L’étanchéité de toit plat : prix, solutions et conseils

Opter pour une toiture sans pente requiert, entre autres, d’en passer par la mise en œuvre d’une étanchéité de toit plat. Depuis les prix aux différentes options possibles, vous vous interrogez naturellement sur ce qui vous attend. Avec le concours de nos partenaires du bâtiment, nous vous apportons les réponses.

Les prix d’une étanchéité de toit plat

En nous appuyant sur les tarifs moyens pratiqués par les experts de ce domaine, voici les ordres de prix auxquels vous attendre pour la réalisation de votre étanchéité de toit plat.

Attention, toutefois, notez que ces fourchettes tarifaires ne prennent pas en compte d’éventuels travaux de réparations préalables ou d’isolation.

Type d’étanchéité toit plat

Prix en fourniture au m²

Prix en fourniture et pose au m²

PVC (PolyChlorure de Vinyle)

de 15 à 20 €

de 45 à 60 €

EPDM (Ethylène Propylène Diène Monomère)

de 10 à 20 €

de 50 à 70 €

SEL (Systèmes d’Etanchéité Liquide)

de 20 à 35 €

de 40 à 70 €

TPO (polyoléfine thermoplastique)

de 10 à 20 €

de 40 à 60 €

étanchéité drainante

de 20 à 30 €

de 65 à 85 €

rouleaux bitumeux

de 12 à 15 €

de 37 à 65 €

Lors de la création de son devis, votre artisan s’appuiera sur un certain nombre de critères tels que :

  • la solution choisie ;
  • l’état de la toiture ;
  • la surface à traiter ;
  • le type de toiture et son usage futur ;
  • les éventuels travaux annexes.
Des devis clairs et sans engagement auprès de professionnels du bâtiment : c’est par ici ! 🙂

Qu’est-ce que le toit plat ?

Lorsqu’il est question de toit plat, il est fait référence à des toitures dont la pente se rapproche au maximum de 0, ce qui implique que l’étanchéité doit être absolument parfaite afin de préserver le logement. Généralement, ces toits ne requièrent que 0 à 5 %, une pente très légère, donc, qui vise à permettre l’écoulement des eaux de pluie. Le choix de cette pente sera fonction de l’utilisation du toit et de sa surface. Ainsi, la pente sera le plus souvent :

  • inférieure ou égale à 1 % pour les toits inaccessibles ;
  • de 1.5 à 2 % pour les toits terrasses ;
  • jusqu’à 5 % pour les grandes surfaces.

Les différentes solutions pour une étanchéité de toit plat

Il existe un certain nombre de solutions pour permettre de réaliser une étanchéité de toit plat de qualité. Nous allons donc nous attarder sur chacune d’entre elles sachant que, actuellement, les produits bitumineux occupent environ 70 % du marché et les EPDM seulement 20 %. Toutefois les EPDM connaissent de plus en plus de succès de par leur mise en place plus simple et leur côté éco responsable sur le plan de la fabrication.

Type d’étanchéité toit plat

Présentation

Mise en œuvre

Conditionnement

PVC

Le PolyChlorure de Vinyle est un matériau à la fois élastique et souple. Ainsi, il ne risque ni la fissure ni la cassure. Ces particularités le rendent alors efficace aussi bien à nu, et donc exposé aux aléas climatiques, que sous un revêtement.

Caractéristiques :

– réaction au feu des membranes : classées M2 et M3

– possibilité de teinter dans la masse : une couleur blanche évite la création d’îlots de chaleur

– durée de vie : inférieure à celle de l’EPDM

Les membranes en PVC peuvent être collées sur un support ou installées sur un isolant. Le choix sera notamment fonction des indications du fournisseur.

Pour la finition, les bandes de PVC sont soudées entre elles afin d’offrir une surface parfaitement étanche, solide et réparable au besoin. Cette soudure se pratique à l’air chaud uniquement.

– en rouleau

– en surface préformée en usine

EPDM

La membrane Ethylène Propylène Diène Monomère est utilisée depuis la fin des années 60 et affiche diverses dimensions, que ce soit en largeur ou en épaisseur, ce qui lui permet une belle adaptabilité aux différentes toitures.

Par ailleurs, si l’EPDM connaît un succès grandissant, c’est grâce à son plus grand respect de l’environnement. En effet, entre un recyclage possible de 100 % et une énergie grise limitée, ce matériau tend à voir sa côte de popularité surpasser celle des produits bitumeux.

Caractéristiques :

– réaction au feu des membranes : classées M2

– possibilité de teinter dans la masse : une couleur blanche évite la création d’îlots de chaleur

– durée de vie : entre 50 et 70 ans

– résistance thermique : de – 40 à + 120°C

– élasticité : jusqu’à 400 %

– possibilité d’utiliser de la peinture acrylique

La mise en œuvre de ce matériau est similaire à celle du PVC sous la forme d’un encollage, mais elle se fait à froid et est généralement associée à l’installation d’une isolation (le plus souvent des panneaux de mousse polyuréthane).

Dans ce cas, elle s’adapte aussi bien aux toitures froides que chaudes, auquel cas il faudra prévoir respectivement une lame d’air entre la membrane et l’isolant dans le premier cas et aucune dans le second.

– en rouleau

– en surface préformée en usine

SEL

Les Systèmes d’Etanchéité Liquide sont de nouvelles références dans le domaine de l’étanchéité de toit plat.

Il s’agit le plus souvent de résines liquides (polyester, poly méthacrylate de méthyle, polyuréthane…) idéales dans des zones difficilement accessibles ou présentant des formes complexes.

Caractéristiques :

– classement à l’usure : classée de SEL1 (pour les surfaces inaccessibles, hors maintenance ponctuelle) à SEL7 (pour les surfaces continuellement exposées aux agents chimiques) selon le type d’usure pouvant être subie

– peu résistant face à la stagnation d’eau et au poinçonnement

Les SEL s’appliquent en une ou plusieurs couches à l’aide de pinceau, spatule, rouleau ou pistolet.

Par contre, elle ne pourra en aucun cas être directement appliquée sur un isolant.

Par ailleurs, en amont, il faudra prévoir une préparation minutieuse de la surface à traiter et la mise en œuvre d’un primaire d’adhérence.

 

 

– en pot

TPO

Le polyoléfine thermoplastique est un nouveau matériau qui se veut très proche de l’EPDM.

Recyclable à 100 %, le TPO est non toxique mais peut devenir cassant si la qualité n’est pas au rendez-vous.

Caractéristiques :

– réaction au feu des membranes : classées M4

– possibilité de teinter dans la masse : une couleur blanche évite la création d’îlots de chaleur

– durée de vie : de 45 à 65 ans s’il est de qualité

– résiste aux perforations et déchirures

Comme le PVC, le TPO demande une soudure à chaud des coutures. Par contre, il ne requiert pas un encollage total.

 

– en rouleau

– en surface préformée en usine

étanchéité drainante

Utilisée dans le cas particulier des toitures végétalisées, l’étanchéité drainante consiste en la mise en œuvre de différentes solutions d’étanchéité de manière combinée.

Ainsi, il est possible de recourir simultanément à :

– du bitume

– des SEL

– de l’EPDM

Selon les solutions sélectionnées.

Selon les solutions sélectionnées.

rouleaux bitumeux

Les rouleaux bitumineux sont utilisables aussi bien sur une couche d’isolation que directement sur le toit plat. Ils s’accommodent également, si besoin, d’un revêtement.

Ce produit offre une belle polyvalence et peut être disponible dans différentes versions (armé ou non, monocouche ou multicouche, de 1 à 4 mm d’épaisseur).

Caractéristiques :

– durée de vie : autour de 15 ans

– mauvaise résistance à la chaleur

– types de membranes disponibles : le Styrène Butadiène Styrène (s’approchant du caoutchouc) est utilisé sous un revêtement et l’Atactic Polypropylène (s’approchant du plastic) qui peut, lui, être exposé aux UV.

Deux techniques peuvent permettre la mise en place des rouleaux bitumés, à savoir :

– une fixation à chaud, à l’aide d’une flamme

– une fixation collée, avec une couche préalable de primaire d’adhérence

– en rouleau


Estimation pour la réalisation d’une étanchéité de toit plat

Enfin, afin de vous permettre de mieux estimer votre dépense, nous vous proposons une estimation pour la réalisation d’une étanchéité de toit plat.

Pour cet exemple, nous partirons sur un toit plat de 20 m² avec une proposition de prix sur chacune des techniques possibles.

Type d’étanchéité toit plat

Prix fourni / posé pour 20 m²

PVC

900 à 1 200 €

EPDM

de 1 000 à 1 400 €

SEL

de 800 à 1 400 €

TPO

de 800 à 1 200 €

étanchéité drainante

de 1 300 à 1 700 €

rouleaux bitumeux

de 740 à 1 300 €

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire