Peinture antirouille : prenez soin de vos métaux extérieurs

Au contact de l’air et de l’humidité, le fer s’oxyde et se couvre de rouille. Comment redonner vie à votre portail ou à votre salon de jardin ? Découvrez LA solution à votre problème : la peinture antirouille !

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est-ce que la peinture antirouille ?

La peinture antirouille est une peinture de type « alkyde » le plus souvent, c’est à dire qu’elle est à mi-chemin entre peinture à l’eau et peinture à l’huile.

Elle s’applique sur les métaux d’extérieur (portails, salon de jardin, balcon en fer forgé, parties métalliques des volets et des portes donnant sur l’extérieur…) pour les protéger.

Cependant, elle est préventive et non curative, c’est à dire qu’elle empêche l’apparition de rouille mais ne peut rien contre celle qui est déjà présente. Une préparation adéquate du support est donc nécessaire pour un résultat optimal.

Certaines s’appliquent sur des surfaces neuves, d’autres sur des surfaces attaquées par la rouille. Référez-vous à l’étiquetage pour acheter le produit qui correspond à vos besoins.

Les « plus » et les « moins » de la peinture antirouille

Comme toutes les peintures, la peinture antirouille a ses avantages et ses inconvénients. Nous les avons mis en évidence dans un tableau récapitulatif pour que vous puissiez faire votre choix en connaissance de cause :

AVANTAGES

INCONVÉNIENTS

Efficacité prouvée contre la rouille : elle protège durablement vos métaux (environ 10 ans si vous appliquez deux couches) Elle n’est pas écologique (elle contient des COV en grande quantité) et son odeur est forte et persistante
Elle demande peu d’entretien une fois appliquée Son application est soumise à des contraintes climatiques et la préparation du support peut s’avérer fastidieuse
Son rendu est lisse avec plusieurs finitions possibles (mate, satinée, brillante, martelée et forgée) Le choix en matière de coloris est limité

Comment appliquer de la peinture antirouille

Convaincu(e) ? Il ne reste plus qu’à vous lancez ! Voici nos meilleurs conseils pour un résultat impeccable et durable.

1° LA PRÉPARATION

Protégez les surfaces que vous ne souhaitez pas peindre.

– Le décapage varie selon l’état de votre matériel :

  • Si le support est neuf un simple dépoussiérage suffit
  • Si le support est dans un état correct, frottez-le énergiquement avec une brosse métallique (manuelle ou mécanique) pour ôter la peinture écaillée.
  • Si la rouille est plus présente, un décapage chimique peut être nécessaire pour décoller les anciennes couches de peinture et de vernis. Une fois que le fer est à nu, rincez à l’eau.

Maintenant que votre surface à peindre est débarrassée de sa rouille, dégraissez le métal. Utilisez pour cela de l’acétone ou du white spirit. Cette étape permet aux produits que l’on va appliquer par la suite de mieux adhérer au support.

Des peintres professionnels chiffrent gratuitement vos travaux de peinture. Alors, profitez-en :)!

2° L’APPLICATION DE LA PEINTURE

Il n’est pas nécessaire d’appliquer une sous-couche car la peinture antirouille se suffit à elle-même.

Que la peinture soit à phase aqueuse ou phase solvant, appliquez-la en couche épaisse.

Il est conseillé d’appliquer une deuxième couche pour plus de couvrance et de résistance.

3° ATTENTION !

Évitez de peindre sous une forte chaleur (accélère le séchage et peut causer des craquelures) ou par un temps trop humide (retarde le séchage et favorise l’apparition de cloques).

La peinture antirouille est assez toxique : travaillez en extérieur ou dans une pièce très aérée. Protégez-vous à l’aide d’un masque, surtout si vous peignez au pistolet.

Combien coûte une peinture antirouille ?

La peinture antirouille coûte une trentaine d’euros pour 1 litre et environ 4€ par mètre carré.

Peindre seul ou faire confiance à un professionnel ?

Si vous manquez d’expérience, il est plus judicieux de faire appel à un spécialiste :

  • en observant votre support il pourra poser un diagnostic précis et donc utiliser les meilleures méthodes et les produits les plus appropriés
  • la préparation de la surface à peindre est compliquée, surtout si celle-ci est très endommagée. Certaines étapes comme le décapage chimique par exemple peuvent s’avérer délicates pour un non habitué.
  • Avec un professionnel votre travail de peinture sera réalisé dans les règles de l’art et bien plus rapidement que si vous l’aviez fait vous-même !

N’hésitez plus et contactez-nous pour obtenir des devis de la part des meilleurs peintres en bâtiment de votre région.

Laisser un commentaire