Radiateur à gaz : prix et guide complet

Le radiateur au gaz fonctionne avec une énergie bon marché.

On distingue deux modèles: le radiateur indépendant, et le radiateur à eau, relié au chauffage central.

Tout savoir sur le prix et la pose d’un radiateur à gaz!

Radiateur a gaz-03

Le prix d’un radiateur à  gaz et de sa pose

Un radiateur au gaz coûte entre 30 et 2000€ en fonction des modèles…

Type de radiateur à gaz Prix
Radiateur à gaz autonome
  • Radiateur à ventouse : 950-2000€
  • Radiateur mobile : 100-300€
Radiateur à eau
  • En acier : 30-600€
  • En fonte : 350- 1300 €
  • En aluminium : 50-900€
Dépenses annexes Montant
Dépose d’un ancien radiateur 100-120€
Pose du nouveau 130-150€
Prolongement du réseau de chauffage 50€ par mètre linéaire

Si vous souhaitez obtenir des devis, nous vous proposons de vous accompagner dans vos démarches.

Bon à savoir:

Certains radiateurs sont sujets à des aides et subventions financières comme les aides de l’Anah, le crédit à taux zéro, une réduction de TVA,…etc. Pensez à vérifier vos éligibilités.

Qu’appelle-t-on radiateur à gaz?

Le radiateur à gaz désigne un radiateur qui fonctionne grâce à la combustion d’un gaz (gaz de ville, propane, butane..).

Fonctionnement radiateur gaz-03Il peut s’agir d’un radiateur:

  1. Ventouse: le radiateur est relié au réseau de gaz. Il évacue les fumées vers l’extérieur grâce à une ventouse;
  2. Mobile: l’appareil de chauffage est indépendant, il est relié à une bombonne de gaz et sert de chauffage d’appoint. Il en existe trois modèles principaux : à infrarouge, à infrableu et à catalyse. 

Le « radiateur gaz » peut également désigner un radiateur à eau, qui est relié à une chaudière gaz.

Mais pourquoi opter pour un radiateur à gaz plutôt qu’un modèle électrique?

Les avantages:

  • Utilise une énergie bon marché;
  • Il n’est pas relié au réseau hydraulique: pas de risques de fuite!
  • Pas de branchement électrique
  • Il est économique à installer

Les inconvénients:

  • Le radiateur à ventouse nécessite de percer le mur pour évacuer les gaz de combustion (ventouse, raccordement cheminée…)

Comment choisir son radiateur à gaz ?

En présence d’un chauffage central, autant installer un radiateur à eau.

Néanmoins, si vous souhaitez un radiateur d’appoint, il est plus judicieux de se tourner vers un modèle autonome.

Modèle

Caractéristiques

Puissance (kW)

Autonome

C’est un radiateur d’appoint, qui est relié à un conduit de gaz (réseau ou bonbonne). Comme tout appareil au gaz, il requiert une évacuation des fumées de combustion.

Pour cela, plusieurs possibilités:

  • La ventouse: c’est un conduit qui évacue les fumées depuis les murs;
  • La cheminée: plus classique, les fumées peuvent être évacuées par un conduit de cheminée (tubage ou indépendant)

1 à 2 kW

Radiateur à eau

Le radiateur est relié au chauffage central fonctionnant au gaz. L’eau est transportée par des conduits hydrauliques jusqu’au radiateur. La chaleur est transmise à la pièce par convection.

1 à 2 kW

Infrarouge, infrableu ou catalyse : quel chauffage d’appoint au gaz ?

Le chauffage d’appoint au gaz se décline en trois modèles :

  • Le chauffage au gaz à infrarouge : Il émet des rayons infrarouges, très efficaces pour chauffer rapidement des zones spécifiques. Ce modèle est très utilisé en extérieur ou dans des espaces bien ventilés car en intérieur, il assèche l’air ambiant.
  • Le poêle infrableu : Il se compose d’un brûleur en inox perforé qui laisse apercevoir des flammes bleues. Il est réputé pour monter rapidement en température, en revanche sa chaleur est produite par convection et n’offre donc pas un rendu très homogène. Il est important de ventiler correctement la pièce s’il est utilisé en intérieur.
  • Le chauffage au gaz à catalyse : Contrairement au précédent modèle, il chauffe par rayonnement et donc de façon bien plus homogène. Il est constitué d’un panneau de céramique qui diffuse la chaleur en douceur et dans la durée, même une fois éteint. C’est la solution la plus sécurisée (pas de flammes, pas de gaz toxiques) et donc parfaitement adaptée pour une utilisation en intérieur.

Tous ces chauffages d’appoint fonctionnent avec des bouteilles de gaz. A titre informatif, une bouteille de 5-6 kg dure environ 24h alors qu’une bouteille de 13 kg peut alimenter le chauffage pendant un peu plus de 50h.

Quel matériau pour un radiateur à eau ?

Acier, fonte ou aluminium, chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients :

  • La fonte : c’est un matériau qui présente une forte inertie, et qui garde donc – par définition – très bien la chaleur. Le radiateur en fonte reste chaud même après avoir été éteint et il diffuse une chaleur douce. En revanche il lui faut du temps pour atteindre la température souhaitée et il s’agit d’un modèle onéreux.
  • L’acier : Moins massif, moins cher et moins long à mettre en route qu’un radiateur en fonte, le radiateur en acier a cependant l’inconvénient de refroidir assez rapidement.
  • L’aluminium : L’aluminium réunit les avantages des deux matériaux précédents. En effet, le radiateur en aluminium a une excellente inertie (trois fois supérieure à celle de la fonte), tout en était beaucoup plus léger et beaucoup plus rapide à chauffer qu’un modèle en fonte. Son seul inconvénient : il est sensible à la corrosion.

Comment dimensionner un radiateur au gaz ?

Le radiateur au gaz couvre largement les besoins d’une pièce.

En effet, selon la qualité de l’isolation, le chauffage s’étend de quelques ~0,02 à 0,04 kW/m3.

Ainsi :

  • Pour une pièce de 10 m2, il vous faudra un chauffage de ~0,5 à 1 kW;
  • Pour une pièce de 20 m2, il vous faudra un chauffage de ~1 à 2 kW

*Hauteur sous plafond standard de 2,7 mètres.

Pour une évaluation plus détaillée de la puissance, vous pouvez utiliser le simulateur dédié à cet effet.

Il est important de bien dimensionner vos radiateurs car :

  • s’ils sont trop puissants : ils coûtent inutilement cher à l’achat et consomment trop au quotidien, surchauffant la pièce
  • s’ils ne sont pas assez puissants : ils ne parviendront pas à chauffer correctement l’espace et vous serez donc tenté de les faire fonctionner en surrégime…faisant ainsi exploser vos factures.

La pose d’un radiateur à gaz : le point sur les réglementations

En termes simples, il suffit de choisir le bon endroit, de relier les conduits d’arrivées de gaz et d’évacuation des fumées au radiateur pour s’assurer un chauffage en bonne et due forme.

Toutefois quand il s’agit de gaz, la réglementation ne plaisante pas :

  • les radiateurs à ventouse dits étanches sont catégorisé type C et répondent à la norme NF DTU 24.1 P2.
  • Les appareils de type B, liés à des conduits d’évacuation ou à une aération naturelle sont quant à eux, régit par la norme NF DTU 61.1 P4.

Tout  radiateur doit être munie de plusieurs informations notamment : le marquage CE, notice d’utilisation, documentation technique…etc.

Pour éviter les risques liés au gaz, la pièce dans laquelle se trouve le radiateur doit être correctement ventilée et le radiateur doit être placé à distance des matériaux inflammables (rideaux, nappe, revêtement de sol…). Il est également obligatoire d’installer un détecteur de monoxyde de carbone à proximité du radiateur à gaz pour alerter en cas de fuite ou de dysfonctionnement.

Pour s’assurer d’une bonne installation, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel agrée.

Votre devis de chauffage, Gratuit!

La pose comme nous l’avons vus est technique, difficile et à faire par un spécialiste car il en va de votre sécurité et de celle des gens qui vous entourent.

Vous pouvez dès maintenant demander votre devis auprès de nos pros certifiés, c’est rapide, gratuit et sans le moindre engagement.

N’oubliez pas de demander plusieurs devis, les tarifs sont sujets à des variations et il convient de comparer les offres avant de choisir votre prestataire.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Ces informations servent à Constructeur Travaux et à nos partenaires de confiance pour vous contacter et traiter votre demande.
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire