Coût de rénovation d’une salle de bains de 4 m2

Vous avez une salle de bains de 4 m² à rénover et vous voulez avoir une idée de ce qu’il va vous en coûter ? Cet article vous en propose toutes les réponses en faisant le tour, poste par poste, de tous les travaux auxquels vous pourrez être confronté.

Prix electricite salle de bain

Le prix

Le prix global pour la rénovation d’une salle de bains de 4 m² peut commencer à 100 € le m² pour aller jusqu’à 1 000 € le m², selon ce que vous incluez dans cette rénovation et le niveau de qualité que vous recherchez.

Prix de la rénovation

Catégorie de rénovation

de 100 à 200 € le m² 

rénovation de base : éclairage, peinture faïence et sanitaires

de 300 à 600 € le m²

+ robinetterie, habillage baignoire ou bac à douche, revêtement sol

au-delà de 600 € le m²

niveau de rénovation complet avec qualité

La démolition

Le premier élément qu’il vous faudra prendre en compte dans votre budget est le prix de tout ce qui est démolition, démontage et enlèvement.

Ainsi, voici quelques tarifs qui vous permettront de préciser vos besoins :

Travaux

Tarif

démolitions diverses et évacuation de gravats

500 €

dépose du chauffe-eau, compris vidange et évacuation

150 €

dépose de carrelage

20 à 30 € le m²

dépose d’une baignoire ou d’une douche

entre 100 et 200 €, selon difficulté

Les murs et les sols

Commençons par les murs et les sols pour vous permettre d’avoir une pièce la plus relookée possible afin de débuter cette rénovation de votre petite salle de bains.

La solution basique consistera à une peinture sur les murs et, pourquoi pas, sur la faïence, ce qui peut convenir à des petits budgets qui ne veulent pas se lancer dans des investissements trop lourds.

La peinture des murs pourra se réaliser en époxy ou en glycéro.

Sur le carrelage ou la faïence, il faut une peinture qui résiste bien à l’humidité, pour la salle de bains.

Si vous souhaitez complètement recouvrir vos murs, vous pourrez poser un placo hydrofuge ou du lambris. Il faudra toutefois ajouter ensuite le prix d’une peinture sur ce nouveau mur.

Il existe aussi une solution de carrelage adhésif, mais qui revient plus cher. Il est à privilégier si vous ne voulez pas d’un gros chantier dans votre salle de bains ou que vous souhaitez le poser vous-même. Le budget en fourniture seule est de 100 € le m².

Travaux sur les murs et au plafond

Tarif en fourniture et pose

Peinture sur plafond

de 30 à 40 € le m²

Peinture sur murs

de 25 à 35 € le m²

Peinture sur carrelage

de 35 à 50 € le m²

Faïence murale

de 40 à 150 € le m²

Lambris

de 20 à 30 € le m²

Placo hydrofuge

de 40 à 50 € le m²

Panneaux muraux en fibre de verre ou en PVC

de 60 à 200 € le m² en fourniture seule

Pour le sol, il vous faudra un sol qui résiste à l’eau tout en étant antidérapant le plus possible.

Vous pourrez le rénover en enlevant le carrelage existant, selon le prix proposé précédemment.

Mais vous pourrez aussi prévoir une peinture d’un carrelage existant, selon également le prix présenté dans le tableau ci-dessus.

Sinon, si les caractéristiques de la pièce le permettent, vous pourrez toujours poser un nouveau carrelage sur un carrelage existant. Il existe d’ailleurs des modèles extra fin pour rénovation de seulement 3 à 5 mm d’épaisseur qui vous permettront de gagner au moins 5 mm en surépaisseur. Son prix, en fourniture, peut débuter dès 30 € le m². Il existe aussi la solution du carreau adhésif, comme cité également précédemment, qui évite l’épaisseur du ragréage.

Sinon, vous pouvez opter pour un béton ciré, un parquet ou de la fibre végétale.

Travaux sur les murs et au plafond

Tarif en fourniture et pose

Carrelage

de 60 à plus de 100 € le m²

Parquet stratifié

de 50 à 90 € le m²

Parquet bois massif

de 180 à 260 € le m²

Béton ciré

de 80 à 210 € le m²

Sol vinyle rouleau ou lames

de 25 à 75 € le m²

Fibres végétales

de 22 à 40 € le m²

La robinetterie

C’est une des rénovations fréquentes, parce que votre robinetterie, à force de calcaire, perd de son efficacité. Mais aussi parce qu’une salle de bains est souvent équipée, au départ, d’une robinetterie standard que vous souhaiterez peut-être améliorer avec le temps.

Pour mémoire :

  • un robinet mélangeur, en fourniture et pose, revient autour de 200 € ;
  • un robinet mitigeur, en fourniture et pose, vous coûtera environ 250 € ;
  • un robinet mitigeur thermostatique passe, alors, à 300 € environ ;
  • pour un changement de mécanisme de WC, comptez autour de 100 €.

Le sanitaire

Avec la partie sanitaire, on entre dans la partie sensible des rénovations de votre salle de bains de 4 m², qui peut vous entraîner vers des dépenses plus conséquentes, selon les matériels que vous entendez remplacer et le niveau de standing que vous consacrerez à ces équipements.

Le choix se portera plutôt vers une vasque ou double vasque, une douche ou baignoire et, parfois, un WC.

Vous en profiterez peut-être pour installer un meuble sous vasque.

Ensuite, si vous faites le choix d’une douche, vous devrez choisir entre une douche simple, une cabine toute équipée ou une douche à l’italienne.

Voici donc un tableau pour estimer chacun de ces travaux :

Rénovation sur sanitaire

Tarif en fourniture et pose

Vasque simple sur meuble

à partir de 300 €

Vasque double

à partir de 400 €

Douche avec simple paroi

à partir de 500 €

Douche avec cabine 

à partir de 700 €

Douche à l’italienne

à partir de 1 500 €

Baignoire sabot pour petite salle de bains

à partir de 600 €

Baignoire classique

à partir de 500 €

WC simple

à partir de 200 €

WC suspendu

à partir de 400 €

Maintenant, vous pouvez souhaiter votre équipement sanitaire pour des versions plus luxueuses, ou plus adaptées au vieillissement. Ces prix seront alors revus à la hausse :

Travaux pour sanitaire particulier

Tarif en fourniture et pose

Baignoire balnéo

à partir de 1 200 €

Douche hammam

à partir de 4 500 €

Douche pour séniors

5 000 € 

Baignoire à porte, seuil abaissé, siège intégré

2 500 à 6 000 €

WC hauteur réglable pour séniors

à partir de 2 000 €

La plomberie

Si votre plomberie date un peu, il sera peut-être bon de la revoir afin d’éviter de vous retrouver, à l’avenir, avec des fuites qui pourraient contrarier toute la rénovation que vous êtes en train de réaliser.

La plomberie est un poste qui a évolué et le remplacement d’un tuyau cuivre se fait désormais par du tube PER plus facile à mettre en œuvre.

Il faut compter autour de 100 à 120 € le mètre linéaire posé.

Un forfait pour une salle de bains de cette taille sera généralement facturé autour de 900 €.

L’électricité

Pendant votre rénovation de salle de bains, ce sera l’occasion de revoir ce poste électricité pour penser un éclairage plus confortable et pour poser de nouvelles prises électriques, qui font toujours défaut dans une maison.

Ce sera aussi l’occasion de changer votre ancien radiateur électrique, peu efficace et très consommateur en énergie par un modèle plus adapté.

Il est évident que ces travaux devront être confiés à un professionnel qui respectera toutes les normes en vigueur et vous assurera la meilleure sécurité possible, surtout pour une pièce d’eau.

Travaux électriques

Tarif en fourniture et pose

Passage d’alimentations électriques sous gaines

autour de 10 € le mètre linéaire

Ajout de prise électrique

80 €

Déplacement et changement d’interrupteur

60 €

Pose variateur

80 €

Pose de luminaire ou appliques

100 €

Pose de spots plafond

de 50 à 250 €

Changement radiateur électrique pour modèle sèche-serviette

à partir de 300 €

Dans cette partie électrique, un petit aparté concerne la ventilation. Si vous avez une ouverture, pas de problème. Dans le cas contraire, vous avez certainement une ventilation, que ce soit une VMC, une VMR ou une VMP. Dans n’importe lequel de ces cas, ce sera aussi une bonne occasion pour bien en nettoyer la grille en la démontant afin qu’elle reste totalement efficace.

A ce propos, une ventilation avec hygromètre intégré gérera automatiquement le fonctionnement en fonction du taux d’humidité perçu. Une VMC simple flux hygroréglable coûte à partir de 300 € environ.

Simple déco

Il vous reste à apporter votre touche finale à votre salle de bains et ces quelques accessoires afficheront votre personnalisation :

  • Linge de toilette : autour de 100 € ;
  • Miroir de salle de bains : de 50 à 100 € ;
  • Porte savon, porte brosse à dents, porte rouleau papier toilette : autour de 50 € ;
  • panier à linge : autour de 20 à 50 €.

Les aides possibles

La première aide dont vous pourrez bénéficier est celle de la TVA réduite à 10 % liée à la rénovation.

Deux conditions en dépendent : 

  • faire appel à un professionnel pour la fourniture et la pose des équipements ;
  • avoir un logement terminé depuis plus de 2 ans.

Au-delà de cela, si votre rénovation n’est pas un simple désir de confort personnel, mais en rapport avec des équipements nécessaires dus à l’âge et à la réduction de mobilité, pour quelque raison que ce soit, vous pourrez aussi contacter différentes collectivités et organismes qui pourraient participer à ce financement, tels que :

  • l’Anah qui peut financer jusqu’à 50 % des travaux pour les séniors et les personnes en situation de handicap ;
  • le crédit d’impôts pour 25 % de ce financement ;
  • les aides des caisses de retraite ;
  • les aides de collectivités territoriales ;
  • les prêts CAF.

La plupart de ces aides seront proposées sous conditions de ressources, mais peuvent couvrir une grande partie des travaux pour les familles modestes.

Les conseils d’un professionnel

Vous souhaitez rénover votre salle de bains. Nos professionnels vous apportent les conseils indispensables pour que vos travaux se passent dans d’excellentes conditions.

    • La fausse bonne idée de la chasse aux prix : Attention, chercher systématiquement les prix les plus bas cache, parfois, des prestations de qualité moindre. Il est important de bien prendre en compte la qualité et la marque des produits proposés afin de ne pas tomber dans le bas de gamme et des appareils, tels que la robinetterie, qui pourraient vous décevoir.
  • Les solutions pour les petits budgets : Si vos moyens sont limités, vous pouvez vous réserver les travaux les plus simples, tels que la peinture ou le revêtement vinyle au sol, et confier les parties plus techniques aux professionnels (plomberie et électricité). Vous pouvez aussi opter pour une peinture faïence, voire une peinture sur les appareils sanitaires, s’ils sont encore en bon état, mais que vous voulez les relooker. 
  • Donner de la profondeur à votre pièce : Une petite salle de bains peut néanmoins vous paraître spacieuse lorsqu’elle est bien pensée et bien conçue. Il faut évidemment éviter le mobilier trop encombrant et privilégier les couleurs claires. Des effets miroirs permettront, comme ces couleurs claires, de mieux réfléchir la lumière et de donner plus de profondeur, surtout lorsque des miroirs se répondent entre eux, en vis-à-vis. Tous ces trompe-l’œil vous donneront une impression d’espace, si vous en respectez ces règles.
    • Penser aux espaces de rangement : Même une salle de bains a besoin de rangement, que ce soit pour tout ce que vous pouvez y placer, produits de beauté, parfums et autres. Mais aussi pour la réserve de serviettes, pour les sorties de bains, voire pour la boîte à pharmacie.
  • Penser aux occupants de cette salle de bains : Elle ne sera pas forcément rénovée de la même façon selon qu’elle sera utilisée par toute la famille, par un couple ou par une personne seule.

FAQ

Je dispose actuellement d’une baignoire dans la salle de bains, mais je me demandais si je n’aurais pas intérêt à installer une douche pour limiter la consommation d’eau. Qu’en pensez-vous ?

Attention, selon les utilisateurs, une douche n’est pas toujours plus économique qu’une baignoire. Certains peuvent facilement rester très longtemps sous la douche et laisser couler l’eau chaude de très longues minutes.

Si votre changement d’équipement doit uniquement se baser sur de la consommation d’eau et de l’utilisation de chauffe-eau, optez plutôt pour des réducteurs de pression et des robinets à fermeture automatique. Pour les WC, des mécanismes réducteurs de consommation existent également.

Dans le cadre de ma rénovation, je voudrais aussi protéger un peu mieux mon espace douche. A moins d’opter pour un bloc douche complet. Votre avis ?

C’est aussi une question de goût personnel. Selon que vous préférez prendre des bains ou des douches, ou que c’est pour des adultes ou des enfants en bas âge. C’est vrai que la tendance va vers les douches à l’italienne, qui ne prend que peu de place supplémentaire par rapport à une baignoire.

Pour une baignoire, il existe des systèmes de vitre amovible tout à fait adaptés qui permettent d’assurer une bonne étanchéité si vous souhaitez prendre une douche dedans et de l’ouvrir pour y prendre un bain.

Pour une douche installée par un professionnel, vous serez aussi à l’abri des projections.

J’ai eu quelques mauvaises expériences avec des fuites dans la salle de bains, que pouvez-vous me conseiller ?

Tout point d’eau représente un risque de fuite, cependant il ne faut pas non plus noircir le tableau et, surtout, prendre les précautions nécessaires.

Tout d’abord, faire réaliser ses travaux de plomberie par un professionnel minimise le risque. Il surveillera aussi la pression de l’eau à votre domicile et pourra vous mettre un régulateur, si nécessaire, ce qui évitera de faire sauter des soudures, par exemple.

Ensuite, il isolera chaque partie, la cuisine, chaque salle de bains, avec des robinets d’arrêt qui vous permettront de couper l’arrivée d’eau uniquement où cela est nécessaire, en cas de fuite, et vous permettra de continuer à utiliser les autres pièces.

Enfin, il laissera un regard pour intervenir en cas de besoin, ce qui évitera de casser lors d’un dépannage.

Et, lorsque vous vous absentez longtemps, pensez à couper l’arrivée d’eau générale (et le fonctionnement du chauffe-eau).

Ma salle de bains est entourée de placo, est-ce que ce n’est pas risqué, en cas d’humidité ?

Pour une salle de bains, on utilise généralement du placo hydrofuge (reconnaissable par sa couleur verte) pour les murs directement exposés à l’eau. Les autres murs, seulement exposés à l’humidité de la pièce, ne risquent rien, ils ont juste besoin d’une peinture spéciale salle de bains. De plus, la partie faïence protège aussi des projections d’eau.

Ma salle de bains est toujours fraîche. Que dois-je faire ?

La salle de bains est, effectivement, une pièce qui a besoin d’un maximum de chauffage car, au sortir du bain ou de la douche, une température de plus de 20° C est généralement requise, voire jusqu’à 22° C. L’idéal est le plancher chauffant. La présence d’un radiateur sèche-serviette est souvent proposée, également.

J’hésite entre vasque ou lavabo, sachant qu’il existe de nouveaux modèles de lavabo très modernes. Quel est votre avis ?

Les vasques sont très tendance et conviennent à une salle de bains moderne. Avec des modèles posés ou encastrés, vous trouverez des styles très variés, mais devrez adapter la robinetterie en fonction.

Les lavabos ont plutôt un côté rétro et offrent une résistance à toute épreuve. Avec lui, votre salle de bains aura plus un côté authentique.

Mais la différence est donc surtout sur le style.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire