Faites entrer la lumière avec le carreau de verre

Envie d’une cloison décorative qui laisse passer la lumière tout en protégeant votre intimité ? Découvrez le carreau de verre, ses caractéristiques, son prix, ses points forts, ses points faibles et son mode de pose. Bonne lecture !

Rate this post
Pas de commentaire

Carreau de verre : définition

On parle de pavé, de brique ou encore de carreaux de verre.

Ces trois expressions désignent la même chose, à savoir un bloc de verre assez épais (entre 8 et 10 cm).

Il peut être utilisé pour monter des cloisons en intérieur comme en extérieur.

Sa forme est variable (carrée, rectangulaire, arrondie…) et il est disponible en de nombreux coloris.

Maintenant que vous savez ce qu’est un carreau de verre, découvrez si celui-ci est fait pour vous.

Avantages et inconvénients du carreau de verre

Pour vous aider à vous faire une idée sur ce matériau original voici un tableau récapitulatif de ses points forts et de ses faiblesses :

AVANTAGES INCONVÉNIENTS
Le carreau de verre est décoratif : non seulement il laisse passer la lumière mais encore il est disponible en de nombreuses formes, coloris et finitions; vous trouverez donc forcément un modèle qui vous correspond. Une réputation de matériau vieillot lui colle à la peau puisqu’il a été très utilisé dans les années 70.
Il résiste à l’humidité et convient donc parfaitement à une salle de bain par exemple. La pose traditionnelle (au mortier) demande du temps et du savoir faire. Il vous faudra peut-être faire appel à un pro ce qui engendrera un surcoût.
Les intempéries ne lui font pas peur. Il peut ainsi être utilisé autant en extérieur qu’en intérieur. Il s’agit d’un matériau assez lourd ce qui rend son installation peu adaptée aux chantiers ou il y a des contraintes de poids (combles, etc.)
Le carreau de verre s’avère être un bon isolant thermique et phonique.  

Alors, le carreau de verre a-t-il su vous séduire ?

Voyons maintenant ce qu’il en est de son prix.

Prix du carreau de verre

On estime entre 50 et 200€ le m2 de carreaux de verre.

Pourquoi un tel écart de prix ?

Tout simplement parce que le prix d’un carreau de verre est très variable. Tout dépend en fait de :

  • l’épaisseur du carreau
  • son coloris
  • sa finition (lisse, avec petites vagues, quadrillée…)
  • sa forme

Le carreau de verre vendu à l’unité peut ainsi vous revenir entre 80 centimes et 8€.

Sachez également que la forme de votre mur (courbe ou droit) ainsi que les contraintes propre à votre chantier peuvent faire varier le coût total de l’opération si vous faites appel à un pro.

Vous avez maintenant une idée du prix de votre future cloison.

Toutefois, si vous souhaitez obtenir un chiffrage plus précis, n’hésitez pas à demander un ou plusieurs devis…en passant par notre site, c’est gratuit !

Des pros compétents vous révèlent gratuitement le coût de votre projet

Passons maintenant à la partie plus technique de cet article, à savoir : la pose d’un mur en carreaux de verre.

Comment monter une cloison en carreaux de verre ?

Vous comptez réaliser seul votre mur ? C’est tout à fait possible mais encore faut-il avoir quelques connaissances en la matière.

On vous explique tout ça 🙂

Il existe trois méthodes pour réaliser une cloison en carreaux de verre.

La pose traditionnelle

Les briques se posent une à une et se fixent au mortier.

L’ensemble est consolidé par des éléments en fer placés verticalement et horizontalement dans le mur et par des croisillons en acier glissés entre les briques.

Une fois le mortier sec, il faut réaliser les joints.

Cette technique de pose est délicate et assez longue à réaliser. On estime en effet qu’il faut environ 5 heures pour réaliser 1 m2 de cloison.

La pose traditionnelle nécessite généralement l’intervention d’un professionnel.

Heureusement, il existe des méthodes moins contraignantes qui permettent aux particulier de monter leur propre cloison sans trop de peine.

La pose sur claustra (aussi appelée « pose à sec »)

Il s’agit d’assembler des raidisseurs et traverses (bois, alu…) pour former une grille.

Sur cette grille vont venir se placer les carreaux de verre, fixés par des joints de blocage.

La pose de panneaux de verre préfabriqués

Pour vous simplifier encore plus la vie vous pouvez opter pour des plaques toutes faites réunissant entre 4 à 15 carreaux de verre.

A NOTER

  • Il est également possible d’utiliser de la colle à bois pour remplacer le mortier et ainsi raccourcir le temps de pose.
  • S’il s’agit d’une cloison de salle de bain ou si vos carreaux de verre vont être exposés aux intempéries, pensez à opter pour des joints spéciaux qui résistent à l’humidité.

Vous craignez de ne pas réussir à monter seul votre cloison ? Faites appel à un expert !

Obtenir un devis pour faire poser des carreaux de verre

Comme nous l’avons mentionné juste avant, il n’est pas évident de construire seul un tel type de cloison.

Les carreaux sont lourds, la pose contraignante (surtout si vous optez pour la plus traditionnelle) et si vous n’êtes pas assez vigilant (vérification en permanence des niveaux) le résultat peut s’avérer peu esthétique voire dangereux.

Économisez votre temps et vos efforts : faites appel à une entreprise pour réaliser votre cloison !

Vous avez tout à y gagner : conseils, service après vente, gain de temps, résultat impeccable…

Vous ne savez pas comment trouver un pro fiable proche de chez vous ? Il vous suffit de remplir notre formulaire.

C’est gratuit, sans engagement et cela ne vous prendra que quelques minutes.

 

Laisser un commentaire