Rénovation d’une maison en pierres: prix et guide complet

Vous envisagez de vous lancer dans une rénovation de maison en pierres, mais de nombreuses questions vous assaillent. Nos experts vous apportent un grand nombre d’informations, depuis les prix aux différents postes de rénovation, afin de vous aider à mieux cerner le sujet.

amenagement grange

Le prix d’une rénovation de maison en pierres

Un des premiers éléments que vous souhaitez certainement connaître concernant la rénovation de maison en pierres est le prix qu’une telle opération peut représenter.

Dès lors, il faut déjà se pencher sur le degré de rénovation à prévoir, à savoir si la maison requiert une simple remise aux goûts du jour, si elle nécessite aussi quelques travaux de remise aux normes ou s’il faut tout revoir du sol au plafond, y compris en redistribuant les espaces. Ainsi, vous pouvez considérer les coûts suivants :

  • rénovation minimale : 800 à 1 200 € par m²
  • rénovation moyenne : 1 200 à 2 000 € par m²
  • rénovation totale : 2 000 à 3 000 € par m²

Passé cette première estimation, voici quelques idées de prix selon les travaux à mettre en œuvre :

Postes de dépense Prix
La toiture légère rénovation de la charpente 100 à 180 € par m²
dépose et évacuation ou stockage de la couverture 10 à 35 € par m²
surélévation de toiture 1 500 à 2 500 € par m²
pose de la couverture 55 à 225 € par m²
La distribution des pièces suppression d’une cloison 15 à 60 € par m²
suppression d’un mur non porteur 700 €
ouverture d’un mur intérieur porteur 1 900 €
suppression d’un mur intérieur porteur 3 000 €
pose d’une poutre IPN (hors fourniture) 30 à 50 € par heure
création d’une cloison 50 à 280 € par m²
ouverture de mur extérieur porteur en pierre (50 cm d’épaisseur) 1 600 à 2 500 € par m²
agrandissement d’ouverture de mur extérieur porteur en pierre (50 cm d’épaisseur), vers le bas 4 650 € par m²
La rénovation des murs en pierre piquetage d’un mur pierre 20 à 50 € par m²
jointoiement d’un mur en pierre 8 à 13 € par m²
L’électricité rénovation électrique partielle 50 à 100 € par m²
rénovation électrique totale 80 à 120 € par m²
modification du réseau électrique en place 80 à 100 € par m²
installation du compteur 200 €
pose d’une prise de courant 90 €
pose d’une prise de courant à la terre 500 à 900 €
déplacement d’une prise de courant 100 €
pose de câbles électriques 45 à 55 € par ml
raccordement de radiateur 175 €
La plomberie prolongation des réseaux d’alimentation en eau 45 € par ml
prolongation des réseaux d’évacuation des eaux usées grises 50 € par ml
prolongation des réseaux d’évacuation des eaux usées noires 80 € par ml
prolongation des réseaux d’alimentation en gaz 55 € par ml
pose de lavabo 340 à 660 €
pose de WC 450 à 950 €
pose de baignoire 430 à 870 €
remplacement de chauffe-eau au gaz 950 à 1 200 €
raccordement d’une petite salle de bains 3 000 à 5 000 €
L’isolation par l’intérieur isolation des murs en pose collée ou sur rails 35 €
isolation des murs en double peau  50 €
isolation de la toiture en caisson chevronné (hors pose) 100 € 
isolation des combles perdus par soufflage de laine isolante 20 à 70 €
isolation des toitures, sols et murs par projection de polyuréthane 5 à 30 €
L’isolation par l’extérieur isolation des murs sous bardage 250 €
isolation des murs sous enduit 75 à 200 €
isolation des murs sous vêtage 120 à 190 €
isolation de la toiture en sarking 100 à 270 €
Les huisseries changement des portes intérieures en dimension standard (battante ou à galandage) 180 à 3 500 €
changement de porte d’entrée en dimension standard 1 900 à 2 800 €
pose d’une fenêtre de toit  800 à 1200 €
pose d’une fenêtre murale en 2 vantaux 300 à 1 000 €
pose d’une porte-fenêtre en 2 vantaux  800 à 1 500 €
pose d’une baie vitrée en version coulissante  800 à 3000 €
Les revêtements des sols pose de carrelage 50 à 120 €
pose de parquet 20 à 130 €
pose de lino 25 à 50 €
pose de moquette 40 à 90 €
Les revêtements de murs mise en peinture 20 à 60 €
pose d’enduits 30 à 50 €
pose de papier peint 20 à 30 €
pose de faïence 40 à 70 €
Le ravalement de façade pose d’un enduit projeté 50 €
mise en peinture 55 €
pose d’un crépi 50 €
pose d’un enduit à la chaux 60 €

Les différents postes de rénovation d’une maison en pierres

Dans le cadre d’une rénovation de maison en pierres, un certain nombre de travaux peuvent être programmés. Nous vous détaillons, ici, les principaux.

La charpente et la couverture

La charpente et la couverture, composant la toiture, sont des postes très importants. En effet, s’ils ne sont pas sains et étanches, la pérennité de la maison peut être rapidement mise à mal. Dès lors, en assurer un bon entretien et une bonne maintenance sont indispensables. Lors d’une rénovation, vérifier l’état de ces éléments permet de se faire une idée de l’ampleur des travaux à prévoir.

La réorganisation des espaces

Les maisons en pierres étant généralement assez anciennes, elles ne répondent plus toujours aux attentes des occupants dont les habitudes de vie ont considérablement changé en quelques décennies. En effet, la tendance va vers des espaces ouverts pour les pièces de vie avec, si possible, une lumière traversante.

Que ce soit lors de l’achat ou dans le cadre d’un projet d’agrandissement, des travaux de modification de la distribution des pièces peuvent intervenir. Dès lors, de l’ouverture à la destruction complète de certains murs, qu’ils soient ou non porteurs, peut être nécessaire afin de répondre aux attentes. De la même manière, il se peut que la création de nouvelles cloisons de séparations soit nécessaire à la réorganisation des différents espaces.  

Pour ouvrir une cloison ou un mur non porteur, le travail sera extrêmement simple puisqu’une découpe propre suffira. Mais si le mur est porteur (c’est-à-dire qu’il soutient la construction supérieure – étage ou charpente), il faudra alors travailler avec beaucoup plus de précaution et de technique, notamment en installant une poutre IPN afin de reprendre le rôle de soutien du mur. 

Ouvrir un mur porteur pourra répondre à trois options, à savoir :

  • agrandir un espace intérieur s’il s’agit d’un mur de refend (un mur porteur intérieur)
  • agrandir une ouverture pour augmenter l’apport en lumière naturelle
  • ouvrir vers l’extérieur pour intégrer un agrandissement 

Dans tous les cas, ces travaux génèrent des gravats qu’il faudra aussi penser à évacuer.

De la même manière, cette réorganisation peut nécessiter la création de cloisons afin de délimiter les nouveaux espaces de vie imaginés. Ces cloisons peuvent être alors pensées de manière très moderne avec, par exemple, une verrière laissant circuler la lumière, ou plus classique avec des carreaux de plâtre. 

La rénovation de murs en pierres

Concernant la rénovation des murs en pierre, il est important de bien adapter la technique utilisée au type de mur et au type de pierre. Par exemple, avant de rénover ce mur, il conviendra de le nettoyer. Selon sa nature, ce nettoyage sera différent. Il ne faudra notamment pas de nettoyage avec un karcher sur un mur en pierres calcaires.

Lorsque les joints sont abîmés, il convient également de les refaire. En amont, il faudra alors commencer par creuser les joints afin d’obtenir assez de profondeur pour faire correctement adhérer un nouveau mortier de jointoiement selon une technique de pose minutieuse. Ce mortier devra d’ailleurs être confectionné de manière différente selon qu’il est question d’un mur intérieur et de la façade de la maison. En extérieur, le mortier doit être capable d’accepter des conditions climatiques parfois difficiles. 

L’électricité et la plomberie

Si le réseau électrique est vétuste ou endommagé, il sera important de le prendre en compte dans le cadre de la rénovation de la maison. Faire appel à un électricien permettra de disposer, à l’issue du chantier, d’une installation répondant à la norme NF C 15-100 qui vise à sécuriser le logement et le rendre confortable.

Par ailleurs, il se peut que des modifications dans la distribution des espaces requièrent quelques aménagements de prises de courant ou de points lumineux, mais aussi de raccordement de radiateurs électriques et d’autres appareils indispensables.

A l’instar de l’électricité, le réseau de plomberie peut être revu afin de supprimer de vieilles canalisations au profit de plus récentes ou de permettre des raccordements d’équipements rajoutés ou déplacés. Souvent, ce sont la cuisine et la salle de bains qui nécessitent le plus d’interventions.

L’isolation

Bien entendu, une bonne rénovation en passera souvent, surtout dans de vieilles demeures, par une réalisation ou une réfection de l’isolation. Différentes techniques sont alors possibles.

Par exemple, dans une maison dont la façade est à conserver à tout prix pour le cachet qu’elle apporte, une isolation par l’intérieur sera parfaitement adaptée. Par contre, celle-ci provoquera automatiquement une légère perte de surface habitable. 

Mais si le choix est porté sur une isolation par l’extérieur, c’est l’occasion de faire coup double puisque la façade bénéficiera alors automatiquement d’un ravalement.

Que ce soit par l’extérieur ou par l’intérieur, il faudra penser à la fois à isoler les parois murales, mais aussi le toit. Selon les cas, une isolation des sols est aussi envisageable.

Les huisseries

Qui dit rénovation dit également de prêter une réelle attention aux huisseries. Que ce soit les portes donnant sur l’extérieur, les portes intérieures, les fenêtres, les fenêtres de toit, les portes fenêtres ou encore les baies vitrées, il faudra opter pour des équipements adaptés et en harmonie avec le projet.

Ainsi, les huisseries donnant sur l’extérieur devront être sélectionnées avec soin afin de disposer, ensuite, de la meilleure protection possible face aux filtrations d’air et à la transmission du froid. Le double vitrage sera notamment à prioriser.

Les revêtements de sols et de murs

Que ce soit dans le cadre d’un simple relooking des lieux ou pour une rénovation complète de la maison, il faudra en passer par quelques travaux de rénovation des revêtements.

Ainsi, selon les espaces, il sera possible d’opter pour :

  • des carrelages, parquets, moquettes et autre lino pour les sols
  • des faïences, peintures, papier-peints et autres enduits pour les murs

Le ravalement de façade

Côté extérieur, si l’option de l’isolation par l’extérieur n’a pas été retenue et qu’il n’est pas envisagé de simplement rénover le mur, un ravalement de façade peut alors permettre un relooking avec un aspect plus moderne.

Les aides 

Si tous les types de travaux abordés dans cet article ne peuvent vous faire bénéficier d’aides financières, certains sont tout de même éligibles. Par exemple, l’ensemble des travaux, s’ils sont effectués par des professionnels, sont assortis d’un taux de TVA à 10 %.

Ensuite, dès lors qu’il est question de travaux visant à améliorer les performances énergétiques du logement, différents dispositifs peuvent être activés tels que :

  • MaPrimeRénov’ : Selon les ressources des demandeurs, elle est accordée pour des travaux d’isolation ou d’amélioration du système de chauffage par exemple.
  • Eco PTZ : Jusqu’à 30 000 € peuvent être débloqués pour aider au financement de travaux énergétiques. Ce prêt est assorti d’un taux à 0 %.
  • TVA à 5.5 % : Cet autre taux est spécialement pensé pour les travaux énergétiques.

Par ailleurs, il est aussi possible de bénéficier d’autres aides comme les Certificats d’Economie d’Energie, la prime Habiter mieux, mais également des subventions locales, départementales, régionales.

Les réglementations

Selon les travaux à effectuer, certaines démarches administratives peuvent être nécessaires. Ainsi, il peut être requis d’en passer par :

  • une déclaration préalable de travaux pour un changement d’aspect extérieur (nouvelles ouvertures, changement de type de couverture, changement de couleur de façade…)
  • un permis de construire dans le cas d’un agrandissement notamment
  • une autorisation des Bâtiments de France dans le cas d’une maison classée ou à proximité d’un bâtiment classé

Lors de l’élaboration du projet, il sera aussi indispensable de se rapprocher de la mairie afin de consulter le PLU.

FAQ

Pourquoi rénover une maison en pierres ?

Les raisons de rénover une maison en pierres sont multiples. Que ce soit pour mettre le bien en location, pour effectuer un entretien après une occupation de plusieurs années, pour vendre ou encore, suite à un achat, pour réaliser une mise aux normes et un ajustement aux besoins et aux goûts des nouveaux occupants, la rénovation est une excellente option. 

Quelle est la fréquence à laquelle il faut rénover des murs en pierres ?

Il est bon de noter que les murs en pierres, eux-mêmes, doivent idéalement faire l’objet d’une rénovation tous les 15 à 20 ans en moyenne.

Quel enduit retenir pour rénover mur en pierres en intérieur ?

La meilleure solution est l’enduit à la chaux. En effet, l’enduit à la chaux est le meilleur matériau pour réaliser un enduit sur un mur en pierres. Par ailleurs, retenez que ce type d’enduit est à la fois économique, écologique, durable et esthétique.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire