La reprise en sous-œuvre

Les travaux de reprise en sous œuvre sont l’ensemble des travaux qui permettent d’assurer une nouvelle transmission des charges. La reprise en sous-œuvre permet de renforcer les fondations existantes et donc contrer les dégâts qui peuvent malheureusement apparaitre.

Rate this post
Pas de commentaire

Dans quel cas a-t-on besoin de réaliser une reprise sous œuvre ?

La reprise en sous-œuvre des fondations est nécessaire dans plusieurs cas :

  1. Lorsque la capacité portante des fondations n’est pas suffisante ou que les mouvements du sol (tassements, affaissements) déforment les fondations ;
  2. Lorsque le bâtiment est agrandi et qu’il faut donc améliorer la capacité portante des fondations ;
  3. Lorsqu’une nouvelle construction est réalisée, dont les fondations se situeront à proximité des fondations existantes.

Les travaux de reprise en sous œuvre

Les travaux de reprise en sous œuvre sont entrepris après un diagnostic et une analyse technique.

L’étude de sol : une étape préalable

Les travaux de reprise en sous œuvre commencent par une étude de sol.

Cette analyse est menée par un bureau d’études géotechniques. Elle décrit la coupe du terrain et définit une résistance pour chaque couche de sol.

Avec ces informations, on peut trouver la solution la plus adaptée au terrain et aux problèmes à résoudre.

Les techniques de reprise en sous œuvre

La reprise en sous-œuvre doit être réalisées avec précaution, car il faut veiller à toujours assurer la stabilité du bâtiment lors du creusement des nouvelles fouilles.

La reprise en sous-œuvre peut être effectuée selon deux principes différents : l’augmentation de la surface d’appui ou le report des charges en profondeur.

reprise en sous oeuvre solution

Pour améliorer une fondation de maison, on peut augmenter la surface d’appui ou reporter les charges en profondeur

La première méthode consiste simplement à augmenter la largeur de la semelle de fondation en creusant de nouvelles fouilles et en coulant du béton.

Pour le report des charges, on peut avoir recours à différentes techniques, suivant la nature du terrain et la charge du bâtiment existant : les micropieux, l’injection de résine, les puits blindés, le blindage des tranchées, ou encore les plots alternatifs.

Nous décrirons chacune des solutions ci-dessous.

Les micropieux

Les micropieux sont des pieux de faible section (entre 20cm et 25cm) groupés pour consolider un bâtiment.

Ils sont utilisés lorsque le sol superficiel est de mauvaise qualité, sont placés sous les fondations et descendent en profondeur vers le sol dur (jusqu’à 20m).

Espacé de 2 à 3m, ils sont ensuite reliés par une poutre en béton (longrine) qui reprend les fondations de la maison.

Consolidation des fondations d’une maison par pose de micropieux

On distingue différents modes opératoires pour les micropieux :

  • Micropieux de type 2 : forage, mise en place de l’armature, scellement au coulis de manière gravitaire ;
  • Micropieux de type 3: forage, mise en place de l’armature et d’un système d’injection, injection du coulis ;

Injection de résine sous fondation

Dans le cas d’un terrain donc les propriétés physico-mécaniques sont médiocres, on peut lui injecter une résine (RPE) qui améliorera ses caractéristiques.

La méthode consiste à forer des points d’injection et y introduire la résine à l’aide d’outils spécifiques. La diffusion de la résine dans le sol permet de le consolider.

Consolidation de sol et stabilisation de bâtiment injection résine expansion

Injection de résine pour consolidation de sol et stabilisation de bâtiment

Enfin le choix de la résine dépend de nombreux paramètres et seul un professionnel saura vous conseiller.

Puits blindés

Cette méthode est utilisée lorsque les conditions d’accès sont difficiles et consiste au creusement puis au bétonnage des puits sous les fondations.

Blindage des tranchées

Les fouilles sont réalisées de façon alternée et non linéaire, puis une paroi de béton est coulée dans la fouille blindée.

Plots alternatifs

Une solution plus traditionnelle est celle des plots alternatifs.

On creuse jusqu’à 3m de profondeur sous les fondations existantes des espaces de 2m de longueur sur une largeur de 0,60 m, on coffre, on ferraille et on coule le béton.

Prix de la consolidation des fondations d’une maison

La fourchette de prix est assez large : entre 10 000€ et 100 000€ car les travaux dépendent de la nature du sol, des solutions possibles et de la difficulté d’accès ou de travail.

Il est très important, comme pour tous travaux, de demander des devis à plusieurs entreprises spécialisées afin de connaitre le budget moyen et éviter les désagréments.

Voici une idée des prix de chaque technique énoncée :

  • Le prix pour la réalisation de micropieux est d’environ 50€/ml (ml : mètre linéaire). Généralement, les prix pour poser des micropieux sont de l’ordre de ~10 000 ~€ à 30 000  €.
  • L’injection de résine sous fondations est généralement pas cher comparativement aux micropieux.  Son prix peut être jusqu’à 2 fois moins élevé pour des traitements localisés, peu profonds; même si chaque cas est unique !

Laisser un commentaire