Le sol en vinyle de salle de bain: présentation, prix, avantages…

La salle de bain est sujette aux projections d’eau.
C’est pourquoi, il faut choisir précautionneusement le revêtement de sol.
Alors, le sol en vinyle de salle de bain est-il une bonne alternative ?
On vous le présente ci-dessous !

Rate this post
Pas de commentaire

Les caractéristiques attendues d’un revêtement de sol pour salle de bain

La salle de bain est une pièce exposée à l’eau.

En conséquence, on ne peut pas choisir un « revêtement de sol » lambda.

On s’orientera plus spécifiquement vers un revêtement de sol qui soit :

  • Résistant à l’humidité: il doit supporter les projections d’eau ;
  • Facile d’entretien: la salle de bain doit pouvoir se nettoyer d’un coup de serpillère ;
  • Antidérapant:  pour éviter les glissades à la sortie du bain / de la douche ;
  • Résistant aux produits d’entretien courants

Alors  le sol vinyle de salle de bain remplit-il ces conditions ?

Voyons-le ci-dessous !

Le sol en vinyle pour une salle de bain: un choix cohérent?

Le sol en vinyle est composé de plusieurs couches de PVC.

Alors que les couches inférieures déterminent le confort, la couche supérieure, quant à elle, détermine l’esthétique et l’usure

Les avantages :

  • Installation: la mise en œuvre est simple et rapide;
  • Rénovation : vous pouvez recouvrir votre ancien revêtement par un sol en vinyle ;
  • Décor: large choix de coloris et motifs ;
  • Confort : il est agréable de marcher dessus. Ne présente pas l’effet « froid » du carrelage ;
  • Acoustique : ne fait pas de bruit quand on marche dessus !
  • Eau : résiste sans problème aux projections d’eau ;
  • Prix : moins élevé qu’un revêtement « noble » (carrelage, parquet…)

Les inconvénients :

  • Sensible au poinçonnement: peut se déformer quand on pose un meuble lourd, ou qu’on marche avec des talons ;
  • Produits d’entretien : n’aime pas les solvants ni le nettoyage à la vapeur haute pression

Le bilan : le vinyle est adapté à la salle de bain !

Le vinyle est un revêtement adapté à une pièce d’eau. Toutefois, il requiert quelques précautions d’utilisation, tel que l’emploi d’un produit d’entretien qui soit adapté.

De façon plus générale, pour être sur(e) que votre revêtement de sol puisse être utilisé dans une salle de bain, vous pouvez regarder sa catégorisation « UPEC ».

Il s’agit d’un « code » définissant l’adaptabilité d’un revêtement, dans un environnement donné.

Le prix du sol vinyle de salle de bain

Le vinyle est vendu sous forme de rouleau ou de lames.

Le prix d’un vinyle de salle de bain fluctue entre 5 à 30 euros /m2.

Voici quelques exemples tarifaires :

Modeles de vinyle

Prix(€)

Effet carelage

5

Bleu

10

Léger

13

ALMERIA

15

Vintage

19

Passons maintenant à l’un des autres atouts intéressants du sol vinyle de salle de bain : la pose.

La pose du vinyle de salle de bain: comment ça marche?

Le vinyle est vendu en deux formats : lame et rouleau.

La pose d’un vinyle en rouleau

Elle se fait en 5 grandes étapes :

  1. Préparation du support : avant toute chose vous devez dégager le sol en déposant l’ancien revêtement (si c’est un ancien sol en PVC, le vinyle peut se poser directement sur du plancher ou sur du carrelage), et en vous assurant de la parfaite propreté du support.
  2. Pose du pourtour : fixez les plinthes sur toute la superficie de la pièce, puis recouvrez les de l’habillage de finition, enfin vissez le seuil à l’entrée de la salle de bain.
  3. Installation d’une couche de ragréage : installez une chape d’enduit sur toute la surface à recouvrir de vinyle pour obtenir un support parfaitement plat, et laissez sécher puis poncez si nécessaire.
  4. Découpe du vinyle : coupez votre vinyle au cutter à la dimension de la pièce, premièrement en un seul morceau équivalent à toute la surface puis posez-le sur le sol et découpez les contours (WC, baignoire, robinet etc…).
  5. Pose du vinyle : le vinyle se pose normalement par collage direct soit en utilisant de la colle soit de l’adhésif double face, choisissez donc la méthode qui vous convient le plus, et étalez votre vinyle sur toute la pièce en prenant soin de le maintenir bien étiré.

La pose d’un vinyle en dalle

La pose des lames en vinyles est assez similaires.

  1. Préparation du support: on réalise en premier lieu un ragréage pour aplanir le sol (si nécessaire) ;
  2. Alignement : on trace un axe perpendiculaire d’un mur à l’autre, pour installer les lames ;
  3. Pose des lames : on enlève le film adhésif et on colle les lames, en commençant par le mur ou la plinthe. Lors de cette étape, prenez soin de bien respecter le sens de pose (marqué par une flèche sur la surface adhésive).

Ainsi, la pose d’un sol en vinyle est réalisable par un bricoleur.

Néanmoins, pour peu que vous deviez couvrir une grosse surface, les travaux peuvent prendre du temps…

C’est pourquoi, certains préfèrent déléguer l’installation à un professionnel.

Mais combien ça coûte au juste ?

Tarif demandé par un installateur

Les frais de pose ne sont pas si énormes que ça mais il faudra compter entre 15 euros et 20 euros /m2 pour faire appel à un artisan.

Cependant les devis sont très variables, car chaque prestataire est libre de fixer ses propres tarifs. De plus l’état du sol implique des divergences de budget (trop abimé équivaut à plus de frais). Enfin, il faut aussi prendre en compte la région géographique de résidence, puisque les grandes villes sont généralement plus onéreuses tant sur le matériel que sur la main d’œuvre.

Afin de vous donner une idée plus concrète du budget nécessaire nous vous proposons un chiffrage estimatif.

Exemple de devis pour la pose d’un sol en vinyle!

Prenons pour exemple une salle de bain de 15 m2 de surface, d’une longueur de 5 m et d’une largeur de 3.

Le prix du sol en vinyle revient à 600 euros, soit ~40 euros du m2.

Le matériel

Matériel

Prix unitaire

Quantité

Prix total (€)

Vinyle

10 €/m2

15

150

Plinthe composite brun clair 2m

10

7

70

Surplinthe de recouvrement

8

7

56

Colle PVC 3.5

22

1

22

Couteau à colle

3

1

3

Total                                                                                                                                                         301

Les frais de pose

À raison d’une moyenne de 20€/m2, les frais de pose s’élèveront à 300 euros.

Cela reporte de total à 600 euros, main d’œuvre  et achat du matériel inclus.

Bien qu’il soit fidèle à la réalité, ce chiffrage n’en demeure pas moins qu’une vision globale des frais, et comme chaque chantier est particulier, nous vous conseillons de demander des devis si vous souhaitez recevoir un budget précis et concret.

Recevoir un devis de pose pour un sol vinyle de salle de bain

Comme il est facile de le constater, les frais de pose ne sont vraiment pas insurmontables, alors pourquoi s’aventurer à faire du travail d’amateur lorsque l’on peut obtenir une aide professionnel pour si peu !

Le sol en vinyle est là pour rester longtemps, alors mieux vaut se prévenir contre des erreurs de pose et les possible dégâts qui en résulteraient en faisant appel à un artisan du secteur.

Si vous souhaitez faire le pas et engager un spécialiste, vous pouvez obtenir vos devis gratuits dès à présent via notre plateforme, nos experts certifiés près de chez vous sont à votre disposition.

Enfin, il est toujours avisé de demander plusieurs devis à la fois et ne jamais se précipiter sur la première proposition, les offres sont nombreuses et les arnaques aussi, alors prenez le temps de comparer les chiffrages avant de vous décider pour un prestataire.

Laisser un commentaire