Le solivage du plancher: comment ça marche?

Le solivage du plancher peut se réaliser selon différentes techniques. La configuration des lieux et les matériaux en présence seront des facteurs à prendre en compte.

Des professionnels vous présentent le solivage dans les grandes lignes !

Rate this post
Pas de commentaire

Les différentes solutions

Le solivage se définit par un lambourdage. Cette dernière fait autour de 4 cm d’épaisseur et se présente sur des hauteurs variables.

Il est d’usage de les placer tous les 40 cm en moyenne.

Les sections mises en œuvre sont plus faibles que celles des gros chevrons ou des pannes de plancher. Et, par-dessus, il sera possible de positionner un parquet.

Pour un plancher, il existe plusieurs méthodes d’installation :

  • de mur à mur
  • d’un mur à une poutre centrale dans le cas où la distance entre les mur serait trop longue : cette autre méthode permet alors de mieux répartir les efforts.

En présence d’un solivage, c’est généralement un faux plafond qui sera prévu pour camoufler le manque d’esthétisme, un faux plafond dont il faudra alors anticiper la surcharge pondérale. Toutefois, certains adoptent un design particulier, justement pour exploiter ces fines lambourdes.

L’accrochage

L’idéal pour fixer les lambourdes est de s’appuyer sur des sabots. Dans ce cas, des lambourdes sont fixées sur les murs se faisant face ; ce sont elles qui recevront les sabots. Les autres lambourdes pourront ensuite se placer dans les sabots.

Une autre option consiste à créer des empochements dans les murs et de faire des scellements.

Les alternatives

En lieu et place des lambourdes, il peut parfois être intéressant de mettre des pannes.

Ces dernières portent alors d’un mur jusqu’à une poutre bois. Les pannes disposent d’une section plus large (environ 7,5 cm de large). Et, en augmentant la section, il devient possible d’augmenter la largeur entre les bois (par exemple : 50 cm au lieu de 40 cm).

Le même principe peut être pensé sur base de chevrons.

Les prix d’un solivage

La mise en œuvre d’un solivage se rencontre assez souvent en rénovation, notamment en présence de petites longueurs et lorsqu’il faut un peu d’espace pour créer une partie aménagée.

Eléments

Détails

Prix

Lambourde

en longueur 3 mètres

(l x h : 38 x 200 mm)

 4,02 € par mètre linéaire HT

Sabot 

il en faut 2 par lambourde posée sur un plancher (1 à chaque extrémité)

2 € le sabot 

Les temps de main d’œuvre seront fonction de la grandeur du mur, etc.

Par exemple, pour une pièce de 20 à 30 m², il faudra prévoir au minimum 2 jours de travail à 2 personnes. En effet, il faut couper, préparer, présenter les lambourdes. Il faut également trouver des systèmes d’accroche fiables en fonction du mur (moellon, brique, parpaing…).

En cas de pose du plancher, il faudra ajouter 1 à 2 jours de travail.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire