Prix et pose d’un carrelage extérieur antidérapant

Le carrelage extérieur antidérapant est une solution optimale pour une terrasse, un balcon ou un contour de piscine. Il offre les agréments du carrelage traditionnel (décoration, facilité d’entretien) sans les inconvénients (risque de glissades). Découvrez le prix de ce revêtement de sol adapté à un usage extérieur !

carrelage exterieur

Quel est le prix d’un carrelage extérieur antidérapant ?

Le prix d’un carrelage extérieur varie principalement en fonction du matériau choisi. Nous vous en avons sélectionné six, réputés pour être antidérapants, qui peuvent être posés en extérieur :

Matériaux carrelage antidérapant Caractéristiques Prix au m²
Dalles gravillonnées Composées de béton dans lequel ont été figés une multitude de gravillons, ces dalles sont parfaitement antidérapantes. Elles vieillissent bien et sont peu coûteuses. Hélas elles sont très rugueuses sous les pieds nus. 15-25€
Grès cérame C’est l’option la plus répandue ! Solide, hydrofuge, antidérapant et peu onéreux…son seul point faible est son aspect peu original. 20-60€
Pierre reconstituée Cette solution économique est bien évidemment moins durable que la pierre véritable. Elle présente l’avantage d’être moins fragile et de résister à l’eau. 30-50€
Terre cuite Chaleureux, les carreaux de terre cuite doivent être hydrofugés mais ils vieillissent très bien. 40-80€
Granit D’une grande résistance, le carrelage en granit est à l’épreuve du temps. Il est toutefois assez lourd et difficile à mettre en place. 60-150€
Carreaux de ciment Originaux, décoratifs et antidérapants, ils doivent toutefois être traités contre l’humidité pour pouvoir être posés en extérieur. 80-100€

Au prix d’achat de votre carrelage, va s’ajouter le coût de tous les travaux annexes que vous allez devoir mener.

Dans quel cas Type de travaux Prix au m²
Sur un chantier de rénovation Dépose du vieux carrelage 20-25€
Pose d’une chape de ragréage 15-25€
Sur un chantier neuf Réalisation d’une dalle de béton 40-50€
Dans tous les cas Pose du nouveau carrelage 35-55€

Le prix de la pose évolue selon la méthode utilisée, la nature du terrain, sa superficie etc. Si vous souhaitez une évaluation précise, il est recommandé de faire établir un devis.

Comment savoir si un carrelage est antidérapant ?

Le carrelage antidérapant est un carrelage sur lequel on ne glisse pas.

Plus spécifiquement, il existe des normes qui définissent le niveau d’adhérence d’un carrelage.

carrelage antidérapant

La glissance d’un carrelage est déterminée selon deux classements majeurs :

  1. le Pieds Nus (PN) : le classement permet de juger si le carrelage mouillé devient  glissant, dans le cas où une personne marcherait pieds nus dessus.
    Le résultat est soit A, soit B, soit C. Un carreau de type A offre une adhérence moyenne, un carreau de type B une adhérence élevée, un carreau de type C une forte adhérence.
  2. le Pieds Chaussés (PC) : dans ce cas, il s’agit d’une personne marchant avec des chaussures sur le carrelage. Le résultat se situe entre R9 et R13.
    R9 signifie que l’adhérence est normale, R10 adhérence moyenne, R11 adhérence élevée, R12 forte adhérence et R13 très forte adhérence.

Comment réaliser la pose d’un carrelage extérieur ?

Un carrelage antidérapant se pose comme un carrelage standard. Le fait qu’il soit en extérieur vous oblige toutefois à prêter attention à la météo. Il ne doit faire ni trop chaud (tout risque de sécher trop vite), ni trop humide.

Voici les principales étapes de pose :

  1. Préparation de la pose : on s’assure en premier lieu que le sol soit prêt à accueillir les carreaux (c’est-à-dire qu’il soit plan, sain et propre); si besoin, vous pouvez effectuer un ragréage pour assurer un support impeccable à votre nouveau carrelage.
  2. Encollage et pose : on prépare la colle, on l’étale sur le sol (et les carreaux en double encollage). On utilise un maillet en caoutchouc pour bien caler les carreaux. On installe des croisillons pour gérer l’écartement entre les carreaux.
  3. Réalisation des joints (24 heures après) : on prépare le mélange pour faire les joints. On verse le mélange dans tous les espaces.

La pose d’un carrelage extérieur peut s’avérer assez subtile.

  • Si vous ne réalisez pas correctement les joints, les carreaux ne tiendront pas en place et pourront se fissurer.
  • Si la colle est mal appliquée, les carreaux peuvent se décoller.
  • Vous devrez réaliser des découpes pour  adapter le carrelage aux configurations des lieux

Il est donc parfois préférable de solliciter l’appui d’un carreleur pour réaliser ses travaux, même si cela représente un surcoût.

Bon à savoir : Attendez 72h après la pose des joints avant de circuler sur votre nouveau sol et d’y poser votre mobilier de jardin.

Peut-on rendre un carrelage antidérapant ?

Si votre carrelage est en bon état mais se transforme en patinoire dés qu’il est humide, tout n’est pas perdu. En effet, il existe des solutions pour le rendre antidérapant.

Surtout ne poncez pas, ne rainurez pas non plus. Cela n’aurait pour effet que d’abîmer votre sol sans le rendre moins glissant pour autant.

Il existe des traitements antidérapants à appliquer au pinceau ou au rouleau sur la zone concernée. Ceux-ci coûtent une petite dizaine d’euros par mètre carré. Attention toutefois, ils peuvent modifier l’aspect de votre carrelage. Faites attention à ce qu’ils ne contiennent pas d’acide fluorhydrique en trop grande quantité car c’est un agent corrosif qui risque d’endommager votre sol. Ce traitement est à refaire tous les 5 ans environ pour rester efficace.

Si vous tenez à l’esthétique de votre carrelage extérieur, optez plutôt pour un vernis transparent. Il contient des micro-grains qui viennent se fixer à la surface pour la rendre antidérapante. Là encore, l’opération est à renouveler régulièrement pour garder toute son efficacité.

Trouver une entreprise pour installer un carrelage extérieur

Si vous le souhaitez, vous pouvez solliciter un carreleur, pour une pose plus fiable et plus durable.

Faire intervenir un professionnel entraîne des frais supplémentaires mais son expertise et son expérience vous apporteront des avantages certains :

  • Des conseils pour le choix d’un carrelage sécuritaire et adapté à vos goûts: un professionnel saura pour conseiller pour faire un choix de matériau et de coloris adapté.
  • Un résultat durable : le carreleur installera les carreaux dans les règles de l’art; évitant ainsi les défauts qui peuvent conduire à une dégradation du sol (fissuration, rupture, accumulation d’eau…).
  • Un gain de temps : le professionnel réalisera une pose beaucoup plus rapidement que vous, de par son expérience et son matériel adéquat.

Avant de vous engager auprès d’une entreprise, nous vous conseillons de solliciter des devis détaillés auprès de minimum trois prestataires.

Ces devis vous permettront de comparer les offres.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire