Prix d’une extension de maison

Vous vous sentez de plus en plus à l’étroit entre vos murs, mais hors-de-question pour vous de déménager. Et si vous agrandissiez votre maison ? Nos experts vous présentent l’extension de maison, ses différentes déclinaisons, leurs prix et les meilleures astuces pour les mettre en œuvre !

extension maison

Prix de l’extension de maison

La naissance d’un nouvel enfant, la nécessité de se réserver un espace de travail à la maison ou encore le projet de mettre en location une partie de votre logement, sont autant de bonnes raisons de vouloir agrandir votre lieu de vie.

Quand on parle d’extension de maison, il s’agit souvent d’utiliser une partie de son jardin pour y construire une nouvelle pièce ou une véranda. Mais dans d’autre cas il est aussi possible de d’aménager ses combles, de creuser au sous sol, voir d’ajouter un nouvel étage. Toutefois, chacune de ses opérations à un prix : comptez entre 1.200 et 3.000€ par m².

Bien évidemment le budget total dépend de plusieurs paramètres :

  • Le type d’extension (aménagement des combles, création d’une véranda, surélévation, transformation du garage en lieu de vie etc)
  • Les dimensions de cette extension
  • La méthode constructive et les matériaux utilisés
  • Etc.

Voici de quoi vous donner une idée du prix au m² des différentes méthodes d’agrandissement :

Type d’extension Prix au m²
Création d’une mezzanine 200-500€
Aménagement d’un garage ou d’une cave 200-900€
Aménagement des combles 800-1.800€
Création d’une véranda 900-1.500€
Extension contigüe 1.000-2.700€
Surélévation 1.800-3.000€

Pour obtenir un chiffrage précis, rien de mieux alors que de demander un devis, ce que vous pouvez faire gratuitement sur notre site.

Vous en savez maintenant un peu plus sur le coût d’une extension, mais quelle méthode est faite pour vous ?

Quel type d’agrandissement pour ma maison ?

La méthode employée pour rajouter des mètres carrés habitables à votre logement, dépend de plusieurs facteurs :

  • La nature de votre projet (souhaitez-vous créer une pièce supplémentaire ou tout un studio ? S’il s’agit d’une seule pièce, quelle sera sa destination ?…)
  • Les caractéristiques de votre maison (Possédez-vous un jardin ? Un garage dont vous n’avez pas l’usage ? Combien d’étages avez-vous déjà ? Vos combles sont-ils aménageables ?…)

Une fois que vous vous êtes posé toutes ces questions et que vous avez ainsi affiné votre projet, vous saurez quel type d’extension est fait pour vous.

Votre situation Ce que vous pouvez faire pour agrandir
Vos combles sont aménageables Dans le cas où la hauteur sous plafond de vos combles est de plus de 2 mètres, ils sont dits « aménageables ». Vous pouvez donc en faire une chambre supplémentaire, une salle de jeu, une bibliothèque…à vous ne voir ! Veillez toutefois à soigneusement isoler vos combles, sous peine que ceux-ci deviennent impraticables à chaque fois que les températures montent.
Vous n’utilisez pas votre garage Et si vous remplaciez la grande porte de votre garage par une baie vitrée ? Votre garage peut aisément se transformer en pièce à vivre, voire en véritable studio. Pour se faire, il va falloir transformer cette pièce, a priori assez peu accueillante, en un espace chaleureux. De même, si vous avez une cave qui n’est pas utilisée, vous pouvez effectuez une rénovation complète de cet espace pour le rendre habitable. Toutefois, il faudra gérer deux défis majeurs : l’entrée de la lumière naturelle et la ventilation de l’endroit.
Vous avez un grand terrain L’extension contigüe est faite pour vous, quelle soit vitrée (verrière, véranda) ou maçonnée.
Votre pièce de vie a une très grande hauteur sous plafond Si vous bénéficiez d’une bonne hauteur sous plafond, vous  pouvez créer une mezzanine. C’est la solution la moins coûteuse de toutes celles que nous avons réunies dans ce tableau.
Votre logement ne présente aucune des caractéristiques listées ci-dessus Pas de panique, sauf rares exceptions (pour être sûr que vous n’êtes pas concernés, consulter le PLU), vous pouvez agrandir votre maison en lui ajoutant un étage. Cette méthode est complexe et onéreuse car il faut effectuer une dépose de la toiture. Si votre isolation laisse à désirer, c’est le bon moment pour effectuer un sarking. Pensez-y !

Qu’est-ce que le sarking ? C’est une technique d’isolation par l’extérieur qui consiste à déposer tout ou partie de la toiture pour fixer un isolant sur la charpente, après installation d’un platelage. Cette méthode est difficile à mettre en œuvre et assez coûteuse mais elle très efficace et évite que l’isolation empiète sur l’espace de vie.

Le choix de la méthode constructive

Quel type de matériel, quelle ossature allez-vous choisir pour votre extension ? Et comment voulez-vous qu’elle soit réalisée ? Voilà un point particulièrement important si vous voulez construire une extension en « dur », une véranda ou bien si vous voulez gagner un étage.

Pour commencer, deux méthodes de construction classiques :

  • extension parpaings maison

    Maison en extension

    Construction maçonnée (brique, parpaing) : ce type de construction est particulièrement apprécié pour sa grande résistance dans le temps. De plus, les briques et les parpaings ne coûtent pas très cher. C’est la construction en elle-même qui risque d’augmenter le budget. Le prix: 1500 à 1900€/m2 (sans aménagement) ou 2000 à 2600€ (avec aménagement de l’espace intérieur).

  • Ossature bois : les ossatures en bois se répandent de plus en plus et ce n’est pas pour rien. Elles peuvent dans certains cas coûter moins chers que les constructions maçonnées tout en étant réalisées beaucoup plus rapidement. A côté de cela, elles permettent une bonne isolation naturelle et sont généralement plus écologiques. Et si l’aspect « bois » ne vous plait pas, sachez qu’il est possible d’y ajouter un revêtement tout ce qu’il y a de plus classique. Le prix: 1000 à 1600€/m2 (sans aménagement) ou 1500 à 2600€ (avec aménagement).

Selon la méthode que vous choisirez, la technique d’assemblage sera différente. Certaines extensions se présentent sous la forme de « kit » à assembler. C’est le cas pour les extensions en bois ou certaines vérandas, à l’inverse d’autres qui doivent impérativement être réalisées sur mesure, ce qui demande plus de temps de travail et coûte donc plus cher.

L’aménagement de l’extension : un élément à prendre en compte dans le calcul du budget

Savez-vous déjà comment vous voulez utilisez votre nouvelle pièce ? De nombreuses possibilités s’offrent à vous. Alors de quoi avez-vous le plus besoin ? D’une nouvelle chambre d’amis, d’une salle de bain plus grande, d’une cuisine plus moderne ou bien peut-être d’un bureau plus isolé ?

Pas de surprise, certaines pièces sont bien plus chères à aménager que d’autres.  Ainsi ce n’est pas du tout la même chose de vouloir une chambre « basique » ou bien une cuisine ou salle de bain, car ces deux dernières possibilités nécessitent des travaux de plomberies qui sont relativement coûteux.

Comme vous le voyez, nous en arrivons maintenant aux « finitions » de votre extension. Aux petits détails qui peuvent d’abord sembler anodins, mais qui vont considérablement influencer le prix.

  • L’accès pratique à l’espace : si vous voulez un espace « ouvert » et qui semble plus grand qu’il ne l’est, optez pour une extension directement reliée à votre espace de vie. Et même si la nouvelle pièce est fermée peut-être faut il penser à créer de portes. C’est l’occasion pour vous de gagner un nouvel accès à votre jardin par exemple.
  • L’aération et la lumière : demandez-vous combien de fenêtres vous souhaiter dans cette nouvelle pièce, ainsi que leur forme, leur taille…etc. Si l’extension est orientée nord n’hésitez pas à multiplier le nombre d’ouvertures vers l’extérieur ! Personne n’aime rester enfermé trop longtemps dans une pièce sombre.
  • Les sols et les murs : demandez-vous par exemple quelle sorte de sol vous voulez avoir dans votre extension. De nombreux matériaux sont possibles. Du parquet, du lino, ou même du marbre…etc. Cherchez la solution qui sera la plus douce pour vous et qui saura s’harmoniser avec le reste de votre habitat.

Toutes ces différentes finitions peuvent considérablement augmenter le prix de votre extension de maison. De belles baies vitrées ou du parquet en bois massif coûtent cher, par exemple. Ces questions ne sont donc pas du tout à reléguer au second plan. Surtout que si vous ne soignez pas suffisamment les détails de cette nouvelle pièce, vous risquez de ne pas avoir envie de l’utiliser. Ce serait dommage.

Extension de maison, quelles règles faut-il respecter ?

Voici les quatre règles que vous devez connaître avant de faire agrandir votre maison :

  1. Si votre extension ne modifie pas l’aspect de votre maison mais qu’elle mesure plus de 5 m², vous devez déposer une déclaration de travaux en mairie.
  2. Si la superficie de votre extension est supérieure à 20 m² et que l’aspect extérieur de votre propriété est modifié, vous aurez besoin d’un permis de construire.
  3. Si, après extension votre espace habitable dépasse les 150 m², vous êtes dans l’obligation de faire appel à un architecte professionnel pour superviser vos travaux.
  4. Si votre projet modifie l’aspect extérieur de votre maison, vous devez, avant de commencer les travaux, consulter le PLU pour vous assurer que vos plans correspondent  aux règles en vigueur.
Vous voulez agrandir votre maison ? Des artisans vous aident à définir un budget

Prix d’une extension selon la surface :

Vous trouverez ci-dessous le prix d’une extension de maison en fonction du nombre de m2.

Surface de l’extension (m2) Prix (€) Exemple de prix (€)
20 24 000 à 60 000€ 30 000€
30 35 000 à 90 000€ 40 000€
40 45 000 à 120 000€ 60 000€
50 60 000 à 150 000€ 80 000€
60 70 000 à 180 000€ 90 000€
70 85 000 à 210 000€ 100 000€
80 100 000 à 250 000€ 130 000€
100 120 000 à 300 000€ 150 000€

Recevoir un devis pour une extension de maison

Pour vos travaux mais également pour la réalisation de vos plans, il peut être très utile, voire nécessaire de faire appel à un professionnel. Si vous devez engager un architecte, un maçon, un menuisier et un plombier, cela peut vous rajouter beaucoup de frais de main d’œuvre, il est vrai. Et quelles seront les avantages, au juste ?

  • Plus de sécurité : toutes les entreprises de construction ont l’obligation de souscrire à une assurance décennale afin de mener leurs travaux en toute sérénité. En cas de problème technique, l’assurance rembourse tout. Si vous tentez de réaliser vos travaux par vous-même et rencontrez une grosse difficulté, vous n’aurez malheureusement pas cette sécurité.
  • Un aménagement optimal et personnalisé : comme nous l’avons dit, il est obligatoire à partir de xx m² de faire appel à un architecte. Mais même avant cela peut-être très utile. Un architecte va déterminer toutes les spécificités de votre maison et de votre terrain, tout en prenant compte de vos envies et besoins. De plus, il pourra vous conseiller de nouvelles techniques ou options dont vous n’avez peut-être pas encore entendu parler.
  • Pas de gros dépassement de budget ! Il est très difficile de tenir compte de toutes les options avant d’agrandir sa maison. Comme nous l’avons vu, de très nombreux paramètre peuvent faire augmenter le prix. Par exemple, il peut être nécessaire de consolider les fondations pour qu’elles puissent supporter le poids supplémentaire que représente une extension. Un professionnel saura calculer un budget très précis et vous évitera les mauvaises surprises.

Mais comment trouver une entreprise pour mes travaux ?

Cela n’est pas compliqué, avant de vous engager avec qui que ce soit il est nécessaire de faire poser un devis et même plusieurs. Nous vous recommandons d’en demander trois. Ainsi, vous aurez la possibilité de comparer les offres et de faire jouer la concurrence tout en trouvant les professionnels de votre région qui vous conviennent le mieux !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire