Guide sur le prix d’une toiture de 110 m²

Le prix d’une toiture de 110 m² dépend de plusieurs éléments que sont la charpente et la couverture. Selon les régions, selon les obligations d’urbanisme, donc, mais aussi selon certaines préférences personnelles, vous pouvez trouver des prix assez variés pour que votre construction se révèle définitivement à l’abri de toutes les intempéries.

couverture tuile travaux

Le prix de la toiture de 110 m²

Nous avons donc vu que cette toiture regroupait deux éléments importants dans le domaine du bâtiment, que sont la charpente et la couverture.

Le tarif de votre toiture sera donc un cumul de ces deux postes qui se définissent selon ce qui suit :

  • pour la charpente, il faut compter un tarif allant de 70 à 130 € le m², selon le modèle et la pente ;
  • pour la couverture, de 20 à 150 € le m² pour le plus courant.

Il en résulte un prix de 90 à 280 € le m² pour l’ensemble soit, sensiblement, de 10.000 à 30.000 € pour la construction de 110 m².

Les tarifs de charpente

Si un prix de charpente a été défini dans les grandes lignes, il est possible de préciser un peu ce prix selon différentes parties de cette charpente et selon les diverses solutions qui peuvent se présenter.

 Les différentes parties d’une charpente réalisée sur place : 

Pièce de charpente

Utilisation

Prix

Lambourde

Utilisée notamment pour soutenir un plancher

environ 4,50 € le mètre linéaire

Panne

A la perpendiculaire de la couverture :

– panne sablière en bas de pente

– panne intermédiaire au milieu

– panne faîtière au sommet de la toiture

environ 20 € le mètre linéaire

Chevron

Positionné pour accueillir les liteaux dans le sens de la pente

environ 3 € le mètre linéaire

Liteau

Positionné en perpendiculaire de la pente pour recevoir la couverture

environ 0,50 € le mètre linéaire

Les différents types de charpente :

Type de charpente

Prix au m² en fourniture et pose

Prix pour 110 m²

charpente traditionnelle

de 95 à 130 € le m²

de 10 450 à 14 300 €

charpente industrielle pour combles perdus

de 70 à 90 € le m²

de 7 700 à 9 900 €

charpente industrielle pour combles aménageables

de 80 à 100 € le m²

de 8 800 à 11 000 €

Le choix de la charpente pourra donc dépendre du prix, de la rapidité recherchée dans la réalisation des travaux, mais aussi dans le type de projet de construction que vous souhaitez.

  • charpente traditionnelle :
    De bonne qualité, elle est étudiée spécifiquement pour votre construction et propose une excellente résistance au feu. De plus, elle permet une bonne isolation et est compatible avec des combles aménagés ou aménageables.
    Son esthétique est aussi prévue pour un effet de poutres apparentes.
    Son prix varie aussi selon l’essence de bois dont elle est composée, autour de 70 € le m² en sapin, de 80 € le m² en douglas, de 110 € le m² en chêne.
    Elle est, par contre, relativement lourde et nécessitera une assise de la construction en conséquence.
  • charpente industrielle :
    C’est la solution la plus courante qui permet un assemblage rapide et de mettre rapidement la maison en hors eau puisque le prémontage est réalisé en usine.
    Pour des combles aménageables, il faut des fermettes adaptées avec un contreventement spécial à entrait retroussé.

Les tarifs de couverture

Votre charpente sera notamment adaptée à la couverture que vous souhaitez.

Cette adaptation tient compte de deux éléments essentiels : 

  • le type de couverture ;
  • la pente requise, entre autres selon les conditions climatiques de la région et les risques d’amas de neige, particulièrement en altitude, mais aussi dans les régions les plus au nord, ou encore les résistances au vent.

C’est pourquoi il existe différentes possibilités de couverture qui sont liées à des incidences régionales. 

L’ardoise se trouve ainsi dans les régions les plus à risque et propose des pentes de toiture plus imposantes.

Ainsi, la France comporte trois zones climatiques liées au vent qui sont :

  • zone 1 : habitat situé à plus de 40 km de la mer et à 200 mètres au-dessus du niveau de la mer ;
  • zone 2 : habitat situé de 20 à 40 km de la mer et entre 200 et 500 mètres au-dessus de la mer ;
  • zone 3 : habitat à moins de 20 km de la mer et à plus de 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Les pentes de couverture vont alors de 30 à 70 %, afin d’opposer une bonne résistance, mais qui dépend aussi du matériau de couverture et du type d’emboîtement.

Il existe un cas spécial concernant les toits-terrasses qui sont parfois proposés pour des maisons modernes d’architecte et dont la pente se contente de 1 à 5 %.

Proposition de couverture

Prix au m² en fourniture et pose

Prix pour 110 m²

tuiles en terre cuite

de 20 à 150 €

de 2 200 à 16 500 €

ardoises

de 50 à 180 €

de 5 500 à 19 800 €

bac acier

de 25 à 75 €

de 2 750 à 8 250 €

zinc

de 70 à 160 €

de 7 700 à 17 600 €

chaume

de 100 à 150 €

de 11 000 à 16 500 €

toit-terrasse plat

de 200 à 300 €

de 22 000 à 33 000 €

toit-terrasse végétal

de 220 à 350 €

de 24 200 à 38 500 €

Ces différents tarifs sont aussi liés à des caractéristiques particulières pour chaque :

  • couverture en tuiles
    La couverture tuiles demande des pentes moins élevées, sauf lorsqu’il s’agit de tuiles plates.
    Les tuiles canal sont les moins chères mais aussi celles qui sont les moins bien tenues puisque dépourvues d’ergots. Le plus souvent, elles viennent recouvrir une couverture en tôles ciment afin d’en cacher l’aspect et rendre cette couverture plus compatible avec les obligations d’urbanisme, notamment pour l’habitat.
    Il existe aussi des tuiles ciment qui reprennent l’aspect naturel de la tuile traditionnelle et dont le prix est moins élevé.
    On peut trouver des variations de tons de tuiles et même les mêler.
    Il existe aussi des tuiles en verre pour créer des puits de jour et des tuiles photovoltaïques pour produire sa propre électricité.
    La durée de vie d’une tuile est d’environ 20 à 25 ans.
  • couverture en ardoises
    La couverture en ardoises nécessite de fortes pentes.
    Pour un prix inférieur, il est possible de faire appel à des ardoises synthétiques.
    Le plus souvent, les ardoises sont d’un ton gris très foncé, mais il est également possible d’en trouver des rouges ou des verts foncés.
    Elle se pose à l’aide de crochets.
    Une couverture en ardoises, surtout naturelles, peut largement tenir un siècle en durée de vie.
  • couverture en bac acier
    L’avantage de la couverture en bac acier est qu’elle demande une charpente plus simple (sans liteaux).
    Elle est donc réalisée aussi plus rapidement.
    Elle peut être simple ou disposer d’une isolation, on parle alors de double peau.
    Sa couleur naturelle est le gris mais, pour des besoins de compatibilité avec l’environnement, elle peut aussi être laquée en vert, en rouge, en gris ardoise.
    Des longueurs variées permettent de l’adapter au mieux à la dimension de la couverture.
    Le problème est le bruit dans les cas de pluie, de grêle, etc.
    La durée de vie s’approche des 100 ans lorsqu’elle est  bien entretenue.
  • couverture en zinc
    Le revêtement zinc assure une bonne durée de vie, de 50 ans à 100 ans, obtenue par la galvanisation.
    Elle est alors d’une couleur gris assez clair.
  • couverture en chaume
    Cette couverture très naturelle est à la fois un bon isolant et d’une grande légèreté due à sa constitution de paille, de bruyères, de roseaux et de genêts.
    S’intégrant parfaitement à l’environnement, elle possède une durée de vie de 25 à 40 ans.
  • toiture-terrasse
    Au prix d’une toiture-terrasse, il faut ajouter le prix de son accessibilité.
    La toiture terrasse possède une pente quasiment invisible de 1 à 5 %.
    Sa durée de vie est extrêmement longue lorsqu’elle est parfaitement entretenue, notamment en termes d’étanchéité.

Neuf ou rénovation

La toiture nécessite un bon entretien, que ce soit la charpente, avec des traitements pour éviter les attaques d’insectes qui pourraient l’endommager, ou la couverture pour la nettoyer, en préserver l’apparence mais aussi l’étanchéité.

Voici quelques tarifs de révision de cet ensemble :

Travail d’entretien

Tarif au m²

Traitement hydrofuge charpente

de 20 à 30 €

Traitement fongicide charpente 

de 15 à 30 €

Traitement insecticide charpente

de 20 à 50 €

Rénovation complète charpente

de 110 à 170 € le m²

Rénovation partielle couverture en tuiles

de 10 à 80 €

Rénovation faîtage en tuiles canal

autour de 80 € le mètre linéaire

Rénovation partielle couverture en ardoises

de 10 à 150 €

Rénovation complète couverture en ardoises avec dépose et pose

de 100 à 240 €

Les aides financières

Une charpente et une couverture, pour une maison neuve, n’ouvre droit à aucune aide.

Toutefois, dans de la rénovation, ces aides deviennent possible si votre construction a plus de 2 ans d’ancienneté.

Vous pourrez alors bénéficier d’une TVA à taux réduit, soit à 10 % et des aides MaPrimeRénov’ liées à certaines conditions que le professionnel qui intervient pourra vous exposer.

Complément de travaux

Deux postes sont parfois, plus ou moins, rattachés à ces travaux de toiture :

  • La zinguerie
    Il s’agit de la récupération des eaux de pluie, avec gouttières et tuyaux de descente.
    Le tarif de ce poste se situe autour de 12 € le mètre linéaire.

L’isolation
Isoler la couverture permet d’éviter l’une des plus grosses déperditions de chaleur.
Elle peut être associée directement à la couverture, que ce soit par une couverture “double peau”, mais surtout par une isolation lors de la rénovation d’une couverture.
Par l’intérieur, le tarif d’une isolation se situe de 20 à 80 € le m², soit de 2 200 à 8 800 € pour une couverture de 110 m².
Par l’extérieur, selon la technique du sarking (dépose de la couverture et repose, le plus souvent dans le cadre d’une rénovation totale), cette isolation revient de 100 à 200 € le m² environ, soit de 11 000 à 22 000 € pour 110 m².

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire