Prix d’une isolation extérieure des murs: l’ITE sous enduit

Vous songez à l’isolation thermique des murs par l’extérieur sous enduit pour votre logement, mais vous avez besoin d’en savoir un peu plus avant de vous lancer dans les travaux ? Nos partenaires du bâtiment vous présentent l’ITE, ses possibilités, ses coûts afin de vous permettre de mieux préparer votre projet!

Le prix d’une ITE sous enduit

En moyenne, il faudra compter une dépense entre 85 à 180 € par m² pour la réalisation d’une isolation thermique par l’extérieur sous enduit. Pour ce qui est de la main d’œuvre seule, la dépense est de l’ordre de 60 à 100 par m².

La simulation ci-dessous vous apporte des précisions par poste de dépense et vous présente aussi certaines aides possibles.

ITE sous enduit : définition et avantages

Tout d’abord, notez que l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) sous enduit est un principe d’isolation de plus en plus couru, notamment pour les nombreux avantages qu’il offre et sa simplicité de mise en œuvre.

Comme son nom le suggère, ce type d’isolation est installé par l’extérieur du logement, à savoir sur les façades de ce dernier.

Dans la pratique, il est question de recourir à un isolant (le plus souvent sous forme de panneaux) qui sera ensuite recouvert d’un enduit de protection spécialement adapté, puis d’un enduit de finition. Toutefois, sachez qu’il est également possible de placer un bardage ou de penser une ITE sous vêture.

L’objectif de l’ITE sous enduit est clairement de réduire les déperditions thermiques du logement. Cette technique présente un certain nombre d’avantages malgré, cependant, quelques inconvénients :

Les plus

Les moins

– supprime les ponts thermiques par le biais du principe du mur manteau

– améliore les performances énergétiques de l’habitat

– permet un ravalement complet de la façade

– offre un vaste de panel de finitions possibles

– aucune perte de surface en intérieur

– aucun désordre dans le logement, même durant la phase de travaux

– le plus souvent en accord avec les PLU

– mise en œuvre relativement simple, sans besoin d’armature spécifique

– légère perte de surface extérieure

– perte du charme de l’ancien, notamment dans le cas de maison à colombages par exemple

– possible apparition de microfissures au fil des années

Les solutions d’isolation thermique par l’extérieur sous enduit

L’isolant

Côté isolant pour réaliser une ITE sous enduit, il existe différentes solutions en termes de matériaux. Le choix devra porter sur certains critères tels que les contraintes liées directement à l’existant et les attentes esthétiques finales.

Ainsi, parmi les matériaux utilisés se trouvent :

Type d’isolant

Présentation

Prix au m²

La laine minérale

La laine minérale comprend deux matériaux isolants assez similaires, assortis d’un très bon rapport qualité / prix, que sont la laine de verre et la laine de roche.

Notamment compatible avec une isolation sous enduit, c’est la solution la plus souvent utilisée pour l’isolation par l’extérieur.

5 à 20 €

Le polystyrène

Le polystyrène est parfait dans le cadre d’une ITE sous enduit car cet enduit viendra le protéger du feu auquel ce matériau est sensible.

Disponible dans des versions extrudées ou expansées, cet isolant est un isolant thermique très performant. Notez que le polystyrène extrudé est d’ailleurs le plus performant des deux.

10 à 25 €

La fibre de bois

Parfait pour des projets visant une empreinte carbone ultra basse, la fibre de bois est une solution moderne, écologique et très efficace.

15 à 25 €

La ouate de cellulose

Autre isolant écologique, la ouate de cellulose est obtenue par le recyclage du papier journal qui est, lors de sa préparation, déchiqueté et ignifugé.

Cet isolant offre de belles performances thermiques et convient, lui aussi, parfaitement à une ITE sous enduit.

10 à 20 €

La finition

Pour ce qui est de la finition, c’est donc un enduit qui viendra se placer par-dessus la couche isolante. Un des avantages de l’enduit est qu’il permet un grand nombre de versions esthétiques, de par la multiplicité des teintes possibles, mais également de la finition elle-même avec un enduit taloché, gratté, lissé, projeté…

Deux types d’enduit se distinguent avec les enduits organiques (comprenant de la résine synthétique) et les enduits hydrauliques (faits à base de ciment et de chaux). 

Dans la pratique, il faudra tout d’abord mettre en place un enduit de protection. Ensuite, seulement, il sera possible de réaliser l’enduit de finition, à savoir celui qui restera visible et assurera la partie décorative de la façade.

La mise en œuvre

Les travaux de préparation

En tout premier lieu, il est indispensable de procéder à la préparation du chantier

Selon les cas, il faudra en passer par l’installation d’un échafaudage afin de répondre aux contraintes en lien avec la hauteur des surfaces à traiter.

Dans un second temps, si nécessaire, la dépose des volets sera effectuée. 

Pour terminer, selon le besoin, il faudra réaliser un nettoyage de la façade et une réparation des fissures importantes afin que le support soit propre et sain avant la mise en œuvre de l’isolant.

Les travaux de pose de l’isolant

Vient ensuite la pose de l’isolant. Cette dernière est relativement simple puisqu’elle consiste en une opération visant à ce que les plaques d’isolant soient à la fois chevillées et collées sur le support, à savoir la façade. 

Une fois l’isolant en place, un treillis est installé en guise de renfort, avant d’en passer à l’étape suivante. Par ailleurs, des renforts seront placés au niveau des angles afin de protéger la structure. Toujours dans une optique de protection, des rails contre les rongeurs seront également mis en place.

Lors, les premières couches d’enduit, celles visant à apporter un supplément de protection (contre les aléas climatiques et les ponts thermiques), sont successivement appliquées.

Les travaux de pose d’enduit sur l’isolant extérieur

Enfin, la dernière couche d’enduit, à savoir celle de finition, peut être appliquée sur la façade afin de lui apporter sa note esthétique finale. Comme évoqué précédemment, il existe différentes finitions possibles en plus du choix de la couleur.

Ainsi, selon les attentes, il est envisageable de se tourner vers :

Type de finition d’enduit

Explication

gratté

mis en œuvre à la taloche, l’enduit est ensuite griffé avec un gratton

taloché

mis en œuvre à la taloche, l’enduit présente une surface relativement lisse

lissé

mis en œuvre à la lisseuse, l’enduit présente une surface assez lisse

projeté

mis en œuvre à la projeteuse mécanique, l’enduit est laissé à l’état brut

ribbé

mis en œuvre à la taloche, l’enduit est assorti d’un granulat de petite taille 

Les travaux de fin de chantier

A l’issue des travaux d’isolation, il pourra être procédé, si besoin, à la repose des volets sur la nouvelle façade.

Ensuite, il faudra encore en passer par le retrait de l’échafaudage éventuellement installé et au nettoyage ainsi qu’à l’évacuation des déchets liés au chantier.

Simulation d’une isolation extérieure pour recouvrir 100m2 de façade

Dans cette simulation, nous partons sur une surface à isoler de 100 m² de façade

Le ménage à l’origine de la demande, eu égard à ses ressources, peut prétendre à des aides CEE et MaPrimeRénov’.

Postes de dépense

Prix pour 100 m²

Préparation et fin de chantier

Grattage ou nettoyage de la façade

624 €

Echafaudage (montage et démontage)

1 500 €

Volets (dépose et repose)

520 €

Nettoyage et évacuation des déchets

533 €

Travaux d’isolation par l’extérieur

Fourniture et pose de mortier colle hydraulique

1 259 €

Fourniture et pose de panneaux rigides en polystyrène expansé graphité

5 096 €

Fourniture et pose de chevilles à frapper pour isolant de 120 mm

142 €

Fourniture et pose de profilés 

50 €

Finition

Fourniture et pose d’une toile de verre

1 072 €

Fourniture et pose d’un primaire d’accrochage

1 550 €

Fourniture et pose d’un revêtement de finition Revlane avec ignifuge taloché fin

1 750 €

 

Total HT

14 096 €

 

TVA 5.5 %

775.28 €

 

Total TTC

14 871.28 €

 

Aide CEE

– 4 000 €

 

Aide MaPrimeRénov’

– 7 500 €

 

Reste à charge

3 371.28 €

Les démarches

Maintenant que vous avez nombre de données pour vous faire une idée de ce que représente une ITE sous enduit, tant en termes de travaux que de coûts, sachez qu’il faudra en passer par quelques démarches administratives avant de pouvoir planifier votre chantier.

En effet, si la majeure partie des communes valident sans problème ce type de technique d’isolation, il faudra tout de même vous assurer, par exemple, que la couleur de finition choisie soit acceptée par le PLU (Plan Local d’Urbanisme).

En outre, les travaux que vous prévoyez engendreront automatiquement une modification de l’aspect extérieur de votre logement. Pour cette raison, vous devrez impérativement en passer par une déclaration de travaux auprès de votre mairie.

Enfin, étant donné la nature des travaux, vous avez la possibilité de demander des aides. En effet, un certain nombre de dispositifs ont été mis en place afin d’encourager et d’aider les foyers à faire ces travaux d’amélioration énergétique. Dès lors, un dossier de demande devra être constitué et déposé auprès des bons organismes. 

Notez que, souvent, l’entreprise en charge des travaux peut aussi effectuer ces différentes démarches en votre nom.

Les aides 

Différentes aides sont donc accessibles en fonction de votre situation personnelle :

Aides

Présentations

Montants de l’aide

MaPrimeRénov’

Accessibles aussi bien aux propriétaires bailleurs qu’aux propriétaires occupants, en individuel ou en collectif, cette prime a vocation à encourager les rénovations énergétiques de tous.

Lors, le montant de cette prime est fonction du niveau de ressources du foyer.

De 75 à 100 € par m².

CEE

Accessibles à tous, sans condition de ressources, les CEE (Certificat d’Economie d’Energie) sont accordés par certaines entreprises afin d’aider les ménages à faire des économies d’énergie. 

Ainsi, le programme « Coup de pouce Isolation » ou « Coup de pouce Rénovation performante d’un bâtiment résidentiel collectif » ou « Coup de pouce Rénovation performante d’une maison individuelle » correspond parfaitement à un projet d’ITE sous enduit.

Selon le dossier.

TVA 5.5 %

Les travaux d’isolation visant à la réalisation, ensuite, d’économies d’énergie, ouvrent droit à un facturation assortie d’une TVA moins élevée que pour les autres types de travaux (à 10 %) ou pour les produits courants (à 20 %).

Ainsi, dans ce cadre plus particulier, il est question d’une TVA réduite à 5.5 % à la fois sur les fournitures et sur la main d’œuvre. Pour pouvoir y prétendre, le logement doit avoir été construit depuis plus de 2 années.

Selon la facture globale.

Dans la plupart des cas, l’obtention de l’aide sera assortie à la nécessité de s’en remettre à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’Environnement) pour la réalisation des travaux.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire