Prix de construction d’une maison

Le prix de construction de maison est un sujet complexe qu’il convient de parfaitement étudier avant même de lancer les travaux.

Des professionnels du bâtiments vous livrent, ici, leurs connaissances en la matière pour que vous puissiez mieux sélectionner ce qui vous convient.

Les prix de construction d’une maison

Sachant qu’il est d’usage de compter un tarif de construction autour de 1 500 à 2 000 € par m², voici quelques idées de tarifs qui pourraient être appliqués à une construction selon la superficie totale :

Surface à construire

Prix global

50 m²

75 000 à 100 000 €

100 m²

150 000 à 200 000 €

150 m²

225 000 à 300 000 €

200 m²

300 000 à 400 000 €

Les facteurs impactant sur un prix de construction de maison

Dans le cadre d’une construction de maison, il existe un grand nombre de paramètres à prendre en compte afin de réaliser un chiffrage au plus juste.

Eléments

Explications

Etage

En présence d’un étage dans les plans de la future maison, il faudra revoir le tarif à la hausse du fait de plus de complexité.

Dès lors, il faudra tabler sur un budget au m² de 2 500 € environ au lieu des 1 500 € annoncés précédemment.

Chauffage

Le choix du système de chauffage sera un autre point auquel il faudra apporter une certaine vigilance.

En effet, l’investissement ne sera pas du tout le même entre un système de radiateurs électriques ou une installation de pompe à chaleur.

Cela peut aller du simple au quadruple en termes de facturation.

Et, au-delà de l’investissement de départ, il faut aussi penser à la consommation ultérieure de ce système de chauffage. Un coût plus élevé au départ peut alors permettre de belles économies ensuite, sur la durée.

Matériaux

Bien entendu, selon les différents choix de matériau à utiliser pour la réalisation de la maison, les prix en fourniture, mais aussi en pose, peuvent grandement varier.

Par exemple, le travertin n’est pas au même tarif qu’un simple carrelage.

Pour du logement locatif, le propriétaire ne souhaitera pas nécessairement opter pour du haut de gamme. Il est à noter que, dans ce cas, un prix de construction en entrée de gamme pourrait débuter à 1 200 ou 1 300 € du m², clé en main.

A contrario, si les plans visent à la création d’une maison passive, c’est alors le double du prix qui devra être anticipé avec une dépense tournant autour de 4 000 à 5 000 € du m².

Les autres facteurs impactant

Et d’autres éléments peuvent encore influer sur le coût global de la construction d’une maison.

Le secteur géographique de cette construction en est un. En effet, certaines régions affichent des coûts de main d’œuvre, notamment, plus élevés que d’autres. Il est évident que, ne serait-ce que pour des temps de déplacement beaucoup plus longs, mais aussi par un marché de travail beaucoup plus dense pour les professionnels, ou encore du simple fait du coût de la vie, les prix de main d’œuvre, en région parisienne, seront beaucoup plus élevés qu’en province. Et il en sera de même, parfois de façon un peu moindre, dans la plupart des très grandes villes, ou dans les secteurs très touristiques comme la Côte d’Azur, ou encore en Alsace avec l’influence de la clientèle suisse.

Par ailleurs, à la construction, il faudra penser à ajouter le prix d’acquisition du terrain à bâtir qui, lui aussi, est fonction de l’implantation géographique, d’une façon assez similaire pour les secteurs déjà cités précédemment.

Selon les projets, il se peut aussi que le recours à un architecte soit nécessaire. Dans ce cas, le prix sera fonction, notamment, de la réputation de l’architecte. Dès lors, il est possible de voir des facturation d’honoraires à hauteur de 2 000 € mais aussi de 5 000 €.

Le type de terrain, lui aussi, pourra avoir une incidence tarifaire puisque, selon qu’il est parfaitement plat ou incliné, il pourra requérir certains travaux particuliers au niveau du sous-sol.

Comment limiter les coûts de construction ?

Il est possible, en réfléchissant bien le projet, de limiter les coûts de la construction. Pour ce faire, voici quelques premières idées qui pourraient être utiles :

  • Eviter de prendre un terrain trop incliné : cela évitera des surcoûts en terrassement ou autre aménagement de terrain.
  • Eviter de choisir un terrain très éloigné de la route car la viabilisation pour y apporter l’eau, l’électricité, parfois le gaz, présentera aussi un surcoût. Sans parler des frais pour réaliser les accès.
  • Se renseigner, en amont, sur les coûts de construction sur le secteur choisi par rapport au terrain.
  • Eviter de faire des étages : comme vu précédemment, une maison à étage implique une mise en œuvre plus complexe en termes de technique, avec des poids à supporter plus important, ne serait-ce que par le plancher qui séparera les étages, ce qui fait automatiquement grimper la facture.

Les étapes de la construction

Avant de commencer la construction, il faut déjà savoir à qui s’adresser pour ce projet.

Architecte-batiment

 

Il est, en effet, possible de faire appel à :

  • un architecte qui, des plans jusqu’à la construction, peut intervenir sur tout ou partie du projet ;
  • un promoteur immobilier.

Le prix d’un architecte est bien sûr plus élevé que celui d’un promoteur. Mais il permettra une plus grande souplesse dans les choix, qu’ils soient esthétiques ou de matériaux. Il pourra effectuer une proposition complète, à partir de sa propre création ou à partir d’une idée de départ du client.

Ensuite, l’architecte se mettra en contact avec des artisans afin d’obtenir des devis en fonction du cahier des charges qu’il aura défini. Il se chargera également du permis de construire. Enfin, selon la demande de son client, il pourra, selon un pourcentage, prendre la responsabilité du chantier et de son suivi.

A l’inverse, un promoteur aura souvent tendance à diriger son client vers un projet préétabli, dont il maîtrise parfaitement la technique, le cahier des charges et les coûts. Il dispose généralement d’un catalogue de propositions qu’il essaiera de privilégier. Il acceptera quelques modifications mais de façon relativement mesurée.

Le promoteur prend à sa charge, sauf cas exceptionnel, la recherche du terrain. Quant aux artisans, il est déjà en rapport avec eux et impose son prix, au risque que ces artisans, parfois, compte tenu de prix trop serrés, ne cherchent à rogner sur la qualité du travail, des finitions ou des matériaux.

Le déroulé des travaux de construction

En termes de déroulé, la construction d’une maison doit se réaliser par étapes, dans un ordre logique.

Ainsi, il sera question de commencer par la réalisation de l’ensemble des études nécessaires au bon déroulement du chantier. Cela passe notamment par les études de sol. En même temps, il sera intéressant d’effectuer les études parasismiques.

Ensuite, viendra le temps de la construction à proprement parler.  Elle commencera par la création des fondations. Cette étape se divise en différentes phases que sont le terrassement, la réalisation des soubassements, la mise en place des réseaux et enfin le coulage de la dalle.

Par la suite, il faudra effectuer la mise hors d’eau, c’est-à-dire la création des murs, de la charpente et de la couverture.

Dans la foulée, les menuiseries (portes, fenêtres, baies vitrées…) pourront être posées pour une mise hors d’air.

Enfin, il faudra procéder à la pose de l’ensemble des appareillages en lien avec la plomberie et l’électricité, réalisation les différents cloisonnements, les isolations et terminer par les finitions, à savoir la mise en œuvre des revêtements (carrelages, peintures, moquettes, etc.).

Selon le contrat de construction, il sera également possible d’intégrer la réalisation des aménagements extérieurs.

Les prix d’une construction de maison par postes

Etude-plan

 

Dans la pratique, il faut savoir que les coûts de construction d’une maison se répartissent selon ce qui suit :

  • 1/3 de la dépense est destiné au gros œuvre
  • 2/3 de cette même dépense sont dédiés au second œuvre.

Dans le tableau ci-dessous, quelques notions de tarifs sur des postes précis peuvent aider à se faire une première idée de ce qui se pratique :

Postes

Prix

Implantation de la maison

Compter entre ½ journée et 2 jours de travail par un professionnel.

Décapage / terrassement

Pour la réalisation de fouilles en pleine masse, prévoir un budget de l’ordre de 21 € du m3. Cela comprend juste le décapage du terrain.

Fondation

Pour une maison, il faudra généralement entre 10 et 20 m3. La tarification sera alors autour de 2 000 € pour la prestation.

Mur de soubassement

Le tarif est autour de 88 € du m². Il y aura alors un minimum de 60 cm de haut, avec un périphérique de maison de 60 mètres linéaires.

Dalle plancher

Pour cette dalle, ce sont 240 € du m3 qui seront facturés.

Pour une construction de 100 m², cela peut représenter un volume de 10 m3, mais on sera, le plus souvent dans les 15 à 20 m3, selon les besoins qui détermineront l’épaisseur de cette dalle.

Murs en parpaings

Pour le montage d’un mur en parpaings, ce sont en moyenne une quarantaine de ces articles qui sont utilisés par m². Pour une maison nécessitant autour de 100 m² de mur, il faudra alors prévoir une dépense autour de 5 000 à  7 000 euros de construction.

Charpente et couverture

Pour la charpente, le budget est autour de 2 000 à 3 000 euros, sans la pose. Avec la pose, le coût sera porté à 4 000 ou 5 000 euros.

En ce qui concerne la couverture, ce sont au moins 8 000 € qui seront dépensés. Et ce coût sera fonction du type de couverture (tuiles, ardoises, bac acier…).

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire