Isolation des combles : comment faire ? A quel prix ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ? Avez-vous pensé à l’isolation des combles ? En effet 30% de la chaleur intérieure s’échappe par la toiture… pour réaliser d’importantes économies et vivre dans une maison plus éco-responsable, lisez notre article !

Rate this post
Pas de commentaire

Isolation des combles, quelques infos pour commencer

Avant d’aborder les aspects plus techniques de l’isolation de combles, voici quelques points à ne pas ignorer :

Un investissement rentable

Isoler ses combles est un investissement financier non négligeable mais sur le long terme, vous faites des économies ! En effet, une bonne isolation évite la déperdition d’énergie : la chaleur « reste » à l’intérieur de votre maison, pour le confort de tous et le bonheur de votre portefeuille.

Un geste pour l’environnement

En gaspillant moins d’énergie et en privilégiant les isolants les plus écologiques, c’est la planète que vous préservez.  Pour reconnaître ces produits, référez-vous au tableau récapitulatif ci-dessous.

En magasin, repérez les différents labels (NF Environnement, Ecocert, Ecolabel Européen…) : ils vous indiquent si les produits que vous souhaitez acheter sont véritablement durables.

Combles perdus ou combles aménageables, deux isolations différentes

Isoler des combles perdus n’est pas la même chose qu’isoler des combles aménageables.  Mais alors, comment isole-t-on chacun des combles ?

Comment isoler des combles perdus ?

isolation par soufflage comble perdu

Isolation par soufflage de comble perdu

Les combles sont dits « perdus » quand ils ne sont pas habitables.

Si on ne peut pas y accéder (toiture trop basse) l’isolant en vrac est projeté dans l’espace vide grâce à une machine à souffler.

Une application de laine minérale sous forme de rouleau est possible s’il y a suffisamment d’espace dans les combles.

Comment isoler des combles aménageables ?

pose laine de verre comble aménageable

pose laine de verre comble aménageable

Les combles sont dit « aménageables » quand ils sont habitables.

Les techniques d’isolation sont bien plus variées car l’accès y est nettement plus aisé !

Vous pouvez choisir d’isoler vos combles par l’intérieur (panneaux, rouleaux,  isolation par soufflage dans un caisson étanche) ou par l’extérieur (cette opération délicate et coûteuse car demande d’ôter le revêtement de la toiture pour y insérer un isolant).

Quel isolant pour les combles ?

Vous êtes un peu perdu devant tous les isolants pour combles qui s’offrent à vous ?

Voici un tableau récapitulatif pour vous aider à faire votre choix.

Produit Conditionnement Description
Polystyrène expansé Panneaux Ecologique, imperméable, bon marché, léger (et donc facile à poser). Mauvais isolant phonique (sauf traitement).
Performance ~0,030 W/m/K – 0,038 W/m/K
Polystyrène extrudé Panneaux Plus cher que le polystyrène expansé. Bonne résistance à l’humidité et à la compression. Performance : ~0.035W/m/K (ou supérieure).
Laines minérales (roche/verre) Rouleaux et panneaux C’est l’isolant le plus utilisé en France!

Bons isolants thermiques et phoniques, elles coûtent peu cher et ne « craignent » pas le feu.

Leur durée de vie est de quelques dizaines d’années.

Performance: ~0,030 – 0,040 W/m/K

Laine et fibres de bois Panneaux Parfaitement écologiques, mais craint l’humidité. Coût fluctuant suivant le prix du bois.

Performance : ~0,038 à 0,045 W/m/K

Ouate de cellulose Vrac, panneaux Isolant écologique et efficace, elle coûte peu cher. Cependant, matériau sensible à l’humidité, qui a tendance à se tasser au fil du temps.

Performance: 0,035 – 0,041 W/m/K

Laine de mouton Rouleaux, vrac Isolant naturel, facile à poser. En revanche la laine de mouton est sensible à l’humidité,  et elle nécessite d’être traité contre les insectes.

Performance: ~0,039 – 0,042 W/m/K

Prix isolation des combles

Le prix d’isolation des combles est de ~18 à 54€ /m2 pour l’isolation de combles perdus et de ~50 à 60 €/m2 pour l’isolation de comble aménageable.

Le coût pour l’aménagement de combles dépend de l’état initial de vos combles, de la technique utilisée et du matériau choisi.

Prix d’un isolant en vrac

isolant en vrac

isolant en vrac

L’isolant en vrac est utilisé pour les combles perdus : projeté par une machine à souffler, il remplit parfaitement l’espace, garantissant une bonne isolation.

Deux isolants pour combles sont disponibles en vrac :

  • La ouate de cellulose (environ ~6 €/m2 sur 10 cm €)
  • La laine de mouton (en moyenne ~15 €/m2)

Prix d’un isolant en panneau ou rouleau

Pose laine de verre comble Rouleau isolant thermique

Rouleau isolant thermique. Pose laine de verre comble

C’est le conditionnement le plus utilisé en France actuellement. La plupart des isolants existent sous la forme de panneaux ou de rouleaux. Ils sont ainsi plus faciles à installer qu’en vrac car leur pose ne nécessite pas de machine à souffler et ainsi, ils affectent moins les voies respiratoires.

En panneau ou en rouleau, vous trouverez :

  • Le polystyrène expansé (~10 €/m2 sur 10 cm)
  • Le polystyrène extrudé (15 – 20 €/m2 sur 10 cm)
  • Les laines minérales (dès ~3 €/m2 pour 10 cm et ~11€/m2 sur 30 cm)
  • Les fibres et laines de bois (~20€/m2 sur 8 cm)
  • La ouate de cellulose (~20€/m2 sur 8 cm)
  • La laine de mouton (~10€/m2 sur 8 cm)

Prix d’un pare vapeur

Le pare-vapeur protège la structure de votre maison de l’humidité. Il renforce également l’isolation thermique de l’ensemble. Quel que soit l’isolant pour lequel vous avez opté, le pare-vapeur est un complément incontournable, ne le négligez pas !

Il coûte en moyenne 1 à 3 €/m2.

Payer moins cher, c’est possible ?

L’isolation des combles coûte cher, cependant, il existe des solutions pour faire des économies ! En faisant isoler votre maison, vous faites un geste pour la planète. Pour vous encourager dans cette démarche, des primes spécifiques peuvent vous être offertes.

1° Le crédit d’impôt transition énergétique

Vous pouvez déduire de vos impôts jusqu’à 30% de la somme que vous avez engagée dans votre projet de rénovation.

Comment en bénéficier ?

Il suffit d’élaborer un dossier prouvant que vous correspondez aux critères d’élégibilité

  • Ce logement est votre résidence principale, est âgé d’au moins 2 ans et se trouve sur le territoire français
  • Vous êtes fiscalement domicilié en France
  • Votre projet de rénovation est bénéfique pour l’environnement
  • Vos travaux sont effectués par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)

2° La prime énergie ou prime CEE

C’est la prime la plus facile à obtenir et elle est compatible avec les autres offres. Vous recevez un chèque vous remboursant une partie du montant de vos travaux.

Le montant de l’aide varie en fonction du climat de la région dans laquelle vous vivez, de votre niveau de vie et de la nature de vos travaux.

3° Le pacte énergie solidarité ou PES

Cette aide (financée par les fournisseurs d’énergie et de carburant) concerne l’isolation des combles perdus. Les travaux sont réalisés à très bas prix (parfois même 1€ seulement !) par un professionnel RGE avec de la laine de verre.

Le pacte énergie solidarité n’est pas compatible avec d’autres primes.

Comment en bénéficier ?

Le PES est réservé aux familles en situation de précarité. Vous pouvez vérifier en ligne votre éligibilité avant d’envoyer un dossier.

Faire appel à une entreprise pour l’isolation des combles

L’isolation des combles nécessite beaucoup du matériel et des connaissance.

Il est plus judicieux de faire appel à une entreprise d’isolation des combles. D’autant que si vous choisissez un artisan RGE vous serez éligibles pour le crédit impôt et le PES !

Où trouver un pro de confiance ?

Vous êtes au bon endroit ! Nous nous chargeons de vous mettre en relation avec des entreprises fiables. A vous de leur demander des devis, de les comparer et de faire votre choix !

Laisser un commentaire