Prix de l’isolation d’une maison de 120 m2

Que ce soit en neuf ou en rénovation, bien connaître le prix d’isolation d’une maison de 120 m² vous aidera à prendre les bonnes décisions. Les parties à isoler en priorité, les produits à employer, les aides auxquelles vous avez droit, en passant par les besoins acoustiques et thermiques, vous trouverez les principales données pour vous renseigner efficacement.

Isolation thermique / isolation acoustique

Parfois, selon la situation de la maison, l’isolation thermique seule ne suffit pas. Les bruits de circulation, la proximité d’une voie ferrée ou d’un aéroport sont aussi des gênes dont il faut pouvoir se protéger.

Autre cas particulier, les murs mitoyens de certaines constructions.

  • Dans ce cas, le polyuréthane et la mousse de polyuréthane sont d’excellents isolants phoniques que vous pouvez venir ajouter à votre mur.
  • Le liège est également un isolant phonique de qualité.
  • Et, si vous souhaitez un isolant qui fasse aussi bien le travail phoniquement que thermiquement, vous pourrez opter pour la laine de verre ou la laine de roche.

Les isolants phoniques

Prix au m² en fourniture seule

Polyuréthane

20 à 25 € le m² pour 100 mm

Liège

20 à 40 € le m² pour 100 mm

Laine de verre

5 à 10 € le m² pour 100 mm

Laine de roche

5 à 10 € le m² pour 100 mm

Bien sûr, pour l’isolation acoustique, ce seront les murs et le plafond qui seront particulièrement visés afin d’éviter ce type de nuisance.

Isolation thermique du plafond

Le plafond est une des priorités de l’isolation puisqu’il est responsable de 30 % des pertes thermiques d’un logement. C’est pour cela que cette isolation de la toiture est essentielle.

Evidemment, il existe plusieurs formules selon que cette isolation sera réalisée par l’intérieur ou par l’extérieur, ou que vous disposerez de combles aménagés, aménageables ou perdus.

Type d’isolation

Prix en fourniture et pose

Prix pour une maison de 120 m²* (135 m² couverture)

Combles perdus

30 à 50 € le m²

de 4 050 à 6 750 €

Combles aménageables

60 € le m²

8 100 €

Sarking

100 à 200 € le m²

13 500 à 27 000 €

* pour une maison de 120 m² au sol, avec une toiture en 2 pans (calculée pour une pente de couverture en tuiles) et avec un débord, la surface de toiture sera évaluée à 135 m², environ.

La technique du sarking consiste à isoler la toiture par l’extérieur, et nécessite donc une dépose et une repose de la couverture en rénovation. C’est une solution à envisager dans le cas d’une maison neuve ou dans le cas d’une rénovation complète de la couverture, pour ne pas avoir un surcoût inutile.

Isolation thermique des murs

Dans le cas de pertes thermiques, les murs représentent 20 % de ces pertes. Mais c’est aussi la sensation de murs froids qui ajoute à ce besoin d’isolation.

Le plus souvent, les matériaux employés pour cette isolation seront la laine de verre ou la laine de roche qui ont le double avantage d’être parmi les plus efficaces et les moins chers.

Il existe alors plusieurs solutions pour réaliser cette isolation, selon que l’on soit dans du neuf ou de la rénovation, notamment, et selon que la rénovation soit totale ou partielle.

Type d’isolation

Prix en fourniture et pose

Prix pour une maison de 120 m²* 

Isolation par l’intérieur

de 30 à 80 € le m²

de 3 300 à 8 800 €

Isolation par l’extérieur

de 100 à 180 € le m²

de 11 000 à 18 000

* Calculé sur la base de 12 m x 10 m x 2,50 m de hauteur, soit 110 m² de murs extérieurs (les surfaces d’ouvertures sont comprises afin de compenser le supplément de travail autour de ces ouvertures)

Isolation thermique du sol

Si le sol n’est responsable que de 10 % des déperditions thermiques, il ne faut pas en négliger son isolation car la sensation de froid peut être interne et mieux vaut y remédier.

En neuf, cette opération est systématiquement réalisée avec la pose d’un polyane au niveau de la dalle pour éviter les remontées d’humidité et celle d’un isolant avant la pose de cette dalle, le plus souvent un polystyrène.

Evidemment, un plancher bois, une moquette ou un sol plastique seront moins froid, ensuite, qu’un carrelage et, dans le cas d’un carrelage, la pose d’un chauffage par le sol pourra largement compenser cette sensation de fraîcheur désagréable.

En rénovation, l’opération est plus complexe et demande alors de casser le sol existant pour ne pas trop remonter le niveau et vous trouver avec des bas de portes à découper. Sinon, la pose d’un sol plastique permettra d’atténuer cette sensation de froid, la surélévation sera alors minimisée autour de 6 mm.

Principe d’isolation

Prix en fourniture et pose

Prix pour une maison de 120 m²

Chape en ciment avec isolant et polyane

de 20 à 30 € le m²

de 2 400 à 3 600 €

Revêtement de sol plastique 

de 50 à 80 € le m²

de 6000 à 9 600 €

Isolation thermique des ouvertures

Avec les ouvertures, ce sont 10 % de pertes thermiques qui vous attendent.

En neuf, vous n’aurez pas ce risque puisque toutes les ouvertures posées aujourd’hui disposent d’un bon coefficient thermique. Au minimum double vitrage, elles font preuve d’efficacité mais le font encore mieux lorsque l’espace entre les deux vitres est rempli de gaz argon.

Parfois, et notamment pour des réalisations en altitude, là où le froid est le plus intense, les professionnels proposent du triple vitrage.

En rénovation, pour une fenêtre double vitrage, il faut tabler de 300 à 500 € en fourniture et pose, ce prix augmentant avec les surfaces d’ouverture, portes-fenêtres et baies vitrées. Pour une porte-fenêtre, ce tarif se situera plutôt autour de 500 à 1 000 €.

Le cas particulier des ponts thermiques

Il reste le risque des ponts thermiques responsables de l’ordre de 5 % en pertes thermiques. Ce sont toutes ces zones parfois oubliées entre deux isolations. On les trouve le plus souvent entre la porte et l’isolation ou entre l’isolation du mur et celle du plafond, par exemple, ou encore en bas de mur.

Ils sont sensibles en hiver lorsque l’on passe la main sur ces zones et que l’on sent l’air froid pénétrer.

Sur une maison neuve, ils sont désormais bien traqués.

Sur une rénovation, il sera possible d’y remédier par de la mousse de polyuréthane, par exemple, ou par une isolation par l’extérieur bien réalisée.

A noter que les 20 % de pertes thermiques restantes proviennent généralement du renouvellement de l’air et des conduits de cheminées, par exemple. Un foyer fermé pour le second et une ventilation double flux pour le premier permettent d’éviter ces déperditions.

Les différents isolants du marché

Pour mieux comprendre les solutions d’isolation, voici une présentation des principaux isolants sur le marché :

Isolant

Particularités

Prix en fourniture (le m² pour 100 mm)

laine de verre

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,030 à 0,040

Incombustible

5 à 10 €

laine de roche

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,034 à 0,044

Incombustible

5 à 10 €

laine de bois

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,038 à 0,042

15 à 20 €

polystyrène

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,030 à 0,040

10 à 20 €

mousse de polyuréthane

En bonbonne pressurisée

Coefficient thermique : 0,021 à 0,028

20 à 25 €

laine de lin

Rouleaux, panneaux, feutre ou vrac

Coefficient thermique : 0,037 à 0,041

15 à 20 €

laine de coton

Rouleaux, panneaux, feutre ou vrac

Coefficient thermique : 0,039 à 0,042

20 à 25 €

vermiculite

Panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,050

10 à 15 €

ouate de cellulose

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,038 à 0,040

15 à 20 €

laine de mouton

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,039 à 0,042

20 à 25 €

laine de chanvre

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,041 à 0,044

15 à 20 €

liège expansé

Rouleaux, panneaux ou vrac

Coefficient thermique : 0,043

20 à 40 €

paille

Rouleaux ou panneaux

40 €/m3

Les aides

Heureusement, compte tenu des nombreux frais que peuvent engendrer des travaux d’isolation, dans le cas de la rénovation uniquement, et pour une maison déjà terminée depuis au moins 2 ans, il a été établi un certain nombre d’aides qui viennent en diminuer le coût.

Ces aides ont pour but d’inciter les ménages à opter pour une économie d’énergie.

Parmi ces aides, on trouve donc :

  • une TVA réduite à 5,5 % ;
  • MaPrimeRénov’ sous conditions de ressources selon les données présentes sur le site ;
  • un éco-prêt à taux zéro ;
  • des aides locales parfois possibles.

Ces aides sont conditionnées à la fourniture et pose de ces travaux d’isolation par un professionnel agréé RGE. Ce dernier pourra vous renseigner sur toutes ces possibilités et d’éventuelles modifications ou compléments de ces aides.

Les démarches administratives

Réaliser des travaux d’isolation ne demandent pas de démarches administratives supplémentaires dans du neuf puisque cette isolation est comprise dans le permis de construire.

Par contre, pour de la rénovation, lorsque ces travaux se traduisent par une modification de l’aspect extérieur de la maison, une autorisation de travaux sera nécessaire. C’est alors le cas pour :

  • une isolation par l’extérieur ;
  • un changement radical des ouvertures.

Il peut ainsi vous être demandé de respecter des couleurs de crépi, d’ouvertures.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire