Mon radiateur ne chauffe pas: que faire?

Avoir un ou parfois plusieurs radiateurs qui ne chauffent pas ne demandent pas toujours le déplacement d’un spécialiste. Un peu de réflexion et la lecture de cet article peuvent vous aider à vous dépanner rapidement et à moindres frais. Après, vous pourrez faire appel à un spécialiste pour les problèmes les plus graves.

Le cas particulier du radiateur électrique

Le radiateur électrique est chauffé par l’apport d’électricité.

Dès lors, plusieurs cas peuvent se produire et il vous faudra veiller à chacun de ces problèmes :

  • en tout premier lieu, vous avez une coupure de courant générale (à voir avec des voisins s’ils ont le même problème) et vous devrez alors attendre la remise en service de votre fournisseur d’électricité ;
  • vous devrez ensuite vérifier qu’aucune coupure ne provient de votre compteur, de votre différentiel, voire de l’un de vos disjoncteurs ;
  • enfin, la dernière vérification électrique, à faire par un spécialiste, est de s’assurer, si tout fonctionne normalement au compteur et au tableau, que le courant arrive bien jusqu’au radiateur et, dans la négative, de trouver la boîte de dérivation la plus proche qui pourrait en être la responsable ;
  • il se peut aussi que le branchement soit défaillant directement dans la prise du radiateur ;
  • en cas de radiateur électrique à énergie fluide, une fuite a pu survenir mais, normalement, vous auriez dû la remarquer.

Réaliser une bonne analyse préalable du problème

Dans ce cas, il faut effectivement faire une différence entre un radiateur qui reste totalement froid et un radiateur qui tiédit légèrement ou partiellement.

S’il reste totalement froid, c’est bien que l’eau chaude ne passe pas du tout.

Si l’eau est tiède, c’est un autre indicateur qui peut servir à un professionnel pour analyser le problème.

Il faut donc commencer par réaliser les bonnes analyses permettant d’orienter les recherches le plus efficacement possible afin de gagner sur le temps d’intervention.

Par exemple, il est possible de vérifier tout d’abord si le problème est localisé sur un seul radiateur ou sur l’ensemble des radiateurs.

Tout comme il est nécessaire, si le problème est plus global de vérifier quelques points essentiels qui sont :

  • le fonctionnement de la chaudière : elle est peut-être en dysfonctionnement, ce qui est généralement visible par un voyant notifiant cette extinction anormale ;
  • le fonctionnement d’un thermostat général qui peut être mal réglé et n’imposant un déclenchement du brûleur qu’à une température trop basse ;
  • ce thermostat peut aussi fonctionner avec des piles et que ces dernières ne soient plus opérationnelles, ce qui est aussi normalement visible sur l’écran de ce thermostat.

Quelques causes de problèmes d’un radiateur froid

Voici alors quelques autres causes auxquelles il peut être un peu plus simple, surtout pour certaines, d’apporter un remède et qui permettront de retrouver un chauffage parfaitement fonctionnel.

  • La présence d’air dans le système
    En effet, lorsque de l’air est présent dans votre réseau de distribution d’eau de chauffage, cet air empêche l’eau de parfaitement se répartir et empêche tout ou partie d’un radiateur de chauffer.
    C’est une des causes principales lorsqu’un radiateur n’a pas une température uniforme de haut en bas.
    La solution consiste alors à purger le radiateur et, surtout, ne pas oublier, ensuite, de réinjecter de l’eau dans le système afin de le remplir.
    Pour cette vérification, le voyant de niveau de pression de la chaudière doit normalement se situer entre 1 et 1,5 bar, après purge de l’air.
    Cette régulation de la pression peut s’opérer :
    • à la hausse, en ouvrant le robinet d’alimentation du circuit jusqu’à l’obtention de ce niveau ;
    • à la baisse, en ouvrant la soupape de sécurité du manomètre.

Mais, dans le cas qui nous intéresse, le problème pourra venir d’une fuite sur le circuit ou sur un radiateur, d’une panne de pompe, d’une détérioration d’une valve du vase d’expansion ou d’un dégonflement de ce dernier.
Toutefois, ce problème est relativement fréquent, en début de saison froide, lors de la remise en route du circuit.

La purge d’un radiateur s’effectue avec un tournevis ou, dans certains cas, avec une pince ou une clé de purgeur.
Une bassine en dessous du purgeur sécurisera le sol lorsque l’air aura terminé de sortir et que l’eau lui succédera car il faut attendre que l’eau s’écoule parfaitement avant d’arrêter la purge.
Il est nécessaire de vérifier la couleur de l’eau, également, car elle doit être claire, sinon c’est toute l’installation qui peut être embouée.
La purge des radiateurs s’effectue normalement depuis le radiateur le plus près de la chaudière jusqu’au plus éloigné. Mais ce sont généralement les plus éloignés qui détiennent des problèmes.

  • La vérification du coude de réglage
    L’arrivée d’eau s’effectue par un coude de réglage qu’il est possible d’ouvrir plus ou moins, afin de réguler cette circulation d’eau chaude des radiateurs, les uns par rapport aux autres.
    Lorsque cette vanne d’arrivée d’eau est totalement fermée, elle ne laisse plus passer l’eau chaude du système.
    Il faut alors se munir d’une grosse clé allen pour l’ouvrir.
  • Problème de circulateur
    Comme l’eau ne circule plus bien, elle ne parvient pas à chauffer votre radiateur.
    Il est alors nécessaire de commencer par le purger, puis fermer les autres radiateurs, et laisser l’installation fonctionner avec ce seul radiateur.
    S’il retrouve alors la température souhaitée, il est alors possible de rouvrir les autres radiateurs.
  • La vanne thermostatique
    Si votre radiateur dispose d’une vanne thermostatique, il faut alors placer cette vanne en position la plus haute et vérifier si ce réglage a une quelconque incidence sur le passage d’eau chaude.
    En absence de vanne thermostatique mais d’une simple vanne, il faudra ouvrir le robinet au maximum dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, vers le +.
    Il peut aussi arriver que le pointeau du presse-étoupe de ce robinet thermostatique ait fini par se bloquer. Il faut alors dévisser ce robinet. Vous pouvez alors constater si le ressort du pointeau fonctionne ou non. S’il ne fonctionne pas, il faut essayer de le débloquer avec un très léger coup de marteau, s’il est grippé.
    A noter que, pour éviter ce blocage, il est nécessaire d’ouvrir les robinets thermostatiques en grand en dehors de la période de chauffe.

Les autres solutions

Dans de nombreux cas, si vous n’êtes pas expert, le plus simple sera de faire appel à un spécialiste.
Vous risquez d’y être contraint aussi lorsque, après toutes les manipulations décrites n’ont pas permis de régler le problème.

  • L’embouage du système
    Le mal peut aussi provenir d’un embouage (encrassement par la formation de boues) de tout votre radiateur, voire d’une partie du système de distribution d’eau chaude. Un mal qui s’explique lorsque ce système est assez ancien.
    Le professionnel pourra alors injecter un produit spécial permettant de désencrasser ou de le faire avec un appareil spécialisé.
  • Le problème du retour inversé
    Il arrive aussi, si votre système est neuf, qu’une erreur de montage ait été réalisée. Le problème du retour inversé se produit parfois et une erreur sur tout ou partie de branchement a pu se produire entre l’arrivée et le retour de l’eau. Le professionnel à l’origine de cette erreur réparera cela puisque la garantie est encore en vigueur.
  • Les autres problèmes
    D’autres problèmes matériels ou installation peuvent aussi en être à l’origine et ce sera bien le rôle d’un spécialiste chauffage de les découvrir.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire