Rénovation d’appartement : prix et travaux à prévoir

Vous souhaitez acheter ou vous disposez déjà d’un appartement à rénover mais vous ne savez pas quel type de rénovation lui appliquer et ne connaissez pas les prix pour un tel chantier ? Dans cet article, nos experts vous expliquent tout ce qu’il vous faut savoir sur la rénovation d’appartement.

renovation cuisine

Prix pour une rénovation d’appartement

Les coûts de rénovation d’un appartement peuvent fortement varier selon le type de rénovation que vous souhaitez lui appliquer. 

En effet, de nombreux critères peuvent être pris en compte dans ce calcul de prix et peuvent influencer la note de façon plus ou moins significative.

Voici ces paramètres :

  • l’état de l’appartement : plus l’appartement est dégradé et en mauvais état, plus les rénovations seront de grande ampleur et donc, le prix sera en conséquence. 
  • la surface du logement à rénover : plus l’appartement sera grand et plus le coût pour le rénover sera élevé.
  • la qualité des fournitures utilisées : selon le type de matériaux employé, mais aussi en fonction de la qualité de ces derniers, la note pourra se voir impactée. Les matériaux haut de gamme, notamment, seront plus onéreux que des fournitures classiques. 
  • les artisans choisis pour effectuer les travaux : chaque spécialiste étant libre d’appliquer les tarifs qu’il souhaite, certains professionnels sont donc plus chers que d’autres. Il est alors important de faire établir plusieurs devis auprès de divers artisans pour comparer les tarifs et opter pour la meilleure prestation.
  • la présence de spécialistes tel qu’un architecte par exemple ajoutera un coût supplémentaire à votre budget rénovation.
  • l’accessibilité au logement : pour plus de simplicité et un coût moins élevé, il faut que le logement soit relativement accessible et ce, aussi bien pour garer les véhicules de chantier à l’extérieur, mais aussi pour accéder au chantier en intérieur. Il est plus compliqué de réaliser des travaux dans un appartement au 5ème étage sans ascenseur. Une telle prestation sera alors facturée plus cher. 

Prix selon le type de rénovation

Il existe différents degrés de rénovation pour un appartement. Selon le niveau de rénovation nécessaire de votre logement, les prix ne seront pas les mêmes. 

Le tableau qui suit vous expose ces différents tarifs :

Nature de la rénovation

Prix au m²

Simple rafraîchissement

250 à 700 €

Rénovation partielle

700 à 1 100 €

Rénovation lourde

1 100 à 2 000 €

Prix d’une rénovation d’appartement selon la superficie

En fonction de la superficie du logement, le prix pour remettre ce dernier à neuf sera plus ou moins élevé. 

Voici quelques prix à garder en tête :

 

Simple rafraîchissement

Rénovation partielle

Rénovation lourde

studio de 20 m²

5 000 à 14 000 €

14 000 à 22 000 €

22 000 à 40 000 €

appartement de 50 m²

12 500 à 35 000 €

35 000 à 55 000 €

55 000 à 100 000 €

appartement de 80 m²

20 000 à 56 000 €

56 000 à 88 000 €

88 000 € à 160 000 €

appartement de 100 m²

25 000 à 70 000 €

70 000 à 110 000 €

110 000 à 200 000 €

Prix d’une rénovation d’appartement par poste

Les prix pour la rénovation d’un appartement peuvent aussi se détailler selon les postes de travaux qu’il faudra effectuer.

Voici donc un bref aperçu de ces différentes opérations :

Poste à rénover

Prix

démolition

mur porteur

50 à 200 € le m² selon le matériau

cloison

20 à 30 € le m²

ouverture pour une porte

mur porteur

1 000 à 1 500 €

cloison

30 à 50 € le m²

évacuation des gravats

30 à 50 € le m³

construction d’une cloison en plâtre

50 à 60 € le m²

isolation (laine de roche + placo)

mur

30 à 35 € le m²

plafond

35 à 40 € le m²

isolation du sol

20 à 30 € le m²

cloisonnement

fixe de type cloison en placo

30 à 40 € le m²

amovible

80 à 2 000 € pièce

menuiserie

fenêtre

200 à 1 000 € pièce en fourniture seulement

porte

500 à 3 000 € pièce en fourniture seulement

électricité

pose d’une prise

30 €

pose d’un point lumineux

20 €

pose d’un compteur

300 €

fourniture et pose d’un tableau électrique

900 €

mise aux normes complète du réseau

60 à 100 € le m²

plomberie

remplacement d’un WC

300 €

rénovation salle de bains

1 000 à 2 000 €

création complète de salle de bains

4 000 à 6 000 €

pose d’une douche classique

200 à 1 000 €

chauffage

pompe à chaleur air/air

4 000 à 8 000 € voire plus selon la superficie

chauffage électrique basse température

400 à 1 000 € pièce

finitions

dépose papier peint

10 à 12 € le m²

application d’un enduit + ponçage

15 à 20 € le m²

mise en peinture d’un plafond

30 à 50 € le m²

mise en peinture d’un mur

20 à 30 € le m²

pose de papier peint au mur

15 à 25 € le m²

pose d’un carrelage

30 à 50 € le m²

pose d’un parquet

25 à 40 € le m²

pose d’une moquette

10 à 15 € le m²

 

Les différents niveaux de rénovation

Avant toute chose et avant de se lancer tête baissée dans les travaux, il est important de définir quel type de rénovation apporter à votre appartement.

Comment déterminer le type de rénovation ?

Pour ce faire, il suffit de s’intéresser à quelques éléments du logement qui vous aideront probablement à choisir la méthode de rénovation la plus adéquate aux besoins de l’habitation ainsi qu’à vos attentes. 

Voici les éléments clés :

  • Les travaux à effectuer relèvent-ils seulement d’une mise à votre goût (sols, murs, plafonds) ou les travaux sont-ils plus conséquents ?
  • La cuisine et la salle de bains nécessitent-elles une réfection ?
  • Faut-il remettre la plomberie et/ou l’électricité aux normes ?
  • Des murs porteurs et/ou cloisons doivent-ils être supprimés ?
  • Faut-il modifier l’emplacement des pièces ?

Ainsi, 3 types de rénovation sont observables et sont décrites ci-après.

Simple rafraîchissement

Un simple rafraîchissement ou une rénovation légère peuvent être observés dans le cas de figure où l’appartement dispose de supports propres et sains qu’il suffit seulement de remettre aux tendances actuelles. Ce sont donc de petits travaux consistant majoritairement en la réfection des plafonds, des murs ou encore des sols ainsi que le relooking de l’ameublement tel que les meubles de cuisine par exemple ou encore ceux de la salle de bains. 

Ce type de rénovation n’induit donc pas de gros travaux ni de modification de l’existant aussi bien pour ce qui concerne l’emplacement des pièces que celui des points d’eau notamment. Aucuns travaux de mise aux normes électriques ou de plomberie ne seront réalisés lors d’une rénovation légère.  

Pourront être effectués :

  • une dépose de revêtement mural tel que le papier peint ;
  • une mise en peinture des murs et plafonds ;
  • une pose de papier peint ;
  • une pose d’enduit décoratif ;
  • une dépose de parquet, lino, carrelage selon l’état ;
  • une pose de revêtement de sol comme un carrelage, un parquet, un sol vinyl… 
  • une mise en peinture ou un changement des meubles de cuisine et salle de bains ;
  • une mise en peinture d’une baignoire.

Rénovation partielle

La rénovation partielle induit quant à elle des travaux plus conséquents qu’un simple rafraîchissement des surfaces.

Dans ce type de rénovation, il est possible de trouver différents postes tels que :

  • la rénovation/ changement des menuiseries comme les fenêtres ou encore les portes
  • la rénovation de la cuisine ou encore de la salle de bains : cela peut inclure des modifications de plomberie pour changer les arrivées ou sorties d’eau afin de changer les différents points d’eau de place. 
  • la rénovation ou mise aux normes du réseau électrique : cela peut prendre en compte l’ajout ou la suppression de prises et de points lumineux ou encore l’adaptation du compteur électrique par exemple.
  • la dépose ou la pose d’une cloison pour réorganiser l’aménagement des espaces intérieurs. 

En sus des postes cités ci-dessus, il est bien entendu possible que s’y ajoutent ceux constituant un simple rafraichissement.  

Rénovation lourde

Comme son nom l’indique, la rénovation lourde consiste quant à elle une réfection totale de l’appartement. Tous les postes de travaux pourront alors être concernés. Il s’agit généralement de surfaces dont l’état est plutôt dégradé et pour lesquelles, seules des réparations de grandes ampleurs pourront rendre le logement parfaitement habitable et aux normes de sécurité.

Seront donc compris :

  • les travaux d’isolation des murs, plafonds et autres surfaces ;
  • le changement des fenêtres pour des modèles parfaitement isolant ;
  • la mise aux normes ou modification complète des réseaux électriques et/ou de plomberie ;
  • la démolition de murs porteurs ou de cloisons ;
  • le changement du mode de chauffage pour de meilleures performances énergétiques et un confort thermique optimal.
  • la modification des planchers.

Les travaux composant les 2 types de rénovation précédents sont bien entendu également pris en considération dans une rénovation lourde. 

Quels sont les postes de rénovation ?

Voici plus en détail les différents postes de travaux qu’il est possible de réaliser en rénovation.

Les travaux de démolition 

Si des travaux de démolition sont envisagés, il est préconisé de les effectuer en premier lieu.

Cela peut alors se matérialiser par la destruction de cloisons partielle ou complète ou bien de murs porteurs pour réaménager la disposition intérieure ou encore par la dépose de carrelage, faïence, revêtement de sol, papier peint, salle de bains ou encore des meubles de cuisine.

Les travaux de menuiserie

Si l’appartement est équipé de fenêtres simple vitrage, il peut être intéressant, au moment de la rénovation de porter une attention particulière à ce poste. En effet, des menuiseries performantes en double, voire triple vitrage, permettent une amélioration considérable des performances énergétiques du logement. De plus, cela limite fortement les ponts thermiques.

Si les dimensions des ouvertures sont standards, il sera plus simple de trouver les fournitures adéquates. A contrario, si les dimensions ne sont pas courantes, il faudra alors en passer par la création de menuiseries sur-mesure.

Les travaux d’isolation

Au moment de rénover l’appartement, l’isolation peut être également un paramètre important. Un logement bien isolé permettra alors de limiter les déperditions de chaleur

Cette action a alors vocation à isoler le logement de façon thermique, mais aussi acoustique afin d’en améliorer le confort

Il sera alors envisageable d’isoler les murs bien entendu, mais aussi les sols et plafonds. Généralement, pour les murs et plafonds, de la laine de verre ou de roche ainsi que des plaques de placo de type BA13 sont utilisés. Cette technique est souvent utilisée car elle est d’un bon rapport qualité/prix. 

Les travaux d’électricité

Il n’est pas rare qu’en rénovation, des travaux d’électricité soient à effectuer. Cela peut aller de la simple pose de prise ou de point lumineux à une remise en état du réseau ou encore à une réfection complète de ce dernier. Cela permet notamment de mettre le logement aux normes et que l’installation soit totalement sécurisée. Cela dépendra donc de l’état du système électrique.

Les travaux de plomberie

Les points d’eau pourront eux aussi être changés ou modifiés selon la configuration et les aménagements que vous souhaitez faire au sein de votre logement. 

Du simple remplacement d’équipement sanitaire à la réfection ou la création totale de la salle de bains ou encore de la cuisine, tout est possible et envisageable.

Les travaux de chauffage

En appartement, il se peut qu’un chauffage collectif existe et que le logement y soit raccordé. Il se peut aussi que ce ne soit pas le cas et que le mode de chauffage en place ne corresponde pas à vos attentes.

Dans ce cas, vous pourrez envisager un moyen peu gourmand en énergie et performant. La pompe à chaleur air/air s’inscrit parfaitement dans cette démarche. Il est aussi possible de changer les radiateurs électriques pour des modèles haut de gamme et programmables.

Les travaux de cloisonnement

Pour réaménager les pièces au sein de l’appartement, il se peut que la construction de cloisons soit nécessaire. 

Le plus souvent, le placo est privilégié car c’est un matériau bon marché et relativement simple à mettre en place. Il s’agit d’une solution efficace pour délimiter de nouveaux espaces.

Toutefois, ce type de cloison est fixe. Cela signifie qu’il n’est pas possible de la déplacer une fois installée.

Pour pallier cela, des solutions existent. En effet, il est possible de mettre en place des cloisons amovibles. Dans un premier temps, il faut savoir que cela simplifie considérablement les travaux. De plus, c’est une solution esthétique et personnalisable qui pourra alors se fondre à coup sûr dans la décoration de votre intérieur. 

Les travaux de finition

Les travaux de finitions correspondent en réalité à des travaux de rafraîchissement, notamment sur les sols, les murs et les plafonds. Dans ce cas, de nombreuses possibilités peuvent s’offrir à vous.

En effet, selon vos envies mais aussi votre budget, voici ce qu’il vous est possible de réaliser sur de telles surfaces :

  • plafonds : s’ils sont en bon état, un simple nettoyage et une mise en peinture suffiront. En revanche, en présence de fissures, il sera indispensable de reboucher ces dernières à l’aide d’un enduit qu’il faudra, une fois parfaitement sec, poncer avant de pouvoir le recouvrir d’une peinture.
  • murs : si les murs sont recouverts de papiers peints, il faudra alors en réaliser la dépose. De la même façon que pour les plafonds, si la surface est propre, saine et lisse, il sera alors possible d’y apposer un nouveau revêtement à l’instar d’une peinture, d’un nouveau papier peint tendance, d’un enduit décoratif ou encore d’un lambris PVC par exemple. Si tel n’est pas le cas, il faudra alors enduire les murs avant de les recouvrir.
  • sols : carrelage, parquet, sol vinyle, moquette ou encore jonc de mer, le choix de revêtements de sol est large. Selon la nature du revêtement déjà en place et l’état de ce dernier, il sera ou non possible de reposer le nouveau revêtement par-dessus. Si une dépose doit se faire, il est probable qu’elle s’accompagnera d’un ragréage pour obtenir une surface parfaitement plane. 

Les travaux annexes

Lors de l’achat d’un appartement à rénover, en plus des travaux intérieurs qu’il faudra prendre en considération dans votre enveloppe budgétaire, il sera nécessaire d’être vigilant sur certains éléments en lien avec l’état de la structure complète du bâtiment

En effet, un appartement faisant généralement partie d’un édifice en copropriété, le coût de certains travaux sont répartis sur l’ensemble des propriétaires.

On compte notamment parmi eux les travaux de réfection de façade, de toiture ou encore de mode de chauffage.

Ce sont des points de vigilance pour lesquels il faudra contrôler l’état lors de votre achat car cela peut faire considérablement augmenter vos charges de copropriété si ces éléments sont en mauvais état et doivent être changés.

Dans le cas d’une location, avant toute action de la part du locataire, ce dernier devra demander l’accord écrit à son propriétaire pour toute modification au sein de l’appartement. Le propriétaire est totalement en droit de refuser cette démarche. 

Pourquoi rénover son appartement ?

A la question “pourquoi rénover son appartement ?”, différentes réponses peuvent être apportées selon la situation de chacun. 

Dans un premier temps, il est possible de rénover un appartement suite à son acquisition, afin de pouvoir s’y installer. 

Ce type de travaux peut aussi être envisagé dans le cadre de travaux de mise aux normes aussi bien électriques que de plomberie. 

La rénovation d’un appartement peut aussi se faire lorsque le propriétaire souhaite louer ou vendre son logement. Généralement ce sont de simples rafraîchissements afin de permettre aux futurs habitants de se projeter plus facilement dans le logement. Ceci peut particulièrement être utile dans le cadre d’une vente, afin de déclencher un coup de cœur. 

Existe-t-il des démarches administratives pour la rénovation d’un appartement ?

Il faut savoir que certains travaux de rénovation ne demandent aucune démarche spécifique. Ceci est particulièrement vrai lorsque les postes de travaux ne modifient pas l’aspect extérieur du bâtiment. Ainsi, pour de simples peintures, changements de sols ou encore de salle de bains, aucune démarche préalable ne devra être effectuée.  

En revanche, une déclaration préalable de travaux, voire une demande de permis de construire pourront être indispensables dès lors que l’aspect extérieur se voit modifié. Ce sera donc le cas si vous envisagez le changement de fenêtre par exemple.

Si ces dernières sont changées pour un modèle identique, une simple déclaration suffira. En revanche, si les dimensions, la couleur ou encore le matériau de fabrication de la menuiserie diffèrent de la fenêtre initiale, une demande de permis de construire sera inévitable.

Etant donné qu’un appartement se trouve généralement dans un ensemble en copropriété, il faudra également vous renseigner si l’accord du syndic de la copropriété est obligatoire pour la réalisation de vos travaux.

Généralement, un vote en assemblée générale sera obligatoire pour :

  • casser un mur porteur ;
  • changer des fenêtres ;
  • se raccorder au système de chauffage central de la copropriété ;
  • mettre en place un revêtement de sol : certains matériaux peuvent se voir refusés afin de préserver le confort acoustique du voisinage. 

Dans tous les cas, le mieux reste de se rapprocher du syndic de copropriété afin d’être certain de respecter le règlement en place.

Pour ce qui est des horaires, afin de limiter les nuisances sonores, il sera possible d’effectuer des travaux entre 7h et 20h du lundi au samedi, hors jours fériés sauf contre-indication dans le règlement de l’immeuble. 

Les aides disponibles pour la rénovation d’appartement

Rénover son appartement peut ouvrir droit à un certain nombre d’aides mises en place par l’Etat.

Généralement, ces aides permettent d’amortir les dépenses en lien avec l’amélioration énergétique du logement. Ces dernières sont donc particulièrement valables pour l’isolation de l’appartement, le remplacement des menuiseries ou encore le changement du mode de chauffage pour un moyen plus sain pour l’environnement et moins énergivore.

Ainsi, il est possible d’obtenir :

  • une réduction de la TVA à 5.5 % pour ce qui est des travaux d’amélioration énergétique ou à 10 % pour de simples travaux de rénovation ;
  • un éco prêt à taux zéro ;
  • les subventions de l’ANAH avec son programme Habiter mieux ou encore avec Ma Prime Rénov’ ;
  • les aides des collectivités locales ou territoriales.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire