Rénovation d’un studio : ce qu’il faut savoir!

La rénovation d’un studio présente un certain nombre de particularités, de par sa taille ou son intégration à un immeuble.

Pour en savoir plus sur les prix, les travaux envisageables et les démarches, suivez les conseils de nos professionnels !

Prix de rénovation d’un studio

Les prix de rénovation d’un studio, selon les équipements que vous souhaitez remettre à neuf, peuvent se révéler très différents.

Pour présenter, en premier lieu, une indication d’ensemble, il vous en coûtera :

Prix de la rénovation Travaux
150 à 300 € le m²

rénovation de base, faisant appel aux revêtements de sols et muraux. Un simple coup de jeune qui, pour un studio de l’ordre de 25 m², vous reviendra entre 2 250 et 4 500 €, en fourniture et pose, selon la qualité des matériaux utilisés.

500 et 1 000 € le m² rénovation totale, passant aussi par la plomberie, la remise aux normes électriques, une remise à neuf du sanitaire et de quelques éléments de cuisine.
Comptez alors, pour le même studio, un prix total de 12 500 à 25 000 €, en fourniture et pose.
1 000 et 1 500 € le m² changement vraiment complet, avec de jolis matériaux, et un studio complètement repensé, salle de bains entièrement refaite, cuisine totalement aménagée, etc.
Ce qui se traduit donc par un prix total de 25 000 à 37 500 €, pour le studio de 25 m² tout neuf.

Une rénovation par thèmes

Chaque poste de travaux peut aussi être chiffré indépendamment afin de vous apporter un peu plus de précision dans le tarif que vous risquez de vous voir attribué.

Postes de rénovation

Tarif HT en fourniture et pose

Menuiseries

de 300 à 1 000 € pour une fenêtre

de 1 500 à 2 000 € pour une rénovation fenêtre, porte entrée

Isolation

de 50 à 100 € le m² en placo

budget isolation de 1 500 à 3 000 €

Chauffage

de 1 000 à plus de 5 000 €

Electricité

de 50 à 80 € le m²

budget électricité de 1 000 à 3 000 €

Plomberie seule

de 2 000 à 5 000 €

Sanitaire

de 3 000 à 8 000 €

Cuisine

à partir de 2 000 € en mobilier

à partir de 2 000 € en appareils

Revêtements de sols

de 50 à 200 € le m²

de 1 000 à 3 000 €

Peintures et papiers peints

de 1 000 à 2 000 €

Les travaux à envisager

En reprenant poste par poste ces travaux, les fourchettes de prix affichent des réalisations variables en quantité et niveau de prestation.

Les menuiseries

Elles peuvent alors correspondre à des menuiseries extérieures, le plus souvent fenêtre, plus rarement porte-fenêtre donnant sur un balcon.

Dans ce cas, si la façade s’en trouve modifiée, un accord du syndic et une autorisation de travaux seront nécessaires.

Mais ce poste peut aussi correspondre à une porte d’entrée, qui nécessitera aussi un accord du syndic si le remplacement n’est pas prévu à l’identique.

Un changement de porte intérieure peut aussi être concerné et ne nécessitera aucune demande d’accord.

Le doublage des murs

Que ce soit pour isoler des murs, en phonique ou thermique, ou pour revoir une distribution de pièce, du placo et/ou de l’isolation peuvent être nécessaires, et permettre de repenser l’électricité, voire la plomberie, sans que cela soit apparent, aussi.

Le chauffage

En rénovation, le plus souvent il s’agira d’un chauffage électrique car, dans le cas d’un chauffage collectif, la rénovation ne concernera vraisemblablement pas le studio mais l’ensemble de l’immeuble.

La plomberie

Ce n’est pas nécessairement le poste le plus important, à moins que le studio ne soit vraiment très ancien et conserve d’anciens tuyaux en plomb, par exemple, ou des fuites récurrentes.

L’électricité

Ce poste est beaucoup plus sensible du fait des normes à respecter.

Entre un studio repensé, une installation électrique revue pour éliminer les plus grands risques et une remise aux normes totale, ce tarif peut très vite évoluer, sans parler de la qualité des prises et des interrupteurs choisis.

Le sanitaire

A l’image de l’électricité, le sanitaire peut faire face à seulement quelques retouches, comme le changement de robinetterie, mais aussi à un changement d’appareils sanitaires, ou encore à une salle de bains ou salle d’eau totalement refaite, ce qui amène de grosses variations possibles dans le tarif.

La cuisine

Elle est dans le même cas que la salle de bains et vous pouvez être, ainsi, amené à changer un appareil électroménager, à refaire un plan de travail ou à créer totalement une cuisine.

Les revêtements de sols

Sols vinyle, carrelage, parquet, le sol pourra connaître un niveau d’équipement très varié, selon la durée de vie souhaitée, selon que vous destinez ce studio à la location, à la vente ou que vous réalisiez ces travaux pour l’habiter personnellement.

Les peintures et papiers peints

Les revêtements muraux pourront aussi être simples, juste un rafraîchissement en peinture, ou nécessiter un rebouchage de murs auparavant. Vous pouvez aussi poser une toile de verre qui camouflera les défauts essentiels, ou un lambris.

Un complément de travaux à prévoir

déchets-sac

 

Alors que différents postes de travaux ont été évalués, il faut aussi prendre parfois en compte un poste supplémentaire qui consistera en la suppression de l’existant, que ce soit en revêtement mural ou en revêtement sol vinyle ou moquette pour le plus simple, mais aussi en carrelage, en cloisonnement, en appareils sanitaires, etc.

  • Ce poste de dépose peut alors se chiffrer entre 1 000 et 1 500 €, compris l’enlèvement des déchets.
  • Pour une suppression de cloison en placo, par exemple, comptez entre 40 et 60 € HT le m².
  • Pour l’ouverture d’un mur porteur, avec accord du syndic, évidemment, et intervention d’un architecte spécialisé en structure ou mieux celui à l’origine des plans du bâtiment, comptez entre 2 000 et 5 000 € HT.

Le choix des artisans

Il vous restera à bien choisir vos artisans.

Un choix qui s’effectuera sur base de vos devis, mais aussi des prestations comprises dans ce devis et, éventuellement, de la qualité des matériaux et autres matériels proposés.

Il est important de savoir que, dans le cadre d’une rénovation, une TVA à 10 % vous sera facturée, au lieu de l’habituel taux de 20 %.

Pour tout ce qui pourrait toucher aux performances énergétiques, isolation, remplacement d’ouvertures extérieures simple vitrage, etc., cette TVA sera même abaissée à 5,5 % et des aides pourraient aussi vous être proposées (isolation à 1 €, éco-prêt à taux zéro, etc.).

La particularité du studio

La gestion des espaces

Dans un studio, les travaux de rénovation sont ainsi liés à un grand coup de neuf, mais aussi dans une refonte afin de prévoir un équipement adapté à la particularité du studio : réaliser un maximum de choses dans un minimum de place.

C’est pourquoi, que ce soit en cuisine, en sanitaire ou en rangements, il est important de gérer le moindre espace.

Il est même parfois possible de gérer des volumes avec la création d’une mezzanine servant de couchage.

Pour un studio à habiter personnellement ou à louer en meublé, le mobilier sera aussi pensé dans un état d’esprit pliant, par exemple.

Les portes de séparation ou de placard seront préférées coulissantes pour être moins encombrantes, les couleurs seront claires pour donner une impression de pièce plus grande, des miroirs équiperont les murs pour agrandir les perspectives…

Des démarches à effectuer

L’autre particularité du studio est d’appartenir généralement à un ensemble et, donc, implique de réaliser les travaux en accord avec le syndic et, même pour des travaux qui n’auraient aucune incidence sur la copropriété, comme des peintures, d’en aviser au moins les voisins pour leur signaler un éventuel dérangement passager.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire