Prix d’un ravalement de façade pour un immeuble de 5 étages

Le prix de ravalement de façade d’immeuble 5 étages est dans vos préoccupations actuelles ? Il vous faut disposer de plus d’éléments pour mieux appréhender ce sujet bien particulier ? Nos artisans vous livrent leurs connaissances en la matière afin de vous éclairer !

Ravalement de facade

Les tarifs pratiqués pour un ravalement de façade d’immeuble

Avant de vous exposer les différents prix de ravalement de façade d’immeuble 5 étages, il est important, d’abord, d’expliquer rapidement de quoi il est question.

Ainsi, sachez qu’un ravalement de façade a pour objectif, non seulement d’assurer un nettoyage efficace des façades afin de leur redonner une belle esthétique, mais aussi et surtout de les protéger et leur garantir une meilleure durée de vie. Pour ce faire, Il faudra donc engager des travaux de nettoyage, de réparation et de rénovation des surfaces.

Le plus souvent, c’est un retour à l’aspect originel qui est souhaité, mais le ravalement peut aussi être l’occasion de changer de style, et même d’apporter une isolation plus performante.

En moyenne, un ravalement complet coût entre 30 et 100 € le m2, ce qui représente dans les 15 000 à 60 000 euros pour un immeuble de 5 étages.

Postes de dépense

Prix par m²

échafaudage

location d’un modèle fixe

standard, sur-mesure ou suspendu

plus de 200 € par jour

mise en place

entre 20 et 50 € le m²

nettoyage

nettoyage humide

nettoyage haute pression

10 à 15 €

nébulisation

15 à 20 €

nettoyage à la vapeur

10 à 30 €

nettoyage chimique

15 à 35 €

nettoyage à sec

ponçage

10 à 25 €

peeling

25 à 45 €

sablage

25 à 70 €

aérogommage

30 à 70 €

réparation fissures

20 à 120 €

traitement anti fongique

20 à 80 €

étanchéité

30 à 90 €

ravalement complet avec remise à l’origine

50 à 150 €

ravalement + mise en place de vêture/placage

50 à 200 €

ravalement avec intégration d’une isolation thermique par l’extérieur

50 à 250 €

Si le type d’opération est un des critères déterminant pour connaître ce prix de ravalement de façade, il ne faut pas non plus oublier de tenir compte du type de support de départ pour la réalisation d’un ravalement simple (nettoyage, réparation et rénovation) ou d’un ravalement avec un changement de l’aspect de la façade.

Nature du support

Prix du ravalement simple au m² (ravalement qui ne requiert pas de réparation et de réfection des revêtements)

Prix pour un nouveau revêtement au m² (hors nettoyage et réparation)

peinture

10 à 20 €

20 à 40 €

enduit / crépi

10 à 20 €

20 à 50 € selon la finition

bardage

métallique 

15 à 25 €

20 à 30 €

PVC

20 à 90 €

20 à 90 €

bois

20 à 100 €

20 à 100 €

composite

50 à 110 €

50 à 120 €

placage pierre

30 à 120 €

20 à 120 €

vêtures

80 à 150 €

80 à 150 €

Les différentes techniques de ravalement de façade

Selon le projet, il sera donc possible de procéder à un simple ravalement de façade ou de lui associer une isolation par l’extérieur.

Le ravalement de façade

Après avoir assuré la préparation (protection des ouvertures, mise en place d’un échafaudage), le ravalement de façade de votre immeuble se réalisera en différentes étapes que voici :

Etapes de ravalement

Techniques

Présentations

Le nettoyage : ce dernier va permettre d’observer l’état des murs

nettoyage humide

à la vapeur

– Technique : projection de vapeur d’eau

– Compatibilité : idéal pour les surfaces fragiles et peu sales

chimique

– Technique : utilisation de produits chimiques

Ce traitement peut aider à la lutte contre les remontées capillaires, les mousses et autres champignons.

nébulisation

– Technique : ruissellement d’eau claire

– Compatibilité : idéal pour les surfaces fragiles et peu sales 

nettoyage à sec

ponçage

– Technique : abrasion des surfaces pour retirer salissures et résidus

– Compatibilité :idéal pour les surfaces en béton ou en bois

peeling

– Technique : abrasion moins agressive que le ponçage (pas de perte de matière sur le support)

sablage

– Technique : projection de sable qui crée un phénomène d’abrasion

aérogommage

– Technique : sablage à basse pression

au laser

– Compatibilité : idéal pour les bâtiments historiques

Le traitement

pose d’un joint hydrofuge ou traitement contre l’humidité 

– Eléments à traiter : remontées d’humidité, efflorescence

La réparation

reprise des joints

– Atout : la reprise permet de renforcer les joints et  

– Eléments à traiter : joints de façade, joints de dilatation

– Technique : joints élastomères ou pâte à joint

rebouchage des fissures

– Atout : ce rebouchage aide à lutter contre les problèmes d’étanchéité, les infiltrations d’eau

La rénovation

– Technique : application du nouveau revêtement, à l’identique ou non

Les revêtements possibles

Lors de la phase de rénovation, il est possible de faire appel à différentes possibilités de revêtement.

Types de revêtements

Présentations

La peinture

Teintes : 

– multiples

Types de peinture : 

– acrylique : épaisse et idéale pour les supports fissurés ou avec des aspérités à recouvrir 

– pliolite : idéale pour les surfaces planes et lisses

– siloxane : idéale pour les façades très exposées aux aléas climatiques

Le crépi / enduit

Teintes : 

– multiples

Atouts :

– idéal pour des supports très réparés et avec des aspérités

– matériau assez épais : comble et recouvre parfaitement 

Techniques : 

– projection à la tyrolienne

– application à la truelle ou au rouleau

Types de finition crépi / enduit :

– brut

– taloché

– lissé

– gratté 

– écrasé

Le bardage

Teintes et aspects : 

– multiples

Atouts :

– idéal lors d’une ITE

Techniques : 

– recouvre les façades

Types de bardage :

– bois

– PVC

– métal

– composite

La vêture

Teintes et aspects : 

– multiples

Atouts :

– idéal lors d’une ITE

Techniques : 

– recouvre les façades

Types de vêtures :

– plaques de parement en aluminium

– plaques de parement en béton

Le placage

Teintes et aspects : 

– pierre

Techniques : 

– recouvre les façades

Types de placages :

– pierre naturelle

– pierre reconstituée

Le ravalement avec ITE

Dans certains cas, il est intéressant de profiter d’un ravalement de façade pour augmenter les performances de l’immeuble avec l’ajout d’une isolation par l’extérieur (ITE). L’un des grands avantages de cette opération est de gagner en économies d’énergie et en confort au sein des logements sans perdre de surface habitable et sans avoir besoin, non plus, de quitter les lieux le temps des travaux. 

En outre, l’ajout d’une ITE ouvre droit à des aides non négligeables avec notamment :

  • une TVA à taux réduit à 5.5 % ;
  • l’aide MaPrimeRénov’ ;
  • un Eco PTZ ;
  • les aides de l’ANAH ;
  • les CEE.

Les contraintes administratives 

Il est à noter que, en cas de changement d’aspect extérieur de la bâtisse, il faudra alors en passer par une autorisation préalable de travaux. Ce sera le cas si vous désirez changer la couleur, voire de type de revêtement.

Prendre des renseignements quant au PLU (Plan Local d’Urbanisme) devient alors indispensable pour éviter d’aller à l’encontre de ses dispositions éventuelles. 

Par ailleurs, si l’immeuble est situé dans une zone protégée, il faudra en passer, aussi, par une autorisation des Bâtiments de France.

La nécessité de l’échafaudage

Bien entendu, lorsqu’il est question de travailler sur les façades d’un immeuble de 5 étages, il sera impossible de se passer d’un échafaudage. Ce dernier devra donc être mis en place avant le début des travaux par une équipe formée à cet effet, afin d’éviter au maximum les accidents. 

Pour la réalisation d’un ravalement de façade, il faudra ainsi prévoir un échafaudage de classe 2 ou 3. Il s’agit d’un équipement capable d’accueillir une charge de 150 à 200 kg par m².

Différents types d’échafaudages fixes peuvent ainsi être envisagés pour un immeuble de 5 étages :

  • échafaudage standard ou sur-mesure : idéal pour la réalisation de travaux en extérieur, ces modèles sont souvent pris en location et installés durant plusieurs semaines. Ce type d’échafaudage dispose généralement de plusieurs étages.
  • échafaudage suspendu : cette version est maintenue grâce à des fixations dédiées et ne présente aucune attache au sol. Il est parfait pour des travaux de haute altitude.

La réglementation

Concernant les échafaudages, s’ils empiètent sur la voie publique le temps des travaux, il sera nécessaire d’obtenir une autorisation de voirie en mairie.

Par ailleurs, le décret 2004-924 du 01/09/2004, donnant des indications quant aux “équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur”, devra être scrupuleusement respecté. Il en va de même des recommandations émises par la Confédération Nationale des Métiers et des Services (CNAMS) sur les “risques de chutes d’objets, mais aussi des artisans ou des particuliers travaillant en hauteur, les risques de renversement, les risques d’effondrement et encore : les risques d’électrisation”.

La validation de la copropriété

Un tel immeuble abritant le plus souvent une copropriété, il faudra également penser à mettre le projet de ravalement de façade à l’ordre du jour d’une assemblée générale afin que le sujet puisse être étudié, puis voté par les différents copropriétaires. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire