Transformer un garage en buanderie : Prix et Guide complet

La buanderie est un espace de stockage qui permet un gain de place et un rangement optimisé pour votre pièce de linge. Nombreux sont les emplacements disponibles dans une habitation pour l’y installer. Voilà ce qu’il faut savoir pour transformer un garage en buanderie.

Plan de travail buanderie

Quel est le prix pour transformer un garage en buanderie ?

Il faut savoir que pour transformer un garage en buanderie, il est indispensable de prendre en considération un certain nombre de paramètres. Ces derniers pourront impacter de façon plus ou moins importante la note finale pour l’aménagement de cette pièce. 

Voici quelques critères dont il vous faudra tenir compte :

  • la surface à transformer
  • l’état actuel du garage 
  • les types de travaux à réaliser : création d’une dalle, isolation, plomberie, électricité, création de menuiseries
  • le choix des matériaux
  • les électroménagers pour équiper la pièce

Le coût global pour transformer son garage en buanderie oscille entre 200 et 300 €/m². 

Voici des prix plus détaillés en fonction des postes de travaux ou des équipements :

Poste de travaux

Prix

création d’une fenêtre 

prix pour l’ouverture du mur porteur

1 500 à 2 000 €

prix en fourniture (modèle 2 vantaux en PVC)

150 à 400 €

prix de pose

150 à 250 €

isolation

plaques de plâtre sur rails

60 à 100 € le m² (en fourniture et pose)

création de cloison 

30 à 60 € le m² (en fourniture et pose)

plomberie

création d’une arrivée d’eau

40 à 100 € le ml

création d’une évacuation d’eau

80 et 300 € le ml

VMC simple flux

250 à 800 € (en fourniture et pose)

VMC double flux

2 000 € (en fourniture et pose)

électricité

pose d’une prise 

90 €

ajout d’un point lumineux

40 €

pose d’un radiateur

150 à 1 000 € (en fourniture et pose)

revêtements sols

carrelage

50 à 100 € le m² (en fourniture et pose)

parquet PVC

20 à 60 € le m² (en fourniture et pose)

revêtements muraux

peinture

20 à 30 € (en fourniture et pose)

enduit décoratif

20 à 50 € le m² (en fourniture et pose)

lambris PVC

50 € le m² (en fourniture et pose)

Prix pour aménager une buanderie

Une fois la transformation effectuée, il faut passer à l’aménagement de la pièce et à l’achat des électroménagers. Voici encore un tableau qui vous donne un ordre d’idée des prix pratiqués sur le marché :

Equipement

Tarif

Machine à laver

200 à 900 €

Sèche-linge

300 à 1 000 €

Centrale vapeur

80 à 300 €

Table à repasser

20 à 80 €

Mobilier

50 à 100 € le meuble

Plan de travail

20 à 50 € le ml

Existe-t-il des formalités administratives pour transformer un garage en buanderie ?

Si vous souhaitez changer la destination de votre garage et le transformer en buanderie, sachez qu’il est important de connaître quelques points administratifs avant de débuter tous travaux.  

En effet, en fonction de la superficie que vous souhaitez déléguer à votre espace buanderie, il peut être intéressant de savoir si des formalités administratives spécifiques doivent être engagées. 

Le tableau qui suit récapitule les différentes démarches qu’il vous faudra réaliser en fonction de la taille envisagée pour cette nouvelle pièce :

Buanderie inférieure à 10 m²

Buanderie comprise entre 10 et 20 m²*

Buanderie de plus de 20 m²**

Aucune démarche spécifique n’est à faire.

Une déclaration préalable de travaux doit être effectuée en mairie.

Une demande de permis de construire doit être déposée auprès du service urbanisme de la commune. 

* Dans le cas de figure où la transformation du garage en buanderie augmente la surface habitable totale du logement à plus de 150 m², un permis de construire devra être demandé.

** Si la taille de la buanderie est de 20 m² ou plus et que cette dernière porte la surface complète du logement à plus de 150 m², un architecte sera indispensable pour effectuer le dossier de permis de construire. 

Le mieux reste encore de prendre contact avec votre mairie afin d’être certain de la démarche à effectuer. De plus, cette dernière saura vous informer sur l’existence d’un PLU spécifique sur la commune et donc, d’un éventuel coefficient d’occupation des sols qui autorise ou non une augmentation de votre surface habitable. 

Enfin, il est important de noter que le fait de transformer son garage en buanderie, ce qui augmente donc la superficie habitable de votre logement, impactera à la hausse le montant de votre taxe foncière si vous êtes propriétaire. Au-delà d’une augmentation de 5 m² de surface habitable, l’impôt foncier sera lui aussi augmenté. Il peut alors être judicieux de se renseigner sur le montant induit par la transformation du garage en buanderie. 

Autre détail qui peut avoir son importance, certaines communes imposent la présence de places de stationnement pour les logements individuels. Le PLU vous apportera aussi cette donnée et vous permettra de savoir, si vous supprimez l’espace garage, si vous devez prévoir un nouvel espace de stationnement.

Les différentes étapes pour transformer un garage en buanderie

Selon la configuration du garage, sa transformation en buanderie sera plus ou moins compliquée et nécessitera des travaux plus ou moins conséquents.

L’apport en luminosité

Dans un premier temps, il sera intéressant de se pencher sur la luminosité de votre futur espace lingerie. S’il n’y a aucun point de lumière naturelle, il pourrait être judicieux de créer une ouverture pour y installer une fenêtre. Cette étape n’est pas indispensable, mais peut permettre un confort optimal pour cette nouvelle pièce.

L’isolation

Un garage étant bien souvent utilisé pour le stationnement de véhicules ou comme atelier de bricolage, rares sont ceux qui sont isolés. Il sera alors indispensable d’en passer par une bonne isolation afin que ce nouvel espace soit parfaitement vivable. Le plus simple pour cette étape sera de mettre en place une isolation de type plaque de plâtre collée directement sur les murs du garage ou bien sur des tasseaux ou sur des rails.

Le cloisonnement

Si vous souhaitez conserver une partie garage, il vous faudra alors déterminer l’espace à consacrer à la buanderie. Des cloisons pourront alors être construites afin de bien dissocier les deux surfaces. 

La plomberie et l’électricité

Pour une buanderie, il peut être intéressant d’être doté en arrivée et évacuation d’eau mais aussi en électricité. Ainsi, des travaux de plomberie seront peut-être envisageables. De plus, il pourrait être intéressant de profiter de ces travaux pour réaliser la création d’un point d’eau comme un évier, ce qui pourrait être particulièrement utile dans ce type de pièce. Pour l’électricité, des points lumineux seront à installer, de même que des prises de courant pour brancher tous vos équipements.

La ventilation

Dans une buanderie, il est aussi primordial de mettre en place une bonne ventilation car c’est une pièce où l’humidité ambiante de l’air est assez importante. De ce fait, l’aération et le renouvellement de l’air doivent être optimums afin de limiter l’humidité et les moisissures. L’installation d’une VMC fera parfaitement l’affaire. Il faudra la choisir en fonction de son débit et de la superficie de la pièce. 

Le chauffage

Equiper la buanderie d’un système de chauffage sera aussi à prendre en considération dans vos travaux d’aménagement. Si votre logement dispose d’un chauffage central, il pourra être intéressant de se greffer sur le réseau existant. Sinon, un radiateur électrique remplira totalement ce rôle et sera plus facile à mettre en place.

Les revêtements

Une fois ces étapes réalisées, il vous sera possible de passer à la phase décoration. Pour ce faire, il faudra alors choisir les revêtements pour le sol et les murs. La solution la plus adaptée pour cette pièce reste le carrelage qui est simple à poser, facile à entretenir et bon marché. Toutefois, vous pourrez aussi choisir un parquet en PVC qui s’adapte totalement aux pièces humides. 

Pour les murs, la peinture s’avère être une bonne option, mais vous pourrez aussi envisager un enduit décoratif par exemple ou encore un lambris PVC. 

Les aménagements

Dès lors, il vous sera possible de passer à l’aménagement de l’espace. Pour une praticité et un confort d’utilisation optimal, il est nécessaire de réfléchir de manière à disposer d’un gain de place et d’un espace ergonomique

L’installation de rangements et d’un plan de travail permettront de rendre cette nouvelle pièce parfaitement fonctionnelle. Il ne restera plus qu’à mettre les électroménagers en place et effectuer les différents raccordements pour leur bonne utilisation.

Pourquoi transformer un garage en buanderie ?

Disposer d’un espace buanderie dans son logement offre un réel potentiel et peut vite s’avérer indispensable dès qu’on s’y habitue. Ainsi, transformer son garage en buanderie permet :

  • de limiter l’humidité à cette seule pièce et éviter qu’elle se propage dans l’intégralité de l’habitation
  • une organisation optimale de l’espace
  • un rangement travaillé et optimisé
  • de faire fonctionner tous les équipements à toute heure du jour et de la nuit sans que cela soit dérangeant pour la vie au sein du logement en lui-même
  • une certaine praticité : il est possible de laisser la table et le fer à repasser dans la pièce sans déranger la bonne utilisation du reste de la maison
  • d’avoir à portée de main tout ce qu’il faut pour un bon entretien du linge
  • d’augmenter la valeur de votre bien immobilier car chaque précieux mètre carré supplémentaire donne de la valeur ajoutée à une habitation

FAQ

Je souhaite transformer mon garage en buanderie d’une quinzaine de mètres carrés. Des démarches spécifiques doivent-elles être engagées ?

En effet, une déclaration préalable de travaux doit être effectuée en mairie. De plus, si cet aménagement de 15 m² porte la surface habitable complète de votre logement à 150 m², il faudra alors faire une demande de permis de construire. Quoi qu’il en soit, le mieux reste de prendre contact avec la mairie afin d’être certain de vos droits.

Est-il possible de superposer les équipements (machine à laver + sèche-linge) pour un gain de place ?

En effet, il s’agit d’une très bonne solution qui permet de libérer de l’espace au sol et donc d’économiser quelques centimètres carrés afin de les utiliser pour y placer du mobilier de rangement par exemple.

La VMC est-elle un équipement obligatoire dans une buanderie ?

La VMC est en effet une installation incontournable dans une telle pièce car beaucoup d’humidité est dégagée par le fonctionnement des machines, du fer à repasser ou encore lorsque le linge sèche sur un étendoir. Il faut donc pouvoir évacuer correctement l’air vicié et le renouveler pour que de la moisissure ne se forme pas sur les murs de la pièce. Il faudra opter pour une VMC avec un débit proportionnel à la taille de la pièce.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire