi bien sur le plan thermique que phonique
  • permet de rattraper les petites imperfections du sol
  • avec un pare-vapeur en sus, la protection contre les remontée d’humidité sera optimale

La sous-couche n’est pas obligatoire dans le cas d’une pose clouée ou collée mais reste recommandée. 

Voici comment choisir ce matériau selon la technique de pose utilisée :

Nature de la pose Choix de la sous-couche
pose flottante Sous-couche à base de liège, fibre de bois, polyéthylène ou polystyrène pour une meilleure isolation acoustique et thermique
pose collée Installation d’un isolant mince de préférence.
pose clouée Nécessité de combler l’espace entre le parquet et les lambourdes : application d’un isolant en vrac ou d’une laine végétale. 

FAQ

Comment calculer la surface de parquet flottant ?

Pour déterminer la quantité de parquet flottant nécessaire à la réalisation de votre projet, il suffit de réaliser un calcul simple qui consiste à multiplier la longueur de la pièce en question par sa largeur. Cela permet de connaître la surface en mètre carré qu’il faut recouvrir. 

Je souhaite installer du parquet flottant, faut-il que je décolle le carrelage déjà en place ou est-il possible de poser le parquet par-dessus le revêtement existant ?

La mise en place d’un parquet flottant nécessite un support qui soit à la fois propre, sain, lisse et plan. Si le carrelage en place dispose de tous ces critères, il est alors possible de le conserver et d’installer le nouveau revêtement par dessus. En revanche, si le carrelage présente des différences de niveaux importantes ou si des carreaux se décollent ou sont cassés, il faudra envisager de réaliser une dépose complète ou un ragréage s’il est seulement question de planéité. 

De plus, si vous souhaitez conserver le carrelage et installer le parquet flottant par dessus, il ne faudra pas oublier de prendre en considération cette nouvelle épaisseur, notamment au niveau des ouvertures de portes intérieures, extérieures ou encore des portes fenêtres. Pour certaines, il sera possible de les raboter, pour d’autres ce sera plus compliqué, voire impossible. Plusieurs épaisseurs de parquet existent, il faudra être vigilant sur ce point.

Est-il possible d’envisager la pose d’un parquet flottant si un chauffage au sol est présent ?

En cas de présence d’un sol chauffant, il faut savoir que la pose d’un parquet flottant peut tout de même être envisagée. Toutefois, seules les poses flottantes ou collées sont possibles. De plus, il faudra vérifier la compatibilité de l’essence de bois choisie ou encore du type de sous-couche. Le mieux reste encore de demander l’avis d’un professionnel. 

Dans quel type de pièce est-il possible d’installer un parquet flottant ?

Un parquet flottant peut s’installer dans toutes les pièces, aussi bien dans les pièces de vie que dans les espaces nuit. Selon le passage, s’il est plus ou moins intensif, il sera possible de choisir un parquet plus ou moins épais par exemple. 

Il est même possible de mettre en place un parquet dans une salle d’eau. Il faudra toutefois que ce dernier reçoive un traitement spécifique afin de le rendre parfaitement étanche et résistant face aux éventuelles éclaboussures d’eau auxquelles il sera soumis. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire