Découvrez la maison passive!

La maison passive est une habitation qui consomme peu d’énergie.
Tout savoir sur la maison passive: ✓Prix, ✓Construction passive, ✓Atouts, ✓Devis de constructeur.

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est ce que c’est ?

Une maison passive est une maison dont la consommation en énergie primaire pour le chauffage est très basse.

Le chauffage de la maison est assuré principalement par les apports solaires qui sont optimisés grâce à la conception bioclimatique et par la chaleur qui se dégage des habitants et des appareils ménagers.

La démarche de la maison passive a été initiée en Allemagne par le label “​passivhauss” avant d’être adoptée par d’autres pays européens.

La consommation en énergie de chauffage d’une maison passive ne dépasse pas les 15kWh/m2/an (contre 50kWh/m2/an pour la réglementation actuellement en vigueur en France).

Comment réalise t-on une maison passive ?

L’implantation et la conception d’une maison passive doivent permettre de répondre aux objectifs fixés par le label.

Une implantation optimale

L’implantation dans un site dégagé et l’orientation au Sud sont à privilégier afin d’éviter les effets de masque et de profiter au maximum des apports solaires (luminosité et chaleur) en hiver.

Des brises soleils devront être judicieusement mis en place afin de pouvoir doser ces apports solaires en été. En effet, on cherchera alors à bénéficier de la luminosité tout en se protégeant des rayons directs du soleil pour éviter les surchauffes.

Compacité & isolation renforcée

La maison passive doit être la plus compacte possible afin d’éviter les pertes de chaleur. De plus, l’isolation thermique de l’enveloppe de la maison est renforcée et est posée par l’extérieur pour supprimer les ponts thermiques : pas de passage possible pour les infiltrations !

En effet, dans le cas d’une isolation thermique par l’intérieur, l’isolant est discontinu et il y a des ponts thermiques au niveau des jonctions mur/dalle.

L’isolation est complétée par une étanchéité à l’air très performante afin qu’en hiver la chaleur ne s’échappe pas et qu’en été la chaleur ne s’infiltre pas.

Enfin, les portes et les fenêtres étant moins isolantes que les murs il convient d’opter pour des menuiseries extérieures avec des caractéristiques isolantes renforcées. Le recours au triple vitrage peut être nécessaire pour atteindre une performance d’isolation suffisante.

Gestion du renouvellement d’air

Le renouvellement de l’air intérieur est un point important.

Il est bien évidemment nécessaire de renouveler régulièrement l’air intérieur de la maison, mais comment le faire sans perdre trop d’énergie? La ventilation de la maison passive est assurée par une VMC (Ventilation Mécanique Controlée) double flux.

En hiver, ce système permet de réchauffer l’air froid entrant grâce aux calories prélevées sur l’air chaud vicié qui est rejeté. Il est éventuellement possible d’aller plus loin dans la démarche et de mettre en place un puits canadien.

Ce système utilise l’inertie de la terre pour pré-refroidir ou pré-chauffer l’air avant de le laisser entrer dans la maison. En effet, sous terre les variations de température sont beaucoup moins importantes : à 2m de profondeur, la température varie entre 10 et 18°C.

Des capteurs solaires en toiture

Des capteurs thermiques peuvent être installés en toiture pour assurer une partie des besoins en eau chaude sanitaire.

Il est également possible de couvrir une bonne partie de la production d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques.

Ces panneaux, composés de silicium, permettent de transformer la lumière du soleil en électricité.

Quelles sont les normes?

La maison passive ne fait pas l’objet d’un règlement national. C’est donc la norme allemande “​passivhauss” qui fait référence en la matière.

Le label est délivré par un tiers qui vérifie que la conception et la réalisation de la maison respectent bien les critères et les objectifs de la construction passive.

La labellisation permet de vous assurer que votre maison est conforme aux standards du label. Elle garantit vos futures dépenses énergétiques et votre confort intérieur.

Le processus de labellisation compte deux étapes : La première évaluation a lieu à la fin de la phase de conception et la seconde a lieu une fois le bâtiment achevé.

Prix d’une maison passive

Le prix de la maison passive est de ~1700 à 2200€/m2.

La maison passive est plus chère à la construction qu’une maison traditionnelle (coût de construction et coût du label).

Cependant, l’investissement supplémentaire ne doit pas être un obstacle à construire passif car finalement sur le long terme les occupants réaliseront des économies grâce à la réduction significative de leur consommation en énergie.

Les avantages

Confort des usagers

La maison passive est confortable avec une température maîtrisée. Par ailleurs les maisons passives sont des maisons très lumineuses. Elles bénéficient également d’une très bonne qualité d’air intérieur car l’air qui passe au travers de la VMC double flux est filtré.

Économies énergétiques

Sur le long terme la maison passive permet de générer des économies car son coût de fonctionnement est réduit.

Et pourquoi pas vous ?

Vous êtes intéressé par la démarche de la construction passive et aimeriez vous lancer dans l’aventure? Nous pouvons vous mettre en relation avec un professionnel qui vous aidera à définir et concrétiser votre projet.

Laisser un commentaire