Prix de pose d’une porte

La sélection d’une porte est complexe tant il y a de possibilités de matériaux et de modes d’ouverture. Cet article résume les choix possible, tout en explicitant les prix et les modes de pose.

Rate this post
Pas de commentaire

La porte

Les portes existent en nombre et sont généralement classées par leur fonction :

La porte d’entrée

La porte d’entrée est la porte principale de votre logement mais aussi l’ouverture par laquelle 80 % des cambrioleurs tentent de s’introduire chez vous.

Ainsi, les deux enjeux que la porte d’entrée doit relever sont

  • Etre apte à  assurer votre sécurité
  • Ne pas être une source de déperdition thermique.

Porte d’intérieur

La porte d’intérieur sert de passage entre une pièce et une autre. Elle doit assurer une bonne isolation thermique et phonique.

Porte de garage

Elle est importante puisqu’elle est en lien avec l’extérieur. De fait, elle est sujette aux effractions pour entrer dans votre maison et aux conditions climatiques.

Porte de cave

La porte de cave est sensible, puisqu’elle doit éviter les déperditions thermiques entre une pièce non chauffée et une pièce habitable.

Choisir un matériau pour sa porte

Chaque porte répond à des exigences différentes. Le matériau choisi permet d’y répondre. Voici une liste des matériaux utilisés pour fabriquer des portes et leurs caractéristiques :

L’acier

L’acier est un métal très utilisé dans la construction car il possède de nombreux avantages.

Dans le cas des portes, l’acier est le matériau le plus sécurisant d’autant plus s’il est blindé.

D’autre part, l’esthétique des portes en acier tend à s’améliorer puisqu’une vingtaine de coloris est désormais disponible ; on peut aussi marier les matériaux et opter pour une porte en acier vitrée ou semi-vitrée.

Les seuls inconvénients d’une porte en acier sont son poids, sa conductivité (besoin de renforcer l’isolation avec du bois par exemple) et sa corrosion si vous habitez au bord de la mer (traitement anticorrosion possible mais cher).

Le bois

porte interieur bois

Porte en bois intérieure

Le bois est le matériau le plus utilisé pour construire des portes.

Très bon isolant thermique et sonore, il est peut également est très sécurisant en y ajoutant des éléments en acier.

Côté esthétique, le bois offre une infinité de possibilité de par ses essences et ses designs.

L’inconvénient principal du bois est son entretien (tous les 5 à 10 ans).

Attention également aux modèles trop fragiles et peu durables (entrée de gamme).

L’aluminium

porte entree alu noir avec vitre

Porte extérieure en alu et en verre

L’aluminium est un métal également beaucoup utilisé dans le domaine de la construction car il ne nécessite pas d’entretien (ne rouille pas), est durable, solide et offre un très bon rapport qualité/prix.

Les inconvénients de la porte en alu sont l’isolation (matériau conducteur comme l’acier) et le côté sécuritaire car comparé à l’acier il est plus facilement fracturable.

Le PVC

La porte en PVC sera la moins chère comparée à tous les autres matériaux décrits.

Elle ne nécessite pas d’entretien, est solide (chocs, attaques extérieures) et offre une très bonne isolation thermique et phonique.

Cependant, le PVC dégagera des gaz toxiques s’il vient à brûler lors d’un incendie.

Le verre

Le verre est un matériau qui permet le passage de la lumière et est facile à mélanger à d’autres matériaux comme le bois ou les métaux.

Certes transparent, ce matériau peut être dépoli pour préserver l’intimité. Le verre peut également être traité pour être anti-effraction, isolant thermique et sonore.

Les inconvénients du verre sont : son poids, son prix et son entretien très régulier.

Enfin, sachez qu’il est tout à fait possible de mixer ces matériaux et que le plus sécurisant est l’acier.

Comment sécuriser une porte?

porte en bois avec serrure blindee

Porte avec serrure renforcée

Le point le plus important d’une porte extérieure est bien sûr la sécurité qu’elle se doit d’assurer contre les cambriolages.

Voici les systèmes qui permettent d’améliorer la sécurité d’une porte d’entrée déjà en place :

Tout d’abord, sachez qu’il existe trois types de porte d’entrée :

  • Semi-vitrée
  • Pleine
  • Vitrée

Pour toutes ces portes il est possible d’effectuer de petits travaux afin de rendre sa porte anti-effraction.

Parmi-eux, voici 4 actions qui peuvent améliorer le niveau de sécurité d’une porte.

  • Action de sécurité 1: changer le vitrage pour un vitrage blindé

Il existe un label pour les vitrages anti-effraction qui les classent en fonction de leur résistance (de R1 à R3, le plus résistant étant le R3) ;

  • Securité 2: les cornières 

Poser des cornières anti-effraction qui obstrueront la jonction entre l’encadrement de la porte et cette dernière, rendant impossible l’utilisation de pied-de-biche ;

  • Action de sécurité 3 : la serrure

Changer sa serrure pour une serrure anti-effraction ;

Il existe également un label de sécurité pour les serrures les classant par temps passé pour les fracturer :

  • A2P1 : 5 min ;
  • A2P2 : 10 min
  • A2P3 : 15 min.
  • Mesure de sécurité 4: le blindage

Blinder sa porte soit entièrement soit en partie (encadrement).

L’ouverture des portes intérieures et de garage

Les portes intérieures

Vous avez choisi le matériau de votre porte qui correspondra le mieux à votre intérieur maintenant reste à déterminer son type d’ouverture.

Voici les différents modes d’ouverture :

mode ouverture porte interieure

Porte battante : la plus classique des ouvertures

Elle a un ou deux vantaux et ne s’ouvre que d’un côté (droite ou gauche) ou au centre. Elle permet un passage total. Cependant, elle nécessite un dégagement et empiète donc sur l’espace de vie ;

La porte pivot

Cette porte est comme la porte battante mais n’empiète que de la moitié de sa largeur sur chaque pièce. Elle permet un empiètement moins important que la porte battante.

La porte coulissante (et à galandage)

La porte coulissante peut posséder un ou deux vantaux et coulisse parallèlement à la cloison ; si elle est à galandage alors elle disparaîtra dans le mur, sinon elle restera apparente contre le mur.

La porte pliante

La porte pliante possède une ouverture en accordéon qui va permettre à la porte de ne pas prendre de place dans l’espace de vie mais ce repliement de vantaux va réduire la largeur de la porte.

Les portes de garage

Pour les portes de garage, il existe aussi différents modes d’ouverture que voici :

Ouverture porte garage

La porte basculante

Ce modèle définit l’ouverture du garage lorsque le panneau bascule vers le haut de celui-ci ;

La porte sectionnelle

Dans ce mode d’ouverture, les différents panneaux coulissent soit sur des rails en haut du garage ou coulissent latéralement le long d’un mur du garage ;

La porte à enroulement

Cette porte de garage s’enroule dans un coffre situé au-dessus de l’ouverture du garage ;

La porte automatique

Les portes de garage peuvent être motorisées et ce supplément apporte de nombreux avantages :

  • Longévité : une ouverture sans à-coups est plus durable ;
  • Sécurité : d’une part l’effraction d’une porte de garage automatisée est plus compliquée qu’une simple serrure.
    D’autre part, une porte de garage motorisée sera munie d’un détecteur d’obstacles obligeant le panneau à remonter directement s’il rencontre un objet.

La pose d’une porte

La pose d’une porte d’intérieure reste une étape facile si vous êtes un bricoleur amateur ; en revanche la pose d’une porte extérieure (d’entrée ou de garage) est parfois spécifique et il est conseillé de faire appel à un professionnel pour assurer au mieux votre sécurité.

mr prix pose avec une perceuse

Pose d’une porte d’entrée

Les grands principes de la pose d’une porte d’entrée battante sont les suivants :

  • Séparer le bâti (ou dormant) et le battant de la porte ;
  • Positionner le dormant dans l’ouverture du mur (le tableau) et vérifier le niveau ;
  • Retirer le bâti du tableau et mettre les pattes de fixation sur le bâti (généralement 4) ;
  • Repositionner le bâti dans le tableau et marquer au crayon l’emplacement des trous à percer ;
  • Sceller chimiquement chaque trou (injection de produit, de tiges filetées puis boulonnage des pattes du dormant aux tiges) ;
  • Monter la porte sur ses gonds ;
  • Vérifier la bonne ouverture de la porte et combler les trous ;
  • Enfin, réaliser l’étanchéité avec du mastic d’étanchéité.

Pose d’une porte d’intérieur

Les grands principes de la pose d’une porte intérieure sont quasiment identiques à ceux d’une porte d’entrée.

Pose d’une porte de garage

La porte basculante est la plus courante des portes de garage, voici les étapes de sa mise en œuvre :

  • Commencer par positionner par l’intérieur la porte de garage à son emplacement et la tenir grâce à un tasseau ;
  • Fixer les équerre de fixation des deux côtés haut du bâti en s’assurant de la planéité de la structure ;
  • Déplier les brides de transport des coulisses de chaque côté et maintenez les à l’horizontal avec à un tasseau et un serre-joint ;
  • Après avoir vérifié la planéité des brides, tracer un trait 3cm plus bas sur le tasseau et y descendre les brides (cette pente permettre à la porte de ne pas redescendre lorsqu’elle sera relevée) ;
  • Fixer les brides soit au plafond, soit aux murs grâce aux pattes de fixation ;
  • Vérifier le parallélisme et les diagonales ;
  • Enlever les tasseaux ;
  • Terminez en fixant les deux équerres de fixation de part et d’autre en bas de la porte et au milieu en haut du bâti ;
  • Enfin, installer les accessoires de mise en service (butée de fin de rail, protection des articulations.

Pose d’une porte coulissante

  • Positionner le rail à sa place (trait horizontal préalablement tracé)
  • Mettre des cales entre le mur et les pattes de fixation pour que la porte puisse coulisser
  • Fixer le rail avec les pattes de fixation
  • Monter les coulissants (chariots et butées) ;
  • Fixer les platines en haut de la porte (parties qui vont être accrochées aux chariots) ;
  • Accrocher la porte et serrer les écrous pour bloquer le montage ;
  • Fixer le guide de porte au sol (avec des vis s’il n’y a pas de chauffage au sol et sinon par collage) ;
  • Enfin, positionner les butées de fermeture et d’ouverture de la porte. Positionner dans le rail, mettez le où la porte sera fermée et fixer le avec un tournevis allen ; faire de même pour la butée d’ouverture ;
  • Terminer par poser le cache-rail.

Pose porte sectionnelle

  • Positionner les montants de part et d’autre de l’ouverture du garage (à l’intérieur) et marquer leur emplacement ;
  • Faire l’étanchéité des montants (joints mousse et bande d’étanchéité) ;
  • Fixer les montants ;
  • Positionner la barre d’enroulement sur les montants à l’aide de pince ;
  • Insérer les roulettes dans les panneaux (2 roulettes de chaque côté de chaque panneau) ;
  • Faire glisser le premier panneau dans les montants puis les autres un à un sauf le dernier ;
  • Solidariser les panneaux entre eux avec les fixations prévues ;
  • Fixer les rails latéraux ;
  • Fixer la barre d’enroulement ;
  • Vérifier l’équerrage et les diagonales ;
  • Installer le dernier panneau auquel on fixera les deux roulettes hautes lorsqu’elles seront dans la rail;
  • Tendre le câble et se reporter à la notice pour la mise en fonction de la porte sectionnelle ;
  • Installer la serrure.

Prix d’une porte

Le prix d’une porte dépend principalement du matériau et du système de sécurité. Mais le prix est bien sûr influencé par les dimensions de la porte et les finitions choisies (serrure, blindage, verre anti-effraction,…).

Les fourchettes de prix qu’il faut garder en tête pour choisir sa porte sont :

Prix d’une porte entrée

  • Le prix d’une porte d’entrée en acier varie de 300€ (premier prix) à 800€ (modèle standard)  et va même jusqu’à 3000€ (modèle blindé) ;
  • Le tarif d’un modèle en bois varie de 200€ (premier prix) à 1200€ (modèle standard)  et va même jusqu’à 3000€ (modèle blindé) ;
  • Le coût d’une porte d’entrée en alu varie de 700€ (premier prix) à 1500€ (modèle standard)  et va même jusqu’à 4000€ (modèle blindé) ;
  • Le prix d’une porte d’entrée en PVC varie de 300€ (premier prix) à 1000€ (modèle standard)  et va même jusqu’à 2000€ (modèle blindé) ;
  • Le prix d’un modèle en verre varie de 1500€ à plus de 2000€.

Prix d’une porte intérieure

Le prix d’une porte intérieure en bois est d’au moins 100€ et peut atteindre 3000€ pour les porte les plus haut de gamme. Pour information, une porte en chêne massif coûte environ 450€.

Prix d’une porte de garage

Voici les prix d’une porte de garage suivant les modèles.

  • Basculante : 150€ (premier prix) à 700€ ;
  • Sectionnelle: 350€ (premier prix) à 1700€ ;
  • A enroulement : 600€ (premier prix) à 3000€ ;
  • Pliante : 150€ (premier prix) à 600€ ;
  • Battante : 150€ (premier prix) à 1500€ ;

Prix de l’installation d’une porte de garage

Le prix de l’installation d’une porte de garage varie entre 200€ et 500€. Ce prix varie en fonction de la complexité et de la présence ou non d’un système de motorisation.

Trouver une entreprise pour poser une porte

De nombreux professionnels sont aptes à poser vos portes, parmi lesquels on peut citer le menuisier et le maçon.

Il est important de faire réaliser au moins 3 devis par différentes entreprises pour faire jouer la concurrence, avoir le meilleur prix et la meilleurs solution à votre projet.

Laisser un commentaire