Triple vitrage, champion de l’isolation

Vous cherchez à limiter les déperditions d’énergie de votre domicile ? Vous voulez construire une maison passive ?
Quelque soit votre projet, vous avez sûrement dû entendre parler du triple vitrage.
Pour tout savoir sur cet incontournable de l’isolation, suivez le guide !

Rate this post
Pas de commentaire

Triple vitrage, comment ça fonctionne ?

Le triple vitrage est constitué de trois couches de verres superposées.

Entre elles, on trouve un gaz.

Il s’agit le plus souvent de l’argon, réputé pour sa faible conductivité thermique.

Pourquoi opter pour du triple vitrage ?

fenetre pvc triple vitrage

fenêtre pvc triple vitrage

Si vous souhaitez que votre maison s’ouvre sur l’extérieur par de grandes baies vitrées mieux vaut qu’elle soient très isolantes sinon vous risquez de lourdes déperditions d’énergie !

Le triple vitrage est alors une excellente solution : il laisse passer la lumière tout en limitant l’effet d’éblouissement et en étant extrêmement hermétique.

Pour cette dernière raison, il est le roi de la maison passive : ses capacités d’isolation évitent les transmissions de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur et ceci même en plein hiver.

Double ou triple vitrage , une différence vraiment notable ?

Le triple vitrage est de 60 à 80% plus cher que le double vitrage : l’investissement en vaut-il la peine ?

Pour vous aider à faire votre choix, voici comparées pour vous les performances du simple, du double et du triple vitrage.

Vitrage Description Performance
Simple vitrage Référence
Double vitrage 2 vitres séparées par des lames d’air. 40% de gain par rapport au simple vitrage
Double vitrage faiblement emmissif Renfort thermique grâce à une fine couche transparente, apposée sur la fenêtre. La chaleur est conservée dans le logement (rayonnement) 30% mieux qu’un double vitrage
Double vitrage faiblement emmissif +gaz argon L’insertion d’un gaz améliore l’isolation thermique 5 à 10% de gain supplémentaire
Triple vitrage 3 couches de verres avec gaz (argon, krypton) Entre ~10 et 45% plus performant qu’un double vitrage standard

Mieux comprendre la performance d’une fenetre

La capacité isolante d’un vitrage s’exprime par un coefficient de transmission thermique « U ». Plus ce coefficient est faible, plus le matériau est isolant.

  • Le coefficient « Ug » : il désigne le coefficient de déperdition de chaleur du vitrage. G comme « glass ». Compter ~0,6 contre 1,1 m²K (triple vs. double vitrage gaz argon). Soit +45% pour le triple vitrage !
  • Le coefficient « Uw » : il définit la transmission thermique de la fenêtre (vitre + châssis). W comme window.

Les autres indices

  • L’indice G: c’est le facteur solaire. C’est la quantité d’énergie solaire que « laisse passer » le vitrage. Plus il est élevé, plus on profite de l’apport solaire. Il est inférieur de ~25% pour un triple vitrage.
  • L’indice TI: il désigne la transmission lumineuse (i.e. apport en éclairage). Elle est légèrement inférieure pour un triple vitrage.

Ainsi, divers indices sont pris en compte dans le choix d’un vitrage.

A ce stade, tout ce que l’on peut affirmer, c’est que la différence est notable, entre le simple vitrage et les deux autres.

Toutefois, avant de miser les yeux fermés sur le triple vitrage, il est nécessaire de vous pencher de plus près sur votre domicile.

3 critères pour déterminer s’il est rentable de poser du triple vitrage

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le triple vitrage n’est pas forcément la meilleure solution.

Tout dépend de la situation géographique de votre maison ainsi que de son orientation et de son isolation.

Vous envisagez de poser une nouvelle fenêtre ? Obtenez une proposition de prix personnalisée !

Voici les 3 critères à retenir pour choisir le bon type de fenêtres !

1° Optez pour du triple vitrage uniquement si votre habitation est parfaitement isolée

Homogénéisez l’isolation dans l’ensemble de votre domicile, sinon la condensation va s’incruster dans les murs et le plafond.

Tout miser uniquement sur les fenêtres ne sert à rien.

2° Adaptez-vous à votre environnement

Il est inutile de poser du triple vitrage dans des régions au climat tempéré car la différence entre l’intérieur et l’extérieur de votre domicile n’est alors jamais suffisamment importante pour qu’il soit rentabilisé.

En revanche, si vous habitez en montagne ou dans un endroit particulièrement soumis aux intempéries et au froid, le triple vitrage est la solution idéale !

3° Prêtez attention à l’orientation de votre maison

Le triple vitrage est tellement isolant qu’il limite l’apport solaire : si vous êtes orientés plein sud il vaut mieux profiter de cette source d’énergie qui vous tend les bras.

Préférez le double vitrage pour laisser entrer le soleil. Le triple vitrage est à réserver aux façades peu exposées.

A noter : Certains triples vitrages sont recouverts d’oxyde metallique. Ce dernier permet de laisser passer la chaleur des rayons du soleil. Dans ce cas, vous pouvez poser du triple vitrage sur votre façade sud.

Quelle matériau choisir pour le châssis ?

Le châssis doit être aussi performant que le vitrage sinon les performances de ce dernier sont annulées.

choix triple vitrage bois pvc alu

Choix d’un triple vitrage : bois, pvc, alu

Vous avez le choix entre trois matériaux, tous recyclables : le bois, l’alu ou le PVC.

Le bois

Sa noblesse naturelle donne à votre châssis un charme authentique ; il présente également l’avantage d’être extrêmement isolant.

En revanche il est assez coûteux (400€ pour une fenêtre à 1 vantail, 700€ pour 2 vantaux) et nécessite un traitement préalable ainsi qu’un entretien régulier.

Le PVC

C’est le moins noble des matériaux proposés mais également le moins cher (comptez 140€ pour 1 vantail, 200€ pour 2 vantaux).

Il ne réclame aucun entretien spécifique et résiste très bien au fil des années.

C’est le matériau le plus utilisé pour réaliser un châssis de fenêtre.

L’alu

S’il n’est pas aussi isolant que le bois ou le PVC c’est cependant lui qui a la meilleure longévité.

L’alu est également très esthétique : divers coloris et effets sont disponibles.

Son entretien est extrêmement facile car il n’est pas sensible aux taches.

C’est le plus cher des trois matériaux : une fenêtre en alu à 1 vantail vous coûtera environ 600€, à deux vantaux, 1000€.

A noter : il existe également des alliages bois/alu. Ces châssis sont très coûteux (plus de 300€ pour 1 vantail, plus de 800 pour 2 vantaux) mais leurs performances en matière d’isolation sont inégalées.

Combien coûte la pose d’un triple vitrage ?

Poser un triple vitrage n’est pas à la portée de n’importe qui ! Mieux vaut faire appel à un pro si vous voulez un résultat irréprochable.

Le prix de la pose varie en fonction du type de matériau choisi pour le châssis, le gaz injecté entre les couches de verre (krypton, argon ou gaz neutre), le nombre de vantaux, les dimensions de la fenêtre etc.

Il est donc difficile de déterminer un prix moyen mais pour vous donner une idée, sachez qu’un professionnel vous facturera environ ~400-600€ pour la pose d’une fenêtre de taille classique à double vantaux.

A noter : Faire appel à un professionnel RGE vous donne droit à des aides financières comme le crédit impôt de 30% !

Laisser un commentaire